Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

28 Episode 28 - 376

Catégorie: G , 2096 mots
0 commentaire(s)

De bon matin, le retour des nausées de Leïla se fit sentir par cette dernière ce qui l'obligea à zapper le petit déjeuner de peur que tout ce qu'elle pourrait avaler ressort aussitôt ! Ne voulant pas inquiéter ses filles sur son état de santé, elle n'en parla pas lors du petit déjeuner. Elle préféra revenir sur le dîner de la veille qui était moins catastrophique que l'aurait supposé toute la petite famille si on met la tentation de Noor d'énerver Samuel avec son franc parlé de côté ! 


LEÏLA : (s'adressant à tout le monde tout en apportant le jus d'orange sur la table) Bien dormi ?

 

REMY : Comme une masse ! 


NOOR : Tu déjeunes pas avec nous maman ?


LEÏLA : Non je n'ai pas très faim ce matin.


SORAYA : Tu devrais aller voir le médecin si tu te sens encore pas bien au lieu d'aller travailler!


LEÏLA : Tu sais que là où je travaille il y en a plein de médecin ? Je ne vais pas manquer le boulot pour de simples barbouillages ! 


REMY : Ça peut être plus grave aussi !


LEÏLA : Tu crois pas qu'on a assez de problèmes comme ça sans en rajouter !


REMY : Je dis juste qu'avec tout ce que l'on voit à l'hôpital parfois de simples symptômes peut-être grave au final.


NOOR : (commençant à s'inquiétait pour sa mère) Arrête de dire des trucs comme ça sérieux ! 


LEÏLA : Bon c'est bon si vraiment ça passe pas j'irai voir le médecin ça vous va ? mais il n'y a pas de quoi s'inquiétait ça doit être un air de grippe rien de plus ok Noor ?


NOOR : C'est Rémy là, toujours à dire des trucs comme ça ! 


REMY : Je disais juste ça comme ça rien de plus ! Je ne suis pas médecin non plus.


NOOR : Oe justement la prochaine fois garde tes idées super flippantes dans ta tête ! 


SORAYA : Ça sera trop demandé de prendre pour une fois le petit déjeuner sans que vous vous bouffez le nez dès le matin ?


REMY/NOOR : (en même temps) Désolé !


LEÏLA : Sinon on n'a pas eu trop le temps de parler du dîner d'hier, vous en avez pensé quoi ?


SORAYA : C'était sympa ! 


NOOR : Oe ça va, il n'est peut-être pas si connard que ça en fin de compte.


LEÏLA : (s'adressant à Noor) Tu le penses vraiment ?


NOOR : Oui ! Bon je le porte toujours pas dans mon cœur mais tant que toi tu es bien avec lui et qu'il ne te fait pas de mal alors ça me va ! 


Heureusement que le reste de la famille était assis lorsque Noor proposa cette phrase car ils étaient tellement abasourdis par ce qu'ils venaient d'entendre ! Noor acceptait enfin sans vulgarité dans sa bouche que Samuel puisse faire partie même un tout petit peu de la famille ce qui était un énorme pas en avant pour l'adolescente. Sous le choc, Leïla se sentit étourdie malgré qu'elle était bien assise sur sa chaise !


SORAYA : (voyant le léger malaise de sa mère) Maman, ça va ?!


LEÏLA : (se rattrapant au bord de la table) Oui, ça va ! 


NOOR : Tu m'inquiètes là maman, je dirai plus que des conneries d'ado si c'est pour que tu fasses un malaise à chaque fois que je dis quelque chose de sérieux ! 


LEÏLA : (souriant à sa fille) Ne soit pas bête ! C'est juste que ça me fait extrêmement plaisir que tu mettes ta colère sur tout ce qui s'est passé avant de côté pour moi ! J'oublie souvent que tu n'es plus un bébé maintenant ! 


NOOR : Ba non je suis plus un bébé comme tu dis ! Ce n'est pas la peine de rester avec quelqu'un si on ne l'aime plus aussi fort qu'au début juste pour sauver les apparences ! Ça rend malheureux les deux personnes et ce n'est pas une vie de vivre comme ça ! Si tu te sens bien avec lui comme je me sens bien avec Timothée alors c'est tout ce que je demande ! 


