Myna DRACULA par

7 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Aventure

13 Chapitre 13

Catégorie: G
0 commentaire(s)

-          Papa, maman ! Venez vite

 

A ce cri, je me réveillais en sursaut. C’était Nessie ! Que ce passait-il donc ?

 

Je me mis assis sur mon lit. Esmée s’assoira près de moi et passa une serviette éponge mouillée sur mon visage.

 

-          Que se passe-t-il ?

-          Tu as pleuré, ma chérie… Tu dormais, mais tu as pleuré.

 

Je regardais autour de moi. Tous me regardaient d’un air affligé. Je baissais les yeux gênée. Et c’est là que je remarquais la raison de leur affliction. Il y avait du sang partout. Sur moi, sur les draps…

 

-          Oh… Je suis vraiment désolée, je…

-          Ce n’est pas grave, ma chérie, me dit Esmée. Emmett et Rosalie ont fait pires avec mes draps.

 

Elle regarda les deux intéressés qui s’étaient noyés dans les yeux l’un de l’autre. Ils se souriaient d’un air coquin.

 

-          N’y pensez pas, tout les deux, fit à nouveau Esmée. Ou je vous promets que même la toile de jute vous paraîtra le plus fin des tissus.

-          Bien M’dame…

-          Pardon Esmée…

-          Bien, je préfère cela. Maintenant, descendez tous, votre père va bientôt rentrer, nous avons à vous parler.

 

Tous sortirent. Esmée se dirigea vers le dressing à vitesse humaine et y choisit de nouveaux vêtements, elle me proposa de me changer dans la salle de bain, puis me recommanda de les rejoindre en bas.

 

Aussitôt je m’exécutais. Et lorsque je sortais, je remarquais que le lit avait été changé. Le t-shirt de Nik soigneusement plié et posé sur l’un de mes oreillers, heureusement il avait été épargné. Je le pris dans mes bras et respirais son odeur un instant. Je le reposais et descendit dans le salon.

 

Lorsque je pénétrais dans la pièce, tous étaient assis sur le canapé face à Carlisle qui était assis dans un fauteuil, Esmée debout près de lui.

Nessie me tendis la main, et je m’assis près d’elle.

 

-          Très jolie, me souffla Alice.

-          Merci.

 

Le silence se fit :

 

-          Bien. Maintenant que tout le monde est là. Il y a eu un petit changement.

-          De quel genre ? Demanda Jasper

-          Le lycée de Brighton a instauré le port de l’uniforme à compter de la rentrée prochaine.

-          De quoi ? Hein ? Non, c’est pas possible, s’exclama Emmett d’un air horrifié.

-          Je crains que si mon fils, répondit Carlisle avec un sourire à la réaction de son fils. Mais ce n’est pas tout.

 

Emmett grogna à cette annonce. Carlisle fit comme s’il n’avait rien entendu.

 

-          Ils ont également décidés de créer des classes non mixtes. Donc nous vous avons réparti. Jacob, Jasper et Emmett vous serez ensemble. Alice et Rosalie, pareil. Vous serez tous en terminale. Myna et Nessie, vous serez en première….

-          Mais… et papa et maman… interrompis Nessie, vous ferez quoi ?

 

Tous se tournèrent vers les deux interpellés.

 

-          C’est vrai ça ? Commenta Emmett. Comment ça se fait que Carlisle ne vous a pas mentionnés ?

 

Ce dernier répondit pour eux :

 

-          Nessie leur ressemble vraiment trop. Ils feront leur rentré à la faculté dans un mois.

-          Bien, vous savez tout, conclue Esmée. Vos uniformes sont dans vos dressings. Je vous veux tous en bas, en uniforme demain matin à huit heures. Maintenant, Rosalie et Emmett, partez chasser…

-          Maman… l’interrompis Nessie en regardant ses parents, vous aviez promis que je pourrais les accompagner…

-          Renesmée, grogna Edouard.

 

Bella posa son bras sur celui de son époux et déposa un baiser sur sa joue avant d’autoriser la jeune fille à sortir. Elle leur recommanda de ne pas rentrer trop tard, mais Nessie ne l’écoutais déjà plus et se précipitais vers la baie vitrée, entraînant Jacob dans son sillage.

