Est ce qu'il va m'aimer ? par

17 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Famille / Romance

12 Une nouvelle affaire, vraiment ?!

Catégorie: G , 2123 mots
2 commentaire(s)

Désemparée après l'entrevue qu'elle venait d'avoir avec son père, Tahiana s'exécuta en réalisant une analyse très détaillée du mode opératoire utilisé pour l'homicide de cette nouvelle affaire. La rédaction de sa conclusion presque terminée, la jeune fille commença à rassembler ses affaires pour apporter son analyse à son père.


Ethan ?! Qu'est-ce qu'il fait ici ?


- Tahiana je viens d'être convoqué par ton père et son équipe, apparemment il y a un problème de conflit d'intérêt, enfin je n'ai pas tout compris mais je vais les voir. Tu viens aussi ?

- Oui bien sûr, tu m'attends un instant je prends juste ça et je monte avec toi.


Comme ça je ne suis plus la seule à faire des choses dans le dos de tout le monde ... Ils auraient quand même pu me prévenir avant de l'appeler.


Le jeune couple arriva au niveau de la salle de réunion de l'équipe du Docteur Bull, Tahiana senti une sorte d'appréhension dans le regard de son petit ami, elle aussi n'était pas confiante sur l'issu de cette entrevue.


J'espère que ça va bien se passer ... 


Un instant avant d'entrer la jeune fille pris la main d'Ethan comme pour lui qu'elle était avec lui quoi qu'il puisse se passer. 


- Docteur Bull, Maitre Colon, vous m'avez demandé de venir le plus vite possible alors je suis là, que se passe-t-il ? 

- Nous vous avons demandé de venir seul. Lui rétorqua le Docteur Bull. 


Euh c'est de moi qu'il en train de parler comme ça ! C'est une plaisanterie ?! 


- Viens Tahiana, nous allons sortir un moment, je voudrais te montrer des éléments du dossier pour ton analyse. Avança Marissa en s'approchant de la jeune fille.

- Je viens de la finir je n'ai pas besoin de voir plus d'élément merci, je préfère rester. Rétorqua-t-elle en posant, avec une certaine vigueur, son document sur la table de réunion. 

- Mais pas moi, alors tu pourrais suivre Marissa et compléter ton analyse. Lui répondit le Docteur Bull sèchement. 


Alors là c'est vraiment une blague, il joue à quoi au juste ! 


- Vas-y, Tahiana ça va aller.

- Mais Ethan ...


Tu ne vas quand même pas aller dans leur sens ?! 


Furieuse d'avoir été mise à l'écart de la sorte, la jeune fille laissa son petit ami dans la salle de réunion et se dirigea vers le reste de l'équipe pour essayer d'avoir quelques renseignements sur le sujet de cette entrevue. 


Les collaborateurs du Docteur Bull essayaient tous d'éviter le sujet mais la jeune fille voyait clairement que la tension était palpable dans la salle de réunion. 


Mais qu'est-ce qu'ils se disent ? Et pourquoi ils m'ont mise de côté comme ça ? 


Au bout de presque 30 minutes de débat Ethan sorti de la salle de réunion, il salua cordialement les deux hommes et se dirigea vers l'ascenseur. 


- Il faut que je rentre ... Ils veulent te parler aussi, rejoins-moi au studio quand tu auras fini, je t'expliquerai ... 

- Tu es sûr que ça va ? Ethan tu n'as pas l'air bien ? 

- Ne t'inquiètes pas pour moi, je t'expliquerai tout ce soir ... On se voit tout à l'heure.


Je ne sais pas ce qu'ils se sont dit mais je crois que c'est la première fois que je le vois si désemparé ... 


Perturbée par la détresse de son petit ami Tahiana n'avait pas réagi tout de suite quand Benny lui demanda de venir les voir. 


- Tahiana ! Viens, on t'attend ! 


Ah oui c'est vrai, ils veulent me parler aussi ...


Très peu sûre d'elle la jeune fille avança jusqu'à la salle de réunion où se trouvait toujours Benny et le Docteur Bull.


- Qu'est-ce qu'il vient de se passer avec Ethan, il n’a vraiment pas l'air bien.

