Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

27 Episode 27 -375

Catégorie: G , 2785 mots
0 commentaire(s)

Trente minutes plus tard, Rémy et Soraya rentrèrent à leur tour chez les Beddiar, Leïla les informa que s'ils le voulaient, ils étaient invités par Samuel au restaurant ce soir. Après avoir dirigé la surprise de la nouvelle, Soraya & Rémy acceptèrent de venir avec Leïla & Noor. Soraya était quelque peu étonnée que sa sœur veuille y aller alors que de toute la famille c'est elle qui avait le plus de mal à accepter la relation de sa mère avec Samuel. De peur que sa sœur fasse ou dise quelque chose pour rendre la soirée catastrophique, Soraya préféra être présente pour pas que cela dégénère et ainsi préservé sa mère d'un énième saut d'humeur de sa sœur même si elle ne savait pas du tout à quoi s'attendre de ce dîner !

LEÏLA : (contente) Super, si tout le monde est ok ! Noor tu as envie d'aller où ? 


REMY : (déçu) Pourquoi c'est Noor qui doit choisir ? Moi j'ai bien envie d'aller au Spoon ! 


LEÏLA : Pour la remercier de faire un effort en voulant connaître Samuel. Donc c'est Noor et pas toi qui choisis ! Alors Noor tu as une idée ?


NOOR : Ba j'aurais bien mangé dans le restaurant Japonais qui fait à emporter au centre-ville ?!


SORAYA : Super Idée, on a toujours dit qu'on aurait essayé en plus ! C'est une super occasion de le tester.


LEÏLA : Oui si tout le monde est d'accord j'informe Samuel de nous rejoindre là-bas ?


REMY : (espérant les faire changer d'avis, n'aimant pas la nourriture asiatique) Donc pas de Spoon alors ?


NOOR : Trois voix contre une donc non pas de Spoon ! 


REMY : C'est pas juste, je gagne jamais contre vous trois ! 


SORAYA : Je sais que tu aimes pas la bouffe asiatique mais il fait peut-être pas que des trucs Japonais ?


REMY : J'abandonne ! Ce n'est pas comme si que j'allais réussir à vous faire changer d'avis ! 


NOOR : L'espoir fait vivre ! 


LEÏLA : Bon c'est bon vous avez fini de vous chamailler ? C'est bon pour le restaurant ? Je le dis à Samuel ?


SORAYA : Oui, c'est bon t'occupes pas de Rémy !


Leïla envoya donc un SMS à Samuel pour l'informer du lieu du dîner choisi, sachant qu'il aimait la nourriture asiatique, elle ne s'était pas opposée au choix de sa fille au détriment de Rémy qui ne courait pas après cette nourriture. Mais le principal pour Leïla était que Noor soit le plus à l'aise et contente durant ce repas si inconcevable il y a encore quelques semaines même si elle craignait l'interrogatoire non censuré que sa fille avait probablement l'intention de faire à Samuel durant le dîner ! Sachant pertinemment que Samuel n'ira pas non plus par quatre chemins pour lui répondre, Leïla voulait vraiment mettre Noor dans de bonnes conditions pour qu'elle ne soit pas trop sur la défensive durant le repas. 


*******************************


Après que tout le monde s'est préparé pour sortir ce qui prit presque deux heures, toute la petite famille se dirigea vers le restaurant que Noor avait choisi ! En se garant, Leïla aperçut la voiture de Samuel. Quand il la vit arrivée, il descendit de sa voiture pour aller à la rencontre de la famille Beddiar. Content que son idée est plu à tout le monde même s'il savait que cela n'allait pas être la meilleure soirée de sa vie mais si cela pouvait le faire accepter par les filles de Leïla cela valait le coup de passer un interrogatoire de la part de Noor. Ne sachant pas trop comment s'habiller pour cette occasion tout le monde avait opté pour des vêtements décontractés mais chic! Leïla avait mis un jean et un pull tout ce qu'il y a de plus simple, Soraya avait mis une petite robe simple également pour ce qui est de Rémy il avait choisi de mettre un jean et une chemise bleue foncé et Noor n'avait pas vu l'intérêt de se changer, elle abordait donc un sweat et un jean noir troué aux genoux. Quant à Samuel il avait choisit lui aussi une tenue décontractée (une chemise noire avec un jean sombre). 