 

-          Myna vient manger ma chérie.

-          Non merci, je n’ai pas très faim

-          Il faut pourtant que tu mange…

-          Mais…

-          Myna va manger ! Carlisle n’avais pas levé la voix, mais son ordre était sans appel.

-          Bien parrain, pardon Esmée.

 

Je baissais la tête vaincu. Carlisle hocha la tête et je suivi Esmée dans la cuisine. Elle me fit signe de m’installer sur l’un des hauts siège du bar.

 

-          Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te gaver, me dit-elle avec un sourire. J’ai fait de la soupe, tu en veux un peu ?

 

J’acquiesçais et elle me servit une assiette avec un morceau de pain, puis elle me laissa manger tranquillement. La soupe était bien chaude, et je tournais ma cuillère distraitement en attendant qu’elle refroidisse.

 

------------------------- O -------------------------

 

J’étais installée dans le canapé avec un livre, Esmée avait posé une couverture sur mes genoux, lorsque la porte s’ouvrit avec fracas et qu’Emmett entra en compagnie d’un loup gigantesque surmonté par une Nessie installée en amazone. Cette dernière riais tellement qu’elle devait s’agripper  aux poils pour ne pas tomber.

 

Je me levais. J’étais éberluée. Qu’était cette créature ?

 

A peine avais-je pensé cela que le loup me regarda en penchant la tête. Il semblait avoir entendu mes pensées. Je secouais la tête. Impossible.

 

-          Jacob, veux-tu passer à côté et t’habiller. Je t’ai préparé à dîner…

 

Le loup ? Jacob ? Je ne comprenais pas tout. Le loup se mit à avancer vers la pièce indiquée par Esmée. Il fut arrêté par Rosalie qui venaient de faire son entrée.

 

-          Minute jeune fille. Je ne crois pas que Jacob ai besoin de toi, là où il va…

-          Ah oui… Merci tante Rosalie… fit la jeune fille en lui faisant un sourire en coin.

 

Jacob se baissa et Nessie sauta de son dos avec légèreté. Puis tandis que le loup disparaissait dans l’autre pièce, Renesmée se précipita sur le canapé où ses parents s’étaient installés à leur tour. Elle s’installa entre eux, et se mit à leur raconter leur chasse avec entrain. Emmett et Jacob, à qui Esmée avait servis une énorme assiette de nourriture, ponctuaient son récit de petites anecdotes.

 

Jacob s’étais installé à terre près de Nessie. Il lui proposait de la nourriture, qu’elle refusait systématiquement. Carlisle étais dans son fauteuil, Esmée sur ses genoux. Jasper et Alice, assis eux aussi par terre dans les bras l’un de l’autre. Emmett s’était assis près de Bella et la taquinais tenant Rosalie par la taille. Cette dernière s’était installée sur l’accoudoir du canapé. A les voir ainsi, j’avais l’impression de voir un tableau de Norman Rockwell.

 

Je m’éclipsais alors discrètement et montais dans ma chambre. J’étais fatiguée, malgré le fait que j’avais dormi une grande partie de la journée. J’ouvris mon dressing et trouvais plusieurs housses blanches. J’étais persuadée qu’elles ne se trouvaient pas là ce matin. A l’intérieur, mon uniforme, à ma taille. Il se composait d’une jupe plissée, bleu marine, qui lorsque je la posais contre moi, me montrais que qu’elle arrivait au-dessous du genou. Un chemisier blanc, une cravate or et bleu marine, et un blaser. Il y avait également des grandes chaussettes qui montaient jusqu’aux genoux. Il y avait divers autres accessoires : Des socquettes, un béret bleu marine, une écharpe assortie à la cravate, et une paire de gants gris. Lorsque j’ouvris la boite à chaussure, j’y vis une paire de chaussures fermées. J’avais craint des escarpins à talons hauts.

 

Sur le bureau étaient placées mes affaires scolaires afin que je puisse commencer l’année scolaire.

 

Je souris en commençant à me déshabiller. J’enfilais le t-shirt de Nick. Puis je me glissais dans mes draps nouvellement changés.

 

Une nouvelle vie était vraiment entrain de commencer. Je ne tardais pas à m’endormir profondément.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?