Le sang des ombres par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Action / Suspense

1 Une offre et une demande

Catégorie: T , 774 mots
0 commentaire(s)

Il pleuvait. Il pleuvait fort, très fort. Le ciel était plus au noir qu'au gris alors que la pluie s'abattait impassiblement sur le bois de la pénombre. Il pleuvait. Il pleuvait si fort que l'air était presque moins présent que l'eau. Il pleuvait tellement que même le plus fou des ermite restait cloîtré au fond de sa maison, attendant impatiemment la fin de cette pluie étouffante. Il n'avait beau n'être que l'après-midi, tout était aussi noir que lors d'une nuit sans lune. Pourtant, une lumière subsistait dans les ténèbres. Les feux de l'auberge de Sombre-Comté brillaient dans le noir tel un phare au milieu de l'eau, guidant les malchanceux surpris par la pluie vers un foyer. Mais point de malchanceux guidés aujourd'hui. Point de malchanceux guidés ici ces derniers jours, ni ces dernières semaines, si ces derniers mois, ni même ces dernières années. L'auberge n'était que peu fréquentée à cause des rumeurs courant sur Sombre-Comté où même sur le bois lui-même. Pourtant, il y avait bien au moins une personne qui venait tous les deux où trois jours. Ces personnes étaient toutes différentes sur quasiment tous les points. Tantôt ce fût un paysan nain, tantôt ce fût un noble nain, tantôt ce fût un marchand elfe et il arrivait même parfois qu'un membre de la Horde s'y rende. Même un kobold s'y était déjà rendu! Tous avaient pourtant un point commun. Il venait tous pour la même raison. Un homme. Un chasseur de primes plus précisément. Nathaniel Shaw. Mais pourquoi lui? Pourquoi tout ribambelle de gens si différents iraient voir un chasseur de primes dans l'auberge miteuse d'un village mal fréquenté au beau milieu d'une forêt noire réputée pour les sombres légendes qui se basent sur elle? Tout simplement parce que Nathaniel Shaw n'était pas un chasseur de primes comme les autres. Depuis un an il n'était même plus un chasseur de primes mais LE chasseur de primes de l'Alliance. Les malheureux ayant tentés de contester ce titre ont tous abandonné ou ont simplement disparus excepté pour Frizz Tordboulon, récemment retrouvé au fond d'une mine infestée de kobolds en un nombre de morceaux si conséquent que la plupart des paysans de la forêt d'Elwynn ne savent même pas compter jusque là. Mais qu'est-ce qui faisait de Nathaniel un chasseur de primes si compétent? La qualité et la vitesse. Qu'importe la cible, qu'importe le lieu, qu'importe la manière, Nathaniel réussissait en une semaine tout au plus. L'assassinat et le vol étaient son gagne-pain ainsi qu'une grande partie de sa semaine. Ses prix étaient cher mais tous ceux l'ayant embauché ne regrettent nullement le résultat. Sa vie se résumait en trois mots : vol, meurtre, argent. Pourtant, tout bascula ce jour-là. Ce même jour où la pluie dominait la forêt.


L'auberge était vide à l'exception de Nathaniel, assis à sa table dans un coin éloigné du feu, et de l'aubergiste, essuyant son bar depuis quelque heures dans l'espoir d'effacer des traces n'existant qu'à ses yeux. Tout était globalement silencieux comme à son habitude. Jusqu'à ce qu'un bruit de bois grinçant se fît entendre. Puis un autre. Puis encore un autre et cela continua ainsi jusqu'à ce qu'une silhouette encapuchonnée aux oreilles pointues sortant de la capuche apparaisse. La première chose qu'elle fît fût de poser son regard sur Nathaniel avant de s'approcher de lui. Nathaniel lança un vif regard à l'aubergiste qui descendit à la cave en réponse à son regard avant de tourner la tête vers la silhouette s'installant en face de lui. Une voix féminine s'éleva alors :


-Bonjour monsieur Shaw. Je suppose que je n'ai pas besoin d'expliquer ce que je fais ici.


-Je ne le pense pas non plus. Alors?


-Un paysan tauren du nom de Kana Runeterre résidant à l'est de Mulgore. Je voudrais sa tête.


La silhouette sortit alors d'une de ses poche une bourse d'or aussi pleine que celles données pour l'assassinat d'un noble ainsi qu'un lieu pour lui apporter la tête. Nathaniel pris la bourse, pris une pièce d'or au hasard, l'observa minutieusement puis accepta l'offre. La silhouette émis un très léger rire avant de souhaiter à bientôt à Nathaniel et de partir. Nathaniel décida de partir le lendemain au matin.


La pluie commença à tomber plus fort encore, accompagnée un orage assourdissant.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?