Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

11 Episode 11 - 359

Catégorie: K+ , 3113 mots
2 commentaire(s)

Leïla n'eut aucune nouvelle de Samuel après leur dispute si on peut appeler cela une dispute. Mais pour le moment, il fallait qu'elle s'occupe d'organiser tout pour son absence de deux jours à cause de sa formation. Entre les courses, le ménage et ses bagages tout cela lui prit une bonne partie de sa dernière journée à Sète. Elle laissa donc Samuel dans son coin et réglera cette question de saignements à son retour de formation. Sa relation avec le médecin redevenait comme avant ce qui l'énerva au plus haut point. Pour éviter de penser à cela, Leïla prépara le dîner en attendant le retour de ses filles et de Rémy.


Les filles ainsi que Rémy arrivèrent à la maison à temps pour dîner avec Leïla. Leïla connaissait assez Rémy pour savoir qu'il n'avait toujours pas préparé sa valise pour leur départ le lendemain matin pour Montpellier étant donné qu'ils prenaient le train pour s'y rendre, Rémy n'avait pas le droit d'être en retard ni même Leïla s'ils ne veulent pas rater le train. 


LEÏLA : (en reposant sa fourchette dans son assiette) J'espère que toutes tes affaires sont prêtes pour Montpellier Rémy, étant donné que ta valise n'est pas à côté de la mienne dans l'entrée j'ai des doutes ! 


REMY : Ma valise ?! Et Mxrde, j'ai complètement oublié de la faire. En ce moment avec les heures de dingue qu'on a je n'ai pas trouvé le temps de le faire ! 


LEÏLA : Eh bien tu sais ce que tu vas faire de ta soirée. Je te préviens tu n'as pas intérêt à te lever en retard demain matin car je partirai sans toi ! 


REMY : Ba au pire, tu as qu'à venir me réveiller au moment où tu te lèves comme ça je suis sûr de me réveiller ! 


LEÏLA : Tu veux que je prépare ta valise aussi ? Je ne suis pas ta mère Rémy ! Tu es quand même capable d'être prêt pour une heure précise à ton âge non?


SORAYA : C'est vrai chéri, la ponctualité et toi cela fait deux ! Surtout le matin...


NOOR : (en lui tirant la langue) Même moi j'arrive à être à l'heure au lycée !


LEÏLA : S'il te plaît Noor n'en rajoute pas!


REMY : (en sortant de table) C'est bon, c'est ma fête aujourd'hui ou quoi ? (en faisant un sourire forcé) Je vais aller la préparer maintenant comme ça, je suis sûr de ne pas partir qu'avec mes seuls vêtements sur le dos demain matin.


LEÏLA : Ce n'est pas pour t'engueulais mais je te connais trop bien, Rémy. Après si tu veux te faire sermonner par le Dr Dumaze car il doit changer les groupes juste parce que tu t'es pas réveillé à temps et bien je ne dis plus rien.


REMY : Non, surtout pas ! Il serait capable de me mettre de nuit pendant un mois après ! Je gère, dans 5 mins la valise sera prête !


LEÏLA : (en plaisantant) 5 mins tu es sûr ? Ça fait court pour ne pas oublier rien.


Leïla et les filles débarrassaient la table quand Rémy arriva avec sa valise. Il l'a mis à côté de celle de Leïla dans l'entrée de la maison. Pour ensuite aller chercher un dessert bien mérité.


NOOR : (en rigolant) C'était des minutes à rallonge tes 5 mins .! Toi qui voulais la faire à la va-vite demain matin !


REMY : Je n'ai jamais dit ça, juste que je ne pensais pas en avoir pour si longtemps à la faire ! 


LEÏLA : Tant que tu n'as pas oublié le principal comme des sous-vêtements ça va !


REMY : Non c'est bon ça j'ai mis !


***********************************


Leïla but son café avant d'aller se doucher et se préparer pour pouvoir être à la gare à l'heure. Mais comme elle l'avait prévu, Rémy n'était toujours pas lever. Elle n'était pas sa mère mais par moments c'était tout comme, l'infirmière se dirigea donc vers la chambre de Soraya & Rémy avant d'aller se doucher pour ne pas être en retard à cause de Rémy. Au moment où elle alla frapper à la porte, un Rémy tout endormi et en caleçon ouvrit la porte.


