Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

10 Episode 10 - 358

Catégorie: G , 2398 mots
2 commentaire(s)

Quand elle arriva devant sa voiture, une idée lui traversa l'esprit en voyant la boulangerie ouverte... Après avoir pris des croissants dans la boulangerie en question. Leïla pris le chemin pour rentrer chez elle. Arrivée devant la porte d'entrée elle l'ouvrit aussi discrètement que possible pour ne pas réveiller ses filles, malheureusement pour elle, Noor était déjà lever et cherchait du jus d'orange dans le frigo de la cuisine. Noor entendit Leïla renfermé la porte et la regarda d'un air étonné !


NOOR : (surprise) Ba tu étais sorti ?


LEÏLA : (avec les croissants dans la main et priant que son mensonge ne se lise pas sur son visage) Eh bien, je n'arrivai plus à dormir alors j'ai eu l'idée d'aller nous chercher des croissants pour le petit déj !


NOOR : Super, je meurs de faim en plus... Mais pourquoi tu es habillée comme hier ?


LEÏLA : Ah ça ba je ne voulais pas vous réveiller en allant me doucher donc j'ai remis mes affaires d'hier, j'irai me laver après avoir déjeuné. 


Soraya arriva dans la cuisine encore à moitié endormie.


SORAYA : (tout en baillant) Bonjour tout le monde ! 


LEÏLA : Bonjour ma chérie ! 


SORAYA : Je ne t'ai pas entendu rentrer hier soir, tu es rentré tard ?


LEÏLA : Euh... (en continuant dans son mensonge) Oui, assez tard mais l'heure exacte, je ne m'en souviens plus.


SORAYA : A ce point ! Signe d'une bonne soirée alors. Je ne t'ai même pas entendu rentrée après j'étais tellement crevée que je n'aurais même pas entendu une bombe tomber !


Automatiquement l'esprit de Leïla repensa à la nuit passée en compagnie de Samuel, cela faisait des nuits qu'elle n'avait pas dormi si bien. Avoir lâcher prise lui avait fait un si grand bien même si dans un petit coin de sa tête, il y avait toujours une petite voix qui lui disait que les mensonges qu'elle disait à ses filles n'étaient pas bien. Elle ne pouvait pas leur avouer qu'elle n'était pas rentrée hier soir ni avec qui vraiment elle était pour le moment en tout cas ! Elle continua donc dans le mensonge.


LEÏLA : (en souriant) Oui, on a bien rigolé , ça m'a fait du bien !


**************************************


À peine avait-elle commencé sa journée que Leïla fût harcelé par Victoire pour avoir les détails et surtout le pourquoi de ce verre avec Samuel? Étant l'infirmière attitrée pour Victoire durant cette garde, Leïla ne put échapper bien longtemps aux demandes répétées de la belle interne. Toutes les deux arrivèrent dans la chambre d'un homme plongé dans le coma depuis déjà quelques semaines pour regarder si ses réflexes étaient toujours présents, Victoire en profita pour relancer Leïla.


VICTOIRE : (vérifiant les pupilles du patient) Alors tu vas me le dire à la fin ? tu sais que je suis tenace donc tu ne m'auras pas à l'usure ma belle !


LEÏLA : Qu'est-ce-que tu veux que je te dise . Je sais très bien ce que tu penses, que c'est une erreur de lui donner une autre chance et qu'il n'est pas du tout le type d'homme que je devrais fréquenter etc.


VICTOIRE : Une autre chance ? je croyais que c'était juste un verre. 


LEÏLA : Victoire, après ce que je t'ai dit et les semaines à l'éviter, tu crois vraiment que c'était juste un verre ?


VICTOIRE : Je sais que tu avais des sentiments pour lui même si j'ai du mal à comprendre mais l'amour ça ne se contrôle pas, je le sais que trop peu ! Mais on parle de Chardeau là et question mec instable il est bien placé dans le classement. Et puis du temps à couler, je pensais vraiment que tu avais tourné la page !


LEÏLA : Tu ne m'apprends rien Victoire mais je ne peux plus enfouir mes sentiments comme je l'ai fait pendant des mois ça me rongé de l'intérieur ! Mais je veux être sûr que notre couple peut vraiment supporter les obstacles et ne pas tout empirer à la place de les arranger comme avant. Et surtout avant d'en parler aux filles et à Bilel.


VICTOIRE : T'envisages donc le divorce avec ton mari ?


LEÏLA : J'y pense oui, si vraiment ça marche c'est le mieux à faire, je veux bien faire les choses cette fois-ci ! Et de toute façon avec Bilel , c'est fini depuis que j'ai couché avec Samuel, quelque chose dans notre couple s'est brisé et l'accident de Bus a empirer les choses ! ça n'a pas impliqué que notre famille mais cela à blesser des gens juste pour de la jalousie. Et puis j'ai essayé de reprendre ma vie comme avant mais cela n'a rien effacé !


