Entre Alvin et Brittany, l'amour est un mystère... par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance / Aventure

1 La fin des vacances

Catégorie: T , 2709 mots
7 commentaire(s)

Bonjour tout le monde, voici ma toute première fanfiction. J'espère qu'elle vous plaira. Bonne lecture à tous.

 

Il était déjà 10h, tout le monde était réveillé en train de manger dans la cuisine. Enfin presque… Comme à son habitude, Alvin était toujours le dernier à se lever et cela n'arrêtait pas d'agacer Dave.

Dave : Alvin ! Lève-toi maintenant ! Ça fait déjà 10 minutes que je t’appelle !

Alvin : Encore quelques minutes Dave !

Dave - s'énerve - : Nan! Tu viens immédiatement!

Brittany – à Dave - : J’ai peut-être une idée pour faire sortir Alvin de son lit.

Dave : Bon très bien, vas-y mais si dans 5 minutes il n'est pas levé, je monte.

Armée d’un verre d’eau, Brittany alla dans la chambre d’Alvin. Ce dernier faisait un magnifique rêve : Il était au parc avec Brittany, Ils étaient allongé l’un à côté de l’autre. Ils se regardaient, rapprochaient chacun leur tête. Ils s’apprêtaient à s’embrasser quand soudain…

Alvin – sursaute - : Aaaaah !! NAN MAIS T’ES PAS BIEN DANS TA TÊTE !

Brittany – fronce les sourcils - : Moi, pas bien dans ma tête ? Nan mais tu t’es vu ? Il est déjà plus de 10h et t’as toujours pas pris ton p’tit dej. D’ailleurs tu devrais y aller maintenant sinon Dave va monter. Et toi, mieux que quiconque devrait savoir ce qui se passe quand il est en colère.

Alvin : Il a qu’à monter, il m’a tellement puni que j’en ai plus rien à battre. Maintenant, laisse-moi dormir.

Il regarda son lit mouillé et soupira.

Alvin : C’est bon pars devant, j’me change et j’arrive…

Brittany : Ok, on se retrouve en bas.

En voyant le lit d’Alvin, une idée vînt à l’esprit de la chipette. Elle le prit en photo et rejoignit les autres. Quelques minutes plus tard, Alvin descendait dans les escaliers tandis que ses congénères regardaient la télé.

Alvin : Salut les gars, vous regardez quoi ?

Théodore : Ah ? Salut Alvin, on regarde Au pays des sur...

Dave - coupe la parole - : Nan Alvin, tu viens d’abord manger ton petit déjeuner et après tu pourras aller regarder la télé.

Alvin – soupire - : Ok…

Après avoir mangé son petit déjeuner, Alvin rejoignit les autres dans le salon.

Simon – rire moqueur - : Bah alors Alvin ? Il paraît que t’as eu une petite fuite cette nuit ?

Alvin - étonné - : De quoi tu parles?

Brittany – sarcastique - : Tu sais Alvin, il n'y a pas de honte à faire pipi au lit...

Le chipmunk s’énerva.

Alvin : Arrête de dire des conneries ! J’ai pas pissé dans mon lit !

Éléonore et Théodore – sourient - : La photo de ton lit nous dit le contraire.

Alvin : Hein ? Quelle photo ?!

Éléonore lui tendit la photo.

Alvin : Qui l'a pris ?!

Brittany - regarde ses ongles - : Je sais pas...

Alvin compris bien sûr que c’était elle.

Alvin : Toi je vais te cass…

Théodore : Détends-toi Alvin, c’est qu’une blague…

Alvin : Ouais bah moi, ça me fait pas rire, ok ?!

Le chipmunk mit ses mains dans ses poches et alla se réfugier dans sa chambre.

Brittany : Alvin attends ! – aux autres – On y est peut-être allé un peu fort, nan ?

Jeanette posa sa main sur l’épaule de sa sœur pour la rassurer.

Jeanette : Ne t’en fais pas, ça va lui passer.

Brittany – soupire - : Je l’espère…

Dave marchait dans le couloir. Il s’arrêta net quand il entendit des petits bruits de sanglots. Il entrouvrit la porte et vit Alvin allongé sur son lit, les larmes aux yeux. Ne comprenant pas ce qu’il s’était passé, il alla demander à ses frères.

Dave : Qu’est-ce qu’il a Alvin ? On dirait qu’il est au fond du gouffre.

Simon : On lui a fait une blague, mais il l’a mal pris.

Brittany – culpabilise - : Il est si triste que ça ? Je devrais peut-être aller lui parler.