LEÏLA :(occultant le fait qu'il soit en caleçon) Ton alarme ne t'a pas encore réveillé ? Tu n'es vraiment pas du matin quand même. Je t'ai préparé ton café. J'espère qu'en sortant de la douche tu seras au moins prêt pour aller prendre la tienne. Heureusement que je me suis levée plus tôt pour paraît à ton retard légendaire !


REMY : Je suis désolé Leïla, Je suis vraiment pas du matin !! Mais merci pour le café.


Leïla se dirigea dans sa chambre pour prendre ses affaires dont elle avait besoin pour sa douche. Traînant ses pieds, Rémy lui se dirigea vers la cuisine pour prendre son café. Leïla & Rémy arrivèrent quand même à temps pour prendre leur train malgré les contre-temps qu'ils ont eu grâce à Rémy ainsi que les dernières recommandations pour ses filles... Après avoir rejoint leurs deux collègues qui faisaient la formation avec eux ainsi qu'une vingtaine de minutes de trains, ils arrivèrent à l'hôtel qui leur avait été payé pour la nuit. Tout le monde déposa leurs affaires dans leurs chambres respectives pour ensuite se rentrent au centre Hospitalier universitaire de Montpellier pour pouvoir commencer leur formation. 


***********************************


Après avoir fait leur première journée au sein du centre universitaire, le petit groupe rentra à l'hôtel pour se reposer avant d'aller dîner au restaurant de l'hôtel. Le fait de rester assis une grande partie de la journée à écouter des médecins parler de l'importance de la surveillance des patients sous anticoagulants était limite encore plus épuisant que de courir à droite à gauche toute la journée. Leïla a dû même secouer deux/trois fois Rémy pour qu'il ne s'endorme pas durant ce moment théorique, heureusement pour eux le lendemain la théorie faisait place à la pratique. 


Leïla arriva devant la porte de sa chambre, passa le badge devant la poignée pour qu'elle s'ouvre, A peine était-elle rentrée dans la chambre qu'elle fît un bon en découvrant un homme de dos face à la fenêtre de la chambre ! Ce dernier se retourna et elle put constater que c'était Samuel qui se trouva devant elle.


LEÏLA : (surprise) SAMUEL ? Qu'est-ce-que tu fais là ?


SAMUEL : (amusé) Salut ! Il fallait que je te parle.


LEÏLA : Tu ne me donnes aucune nouvelle et soudainement tu fais le trajet jusqu'ici pour me parler ! 


SAMUEL : (ayant le ton grave) Je suis un gros con ! J'ai réagi comme je le fais toujours, soit je dis ce qu'il ne faut pas ou bien j'évite le problème mais j'ai bien réfléchi et je me suis rendu compte que ce n'était pas ce que je voulais avec toi. Même si ce que je vais te dire te fera peut-être partir pour de bon, il faut que je te le dise car si je te le dis pas tu partiras quand même ! Donc me voilà.


LEÏLA :(songeuse) D'accord ! Je t'écoute alors dis-moi ce que tu me caches !


SAMUEL : (en désignant deux fauteuils présents dans la chambre) Tu veux bien qu'on s'asseye ? 


LEÏLA : (se dirigeant vers l'un des fauteuils) Pourquoi tu es si mystérieux? Dis-moi !


SAMUEL : Mon père et toi aviez raison pour mes saignements, ce n'est pas dû au vent ou à un vaisseau rompu. Depuis le moment où tu m'as dit que tout était terminé entre nous définitivement, j'ai replongé dans la drogue, plus précisément dans la Coc ! Mais je te jure que je n'y ai plus touché depuis le jour où on est resté coincés dans l'ascenseur à l'hôpital ! 


LEÏLA : (hébétée) Tu es en train de me dire que c'est de ma faute si tu as replongé ?!


SAMUEL : (touchant les mains de Leïla poser sur la table) NON ! Bien sûr que non ! Je suis le seul responsable de mon addiction. Mais j'avais peur quand te le disant tu fasses marche arrière.


LEÏLA : Je n'ai pas fait marche arrière la première fois que je l'ai su pourtant !


SAMUEL : Oui, c'est vrai mais ça te prouve quand même que dès qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans ma vie, je me raccroche à la drogue et c'est pathétique ! 


LEÏLA : (se rapprochant de Samuel) Chacun surmonte ses problèmes à sa façon ! Moi j'ai bien tout enfoui au plus profond de moi. On surmontera ton addiction comme on l'a déjà fait la première fois.


SAMUEL : (embrassant les lèvres de Leïla) Je ne te mérite vraiment pas !