VICTOIRE : (surprise) Je ne sais pas trop quoi te dire. Je ne pensais pas que c'était aussi sérieux avec Chardeau mais bon fait attention quand même. En tout cas ton secret est bien gardé avec moi.


Leïla répondit à Victoire par un merci accompagné d'un sourire. Après avoir fini d'écrire les constances du patient sur son dossier, les deux femmes sortirent de la chambre et continuèrent leur post-op.


****************************


Leïla entra dans une salle intermédiaire pour pouvoir enfiler le nécessaire pour assister à une opération dans un bloc stérile en compagnie du Docteur Dumaze et de Victoire. Quand elle sentît une main effleura le bas de son dos. Elle se retourna et constata que c'était Samuel qui venait juste de quitter le bloc opératoire des suites d'un accouchement compliqué. Il avait vu Leïla entré seule dans la pièce et en a profita pour entrer dans l'espace réservé aux femmes car il avait envie de la voir, de la toucher depuis qu'elle était partie de sa chambre tôt ce matin ! 


LEÏLA : (surprise) Ça va pas ! Tu m'as fait peur ! 


SAMUEL : (rigolant) Désolé, ce n'était pas mon intention.


LEÏLA : Tu n'as pas remarqué l'écrit qui dis que c'est réservé aux femmes ?


SAMUEL : Si, mais tu me manquais et j'ai vu que tu étais seule donc je suis rentré.


Samuel s'approcha de Leïla et tenta de l'embrasser mais cette dernière tourna la tête et se décala sur le côté.


SAMUEL : (surpris) Il y a un problème ? 


LEÏLA : Non c'est juste que la dernière fois que l'on s'est embrassé au sein de l'hôpital, Rémy nous a surpris et tu connais la suite ! Donc si tu veux bien garder ta bouche et tes mains loin de moi ça serait bien.


SAMUEL : (en se rapprochant une nouvelle fois) Ça va être dure ! J'ai toujours envie de te toucher.


Samuel fît une nouvelle tentative de baiser, cette fois-ci l'infirmière échangea ce baiser avec lui.


LEÏLA : Je suis sérieuse, Samuel ! 


SAMUEL : Moi aussi ! Bon je ne te promets rien mais j'essayerai de garder mes distances en tout cas dans l'hôpital du moins ! 


Samuel quitta la pièce pour rejoindre celle des hommes juste avant que Victoire ne rentre pour rejoindre Leïla. Les deux femmes assistèrent donc le docteur Dumaze sur une opération de routine.


************************************


Après que l'opération soit terminée et se soit bien déroulé, le docteur Dumaze demanda à Leïla s'il pouvait la voir dans son bureau. Cette dernière étonnée de la requête de son directeur ne put qu'accepter même si elle ne savait pas bien pourquoi il la convoqua comme cela dans son bureau. Ce n'est jamais bon d'être convoqué dans le bureau du directeur en général mais étant donné qu'elle ne pensait pas avoir fait quelque de chose de mal, elle le suivît dans son bureau. Ce dernier ferma la porte derrière lui après avoir laissé passer Leïla.


LEÏLA : J'ai fais quelque chose de mal ?


RENAUD : Non, pas du tout ! Je voulais juste vous poser une question à propos de Samuel, Je sais que vous ne voulez pas trop parler de lui mais c'est à propos de quelque chose que je ne peux partager qu'avec vous dans cet hôpital !


LEÏLA : (surprise et curieuse en même temps) D'accord, je vous écoute alors !


RENAUD : Je voudrais savoir si vous avez vu Samuel saignait du nez récemment ? Je ne veux dire une autrefois que celle sur le toit de l'hôpital bien sûr !


LEÏLA :(réfléchissant) Oui mais pourquoi vous me demandez cela ? J'ai essayé de lui en parler mais il m'a répondu que c'était dû à un vaisseau tout en évitant le sujet.


RENAUD : Je vais être franc avec vous, je le soupçonne d'avoir replongé dans la cocaïne mais il ne me l'avouera jamais. Vous le connaissez !


LEÏLA : (Surprise sans l'être réellement) Vous pensez vraiment qu'il a replongé ? Il me semble plutôt stable en ce moment ! 


RENAUD : Vous savez autant que moi que saigner du nez fréquemment et l'un des symptômes de lésions au niveau de la cavité nasale après une prise répété de stupéfiant par voie nasale et avec les antécédents de Samuel... Il m'a déjà dit qu'il en prenait durant son internat en médecine. Et puis votre rupture a été très dure aussi de son côté et aurait pu être une raison suffisante pour Samuel de replonger tête baissée sans penser aux conséquences. Non pas que je mets sur vous la responsabilité de son addiction Leïla !


