Amalys Mikaelson par

3 vote(s) de lecteurs, moyenne=8/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure

7 Chapitre 6

Catégorie: G , 1539 mots
0 commentaire(s)

Elle ne sentit pas l’intrusion. Pas tout de suite. Grave erreur.

Son pouvoir lui demandait tant de concentration -elle n’avait pas l’intention de faire s’écrouler la maison sur leurs têtes contrairement aux personnes présentes dans la pièce, elle serait probablement la seule à en mourir- qu’elle laissa les barrières qui protégeaient son esprit sans surveillance. Vraiment c’était une très grave erreur. Une erreur de débutante. Avant d’avoir pu s’en rendre compte, Klaus en profita pour s’y introduire utilisant les dernières forces qui pouvaient lui rester, brisant tout sur son passage. Les images s'imposèrent de force. Elle n'eut pas le choix et du assister impuissante aux images qui défilèrent devant ses yeux.

 

 

Amalys une jolie jeune fille de 6 ans courait à s’en perdre haleine.


-         Tu ne m’attraperas pas, Kol ! Cria-t-elle en jetant un coup d’œil derrière son épaule.


-         Tu en es sûr, petite diablesse ?


Kol beaucoup plus grand que l’enfant la rattrapa rapidement.


-         Petite chipie !


Il la prit dans ses bras. Son ton sévère n’allait pas du tout avec son sourire. Elle lui répondit en souriant de toutes ses dents.


-         Aller, rends-le moi.


Elle n’ouvrit pas sa main pour autant et tourna la tête. Elle sourit de plus belle quand elle croisa le regard complice de son autre frère, Niklaus.


-         Pourquoi ? Demanda-t-elle, essayant de gagner du temps pendant que Niklaus s’approchait discrètement derrière Kol.


C’était son mot préféré en ce moment. Ces « pourquoi » rendait complètement fou sa nombreuse fraterie.

-         Pourquoi ? Répéta Kol. Parce-que tu me l’as volé, jolie Lys.


« Jolie Lys » était le surnom que lui donnait Kol. Il tendit la main, paume ouverte prêt à récupérer sa pierre. Elle ne céda pas.


-         C’est vrai ce qu’à dit Elijah ? C’est Iris qui t’a offerte cette jolie pierre ? C’est pour ça que tu la garde sous ton oreiller ?


Kol rougit violemment. Niklaus y était presque.  


-         Elijah ne sait jamais se taire quand il s’agit de toi…, grommela-t-il.


Niklaus lui sauta sur le dos. Kol fut si surpris qu’il lâche sa sœur. Elle n’eut aucun mal à retomber sur ces pieds mais fit tomber la pierre. Le regard de Kol croisa celui d’Amalys et ils s’élancèrent tout les deux. Kol était le plus rapide comme toujours. Néanmoins il ne parvint jamais à ramasser la pierre. Sous leurs regards ébahis, la pierre flottait dans les airs. Les deux frères tournèrent la tête pour en connaître la cause et avec surprise il la remarquèrent. La cause était leur petite sœur de 6 ans, le bras tendu.

C’est ce jour là qu’Amalys comprit qu’elle était une sorcière comme sa mère. Tout aurait pu être normal –après tout être sorcier était héréditaire- si elle n’avait pas pris possession de ses pouvoirs à seulement 6 ans.

 

***

 

-         Chut ! Tu fais trop de bruit, Lys !


Une version plus jeune d’Amalys venait de manquer de tomber tête la première.


-         Désolé, chuchota-t-elle à son frère.


Ils continuèrent leur chemin à pas de loup et se plaquèrent contre le mur. D’ici ils pouvaient entendre parfaitement les voix de leurs parents.


-         Ce n’est pas normal ! Même Finn n’a pas encore eu la moindre étincelle de magie. Ils ont 10 ans d’écart, Esther !


-         Je sais, je sais Mikael… Amalys est beaucoup plus puissante que ses frères et sœurs, je ne vois que ça. C’est pour cela que ces pouvoirs se manifestent déjà.