Leïla lui fît un sourire timide et changea de sujet. L'addiction de Samuel ne lui avait jamais fait peur. Elle savait qu'il pouvait résister face à ses démons quand il le voulait vraiment. Elle s'en doutait un peu qu'il avait replongé car il a toujours fait cela quand tout allait mal autour de lui c'était son refuge ! Mais elle affrontera une nouvelle fois avec lui cette tendance à l'auto-destruction. Samuel était libéré d'un poids après avoir eu le courage de dire qu'il avait replongé. Depuis leur moment dans l'ascenseur, il n'avait plus touché une ligne de cocaïne et il comptait bien ne plus y retoucher pour elle !


LEÏLA : Sinon, comment tu as su où je me trouvais ? Et comment tu es réussi à rentrer dans la chambre d'ailleurs ? 


SAMUEL : Mon père m'a dit dans quel hôtel vous étiez descendu pour la formation et pour pouvoir entrer j'ai simplement demandé au concierge un badge de ta chambre prétextant que j'étais ton mari et que je voulais te faire une surprise, tu m'en veux ?


LEÏLA : (souriant) Ah carrément ! Je ne t'en veux pas voyons, je préfère cela à ce que tu ne communiques pas avec moi... Je voudrai bien prendre une douche après cette longue journée si ça te dérange pas.


SAMUEL : Comment s'est passée ta journée, la formation est aussi chiante que celle des médecins ? 


LEÏLA : Et bien passé toute une après-midi à écouter des formateurs parler assis sur une chaise, on ne peut pas dire que c'est super ! Le point positif c'est que demain on passe à la pratique !


SAMUEL : tu m'étonnes ! (avec un grand sourire) Si tu veux je peux te faire un massage pour oublier cette HORRIBLE journée . 


LEÏLA :(tout en se dirigeant vers la salle de bain) Ça se serait pas de refus mais je dois me doucher car Rémy doit venir me chercher d'ici 20 mins pour dîner en bas avec les autres ! 

Samuel déçu de la réponse de Leïla, la regarda se dirigeait vers la salle de bain avant de lui emboîtait le pas pour la suivre dans la salle de bain. 


LEÏLA : (surprise de trouver Samuel derrière elle) Je ne t'ai pas invité à prendre une douche avec moi, il me semble ?


SAMUEL : Je sais, je m'invite moi-même puisque tu ne le fais pas ! 


Samuel embrassa Leïla tout en enlevant son pull, puis son t-shirt en avançant vers la douche pour allumer l'eau. Il savait qu'elle ne pouvait pas s'empêchait de le toucher lorsqu'il était torse nu devant elle et ainsi oubliera de penser à autre chose. Après avoir vérifié que l'eau chaude était arrivée, il poussa délicatement Leïla sous le pommeau de douche encore tout habillée ce qui la fit crier. Pour se venger de cela, Leïla attrapa le rebord du jean de Samuel pour le faire entrer à son tour sous la douche. Si elle était mouillée tout habillée, lui aussi le serait ! Après avoir ri du fait d'être mouillé et tout habillé à la fois. Ils s'embrassèrent fougueusement & passionnément, Leïla commença à déboutonnait le jean de Samuel, ce dernier lui passa ses doigts en dessous de son pull pour pouvoir lui enlever...


***************************************

Après leur douche qui ne fût pas que pour se laver, Leïla sortit de la douche quand elle entendit frapper à la porte de sa chambre d'hôtel. Elle avait complètement oublié la notion du temps dans cette douche comme à chaque fois qu'elle se laissé aller avec Samuel d'ailleurs. Apeurée, elle regarda Samuel qui sorti de la douche, elle attrapa une serviette et s'enroula dedans pour aller ouvrir à la personne devant la porte. Quand elle ouvrit la porte, Rémy était devant l'encadrement de porte. Il était venu la chercher comme convenu pour dîner au restaurant de l'hôtel. 


LEÏLA : (extrêmement gênée) Rémy ! (en vérifiant que sa serviette était toujours bien mise) Je suis désolé, je me suis assoupie et je viens tout juste de sortir de la douche comme tu le vois.


REMY : (gêné et ne sachant pas ou poser ses yeux) Euh... ce n'est pas grave, Je t'attends au restaurant tant que tu t'habilles si tu veux ! 


LEÏLA : (se rappelant que Samuel était dans la salle de bain) Non t'inquiète pas pour moi, va manger avec le reste du groupe. Je commanderai un truc au room-service quand j'aurai fini de m'habiller.


