Home, sweet homme par

5 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 450 point(s) avec 1 review(s) sur 1 chapitre(s), moyenne=9/10
Side Story / Aventure / Humour

1 Home, sweet homme

Catégorie: G
9 commentaire(s)
9
Style/Orthographe
9
Scenario
9
Note globale

450 point(s)

Deuxième fanfiction du concours reviewée par mes soins. Encore une fanfic qui a fait débat. Je me rapelle qu'enfanteuse l'avait postée très rapidement, mettant ainsi la barre déjà haut dès le début du concours.

Orthographe/Style

Une fic sans faute exceptée "docteur S cas désespérés". C'est "docteur ès cas désespérés". "ès" est une préposition un peu vieillote signifiant "dans les"ou "en". (C'était la minute culture... Nan, en fait j'ai juste regardé dans le dico.)

Un style percutant, personnel, qui accroche efficacement. La fic est bien rythmée, peu de temps morts. Les descriptions sonnent justes et on suit ce narrateur au ton cynique avec plaisir. On cherche jusqu'au bout qui cela peut-il bien être. Et la chute est terrible. J'avoue sans rougir que j'ai eu un coup de coeur dès la première lecture de cette histoire, déjà pour le style puis pour le scénario.

Scénario/Personnages

Le fandom [H]ouse M.D n'est pas encore très étendu mais il faut déjà faire le tri dans les fanfics proposées. Ecrire sur un univers médical est tellement ardu quand on veut être un minimum crédible, que beaucoup d'auteurs prennent le parti de ne parler que de la vie privée des médecins. Les cas, moteurs de chaque épisode de [H]ouse M.D, passent en arrière plan quand ils ne sont pas inexistants. Enfanteuse prend le fandom avec un angle d'attaque particulier. On ne suit pas vraiment le docteur House dans ses tribulations. La première partie de l'histoire est trompeuse, c'est après la petite série d'astérisques que la trame principale se noue. Cependant, cette première partie va montrer son importance pour la chute.

Etant donné l'imposition faite par le concours de tromper le lecteur, ce dernier va sans doute chercher à savoir comment l'auteur va s'y prendre. Ici, ce n'est pas difficile de voir que l'enfanteuse cherche à nous tromper sur son narrateur en écrivant par son point de vue sans parler de lui. Le plus amusant va être la série d'hyothèses que va faire le lecteur avant la fin de l'histoire. Enfanteuse donne beaucoup de fausses pistes: ça peut aller du malade blasé au SDF qui vient chercher un bon repas. Le regard sur le monde de l'hôpital est cynique presque jouissif. La chute, bien amenée, est bluffante. On ne pense pas immédiatement que le narrateur soit un rhume. C'est original et drôle.
La narration est telle que le scénario peut-être deviné dès le début sans pour autant amener de certitude. La fin rebondit sur le début, la boucle est donc bouclée.

Au sujet des personnages, on s'attardera beaucoup sur le mystère du narrateur. Ses pensées sont drôles. Il a un caractère bien identifiable et on rit de ses remarques.
House est bien lui-même ainsi que Cuddy. Leurs dialogues font mouche et sont dans le ton de la série. Certains membres du jury ont fait le reproche d'une trop grande absence de notre docteur préféré. Le parti prit par enfanteuse peut-être discutable car sa fic est une fic sans House ou presque ! Peut-être que ces remarques sont dues au regret de ne pas pouvoir lire de fic de cette qualité centrée sur les personnages de la série.

En résumé

Une fanfic de très bonne qualité, au style accrocheur et au scénario rondement mené, surprenante par son approche et le traitement du fandom. Je crois bien que c'est la première fois que je fois une fic [H]ouse menée de cette manière. Et je pense qu'on aimerait lire plus de fanfic de cette facture.



Réagir à cette review sur le forum