LEÏLA : Tu as tout résumé Noor et oui je me sens bien avec lui sinon je ne ferai pas tant d'effort pour que vous acceptiez ma relation avec Samuel si ce n'était pas une histoire sérieuse tu le sais bien ! 


NOOR : Oui, je sais je suis désolé d'avoir mis tant de temps a m'en rendre compte et d'avoir provoqué toutes ses disputes pour rien.


LEÏLA : (prenant Noor dans ses bras) Ce n'est pas grave ma chérie, ce qui compte c'est ce qui se passe maintenant tu crois pas ? 


NOOR : (rendant le câlin à sa mère) Oui, c'est vrai !


Sur ce petit déjeuner totalement surprenant dans le bon sens du terme. La petite famille alla chacun de son côté vaquer à ses occupations respectives. Étant en vacances, Noor allait passer sa journée avec Timothée. Soraya allait travailler comme tous les jours et pour finir Rémy ainsi que Leïla s'en allèrent en direction de l'hôpital pour prendre leur service. 


********************


Pour le moment la journée s'annonçait plus que positive depuis le matin pour Leïla. De plus elle travaillait en binôme avec Victoire aujourd'hui ce qui renforça encore plus cette impression car cela fait un petit moment que Leïla n'avait pas travaillé avec le Dr Lazzari, elle a toujours apprécié de travailler avec cette dernière au fil du temps elle était devenue plus qu'une collègue de travail. Toutes les deux se dirigèrent vers l'accueil pour déposer un dossier et prendre le dossier de leur prochain patient.


VICTOIRE : Ça fait plaisir de te voir comme ça !


LEÏLA : (étonnée) Me voir comment ? 


VICTOIRE : Ba je sais pas tu as l'air heureuse. Tu arbores un si grand sourire cela faisait longtemps que je ne t'avais pas vu sourire aussi franchement ! Qui aurait dit que Chardeau avait cet effet sur les gens ?! 


LEÏLA : (posant le dossier sur une pile sur le comptoir de l'accueil) Ne racontes pas n'importe quoi ! Je me balade pas avec un sourire idiot sur le visage !


VICTOIRE : (attrapant le dossier du prochain patient sur une autre pile de dossiers) Si si tu as un sourire jusqu'aux oreilles je t'assure mais ce n'est pas péjoratif au contraire ! Je suis heureuse pour toi si tu es bien avec lui c'est tout ce que je te souhaite ! 


LEÏLA : (souriant de plus belle) Merci Victoire ! Ma journée est parfaite peut-être un peu trop parfaite même ! il va bien m'arriver une tuile d'ici peu ça va trop bien en ce moment pour que cela dure ! 


VICTOIRE : (levant les yeux au ciel) Là c'est toi qui racontes n'importe quoi ma belle ! Apprécie ton bonheur au lieu de te torturer à imaginer ce qui va te tomber dessus de mauvais ! Carpe Diem ! 


Sur cette locution si parlante, les deux femmes allèrent s'occuper de leur prochain patient en salle de soins. 


****************************


Après que Leïla a fini avec Victoire, elle s'installa à l'ordinateur de l'accueil pour pouvoir s'occuper du planning des infirmières pour les prochaines semaines. Plongée dans l'écran, elle ne vit pas Samuel passé à côté d'elle jusqu'à ce qu'il passe sa main tout le long de ses omoplates en passant entre le siège et le mur pour accéder au téléphone qui se trouvé entre les deux ordinateurs de l'accueil. La belle infirmière n'avait même pas entendu que l'infirmière qui se trouvé sur l'autre ordinateur avait appelé le Dr Chardeau à l'accueil pour un coup de téléphone via le micro tellement elle s'énervait contre le logiciel prévu pour organiser les plannings qui ne voulaient pas faire ce qu'elle voulait ! Réagissant au toucher de Samuel, Leïla releva les yeux de l'écran pour regarder qui osait la toucher comme cela avec la colère dans les yeux dus à la non obtempération de l'ordinateur jusqu'à ce qu'elle vît que ce n'était que Samuel, elle lui sourit en contre parti de cette attention avant de retourner à son ordinateur dont elle avait tant de mal à faire quelque chose dessus pourtant elle avait l'habitude de l'utiliser. Samuel pris le combiné pour prendre le coup de téléphone. Voyant bien que Leïla était énervée car elle se battait avec l'ordinateur, Samuel se mit derrière elle, coinça le combiné entre son oreille et son épaule en attendant que l'on réponde à l'autre bout du fil et profitant de ses deux mains libres commença à masser les épaules de Leïla. 