SAMUEL : (s'approchant de Leïla sans pour autant la toucher) Si tout le monde est prêt, on rentre trouver une table ?


LEÏLA : (n’osa pas enlacer Samuel) Ça marche car je meurs de faim !


SORAYA : (avançant tout en prenant la main de Rémy dans la sienne) C'est vrai ça ! Tes envies de vomir se sont passés on dirait ?!


LEÏLA : Oui ça s'est passé après mettre reposer cette après-midi sinon je serais au fond de mon lit et pas ici ce soir ! 


SORAYA : Tant mieux ! 


Ne voulant tout gâcher sans avoir eu l'opportunité d'entrer dans le restaurant, Samuel et Leïla se contentèrent de marcher côte à côte sans contact précédé par Rémy & Soraya qui se tenait la main comme ils avaient l'habitude de faire. Noor marché à côté de sa sœur. Après s'être dirigé vers une table prévue à la base pour six, la serveuse enleva un couvert étant donné qu'ils n'étaient que cinq. Tout le monde pris place autour de la table. Samuel & Leïla étaient assis côte à côte en face de Samuel se trouvait Noor puis Soraya et Rémy. C'était un restaurant avec des buffets à volonté, après avoir commandé de quoi boire, chacun alla choisir de quoi manger aux buffets. Par chance Rémy trouva son bonheur malgré qu'il n'apprécié pas particulièrement cette nourriture. Leïla choisit des sashimis de saumon avec du Wasabi pour commencer tout comme Samuel et les filles prirent un mélange de sushi, nems et d'autres spécialités diverses. Tout le monde retourna à la table quelque peu mal à l'aise d'être tous ensemble, Noor lança la conversation dans le vif du sujet.


NOOR : (en regardant Samuel) Alors on avait bien dit que je pouvais poser n'importe quelle question c'est bien ça ?


SAMUEL : (surpris) Oui, on avait dit ça !


LEÏLA : Noor, s'il te plaît soit sympa ! on est là pour passer un bon moment d'accord ?


NOOR : Ba il faut bien poser des questions si tu veux qu'on connaisse autre chose que son côté connard !


SORAYA : ( regardant sa sœur avec des gros yeux) Nounouche ! 


SAMUEL : (voulant apaiser tout le monde) Il n'y a pas de problème, ton côté direct me plaît ! J'avais bien compris que tu n'allais pas me faire de cadeau en acceptant de venir dîner.


NOOR : A ba vous voyez ! Bon alors laissez-moi réfléchir un peu ... 


LEÏLA : On n'est pas là pour lui passer un interrogatoire non plus !


NOOR : Ba si comment tu veux qu'on en sache plus sur lui sinon ?!


SAMUEL : (touchant la cuisse de Leïla sous la table) C'est bon t'inquiète, elle a raison comment tu veux qu'elle me connaisse vraiment si elle ne me pose pas des questions ! Mais saches Noor, que si tu te demandes si j'ai de vrais sentiments pour ta mère la réponse est Oui ! 


NOOR : Je me demandais seulement s'il y avait d'autres familles qui étaient heureuses et que vous avez brisé à cause d'une simple envie de baiser ? 


LEÏLA : (outrée par la question de sa fille) NOOR ! Ça va pas !


Entendant la question de Noor, Rémy ne put s'empêcher de s'étouffer avec son Nems. Tandis que Soraya tapota le dos de son copain, Samuel répondit.


SAMUEL : A oui carrément ! Tu ne rigoles pas dit donc et bien pour répondre à ta question.


LEÏLA : Non Samuel ne répond pas, tu n'as pas à lui répondre, c'est plus que déplacé Noor ! 


SAMUEL : Non c'est bon, Tu veux une réponse aussi franche que ta question je suppose ?


NOOR : Ba oui bien sûr ! À part si vous êtes trop lâche pour assumer vos actes ! 


SAMUEL : Tu n'as pas froid aux yeux pour une ado ! 