Dave : Non, je vais aller le voir et quand on reviendra, je veux que vous lui fassiez vos excuses, compris ?

Les 5 chipmunks : Oui.

Arrivé dans la chambre, Alvin était toujours en pleure. Dave alla s’assoir à côté du chipmunk.

Dave : Tu sais Alvin, c’est tes frères. C’est normal qu’ils te fassent ce genre de chose.

Alvin : Je vois pas le rapport entre le fait qu’ils soient mes frères et qu’ils se moquent de moi.

Dave : Eh bien… Tous les frères se disputent, Alvin. C’est comme ça, on ne peut rien y faire. Aller, essuie moi ces larmes et va les rejoindre. Mon petit doigt me dit qu’ils veulent se faire pardonner.

Alvin – accepte à contrecœur - : Ok...

Ils descendirent tous les deux, Alvin sur l’épaule de son père.

Brittany : Excuse-nous pour tout à l’heure, on ne voulait pas te blesser…

Alvin : Vous en faites pas, y’a pas de soucis.

Il sourit à Brittany. Cette dernière lui rendit aussitôt le geste.

Brittany – dans sa tête - : Il est tellement craquant… Je l’aime mais je n’ose pas faire le premier pas. Après tout, ce que je ressens pour lui n’est peut-être pas réciproque.

Dave : Maintenant que vous vous êtes réconcilié, je vais faire un tour au centre commercial. Je reviens dans une heure. Ne faites pas de bêtises, en particulier toi Alvin.

Les chipettes : Tu vas au centre commercial ?! On peut t’accompagner ?

Dave  - hésite - : Euh…

Les chipettes : S’il te plait. On sera sage.

Elles lui firent les yeux doux. Et comme toujours, Dave ne pouvaient pas y résister.

Dave - soupire - : Bon très bien, vous pouvez venir.

Brittany allait monter dans la voiture lorsque soudain quelqu’un lui attrapa le bras. C’était Alvin.

Brittany : Oui, qu’est-ce qu’il y a Alvin ?

Alvin : Euh….  – silence – Nan rien, ça peut attendre.

Il partit la tête baissé. De son côté, Brittany entra dans la voiture, déçue en sachant bien évidemment ce qu’il voulait lui avouer.

Simon : Mais pourquoi tu ne lui a pas avoué ?!

Alvin : Je sais pas…

Théodore : Comment ça, tu sais pas ?

Alvin : Je l’aime, ça c’est certain. Mais je sors déjà avec Rachel...

Simon - ouvre grand ses yeux - : Rachel ?! C’est la grande brune aux yeux bleus, nan ?

Alvin : Ouais.

Simon : Elle super canon !!

Alvin : Je sais mais c’est Brittany que j’aime… Je sais pas ce que je dois faire. Il faut que tu m’aides Simon !

Simon : Désolé Alvin mais c’est de ta vie amoureuse dont on parle, pas de la mienne. C’est à toi de décider : soit tu romps avec Rachel, soit tu restes avec elle.

Alvin : J… Je sais pas. J’y réfléchirais demain.

Simon : Tu as peut-être raison. La nuit porte conseil. Bon, qu'est-ce que vous voulez faire maintenant?

Théodore : Je propose qu'on aille au parc.

Alvin : Ouais, pourquoi pas.

Simon : Pas si vite. Dois-je de rappeler ce qui s’est passé la dernière fois que t’as fait une connerie ? On a fini sur une île déserte !!

Alvin : On va juste au parc, c’est pas comme si on allait en Chine.

Le benjamin avait gardé un souvenir terrifiant de leurs aventures sur l'île et hésita finalement à aller au parc.

Théodore : Simon n’a peut-être pas tort, Alvin.

Alvin – soupire - : Très bien, attendons Dave dans ce cas.

1h plus tard, Dave et les chipettes venaient de rentrer.

Alvin : Dave ? On se demandait si on pouvait aller au parc.

Dave : Non, c’est hors de question.

Les chipmunks : Mais pourquoi ???

Dave : Je n’ai pas envie de vous laisser partir seuls.

Alvin : Et si tu nous accompagnes ?

Dave : Écoutes Alvin, je viens de passer 1h à faire du shopping avec les filles, alors la seule chose que j'ai envie de faire, c’est aller faire une sieste.

Alvin - soupire - : Ok… Venez les gars, on va dans notre chambre puisqu’on est privé de sortie…

Dans la chambre :

Alvin : J’ai une idée les frangins.