LEÏLA : (s'abaissant les épaules pour ne plus que Samuel l'a touché) Arrête s'il te plaît Samuel !


SAMUEL : (étonné de son attitude tout en enlevant ses mains) Pourquoi? Qu'est-ce-qu'il y a ? Tu aimes ça d'habitude.


LEÏLA : Oui peut-être mais on est à l'hôpital là et tu sais très bien que je préfère rester professionnelle ici !


SAMUEL : (s'accoudant à côté d'elle) Ok, je voulais juste que tu te relaxes avant de casser ce pauvre ordinateur ! 


LEÏLA : Je sais pas ce qu'il a, il ne veut rien m'enregistrer ça fait trois fois que je recommence ! 


L'interlocuteur de Samuel se fait entendre au bout du fil avant qu'il n'est l'occasion de répondre à l'infirmière. Commençant à parler avec la personne au téléphone, Samuel pris la souris des mains de Leïla pour lui faire son enregistrement car c'était simplement un oubli de la part de l'infirmière lors de l'acceptation de l'enregistrement du fichier de cocher une case. Samuel se pencha et sourit d'un sourire de grande satisfaction à Leïla tout en faisant la manipulation à l'écran. Il ne pût s'empêcher de lui déposer un baiser sourd après avoir fini avec l'ordinateur en même temps qu'il écoutait son interlocuteur répondre à sa question. Leïla prononça un merci muet ainsi qu'un sourire en réponse à sa manipulation ainsi que son baiser. Ayant fini avec le planning Leïla se leva du fauteuil pour finir sa journée de travail laissant Samuel finir sa conversation au téléphone.


***************************


Leïla sorti de la salle de pause avec ses affaires dans les mains pour rentrer chez elle après sa journée de travail quand Samuel la rattrapa au milieu du couloir. 


SAMUEL : Tu t'en vas déjà ?


LEÏLA : (se retournant) Oui, j'ai fini mon service pourquoi ? 


SAMUEL : (caressant l'avant-bras de Leïla) Ça fait un moment qu'on ne s'est pas vu rien que tous les deux. Ça te dirait pas de passer la nuit chez moi ? Ma garde se termine d'ici une heure ! 


LEÏLA : Oui, pourquoi pas ! Il faut juste que je passe chercher les nouveaux papiers au cabinet de maître Clément et puis prévenir les filles dis-moi quand tu seras chez toi et je viendrai. 


SAMUEL : Les nouveaux papiers ? 


LEÏLA : Ba oui étant donné que Bilel a arraché les précédents ! Je ne compte pas abandonner la procédure, tu sais ! Il faut que tout cela cesse j'en ai marre de son comportement.


SAMUEL : (quelque peu pressé) Tu as raison, je ne peux pas trop discuter là car je dois voir une patiente mais si tu veux on en discute ce soir ? Je t'envoie un SMS quand je suis rentré ça te va ? 


LEÏLA : Oui ! À tout à l'heure alors.


Le couple se quitta sur ses paroles. Comme elle l'avait dit à Samuel, Leïla en quittant l'hôpital se dirigea vers le cabinet de maître Clément pour récupérer les nouveaux papiers de divorce, l'infirmière comptait bien en finir avec sa procédure de divorce une bonne fois pour toutes. Ses filles avaient bien réussi à voir que leur mère était plus heureuse avec Samuel et avaient fini par accepter la situation alors pourquoi Bilel ne pouvait pas faire autant de son côté ! Après avoir récupéré les papiers, Leïla rentra chez elle préparer des affaires et informait ses filles qu'elle ne serait pas là ce soir avant de retrouver Samuel chez lui.


A SUIVRE

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?