NOOR : Si vous le dites, en attendant j'attends toujours la réponse à ma question ! 


SAMUEL : Elle arrive, t'inquiète pas... (se grattant la barbe pour trouver comment lui réponde sans que Leïla ne le prenne mal elle aussi) Eh bien, brisé des familles comme tu dis je pense pas mais rendre cocu des hommes mariés effectivement ça met déjà arrivé avant ! Je pense qu'au départ il y a déjà quelque chose de briser pour que l'une des deux personnes mariés se laisse séduire par une autre personne que son conjoint tu penses pas ?


NOOR : (n'ayant aucune réponse cinglante à lui offrir) Eh bien je suppose oui ! Mais ce n'est pas une raison pour briser davantage une famille soudée même s'il y a des fissures.


SAMUEL : Mais saches qu'avec ta mère ça n'a jamais été un jeu et ne le sera jamais ! J'ai de réels sentiments pour elle. 


Samuel & Leïla n'avaient jamais vraiment parlé des anciennes conquêtes de Samuel auparavant, elle savait très bien que c'était un homme qui aimait s'amuser sans vraiment s'engager et cela ne l'étonnait qu'à moitié d'apprendre en même temps que ses filles qu'il avait déjà couchées avec des femmes mariées avant elle. Voyant que la réponse de Samuel avait un peu ébranlé sa mère Soraya essaya de rattraper le coup!


SORAYA : Bon tu as eu ta réponse Noor, on va peut-être aller faire la queue pour un wok ! Rémy tu viens aussi ? 


REMY : (voyant les gros yeux de Soraya qu'elle lui faisait) Euhh oé, je vous suis ! 


Tous les trois se levèrent pour se diriger vers le buffet pour prendre le nécessaire pour pouvoir faire leur wok cuisiné plus loin. Ceux qui laissèrent le temps à Leïla & Samuel de discuter quelques minutes de la réponse de Samuel donné à Noor.


SAMUEL : (voyant que sa réponse avait blessé Leïla) Je suis désolé ! J'ai juste voulu être honnête ! Mais tu sais très bien que ça n'a jamais été un jeu avec toi et que tu es la seule avec qui j'ai toujours voulu plus ! Tu me crois ?


LEÏLA : Oui je te crois mais ça fait quand même mal au fond ! 


SAMUEL : C'est vrai qu'on en a jamais discuté, mais c'était il y a longtemps pendant mon internat toutes ses conneries là !


LEÏLA : Peut-être mais maintenant, elle va penser que tu joues avec moi comme avec les autres. Et par conséquent elle en déduira qu'il faut qu'elle continue de désapprouver notre relation ! C'est une Ado Samuel tu n'avais qu'à juste lui mentir. 


SAMUEL : (prenant la main de Leïla dans la sienne) Je pensais qu'être honnête serait mieux ! J'aurai dû m'abstenir, j'en suis désolé ! 


LEÏLA : J'espère juste que ça n'empira pas les choses c'est tout et par pitié ne soit plus aussi honnête sur ce genre de chose avec elle ! 


SAMUEL : (embrassa le dos de la main de Leïla) Promis ! Le jour où tu voudras me questionnait sur les femmes qui n'ont jamais compté saches que je te dirai tout ce que tu veux savoir ! 


LEÏLA : J'ai compris pour le moment ce n'est ni l'endroit ni le moment pour en discuter !


Noor, Soraya & Rémy arrivèrent avec leurs assiettes fumantes remplies. 


REMY : Si vous voulez manger du wok vous ferez mieux d'y aller maintenant car les buffets se vident vite !


LEÏLA : (se retournant pour regarder en direction des buffets presque vides) Effectivement, il ne reste plus grand-chose mais vas-y Samuel si tu en veux je ne vais pas trop forcer sur la nourriture ce soir, je n'ai pas envie de passer ma nuit à tout renvoyer au cas où mes nausées reviendraient. 


SAMUEL : (se levant) Tu es sûr que tu en veux pas un petit peu quand même ?


LEÏLA : Oui vas-t-en préparé un !