- La question n'est pas là, si nous avons voulu lui parler en premier c'était pour lui proposer deux options et il faut que tu saches que c'est ça décision. 

- Benny mais enfin de quoi tu parles ?

- Dans cette affaire, nous n'allons pas faire un procès à l'entreprise mais l'employé qui a réalisé les plans, car c'est lui que l'entreprise a dénoncé comme étant le seul décisionnaire des plantes utilisés pour les mûrs végétaux. 


Non, ça ne pas être ce que je crois, c'est impossible, ils n'ont quand même pas fait ça ! 


- C'est à dire ? 

- Le procès est dirigé contre Ethan, à la demande des parents et à cause de la dénonciation de l'entreprise.


Je n’arrive pas à y croire ... En fait c'est juste un cauchemar, je vais me réveiller d'un instant à l'autre et réaliser que tout ceci n'est rien d'autre que le produit de mon imagination.


- Euh ... Depuis quand ce sont les entreprises qui dénoncent leurs salariés ? 


En réalité ce n'est pas ça que j'ai envie de savoir.


- Et pourquoi est-ce que vous avez accepté cette affaire sachant qu'elle était dirigée contre Ethan ? Demanda la jeune fille entre la rage et le désespoir. 

- Ecoute, quand on a accepté ce dossier le procès visait une entreprise, c'est après que les parents nous ont recontactés pour nous dire qu'ils avaient accepté un accord avec Green & Cie. 

- Et donc ? Vous n'allez quand même pas aller au procès en plaidant contre mon petit ami ? 

- On n’a pas le choix ...


Non Benny, s'il te plait ne me fait pas ça, je me suis toujours battue pour pouvoir être avec Ethan et maintenant même toi tu t'y mets ... 


- Tu as parlé de différentes options, quelles sont-elles ? 

- Ethan avait le choix, soit il allait au procès, soit il acceptait de passer un accord avec la famille de la victime. Je pense qu'on aurait pu les convaincre.

- Il a refusé l'accord j'imagine. 

- C'est exact. Et c'est justement ça qui nous pose un problème. 


Et pourquoi est-ce que mon père ne dit plus rien ? Il n'arrive même pas à me regarder. 


Tahiana s'avança légèrement vers son père.


- Et toi qu'est-ce que tu en penses ? C'est ton entreprise, c'est à toi de décider qui vous allez représenter ? Demanda désespérément la jeune fille en se tournant vers son père. 

- Ce n'est pas aussi simple ... Et les choses auraient pu être différentes si nous avions su tout de suite contre qui nous allions nous battre.


Non tu n'as pas le droit de me dire ça, ce n'est pas juste ... 


Totalement submergée par ses propres émotions et frustrée de l'indifférence dont faisait preuve son père, la jeune fille pris un moment pour se ressaisir avant d'annoncer sa décision.


- Vous savez quoi, vous avez raison, cette famille a le droit de connaitre la vérité, et Ethan va se défendre ... Et moi j'aimerai pouvoir l'aider, de toute façon mon stage commence officiellement à la rentrée alors j'espère que le patron ne m'en voudra pas de prendre quelques jours pour aider l'amour de ma vie lors de son procès. Dit-elle le regard fixé dans celui du Docteur Bull.

- Le patron ne t'en voudra pas, mais tu dois comprendre que nous ne pourrons pas communiquer au sujet de l'affaire pendant la période de procès.

- J'ai bien compris patron, d'ailleurs pour éviter de trop en dire je vais y aller, Ethan et moi avons des avocats à contacter et une défense à préparer.


Je ne vois même pas d'issu favorable à cette situation, dans tous les cas l'un de nous sera déçu ...

Je crois que je me suis un peu emballée sur ma nouvelle vie ...


Perturbée par les événements, la jeune fille pris ses affaires, sorti du bâtiment sans s'arrêter et couru rejoindre Ethan qui commençait à prendre contact avec différents avocats.


- Ethan, ils m'ont expliqué vaguement, apparemment l'entreprise t'a dénoncé, je ne comprends pas ce qu'il se passe ?