Leurs parents paraissaient inquiets. Qu’avait-elle encore fait ? Le bruit de pas qui se rapprochaient fit se sauver les deux enfants.

 

***

 

En arrière plan, Amalys entendait les rires de sa famille. La vision qu’on venait de lui dévoiler était très difficile à avaler. Elle essaya de se concentrer sur les lèvres animaient de Kol mais elle ne parvenait pas à se connecter à la réalité. Elle avait l’impression d’être coincé entre le présent et le futur. Le futur qu’elle aurait préféré ne jamais découvrir. Comme il était cruel !

Klaus lui secoua légèrement l’épaule et le contact physique parut la ramena à la réalité. Devant l’expression lointaine de sa sœur, il s’alarma.


-         Amalys, qu’est-ce qu’il y a ?


Les rires se stoppèrent, et le silence se fit autour de la table. Ils redoutaient tous ces visions de plus en plus précises et de plus en plus présentes.


-         Je vais mourir l’année de mes 18 ans.


Il y eut quelques hoquets de surprise.


-         Comment vas-tu mourir, Amalys ? Nous pouvons encore la changer, essaya de se persuader sa mère Esther, rien n’est écrit d’avance.


La réponse d’Amalys fut catégorique :


-         Personne ne pourra l’empêcher. Ce sont mes propres pouvoirs qui me tueront.

 

***

 

Et Amalys eut raison, malheureusement pour elle.

 

***

 

-         Je ne suis pas prête ! J’ai tellement peur, Nik.


Nik la tenait dans ses bras tandis que secouait de sanglots Amalys se tenait désespérément à sa chemise. La douleur la fit se tordre en deux. Les feuilles tournaient autour d’eux semblant les cacher au reste du monde.


-         Ça va aller, Lys ! Tu es forte, tu y arriveras ! On y arrivera.


Et tandis que le sang qui coulait de son nez tâcha la chemise préférée de Nik, elle sut avec certitude que si elle ne se dégageait pas immédiatement de l’étreinte de son frère, elle le tuerait également. L’entrainant avec elle. C’était si tentant, elle avait si peur de ce qu’il l’attendait de l’autre côté, qu’elle aurait voulu l’avoir avec elle. Mais non, décida-t-elle en s’écartant de lui sous son regard étonné. Elle ne pouvait pas lui faire ça.


-         Va-t’en Nik où tu périras également.


Mais aussi têtu qu’il l’était il refusa de partir.


-         Non ! Je ne t’abandonnerais pas !


Bientôt le sol se mit à trembler en même temps que son nez coulait à flot. Plus elle reculait et plus il s’avançait vers elle. Alors elle comprit ce qu’elle devait faire. Elle récita un dernier sortilège qui retira son frère d’elle, la Mikaelson maudite, celle qui lui permettrait de vivre une vie bien remplis, elle l’espérait.


-         Adieu, Niklaus, aie une belle vie, murmura-t-elle.


Et elle sentit sa magie explosait à l’intérieur d’elle, lui retirant une vie pleine de regrets.

 


Amalys semblait revivre. La vrai Amalys. Pas l’Amalys vengeresse. Pas cette Amalys remplit de colère. Son esprit était de nouveau sien, et pendant que sa magie attaquait l’immortalité de son frère, l’emprise que les Ancêtres avaient placée sur elle se brisa sous la force de ses souvenirs. Ils avaient osés la manipuler pour remplir leurs sombres desseins.

Elle ne le permettrait pas !

Elle plongea ses yeux dans ceux de Klaus, et ils se comprirent comme autre fois. Impossible de faire marche arrière, sa magie avait bien trop de puissance pour ça.

Quitte à être mourir une nouvelle fois, Amalys le ferait cent fois pour sa famille.

Dans un dernier effort elle projeta sa magie, non contre le cœur immortel de son frère, mais contre le sien.




***

Hello ! Alors ? Qu'en pensez-vous ? Et que pensez-vous qu'il va se passer ?

À très vite :)

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?