Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

12 Episode 12 - 360

Catégorie: G , 1936 mots
2 commentaire(s)

Après avoir vite éteint l'alarme de son téléphone pour ne pas réveiller Samuel, Leïla sortit du lit où elle était si bien pour aller se préparer dans la salle de bain. Aujourd'hui était sa dernière journée de formation à Montpellier avant de reprendre le train train quotidien à Sète. Pensant que Samuel dormait toujours, elle sortit de la salle de bain sans allumer de lumière et se cogna les doigts de pieds dans le pied du lit en avançant à tâtons. L'entendant jurer, Samuel alluma la lumière de chevet à côté de lui.


SAMUEL : (avec un large sourire) Ça va ? Tu ne t'es pas fait mal ?


LEÏLA : Non ça va ! Désolé, je ne voulais pas te réveiller !


SAMUEL : J'étais déjà réveillé... Je ne savais pas que tu jurés comme un charretier.


LEÏLA : Très marrant comme si que cela ne t'arrivait jamais ! 


SAMUEL : Tu as faim ? On commande quelque chose avant que tu ailles bosser ?


LEÏLA : J'adorais manger avec toi mais il faut vraiment que je déjeune avec Rémy sinon il va encore imaginer des choses ... 


SAMUEL : Ok, Je comprends ! Tu me devras un petit déjeuner alors.


LEÏLA : Même si j'adore passer mes nuits et me réveiller avec toi, n'en prends pas l'habitude car tu sais qu'on ne peut plus le faire.


SAMUEL : Et pourquoi pas ? ça fait bien deux fois que ça se produit !


LEÏLA : Tu insinues quoi au juste ? 


SAMUEL : Rien, juste que j'aime passer mes nuits avec toi c'est tout !


Leïla lui sourit tout en mettant ses chaussettes pendant que Samuel se leva du lit pour aller lui aussi s'habiller dans la salle de bain. Le temps que Leïla finisse de mettre ses chaussures, Samuel ressortit de la salle de bain à moitié habillé. L'infirmière se leva, mit son manteau et prit son sac puis s'avança vers Samuel qui était accoudé au cadran de porte en train de la regarder s'activer pour partir travailler. 


SAMUEL : Tu ne pensais pas quitter cette chambre comme ça ?


LEÏLA : Comme quoi ?


SAMUEL : Je veux dire sans m'avoir dit en revoir !


Leïla s'approcha de Samuel, posa ses mains sur le torse nu de Samuel et approcha sa bouche à quelques centimètres de la sienne.


LEÏLA : (sur un ton joueuse) Au revoir !


Elle fît retomber ses mains et fît mine de se diriger vers la porte. Samuel qui avait bien compris le petit jeu et savait très bien qu'elle ne pourrait pas partir sans l'embrasser ne rentra pas dans son jeu et ne la retint pas. Quelque peu étonnée et vexée, Leïla s'arrêta la main sur la poignée de porte et fit un demi-tour sur elle-même. Elle ne pouvait pas partir comme cela, elle avait besoin de ce contact ne sachant pas quand le prochain baiser arrivera, elle se redirigea donc vers Samuel et l'embrassa comme si c'était leur dernier baiser. 


SAMUEL : Je savais que tu ne serais pas parti sans ce baiser ! 


LEÏLA : C'est pour ça que tu ne m'as pas retenue comme tu as l'habitude de le faire ?


SAMUEL : Oui, c'est moi habituellement qui joue avec toi sur ses choses là ! 


LEÏLA : Ce que je comprends c'est que tu veux garder cette exclusivité ? C'est beau de rêver !

 

Au moment où la belle infirmière termina sa phrase on frappa à la porte. 


REMY : Leïla, C'est Rémy !


Prise de panique, Leïla poussa Samuel dans la salle de bain avant de refermer la porte sous l'air amusé de Samuel. Elle essaya de remettre ses idées en place et ouvrit la porte. 


LEÏLA : Rémy ! Je suis prête on peut y aller ! 


REMY : Tu étais au téléphone avec Soraya ?


LEÏLA : (surprise de sa question) Ba non pourquoi tu me demandes ça ?


REMY : J'ai cru t'entendre parler avant que je toc à la porte. 


LEÏLA :(essayant de trouver une réponse rapide) Oula, Tu dois pas encore être bien réveillé pour entendre des voix qui n'existent pas mon cher Rémy ! 


REMY : Ça devait être dans la chambre d'à côté alors car figure-toi que je me suis réveillé à l'heure ce matin ! J'ai même super faim on peut y aller ?


LEÏLA :(en rigolant) C'est étonnant dis-moi ! 


Leïla renferma la porte pour se diriger vers l'ascenseur avec Rémy. Arrivés dans l'ascenseur pour se rendre dans la salle de l'hôtel où le petit déjeuner était servi, Leïla repensa à la façon dont elle avait enfermé Samuel dans la salle de bain pour le cacher de Rémy quand ce dernier à frapper à la porte et décida de lui envoyer un SMS pour s'excuser. " Désolé de t'avoir enfermé dans la salle de bain." Samuel lui répondit instantanément : " Je me vengerai une prochaine fois ! Par contre je ne peux pas attendre que tu reviennes j'ai une intervention de prévu cette après-midi, je dois repartir à Sète dans l'heure". Leïla sourit en lisant le SMS tout en lui répondant : " ok, ta visite surprise m'a beaucoup plus... On se revoit à Sète. Fais bonne route." Samuel lui renvoya un autre SMS : " J'y compte bien. Je t'aime". Leïla resta bloquée sur les deux derniers mots du SMS quand les portes de l'ascenseur s'ouvrirent. Elle referma son portable et sortit de l'ascenseur. Rémy la rattrapa de justesse, complètement absorbait par ses deux derniers mots, elle n'avait pas remarqué que l'ascenseur s'était arrêté à un autre niveau que celui du petit déjeuner. 


