La vie de Lily par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Action / Aventure

22 Chapitre 22 : Assurance

Catégorie: T , 1453 mots
0 commentaire(s)

-   Non, c’est hors de question ! s’écria Piper.

Elle et ses sœurs étaient face aux trois Fondateurs qui lui demandaient la mort de Lily.

-  C’est pourtant ce que vous allez faire, lui répondit un des fondateurs, une femme.

-   Ah oui, et vous comptez nous obliger à tuer une innocente ? demanda Paige.

-   Liliane n’est plus une innocente, c’est la Source du Mal ! Et votre mission est de vaincre la Source du Mal ! renchérit un autre Fondateur.

-   Etait, corrigea Phoebe. Vous oubliez une chose importante : cette mission nous l’avons menée à bien plus d’une fois, je crois que vous êtes mal placés pour exiger quoi que ce soit de nous.

-   Ecoutez-moi bien, dit Piper, soudain menaçante. Cette enfant, je l’ai pratiquement élevée, c’est comme ma fille. Jamais je ne pourrai tuer un de mes enfants. Surtout pas quand ils sont aussi innocents et purs que Lily.

-   Croyez-nous, elle n’est pas une menace.

-   Elles ont raison, dit Lily en descendant les escaliers.

Les sœurs Halliwell et les Fondateurs se trouvaient au pied de celui-ci.

-   Je ne suis pas une menace pour vous, continua la jeune lycéenne. Au contraire, je pourrai même vous aider.

-   Ah oui, et comment ? En tuant des sorcières, peut-être ? demanda la femme fondateur.

-   Ne m’accusez pas de crimes que je n’ai pas commis. Je sais tout des démons. De mes démons. Je pourrai aider les sœurs à compléter leur Livre des Ombres. N’oubliez pas que je reste une sorcière. Une bonne sorcière.

-   Et que faites-vous de votre royaume ? demanda le troisième fondateur.

-   Je vais m’en emparer, et m’assurer de me faire respecter. Un homme très sage, Cole Turner, m’a appris qu’être la Source du Mal ne signifiait pas forcément être mauvais. Je ne suis pas obligée de faire le Mal, vous voyez ? Par contre, si vous vous en prenez à ma famille, et je considère les Halliwell comme tels, je pourrai m’en prendre personnellement à vous. Est-ce que j’ai été claire ?

-   Parfaitement, répondirent les fondateurs. Nous réfléchirons, et selon la suite des évènements nous prendrons notre décision à votre encontre, Liliane.

-   Je vous remercie de m’appeler par mon véritable nom de naissance, mais il n’y a aucune décision à prendre.

Les trois fondateurs disparurent, laissant les trois sœurs et Lily seules. Phoebe, Paige et Piper étaient intriguées par Lily, qui avait complètement changé d’attitude. Elle semblait plus sûre d’elle, voire même arrogante.

-   Tu es sûre que ça va, Lily ? demanda Paige. On dirait que tu es… différente.

-   Oh, ça c’est le côté démoniaque qui ressort. Je me rends compte peu à peu de qui je suis et de mes capacités. Et croyez-moi, je ne me laisserai pas faire. Et je vous protègerai, même si je dois payer le prix fort.

Lily fit apparaître son sac de cours.

-   Tu comptes aller où, là ? demanda Piper.

-   En cours. Je ne vais quand même pas abandonner si facilement. Et j’ai une petite leçon à donner à une personne qui n’a pas arrêté de me tourmenter durant mon enfance.

-   N’oublie pas que tes pouvoirs ne doivent pas servir à punir les humains, mais à vaincre les démons, lui rappela Phoebe.

-   Je sais. Je vais juste m’amuser un peu, et rétablir certaines vérités. Et puis, je suis aussi un démon, je ne réponds plus à ces règles, maintenant.

Lily disparut dans une fumée noire.

-   Vous pensez qu’elle va faire une bêtise ? demanda Phoebe.

-   Il y a des chances. Léo veille sur elle de toute façon, et Chris aussi, ils nous préviendront dans le pire des cas, dit Paige.


Lily arriva au lycée un peu en avance. Elle sentait que les choses allaient être différentes. Sa vie allait changer. Pour rien au monde elle ne servirait le mal, mais cette assurance, elle n’allait pas la laisser passer. Elle allait en profiter le temps que ça durerait.

Elle s’appuya contre l’un des murs extérieurs du lycée en attendant qu’il ouvre. Au bout de quelques secondes, elle vit arriver Dolores, accompagnée de Mélanie et Judith. Lorsque Dolores remarqua Lily, une lueur de fierté et de victoire s’alluma dans son regard. Elle savait qu’elle avait fait du mal à la sorcière, et en était particulièrement fière.

Le trio s’arrêta finalement devant Lily, silencieux.

-   Qu’est-ce que vous voulez ? demanda la nouvelle Source du Mal.

-   Rien, répondit Dolores. Je n’ai pas le droit de dire bonjour à mon ennemie préférée ?

Lily ne dit rien, contenant sa colère en silence, cette colère qui ne la quittait plus depuis sa transformation en Source du Mal.

-   Alors, qu’est-ce qui se passe, tu as perdu ta langue ? demanda Dolores.

-   Ne commence pas, Dolores, sinon tu vas le regretter ?

-   Ah, vraiment, et qu’est-ce que tu vas faire ? Me pousser, comme la dernière fois ? Je t’en prie, je ne suis plus une gamine !

-   Oh, je pourrais faire tellement pire, répondit Lily, le regard meurtrier. Ce que j’aimerais savoir, c’est pourquoi tu as besoin de deux chiens de garde pour venir me parler.

-   On n’est pas des chiens de garde ! protesta Mélanie.

-   Alors vous êtes quoi, au juste ?! Ne me dites pas qu’en l’espace d’une semaine vous êtes devenues les meilleures amies du monde, je ne vous croirai pas ! Vous savez ce que Dolores m’a fait pas le passé, comment avez-vous pu me trahir de la sorte ?! s’emporta Lily.

Elle sentait ses pouvoirs fulminer au fond d’elle. Si elle ne se calmait pas, elle finirait par faire du mal à quelqu’un. Son haussement de ton avait déjà attiré l’attention de quelques élèves.

-   Oh, mais tu connais mal tes amies, ma chère Lily. En fait, ce ne sont pas réellement tes amies. Il a suffit d’un chèque pour qu’elles me suivent, tu n’es pas sans savoir que ma famille a énormément d’argent.

-   Je te l’ai déjà dit, des amies ne m’auraient jamais fait un truc pareil. Tu es juste pathétique, Dolores, tu te rends compte que t’es obligée d’acheter les gens pour qu’ils restent avec toi ? Tu ne te dis pas qu’il y a un truc qui va pas chez toi ?

-   C’est chez toi qu’il y a un truc qui ne va pas ! répliqua Dolores en tentant de gifler Lily.

Cependant, les réflexes de la jeune sorcière étaient bien plus aguerris que ceux de n’importe quelle personne lambda. Elle arrêta la main de l’autre lycéenne. Une chaleur intense s’échappa alors de la main de Lily qui tenait toujours fermement celle de Dolores, au point que celle-ci se mit rapidement à hurler. Lily retira immédiatement sa main, alors que le portail était en train d’ouvrir.

-   Mais t’es malade ou quoi ?! Tu m’as brûlée, comment t’as fait ça ?

Mélanie et Judith étaient restées en retrait, sans intervenir.

-   Je te l’ai dit, Dolores, ne viens plus me chercher. Tu ne sais pas de quoi je suis capable, conclut Lily avant de s’avancer vers le portail, sous les regards médusés des autres lycéens.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?