Simon : Oh mon dieu… La phrase qui fait trembler le monde…

Alvin : On tend une embuscade aux filles et dès qu’elles arrivent… bataille de polochons !

Théodore : Je suis partant.

Simon - septique - : Mouais… Pourquoi pas.

Pendant que les garçons mettaient leur plan à exécution, les Chipettes étaient dans le salon devant la télé.

Brittany : Eh les filles, vous voulez pas qu’on aille voir les garçons ? Il n'y a rien d’intéressant qui passe à la télé en ce moment.

Jeanette  - sourit - : Ce serait pas plutôt pour aller voir Alvin ?

Brittany – rougit - : De… De quoi tu parles ?

Éléonore : Arrête ton cinéma, Brittany. On sait toutes les deux que tu l’aimes.

Brittany : C’est vrai… Vous avez raison, mais je ne sais pas ce que je dois faire.

Jeanette : C’est très simple, va lui avouer ce que tu ressens pour lui.

Un court silence s’installa soudain, une voix se fît entendre depuis la chambre.

Alvin : Les filles ? Vous pouvez venir ? On a besoin de votre aide.

Éléonore : Ok, on arrive.

Jeanette : Attendez, vous vous souvenez de ce qui s’est passé la dernière fois qu’ils nous ont demandé notre aide ?

-Début du flashback de Brittany-

Alvin : Les filles ? Venez dans la chambre, on a besoin de vous.

Moi : On arrive tout de suite.

On était en train d'ouvrir la porte quand Alvin se mit à crier.

Alvin : Bataille de polochons !

Alvin me lança son oreiller en plein dans la tête.

-Fin du flashback de Brittany –

Brittany : L’enflure, il ose nous refaire le coup ! Je vais lui faire passer l’envie de nous frapper avec ses coussins. Suivez-moi les filles.

Alvin : Ça fait déjà 10 minutes qu’on reste planté derrière la porte. Tu crois qu’elles ont flairé le coup ?

Simon : Nan, je pense pas.

Alvin mit son doigt sur la bouche de Simon.

Alvin – murmure - : Chut, j’entends des bruits de pas, c’est sûrement elles. Tenez-vous prêt.

Brittany ouvrit la porte en tenant un pistolet à eau dans sa main.

Brittany : On est là.

Alvin : À L’ATT…

Alvin n’eut pas le temps de finir sa phrase que Brittany l’aspergeât avec son pistolet.

Brittany – ironique - : Tu voulais dire quelque chose peut-être ?

Alvin : Alors ça, tu vas me le payer. À l’attaque les gars !

Les 6 chipmunks criaient comme des fous. Alvin lança tellement fort son coussin que Brittany tomba à terre.

Brittany – se relève - : Très bien Alvin Séville. Tu veux la guerre ?! Les filles ?

Jeanette : T’inquiète, on s’occupe de Simon et Théodore et toi d’Alvin.

Jeanette et Éléonore se ruèrent sur Simon et Théo tandis que Brittany dévisageait Alvin.

Brittany : À nous deux Alvin !

Alvin : Amène-toi, je t’attends.

Le combat acharné entre les Chipmunks et les Chipettes dura plus d’une demi-heure. Malheureusement, ils avaient  fait trop de bruit et Dave arriva fou de rage…

Dave : C’est quoi tout ce raffuts ?!! Puisque je ne peux pas vous laisser sans surveillance pendant plus d’une heure, vous êtes tous consignés dans votre chambre jusqu’à ce soir.

Les 6 chipmunks : Pffffff…

Alvin : Mais Dave… Pourquoi est-ce qu’il faut que tu nous punisses à chaque fois qu’on s’amuse ?!

Dave : Il faut bien que je sévisse à un moment, la dernière fois que vous vous êtes amusés, vous avez atterri sur une île déserte, je vous rappelle.

Simon : Il n’a pas tort sur ce point Alvin…

Il était presque minuit passé. Tout le monde était endormi sauf Alvin.

Alvin – dans sa tête - : Je n’arrive pas à dormir parce que j’ai une boule au ventre. C’est sûrement à cause du stress de la rentrée et aussi parce que je ne sais ce que je dois faire avec Rachel et Brittany… C’est vrai quoi, c’est un choix très difficile : J’aime Brittany mais Rachel est quand même la plus populaire du lycée. Que dois-je choisir, amour ou célébrité ?

 

Voilà, c'est tout pour le premier chapitre. J'espère que ça vous a plu. Si vous avez des remarques ou des suggestions à me faire, l'espace commantaire est prévu à cet effet.

7 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?