TWD : Au-delà de tout par

16 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Horreur

33 Crève-cœur

Catégorie: T , 1470 mots
1 commentaire(s)

Alors que le groupe se dissipait, Daryl la vit. Son regard, par contre, trahissait un grand choc. Il regarda autour de lui et vit que Andrea attendait devant la maison. Elle patientait pour elle. Avisant Rick repartir avec sa femme, le traqueur comprit que la femme blonde savait pour lui et la jeune fille. Son interdiction de rester seul avec elle.

 

Brooke qui n’en savait strictement rien : Daryl…

 

Daryl froid malgré lui : Hmm ?

 

Brooke : Merci. Je sais que tu ne voulais pas de moi là-dedans mais je sais ce que je voulais savoir.

 

Daryl : Et c’est quoi ?

 

Brooke : C’est à cause de lui et de son groupe que je me suis retrouvée dans un fossé. Mon frère a été tué puis j’ai pris peur et j’ai été séparé de mon père avant de me perdre dans la forêt et de tomber dans le ravin. Ensuite, elle sourit chaleureusement, Rick et toi, vous m’avez trouvé et sauvé.

 

Daryl : Désolé pour toi. Vraiment. Tu devrais aller voir Rick et tout lui raconter.

 

Brooke : Très bien. On devrait peut-être parler de ce qui s’est passé dans la remise, non ?

 

Daryl : Je préférerais ne jamais en reparler. Surtout pas avec toi.

 

Brooke se mordillant la lèvre inférieure : Je ne veux pas parler de ce que tu as fait… ou faillit faire. Mais de moi.

 

Daryl la fixant : Je sais que tu as eu peur de moi. C’était assez évident.

 

Brooke : J’en ai honte. Je ne savais pas que ça serait à ce point là. Aussi intense. Tu avais raison en voulant me tenir à l’écart. Je ne te reproche rien. C’est ma responsabilité. Ma décision. Elle baissa les yeux. Et…

 

Daryl lui releva le menton de l’index gauche : Regarde-moi.

 

Brooke sans qu’il ne le retire : J’ai eu peur de toi. Oui. C’est un côté de toi que je ne connaissais pas. J’ignorais que tu pouvais être aussi violent. Elle lui prit la main dans sa droite et l’abaissa. Mais ça change rien entre nous. Elle fit un pas vers lui sans la relâcher. Je peux dealer avec ton côté sombre. Elle entrelaça ses doigts avec les siens. Je continue de tenir à toi. Rien ne change. Et pour toi ?

 

Daryl lui soustrayant sa main pour la mettre dans sa poche en reculant de deux pas : Ce n’est pas toi qui as torturé ce gamin mais moi.

 

Brooke : Peut-être. Mais j’ai vu ta façon de me regarder quand il contait sa petite histoire. Tu continues à le faire en ce moment.

 

Daryl regardant vers la forêt pour cacher son malaise : Et alors ? Où veux-tu en venir ? Je ne vois pas de lien entre les deux.

 

Brooke : Ce que tu as fait ne change rien à mes yeux. Je pourrai passer par-dessus et cesser de te regarder avec des yeux apeurés. Cesseras-tu, toi, de me regarder avec la peur au ventre pour ce qu’ils auraient pu me faire ? Cesseras-tu de vouloir le tuer pour sa façon de me dévisager ? Mon passé change-t-il quelque chose à tes yeux ?

 

Daryl la fixant : Non. Tu restes ma Boo. Et j’arriverai à me retenir de le démolir mais compte pas sur moi pour arrêter de m’inquiéter pour toi. Ça n’arrivera jamais.

 

Brooke sourit : C’est une promesse ?

 

Daryl baissant les yeux : Mm-hmm… J’y vais maintenant.

 

Brooke alors qu’il se dirigeait vers la forêt : On se voit après ?

 

Daryl alors qu’elle le suivait : J’pense pas, non.

 

Brooke ne comprenant plus où ils en étaient dans leur relation : Ah… Plus tard, alors !

 

Daryl sans un regard pour elle : Tu devrais également oublier.

 

Brooke, déçue : D’accord. Je peux savoir pourquoi ?

 

Daryl accélérant le pas pour la distancer : J’aimerais être seul et que tu restes de ton côté.

 

Brooke n’avançant plus : OK… N’y pouvant plus, elle fonça vers lui. Rien de plus ?!

 

Daryl surpris qu’elle arrive à le suivre à cette vitesse : Cette histoire m’a vidé…

 

Brooke essoufflée : C’est pas assez…

 

Il entra dans la forêt et elle le suivit.

 

Daryl se retournant sur elle : Retourne là-bas !

 

Brooke pas loin de lui : Je ne comprends pas… J’ai besoin de plus d’explications. Tu m’as dit que tu seras toujours là pour moi et que ça ne changera rien entre nous. C’était donc un mensonge ?

 

Daryl : Non. C’est faux. Tu restes importante à mes yeux mais je te veux loin de moi. Je ne te veux plus proche de moi. Comme tu as dit, c’était intense là-dedans. Trop pour moi. Je veux être seul. Tu peux comprendre ça ?

 

Brooke baissant les yeux : Mm-hmm… Elle le regarda. J’ai fait quelque chose de mal ?

 

Daryl plus brutal qu’il ne l’aurait voulu : Oui ! Tu as insisté pour venir ! Il avança vers elle. Tu m’as vu sous mon pire jour ! Il la pointa du doigt gauche. T’as osé me mettre dans cette position ! Sa voix se brisa bien malgré lui. Me forcer la main pour que tu viennes… Il recula sans cesser de la fixer. Tu as raison de dire que ce n’était pas de ma faute. Ce qui arrive, là, maintenant, c’est de la tienne. Pas moi ! Toi !! Il se détourna d’elle en s’enfonçant plus profondément entre les arbres. Tu ferais mieux de t’en aller maintenant. Tu ne me causes que des ennuis…

 

Elle baissa la tête avec tristesse. Il s’éloignait d’elle et elle ne comprenait pas pourquoi. Pas totalement. Elle comprit ce qu’il venait de lui dire, mais ça semblait étrange. Comme si… Brooke avait l’impression de lire un livre donc les pages étaient dans le désordre et dont certains passages furent tronqués.

 

Daryl savait qu’il lui causait de la peine mais il se devait de respecter l’autorité de Rick.

 

Le problème, c’était qu’il voyait ce dont Lori lui avait parlé. Il avait également l’impression de faire quelque chose de mal avec elle. Ça ne lui était jamais venu à l’esprit auparavant. Ils étaient devenus intimes dans cette remise. Ça ne lui plaisait pas vraiment. Plus maintenant. Ça le rendait mal à l’aise plus que d’autre chose. Grand merci à Lori pour le mettre dans cet état !

 

Sa proximité avec la jeune fille… Il aimait ça mais il ne devait plus être seul avec elle. Avec raison, semble-t-il !

 

Il était peut-être temps de couper court à leur lien naissant… Un lien qui ne faisait qu’augmenter à mesure que le temps passait. Un lien trop fort déjà. Que serait-il au lendemain ? Daryl préférait le tuer aujourd’hui avant qu’il ne soit trop puissant et ne puisse être détruit demain.

 

J’ai laissé les choses aller trop loin avec elle…

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?