REMY : (attrapa le bras de Leïla) Hey Leïla, ce n'est pas notre niveau !


LEÏLA : (surprise d'être retenue en arrière) Abon ?

 

REMY : Ba non tu vois bien c'est écrit là (en montrant le cadran lumineux) on est au niveau 2 et la salle des petits déj c'est le niveau 0 ! 


LEÏLA : Zut ! Je n'ai pas fait attention j'ai vu les portes s'ouvrirent j'ai cru qu'on était arrivés. 


REMY : C'est ça d'avoir le nez dans un écran après on dit des jeunes ! 


LEÏLA : Je ne te permets pas ! Et puis j'envoyai un SMS à Noor pour savoir si tout aller bien ! 


Leïla commença à maîtriser habilement les techniques de bons mensonges mais elle n'aimait pas ça surtout vis à vis de ses filles. Il fallait vraiment que ce soit clair avec tout le monde sur ce qui se passait réellement dans sa vie. Jouer à ce jeu d'adolescents qui se cache pour se voir était amusant voir même très excitant mais elle ne voulait pas que cela lui retombe dessus comme la première fois, il fallait qu'elle soit franche pour pouvoir avoir une chance d'être heureuse avec Samuel mais cela ne sera pas facile ça elle le savait très bien et c'est ce qui lui faisait le plus peur surtout vu leur passif. L'ascenseur s'ouvrit une nouvelle fois, après avoir vérifié que c'était le bon niveau, Rémy & Leila allèrent manger un morceau avant d'aller rejoindre le centre hospitalier universitaire de Montpellier pour finir leur formation. 


**********************************


De retour à Sète après le retard du train et de Soraya par la même occasion, Leïla & Rémy arrivèrent enfin chez eux tard dans la soirée. En entrant, Leïla eut la bonne surprise de retrouver une maison niquel comme elle l'avait laissé en partant. Fatiguée de sa journée de formation ainsi que de son retour à Sète, L'infirmière après avoir vidé sa valise et prit une douche alla se couchait en laissant Rémy, Noor et Soraya seuls dans le salon. 


NOOR : Bon moi je vais me coucher !


REMY/SORAYA : Bonne nuit Nounouche !


SORAYA : Deux jours sans toi c'était long mon chéri !


REMY : Oui, je sais tu m'as manqué aussi !


SORAYA : Ça c'est bien passé sinon ?


REMY : Oe, très intéressant même si j'ai trouvé ta mère un peu bizarre durant le séjour !


SORAYA : Abon ? Bizarre comment ? 


REMY : Ba je sais pas trop. D'abord elle n'a pas voulu manger avec moi le soir au restaurant de l'hôtel alors qu'elle m'avait dit oui quand je lui avais demandé si on mangeait ensemble le soir pendant la formation. Et puis ce matin, elle m'a paru être là sans être là tu vois ce que je veux dire, elle est sorti de l'ascenseur alors que ce n'était pas notre étage après avoir reçu des SMS. 


SORAYA : Ba je sais pas, elle n'avait peut-être pas faim et puis tu sais à qui elle les envoyait les SMS?


REMY : Elle m'a répondu que c'était à Noor mais elle avait un sourire sur le visage quand elle lisait ses SMS qui me font douter tu vois !


SORAYA :(énervée) Pourquoi tu veux que ma mère te mente sérieux ! si elle te dit que c'est Noor, c'est que c'est Noor ! 


REMY : (se ravissant voyant que Soraya était énervée) Oé, tu as raison ma chérie c'est moi qui me fait des films ! Mais tu sais avec ce qui s'est passé avec Chardeau la dernière fois ...


SORAYA : (lui coupant la parole) Ne recommences pas ! Chardeau c'est de l'histoire ancienne d'accord, une erreur de ma mère point !


Énervée par les soupçons de Rémy et surtout les références au Dr Chardeau, Soraya se leva et partit se coucher ! Elle ne voulait pas continuer cette conversation car elle avait déjà du mal à digérer tout ce qui s'était passé. Elle ne voulait plus entendre parler de ce cher docteur...


**************************************

Commençant tard dans la journée sa garde, Leïla profita que Noor soit à l'école et que Soraya soit parti travaillé pour commencer les promesses qu'elle s'était faite à elle-même. C'est-à-dire ne pas répéter les mêmes erreurs et par conséquent être franche dès le départ avec pour commencer son mari. Prétextant devoir aller faire une course en ville, elle quitta le domicile laissant Rémy flemmardait devant la TV. Elle n'aimait pas aller rendre visite à son mari car à chaque fois qu'elle le voyait, une petite voix dans sa tête lui disait que c'était de sa faute s'il était en prison et puis une prison reste une prison ce n'est pas ce qu'il y a de plus accueillant...


Un gardien amena Leïla dans le parloir pour qu'elle puisse voir son mari. Elle alla s'asseoir en attendant l'arrivée de Bilel. Elle ne savait pas encore comment aborder le sujet mais il fallait qu'il le sache, même si elle avait été assez clair lors de son incarcération comme quoi elle lui en voulait d'avoir trafiqué les freins de Samuel juste pour de la jalousie et surtout pour lui avoir caché que c'était lui le responsable de l'accident de bus où elle avait failli perdre un deuxième enfant, elle savait que Bilel gardait un espoir que sa femme l'aime toujours malgré tout ce qu'il avait fait y compris ce chantage avec Chardeau ! Leïla fut interrompue dans sa réflexion par l'ouverture de la porte qui laissa apparaître son mari....


A SUIVRE

Compte instagram : @DNA_LEISAM

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?