LEÏLA : Je le sais, l'idée qu'il avait replongé m'avais traversé l'esprit également ! Je veux bien essayer de savoir mais vous savez tout comme moi que votre fils n'admettra pas facilement si c'est vraiment le cas !


RENAUD : Je sais que je vous mets dans une position délicate mais vous êtes la seule avec qui Samuel s'est ouvert entièrement. Je m'inquiète vraiment pour sa santé et comme il ne veut jamais me parler, sinon je ne me serais jamais permis de vous demander cela surtout en sachant votre passif ensemble. 


LEÏLA : Je vous crois mais je ne vous promets pas d'avoir des réponses mais je vais essayer du moins. Ses saignements m'inquiète autant que vous figurez-vous ! 


RENAUD : Je vous en remercie Leïla ! 


Leïla sorti du bureau en repensant à toutes les fois où elle avait surpris Samuel saignant du nez. Elle lui avait plusieurs fois demandé des explications quant à ses saignements mais il avait toujours refusé d'en parler. Elle espérait quant étant de nouveau avec lui, il serait honnête une nouvelle fois avec elle et lui répondrait franchement sans détour. 


*************************


Durant sa pause, Leïla discuta avec Rémy... N'ayant pas vu le temps passer, Rémy ne fît pas attention et oublia un dossier d'une des patientes de Samuel sur la table avant de partir se remettre au travail. Leïla, le remarqua et alla rattraper Rémy quand elle vit que le dossier était un dossier dont le médecin en charge de la patiente était le docteur Chardeau, elle se ravisa c'était une bonne excuse pour pouvoir lui demander à propos de ses saignements sans qu'il y est du monde autour d'eux ! Elle prit donc la direction du bureau de Samuel pour ramener le dossier. Quand elle arriva devant son bureau, la porte était ouverte Samuel était assis à son bureau face à son écran d'ordinateur, Il ne remarqua pas la présence de Leïla.


LEÏLA : Toc, Toc. Je ne te dérange pas .


SAMUEL : (relevant la tête de l'écran) Non, du tout. Que me vaut ta visite ? 


LEÏLA : (en levant le dossier) J'ai trouvé un dossier de l'une de tes patientes sur la table de la salle de pause donc je te le ramène. 


SAMUEL : Encore ce cher Valski, je suppose ! Il faut toujours être derrière son dos à celui-là !


LEÏLA : C'est de ma faute, on discutait et il l'a oublié ce n'est pas la peine de l'engueuler pour ça ! 


SAMUEL : (soupirant) Ok, je passerai l'éponge cette fois-ci pour toi ! 


LEÏLA : (souriant) Merci.


Leïla ne savait pas comment aborder le sujet concernant les saignements de Samuel. Elle voulait profiter de sa bonne humeur pour se lancer mais aucun son ne sortirent de sa bouche tout en restant planter au milieu du bureau.


SAMUEL : Tu voulais quelque chose d'autre ?


LEÏLA : Ton père s'inquiète pour toi et moi aussi d'ailleurs.


SAMUEL : (étonné) Abon à propos de quoi ? 


LEÏLA : A propos de tes saignements, Je sais que tu veux pas en parler mais on s'inquiète vraiment. Dis-moi la vérité s'il te plaît ! 


SAMUEL : (énervé tout en parlant plus fort qu'il ne le voulait) C'est lui qui t'a dit de me le demander c'est ça ? Car il sait très bien que je te cacherai rien si je veux que ça marche entre nous. Où vous avez joué à pile ou face pour savoir duquel de vous deux allait me questionner ? 


LEÏLA : Tu as replongé c'est ça ? 


Ne voulant pas continuer cette conversation, Samuel claqua l'écran de son ordinateur portable et se leva. 


SAMUEL : Je ne veux pas en parler !!!


Samuel quitta son bureau laissant Leïla seule au milieu de celui-ci. Il savait quand la quittant comme cela sans une explication et énervé, il faisait une encore une fois une erreur qui pourrait lui coûté sa relation avec Leïla mais il ne voulait pas lui avouer qu'il avait bien replongé dans la cocaïne et que c'était un peu de sa faute s'il s'était mis à reprendre de la drogue même si elle n'était pas à l'origine de son addiction ! Mais pour le moment il garda son secret bien caché au fond de lui comme il a toujours eu l'habitude de le faire avant de s'ouvrir complètement à la belle infirmière et trouver la force de ne plus en prendre pour elle. Mais sans elle s'était une autre histoire. 


A SUIVRE

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?