TWD : Au-delà de tout par

16 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Horreur

2 Une vie sauvée

Catégorie: T , 1115 mots
0 commentaire(s)

Alors qu’ils s’apprêtaient à retourner sur l’autoroute, Daryl remarqua une piste de chevreuil fraîche. Rick fut d’accord pour la suivre car leurs vivres commençaient à manquer.

 

Le plus silencieusement possible, ils pénétrèrent plus profondément dans la forêt. Rick tâcha de rester en retrait pour ne pas nuire au traqueur d’expérience. Il respirait avec une grande attention pour être certain de ne faire aucun bruit qui ferait se carapater le prochain repas de sa famille et celui des autres membres du groupe. Ils comptaient tous sur lui dorénavant pour les garder en sécurité et en vie. Il avait déjà trouvé le moyen de perdre une gamine de douze ans au beau milieu d’arbres qui se ressemblaient tous à ses yeux. Il manquerait plus qu’il ne soit responsable de la fuite de l’animal.

 

Ils marchèrent quelques minutes sous le vent sans faire le moindre bruit. De son œil d’expert, Dixon repéra sa cible avant Grimes. Il se positionna, un genou au sol pour plus de stabilité. Il observa.

 

Constatant du mouvement dans son dos, il regarda à droite du coin de l’œil et repéra le shérif qui comblait l’écart entre eux. Le chasseur lui fit signe de regarder et Rick vit le bel animal ainsi que la petite tache blanche sur son flanc droit. Il se baissa et observa le cerf mâcher une feuille en toute quiétude. Quant à lui, Daryl observait ses oreilles en mouvement, attentif au moindre signe signalant que sa position était détectée par sa proie.

 

Alors qu’un carreau de flèche l’avait dans sa ligne de mire, des grognements et des halètements effrayèrent le cervidé qui prit la fuite.

 

Daryl rageur : Putain !

 

Rick chuchota : Daryl…

 

Ce dernier se tourna vers lui et vit le geste qu’il lui faisait de la main. D’un signe de tête, il le suivit en direction des bruits. Peut-être que ces trucs-là les conduiront à Sophia. La retrouver morte mettrait peut-être sa mère à l’agonie mais elle saurait plutôt qu’être dans l’angoisse de l’ignorance. Bien entendu, le chasseur ne le souhaitait pas. Elle n’était pas partie depuis longtemps. Ils allaient forcément tomber sur elle ou sur une trace de son passage.

 

Ils ne tardèrent pas à voir une bande de Walkers autour d’un arbre. En fait, ils fonçaient dessus. Quelque chose les attirait comme des mouches sur un tas de fumier.

 

Daryl chuchota en braquant son arbalète : Ils sont après quoi ?

 

Rick, levant son arme, murmura : Pas de bruit…

 

Se rapprochant plus rapidement que le faisaient ces créatures, ils virent une jeune fille. Le dos contre l’arbre et les yeux fermés, elle était encerclée par les Geeks.

 

Une de ces choses fut bien trop près d’elle. La voyant, la rapidité et l’expérience de Daryl le fit réagir avant d’y penser.

 

Décochant une flèche, il l’abattit alors que Rick écrasa le crâne d’un second de la crosse de son revolver. Les Walkers pivotèrent lentement vers eux. D’autres projectiles volèrent et firent mouche. Des bouts de cervelles ainsi que des morceaux d’os éclaboussèrent sous les assauts de l’arme à feu. Des bruits de succion secondèrent la volé précise du chasseur.

 

L’un après l’autre, les assaillants de la jeune fille s’écroulèrent, la cervelle bousillée.

 

Cette dernière fixait l’un des projectiles du chasseur avec insistance. Elle était en état de choc.

 

Dixon tira sur la hampe de l’une de ses flèches qui était fichée dans une tête pourrie. Tout en observant l’étrangère, il récupéra tous ses projectiles. Grimes surveilla les environs cependant mais il gardait également un œil sur elle.

 

Ne semblant pas avoir plus de quinze ou dix-sept ans, elle, elle avait les cheveux roux qui cascadaient dans son dos. Ils étaient attachés mais lâchement. Une casquette gavroche noire lui couvrait la tête. N’empêche, les deux hommes pouvaient voir que son visage avait plusieurs contusions à gauche et que sa lèvre inférieure était éclatée du côté droit. Le sang séché leur indiqua que ce fut fait récemment. Son chandail bleu à manches longues était en lambeaux. Il laissait entrevoir une camisole noire. Elle portait également un short vert en jean coupé au-dessus des genoux. Rick et Daryl constatèrent qu’elle était sévèrement blessée aux jambes et aux bras. Autour de sa petite taille était nouée une veste matelassée brune en polyester poissée de sang et encrassée. Aux pieds, elle portait des chaussures de marche brunes, lacées d’arc-en-ciel, avec un bas vert montant à mi-mollet à droite et un d’un blanc douteux à gauche un peu au-dessus de la cheville.

 

Elle devait s’appuyer contre l’écorce rugueuse. Elle était sale, boueuse, ensanglantée… C’était un vrai aimant à emmerdes/Walkers… Elle ne les regardait même pas. Son regard bleu était perdu dans la contemplation de la flèche de Daryl, celle qui l’avait sauvé du Geek qui était le plus près de sa jeune personne.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?