REMY : (trouvant cela bizarre) D'accord ! Mais tu es sûr? Tu ne dois pas en avoir pour longtemps à te préparer, on peut attendre un peu on n'est pas à 10 minutes près !


LEÏLA : Non, c'est bon va sans moi ! tu sais le temps qu'il me faut rien que pour sécher mes cheveux etc.

 

REMY : Bon, ba on se voit demain matin pour le petit déjeuner alors ?


LEÏLA : Oui bien sûr ! À demain.


Leïla referma la porte et fût soulagée que Rémy n'est pas insisté davantage. Samuel se tenait dans l'encadrement de la porte de la salle de bain appuyait contre l'un des montants en souriant. Pendant que Leïla discutait avec Rémy, il s'était séché et habiller. Pour effacer le sourire du visage de Samuel, Leïla le poussa pour s'enfermer dans la salle de bain pour pouvoir s'habiller sans distraction et faire descendre la pression qu'elle a ressentie quand elle a entendu frapper à la porte. Après pas mal de minutes, Leïla sorti de la salle de bain, habillé et cheveux séchés, elle n'aperçut pas Samuel du premier coup d’œil. L'espace d'un instant, elle eût peur qu'il soit parti mais rapidement elle l'aperçu allonger sur le lit où il s'était mis en attendant qu'elle sorte de la salle de bain.


LEÏLA :(soulagée) Tu es encore là ! J'ai eu peur que tu sois parti ! 


SAMUEL : Ba oui, pourquoi tu veux que je sois parti ? 


LEÏLA : (en allant s'asseoir de l'autre côté du lit) Je ne sais pas.


SAMUEL :(ne sachant pas vraiment ce que cela voulait dire pour elle) Tu veux que je parte ?


LEÏLA : Non pas du tout, ça va pas. Je meurs de faim on commande quelque chose au room-service ?


SAMUEL : (taquin) Tiens dont la douche ça creuse on dirait ! 


LEÏLA : Haha très marrant ! Passe le téléphone au lieu de dire des âneries !


Leïla commanda à manger pour deux auprès du room-service, quelques minutes plus tard, un serveur frappa à la porte pour apporter les plateaux commandés. Après avoir remercié le serveur. Leïla avança le chariot pour l'amener à la seule table présente dans la chambre. Mais Samuel se redressa et l'arrêta avant de prendre les plateaux pour les poser sur le lit afin qu'ils puissent dîner mais cela n'était pas du goût de Leïla, elle était par moment assez maniaque et il était hors de question pour elle qu'ils mangent sur le lit! Pour elle, un lit n'est pas fait pour manger dedans. Elle l'avait assez rabâché aux oreilles de ses filles quand elles voulaient prendre de la nourriture dans leur chambre. 


LEÏLA : Il est hors de question que l'on mange sur le lit !


SAMUEL : Pourquoi ? C'est sympa pourtant ! 


LEÏLA : Un lit est fait pour dormir et puis si on mange dedans il va y avoir des miettes partout ce n'est pas très hygiénique ! 


SAMUEL : C'est aussi fait pour autre chose que de dormir ! (en lui faisant un clin d’œil


Connaissant le côté maniaque de Leïla, Samuel capitula et amena les plateaux sur la table où Leïla était assise sur l'un des deux fauteuils présents. Tous deux mangèrent leur repas sans parler. Après avoir fini de manger, le couple alla se couchaient dans le lit king size. Leïla en profita pour envoyer un SMS à Soraya pour savoir si tout allait bien à la maison. Cette dernière lui répondît avec humour que la maison était toujours debout et que Noor était en train de faire ses devoirs sans l'aider à faire à manger comme elle avait l'habitude de le faire. Rassurée de ses bonnes nouvelles, Leïla regarda amoureusement Samuel... Pour la deuxième fois en l'espace d'une semaine, Leïla passa la nuit dans les bras de Samuel. Durant la nuit, elle se réveilla et son cerveau lui fît penser qu'elle était en train de refaire les mêmes erreurs qu'auparavant en vivant cette idylle cachée de tous alors qu'elle s'était promis de ne pas commettre les mêmes erreurs. Si elle voulait vraiment être avec lui, il fallait qu'elle fasse face à la réalité et mettre les choses au clair avec Bilel dans un premier temps puis par la suite avoir une conversation avec ses filles, elle ne pouvait pas leur cacher cela plus longtemps alors qu'elles s'étaient promis d'être honnête les unes avec les autres depuis l'arrestation de Bilel...


A SUIVRE

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?