Undertale par

44 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Humour

8 Rencontre avec Frisk.

Catégorie: G , 1435 mots
2 commentaire(s)

Undertale :


Chapitre 8 :


Rencontre avec Frisk :


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


- Undyne !!!


La boite tomba à terre, un peu fissuré sur le coté. Elink, Papyrus et Gaster regardèrent l'endroit où avait été il a quelque seconde Undyne, qui devait s'en doute être dans la boite maintenant.


- D’OÙ SA VENAIT, SA ? ET OU EST UNDYNE ?!?


Elink s’approcha lentement de la boite, la prit et la serrât contre sois. Elle se tourna vers Papyrus, et remarqua que celui-ci avait l'air complétement paniqué. Elle s’approcha de lui, mais il recula d'un coups :


- N’APPROCHE PAS CETTE CHOSE DE MOI !!!


Elle se tourna vers Gaster et lui tendit la boite. Bizarrement, celui-ci la prit sans hésité. Elle regarda ensuite Papyrus et, comme pour le calmer, le serrât contre elle :


- T’inquiète pas, Papyrus. On arrivera à les sortir de la boite. Et nous, on ne risque rien. On ne se fera pas prendre... je te le promet...


En guise de réponse, il enroula ses bras autour d'elle et Elink sentit comme des sanglots, qui ce calmèrent au bout de quelque minutes. Gaster les regarda avec un peu de compassion, puis regarda la boite avec un peu de haine. Juste le faite de pensée à ce mot, " HAINE ", lui été presque insupportable. Quand Pap et Elink eurent fini, ils reprirent leurs route vers la maison de Toriel d'un pas beaucoup plus rapide, voir mème ils courraient. Elink attrapa soudain la main de Papyrus comme pour lui dire qu'elle restera toujours avec lui. Pap lui sourit en retour, ce qui lui fit un peu oublié ce qui venait de se passer. Ils sortirent de la ruelle pour arriver en plein centre ville. Ils marchèrent pendant quelque minutes jusqu'à passer devant une boulangerie. Cela rappela à Elink la veille mème, quand elle avait promis à Undyne qu'elle ferait connaissance. Elle n'avait pas tenu sa promesse, et elle sentit son cœur se serrait. Mais elle continua sa route. Elle était DETERMINER à sortir son frère et les autres de cette satané boite. Elle s'approcha plus prés de Pap, comme pour lui parler.


- A ton avis, comment Sans va réagir quand il apprendra mon existence ?


- IL SERA CERTAINEMENT PERTURBER, MAIS JE SUIS SUR QU'IL T'AIMERA. A PRES TOUT, LUI AUSSI AIME LES JEUX DE MOTS... PAS QU'UN PEU, D'AILLEURS !


Ils continuèrent à discutait pendant plusieurs minutes, jusqu’à arriver devant une grande maison (bon, pas si grande que sa, mais un peu plus que les autres... genre, 1m50).


- ON Y AIT !


Elink regarda la maison d'un air amusé. Elle avait remarquer un panneau avec écrit " Chez Toriel, Asriel et Frisk, bienvenu ! Attention : interdit à Asgore d'entrer."


- Elle aime vraiment pas Asgore, cette femme.


- EN FAITE, ASGORE ÉTAIT SON ANCIEN MARIE. MAIS, DISONS QU'IL A FAIT DES CHOSE DONT LUI ET TORIEL NE SONT PAS TRÈS FIER.


- ... je crois que je sais se que tu veux dire.


- AH OUI ?


Elink ne lui répondit pas. On aurait dit qu'elle s’apprêtait à dire quelque chose, mais y avait renoncer. Arrivé à la porte, Papyrus frappa trois fois, mais la porte ne s'ouvrit pas. Ou du moins, pas tout de suite. Elle s'ouvrit quelque instant plus tard, et Elink aperçut un humain d'une douzaine d'années, cheveux brun coupé jusqu'au épaule avec un pull violet à rayure rose. Elle n'arrivait pas à déterminer si c'était une fille ou un garçon. Celui-ci ce jeta au cou de Papyrus.


- Papyrus !


- WOWIE, FRISK ! TU A GRANDI DEPUIS LA DERNIÈRE FOIS !


- Pas de beaucoup.


Frisk avait l'air un peu triste. Peut être qu'il avait appris pour Sans. Il (qui est toujours un "il" in-sexué) aperçut Gaster et... une jeune fille (qui ressemblait d'ailleurs beaucoup à Sans Et Papyrus)


- Qui êtes vous ?


- Euh... je m'appelle Elink. Je... je suis...


- C'EST MA SŒUR ! JE T'EN AVAIS PARLER CE MATIN.


Frisk eut un petit air choqué, puis s'approcha d'Elink:


- Vous me rappeler Sans... j'aurai aimé qu'il soit là...


- Moi aussi...


