Is it love ? Sebastian Jones par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Fantastique / Surnaturel

9 La partie de cache-cache.

Catégorie: G , 1030 mots
0 commentaire(s)

Je leur souris et décide de monter afin d’enfiler une tenue beaucoup plus décontracter pour m’occuper de Lorie. Une fois changer, je me rends dans la chambre de la fillette qui joue aux poupées assise sur son grand lit à baldaquin aux draps roses et liserés blancs. 


-" Bonjour Lorie, tu as passé une bonne journée ? 


- Très bien jusqu’à ce que tu arrives ! "


Ok! Bon cela étant dit je suis sciée par l'aplomb de la jeune demoiselle. Elle ne va pas s’y mettre aussi? Décidément cette journée me fait la promesse de me semblait véritablement interminable. Je n’ai qu’une hâte, c’est de me glisser sous ma couette et de me plonger dans les bras de Morphée.

Lorie me sort de ma rêverie un air indescriptible encré sur le visage.


-" Tu n’es pas payée pour rêver mais pour jouer avec moi. Alors jouons !"


Elle me tend une poupée digne d’un film d’horreur, celle-ci n’a plus de tête et à le corps couvert de brûlures et blessures ensanglantées. 

Je remarque que toutes ses poupées sont d’un glauque. Même la poupée Chucky ne rivalise pas ! Je dirais même plus, qu’en comparaison cette poupée tirée d’un film d’épouvante me ferait presque penser à une Barbie.


-" Tu auras Madame sans tête, c’est la chérie de Monsieur sans jambes. Mais il veut la tuer parce qu’elle ne lui a pas répondu !


[Ah ben oui, mais en même temps, sans tête, pour répondre c’est un peu compliqué !]


Je n’apprécie pas du tout ce genre de jeu! Surtout pour une enfant de son âge. Il me semble que cette petite doit avoir de sacrés troubles psycho-affectifs pour en arriver à mutiler babioles de la sorte.


-" Lorie comment veux tu que Madame sans tête réponde, elle n’a plus de tête ?! 


- T’occupes pas , et laisse Madame sans tête mourir "


Je ne peux cautionner ce genre de divertissement terrifiant, que pourrais-je lui proposer d’autres ? Ah ! Ça y est ! J’ai trouvé !  


-" Lorie, j’ai une meilleure idée ! Que dirais-tu de jouer à cache-cache dans le jardin derrière la maison?


- Ouiiiiiii, c’est d’accord ! Mais c’est toi qui compte ! 


[Cela va de soit voyons !]


- Parfait ! Allons-y ! "


Nous sortons dans l’arrière-cour du manoir, elle est magnifique ! La pelouse est proprement tondue. l’herbe est tellement verte qu’on pourrait croire à du gazon synthétique. Les haies sont taillées à la perfection et les propres et majestueuses statues viennent l'empanacher. A la lisière de ce coin de paradis se trouve une forêt assombrie par cette densité boisée. Je précise bien à Lorie que le jeu s’arrête aux limites du jardin pas au delà. Elle acquiesce et nous commençons à jouer.


-" dix-sept, dix-huit, dix-neuf et vingt ! J’espère que tu es bien cachée , j’arrive ! "


Je commence à chercher derrière les statues. Personnes ! Derrière et dans les buissons. Toujours personne ! Je fouille le moindre recoin mais toujours personnes !


-" Lorie où te caches tu ?"


Elle ne me donne aucune de réponse, elle est sacrément forte à cache-cache, ou alors ? Non ? Elle n’aurait pas osée faire ça malgré mon interdiction ? Je l’appelle et fouille une deuxième fois le jardin , en vain. 


-" Lorie fini de jouer tu as gagné ! " 


Mais toujours aucune réponse. Ce n’est pas possible, cette enfant veut ma mort. Que dira Nicolae quand il apprendra que Lorie a disparue ? Je ne vais pas avoir le choix, je prends mon courage à deux mains et décide d’aller la chercher dans la forêt.  

Je m’aventure dans celle-ci , pas très rassurée, j’avance et y pénètre de plus en plus fouillant derrière chaque arbres. Je me retourne et ma déception se fait plus grande quand je constate que je n’aperçois plus le manoir.

Je m’arrête un instant et regarde autour de moi afin d’essayer de trouver un indice quant au chemin à parcourir sens inverse, mais rien. Mon dieu ! Je crois bien que je suis perdue et la nuit qui commence à tomber. Je décide de rebrousser chemin, espérant regagner la propriété. Force est de constater que je tourne en rond. Je suis perdue et il fait maintenant nuit noire. J’ai peur, j’ai froid et je suis en colère. Je continue mon avancée, mais je trébuche malencontreusement sur une racine qui était relevée à quelques centimètres au dessus du sol feuillu, en tombant je me cogne la tête contre l’arbre à qui appartient la coupable. Il me semble sentir du liquide chaud couler de mon crâne. Il ne manquait plus que ça. Je me redresse tant bien que mal et décide de m’assoir contre celui-ci. Pourvu que l’on vienne me chercher. Soudain le craquement d’une branche me fit sursauter. Je regarde partout autour de moi et me stop net sur deux tâches luminescente. Quand je me rends finalement compte que se sont deux iris dorées, l’animal à qui elles appartiennent se rapproche me laissant ainsi distinguer l’imposante masse de cette bête. Une fois à quelques mètres de mois je peux enfin discerner l’auteur de ma frayeur. Ce n’est pas possible. Un .... Un... Un loup ?! Il me regarde et essai de s’avancer vers moi , il stop net son approche, peut être a t-il ressenti ma peur ? Ou peut-être qu’il va me bondir dessus et me dévorer ?! Quel triste sort ! Mourir si jeune manger par un loup , un loup qui plus est ÉNORME.


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?