- En fait j'ai démissionné ce matin, ils ont dû penser que dénoncé un salarié qui venait de partir ne pourrait pas leur faire de tord ...

- Je croyais que tu devais attendre d'avoir donné une réponse définitive pour L.A ?

- Tahiana, ce matin au bureau la situation s'est un peu envenimée et j'ai préféré dire que je démissionnais plutôt que de faire quelque chose que j'aurai regretté ...

- Oh, et ça Benny et mon père le savent ?

- Non ... Ils m'ont simplement expliqué la situation dans laquelle ils se trouvaient et m'ont donné des noms d'avocats qu'ils connaissaient bien.

- D'accord et tu les as contactés ? Qu'est-ce qu'ils t'ont dit ?

- Que nous n'avons pas les moyens de nous offrir leurs services ...

- Ah ce point-là ... Tu as bien dit que tu venais de la part de Benny ?

- Oui.

- Bon, alors réfléchissons, tu n'as pas d'anciens amis qui auraient fini leur étude de droit qui pourraient te défendre ?

- Non je ne vois, à part l'ex de Kate je n'ai jamais côtoyé de futur avocat ...

- Oh, Simon. Après tout, ils ne sont sortis ensemble que quelques semaines, je vais essayer de le contacter, on est ami sur les réseaux sociaux.

- De ton côté essaye de voir combien on peut sortir de notre compte "En cas d'extrême urgence".

- Tahiana, non je ne vais pas piocher dans nos économies pour ça.

- Pour "ça", Ethan j'ai bien peur que "ça" soit un tout petit peu plus compliqué que prévu alors je préfère ne plus avoir d'économie plutôt que risquer de te perdre.


Un silence pesant avait envahi la pièce, les deux amoureux étaient bien conscients de la situation dans laquelle Ethan se trouvait, chacun repris son activité afin d'éviter de penser au pire.


Mais comment est-ce qu'on a pu en arriver là ? Cette nouvelle vie à New York devait être l'occasion pour nous de réaliser des rêves et c'est en train de se transformer en une sorte de cauchemar ...


***


Cette nuit-là Tahiana ne put s'empêcher de penser à Ethan, et au procès qui allait arriver.


Vu qu'elle n'arrivait pas à dormir, elle se leva pour faire les tests afin de pouvoir effectuer des missions pour la sécurité intérieure.

Au bout de quelques minutes elle réalisa qu'elle venait de finir l'ensemble des examens d'entrée et qu'ils lui ont permis d'obtenir un numéro de téléphone une adresse mail. Elle se dépêcha donc d'écrire un message à cette adresse, en prenant soin de bien expliquer le déroulement de son recrutement, de l'appel qu'elle a reçu de l'agent jusqu'à l'obtention de cette adresse.


Je ne pensais pas que ça serait si facile ... Attendons de voir si ce recrutement va aboutir sur quelque chose de concret avant de s'emballer.


A 5 heures le lendemain matin le téléphone de la jeune fille sonna et réveilla le couple.


- Allô ?!

- Madame Perry, nous avons bien reçu votre message, à vrai dire j'ai une mission à vous proposer. Pouvez-vous vous connecter sur le lien que nous vous avons transféré par mail.

- Oui bien sûr, je fais ça de suite.

- Surtout restez en ligne, je vous communiquerai les instructions une fois connectée.

- D'accord.


Alors c'est ça bosser pour le Gouvernement, être réveillé par une voix trafiquée pas forcément aimable à des heures pas possibles et faire tout ce qu'il demande sans discuter. Génial !


- J'y suis, que faut-il que je fasse ?

- Entrez dans le système et sortez-moi les 100 dernières adresses IP ayant exploitées ce système, d'une manière légale ou non.

- Très bien, il vous le faut pour quand ?

- Dans 30 minutes. Vous noterez ces adresses dans le lien sécurisé que je vous envoie à l'instant. J'attends votre retour.

- Très bi..


Okay c'est comme ça "Allô, réveillez-vous j'ai besoin de ça, vous avez une demi-heure, et bim je raccroche" ... Ca va être l'éclate totale de bosser pour eux ...


2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?