Après avoir discutait, Frisk les laissa rentrer avec grand plaisir. L'intérieur de la maison était presque entièrement beige et des tableaux représentant la famille Dreemur étaient accroché un peu partout.


- Je vais cherché maman... enfin, Toriel.


Retour à la boite :


On continuait de courir à perdre haleine. La HAINE nous avait trouvez, mais on avait réussit à lui échappé. Du moins, pour le moment. Je dus m’arrêter à un moment, trop épuisé. Alphys s’arrêta en même temps que moi. On regarda autour de nous, mais la HAINE resté introuvable.


- Il... il faut... que l'on sorte d'ici !


- Je suis d'acore. Tu vois une sortit ?


Je regardais autour de moi, mais toujours rien. Pas une seule brèche.


- Il faut vraiment... que l'on... avertisse les autres de ce que l'on à découvert !


Mais Alphys ne m'écoutait plus. Elle regarder quelque chose au loin. On aurait dit... une âme ?


- Qui c'est ?


- Je n'en sais rien.


Plus on s'approcher, plus l’âme devenait plus précise. Puis, au bout d'un moment, on la reconnut immédiatement :


- UNDYNE !!!


Retour à la réalité :


Elink et les autres arrivèrent dans une cuisine, où un monstre chèvre et son fils (surement Asriel) préparé des tartes à la cannelle... et au caramel.


- BONJOUR TORIEL !


Celle-ci se retourna en sursautent, et aperçut Papyrus :


- Bonjour, Papyrus. Comment va tu ?


- TRÈS BIEN, ET VOUS ?


Toriel fut surprise de sa réaction, elle pensait qu'il serait déprimé après se qui est arrivé à son frère.


- Je vais bien aussi... Oh, mais qui esse ?


Elink s'était caché derrière Papyrus, mais Toriel l'avait quand même remarqué :


- Je... je suis Elink. La soeur de Papyrus et Sans.


- Oh, oui ! Papyrus m'a parlé de toi ! dit Asriel.


Elle regarda Papyrus d'un air de dire " tu a parlé de moi à combien de personne ". Celui-ci avait surement d'eut comprendre car il l'a regarda d'un air gêner.


- Tient, en signe de bienvenu !


Toriel lui tendit une part de tarte à la cannelle ainsi qu'au caramel.


- M... merci !


Elle croqua dedans et...


- Oh mon dieu, je n'ai jamais mangé quelque chose d'aussi bon !!


Toriel l'a regarda en rougissant un peu (plutôt beaucoup). Soudain, Gaster posa sa main sur l'épaule d'Elink :


- Nous n'avons pas le temps.


Elle le regarda un moment, puis mis ses tartes dans sa poche :


- Je suis désolé, Toriel. Mais nous somme venu ici pour poser quelque question à Frisk. Dit Gaster.


- Euh... oui... oui, bien sur. Frisk ?


Frisk arriva en sortant de la cuisine et se mit devant eux :


- Oui ?


Toriel s’apprêtait à lui parler, mais Gaster la devança :


- Te souvient tu de Chara ?


Elink lui donna un grand coup de coude dans l'épaule comme pour lui dire " Sa va pas de lui parler de ça ! Il est sans doute traumatisé, le pauvre !!! ". Frisk eut soudain très peur de la question et se mit à parler tout bas, comme si quelqu'un les écoutait :


- Oui.


Elink prit la parole :


- Es que... es que tu sais se qu'est la... HAINE de Chara ?


- Un peu, oui.


- En faite... cette chose à prit le contrôle de la boite et... essaye de sortir. Mais on ne sait pas pourquoi. Tu le sais ?


- Je... je pense, oui.


- AH BON ? COMMENT ?


- Et bien, je... j'ai toujours un petit contacte avec Chara. Donc, aussi avec sa HAINE.


- Tu peut entendre ses pensées ?


- Oui, quand je me concentre assez.


Frisk eut soudain des tournis, et manqua de s'évanouir, mais Elink le rattrapa au bon moment :


- Sa va ?


- Ou... oui, je crois...


Mais sa voix devint plus sombre et les regarda d'un air méprisant :


- En tout cas, moi oui !


Elink s'éloigna immédiatement de Frisk pour venir se collé à Papyrus. Ils regardèrent Frisk qui les regarder toujours de son air méprisant et... quelque chose avait changé dans son regard... Ses yeux étaient devenu rouge !


- Frisk ? demanda Asriel.


- Il n'est plus là ! Moi, je m'appelle HAINE ! Ravie de faire votre connaissance !


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Message pour Clamiroyal : Coucou ma grande ! Je voulais juste te dire que tu pouvais me poser toute les questions que tu veux ma fanfic ou autres, j'y répondrait avec grand plaisir ! PS : J'aime trop tes fanfics ! Continue !!! Et je VEUX voir Sci et Edge flirtait ensemble, je les aime troooooooop !!!!!










2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?