Samuel quitta donc la table laissant la petite famille seule en allant se faire un wok comme les autres avaient fait avant lui.


NOOR : Je suis désolé maman ! j'avais promis d'être adulte et avec ma question à la con j'ai bien vu que ça t'avait mis mal à l'aise, Soraya me l'a fait comprendre.


LEÏLA : Ce n'est pas grave Noor, mais je ne veux surtout pas que tu croies que Samuel joue avec moi. Notre attirance était réciproque et puis avec ton père ce n'était déjà plus comme avant depuis que ton frère n'est plus là tu sais.


NOOR : (baissant la tête) Je sais ! Je vais arrêter de foutre la mauvaise ambiance avec mes questions déplacées promises ! 


LEÏLA : D'accord! Quand tu te sentiras prête, je te dirais tout ce que tu veux savoir tu sais?!


NOOR : Oui je sais, je n'avais pas l'intention de provoquer une dispute entre vous, tu crois que l'on peut quand même finir la soirée dans une meilleure ambiance que là ?


LEÏLA : Tu n'as rien provoqué du tout Noor mais je pense que oui si tout le monde mets du sien !


Samuel posa son assiette chaude sur la table avant de se rasseoir à sa place, tout en jaugeant de l'ambiance à table! Il ne perçut aucune colère palpable ce qui fût un bon signe. Cependant, Tout le monde mangea son wok dans un silence quelque peu gênant. 


SORAYA : (ayant fini son assiette en premier) Sinon vous devez en avoir vu des choses aberrantes en obstétrique comme dans les autres services je suppose?


SAMUEL : (avalant ce qu'il avait dans la bouche avant de lui répondre) Oui bien sûr ! Par moment on se demande si ce n'est pas une mauvaise blague quand on voit certains cas !


REMY : Oe c'est clair ! Comme avec la femme qui a accouché de son 6ème enfant la semaine dernière à peine elle avait accouché qu'elle programmait déjà le 7ème avec son mari ! Les gens sont fous quand même ! 


Le reste du repas se passa plus tranquillement qu'il n'avait commencé. Samuel raconta quelques anecdotes sur son boulot et comment il était devenu gynécologue-obstétricien pendant le dessert dans une assez bonne ambiance. Noor n’osa plus trop parler après sa frasque de début de repas. Ayant fini le repas, Samuel demanda l'addition à la serveuse. Après avoir payé, tout le monde s'accordaient pour partir du restaurant et se dirigea vers la voiture noire de Leïla.


SAMUEL : Bon ba j'espère que vous avez passé un bon moment ?!


NOOR : Si on met de côté mes conneries oui assez ! 


Leïla ouvrit les portes de la voiture pour que tout le monde monte dedans.


SORAYA : (avant de monter dans la voiture) En tout cas merci pour l'invitation ! Ce n'était pas si catastrophique qu'on aurait pu penser! 


SAMUEL : Il n'y a pas de quoi ! 


REMY : Oui, il n'y a pas eu besoin d'appeler ni les pompiers ni les flics donc oé impeccable !


SAMUEL : Voyant sous cet angle ! 


Ne sachant pas trop comment se quitter, Leïla et Samuel se regardèrent quand Noor qui s'était déjà installée à l'arrière de la voiture ouvrit son carreau.


NOOR : Vous savez vous pouvez vous embrasser qu'on finisse de ses moments de gêne ! Je peux le supporter, je vais pas piquer une crise. Faites juste un signe avant comme ça je regarde ailleurs hein ! 


LEÏLA : Noor ! 


Rigolant de la réplique de Noor, Samuel fît un signe à Noor de tourner la tête tout en approchant son visage de celui de la belle infirmière. Il mourrait d'envie de l'embrasser depuis qu'il l'avait quitté plus tôt chez elle. Noor rigola elle aussi de ce qu'elle avait dit et tourna la tête vers l'habitacle de la voiture. Quelque peu gênée de la situation, Leïla se contenta de poser ses lèvres furtivement sur celle de son amant tandis que ce dernier attrapa le visage de sa tendre entre ses mains pour lui faire un vrai baiser avant de se quitter. 


A SUIVRE

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?