Pas impliqué par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Romance

12 Le piège se referme

Catégorie: G , 1760 mots
0 commentaire(s)

Cette affaire mettait sérieusement les nerfs de Derek à l'épreuve. En plus de la frustration qu'il ressentait parce que l'enquête piétinait, il devait assister à un petit manège qui l'enrageait.

Il n'était plus l'interlocuteur privilégié de Garcia. Elle appelait Hotch. Et dès qu'il y avait une recherche à faire, Hotch se précipitait : « J'appelle Garcia ! »

Il la mettait sur haut-parleurs et dès que l'équipe avait fini de discuter des nouvelles informations il s'éclipsait, parfois de longues minutes pour terminer leur conversation. Il revenait toujours avec un sourire aux lèvres.

L'ancien leader avait intérêt à faire attention, Derek ne le supporterait pas encore longtemps.

Tout le monde avait remarqué le changement chez Hotch. Il était plus détendu. Il plaisantait même avec Reid et Prentiss.

Derek se croyait dans un film de science-fiction où les places avaient été échangées. C'était lui l'agent sérieux, coincé et professionnel et Hotch était le boute-en-train.

Derek appelait Pénélope de temps en temps mais ne s'aventurait pas encore à lui parler d'autres choses que du travail. Il se sentait de plus en plus mal. Il avait perdu le réconfort que lui procurait sa déesse. Il n'avait personne à qui se confier avant de se coucher. Il dormait mal et avait de plus en plus de cauchemars. Pénélope n'était plus là pour les chasser.

Tamara l'appelait très souvent et les rares fois où il décrochait, la conversation était centrée sur elle. Il ne pourrait jamais lui parler en toute sincérité et tout partager avec elle comme il pouvait le faire avec sa Babygirl. Elle comprenait les enjeux de son métier, elle l'écoutait tous les soirs lorsqu'il était sur le terrain et percevait ses doutes ou ses angoisses. Elle lui parlait doucement et le réconfortait pour qu'il pût profiter des quelques heures de sommeil qui lui étaient octroyées. Le lendemain, il pouvait faire face aux monstruosités dont étaient capables les psychopathes en tout genre qui pullulaient à travers le pays.

Que ferait-il si elle lui enlevait son amitié ? Il serait perdu.

Finalement, la géniale Garcia trouva une piste qu'elle communiqua à Hotch bien sûr. Au moment où ils finirent par trouver une piste, Derek fut plus rapide et c'est lui qui appela la « hackeuse ».

Il resta bouche bée quant à l'accueil qu'il reçut. L'analyste professionnelle et distante qui lui répondait ces derniers temps avait disparu. Sa Babygirl était de retour. Elle flirtait avec lui.

Son cœur était prêt à exploser dans sa poitrine. Il n'arrivait pas à définir les sentiments qui le parcouraient. Il ne les avait jamais éprouvés auparavant. Il était heureux et soulagé. Tout s'arrangeait avec sa déesse. Au diable le professionnalisme, de toute manière personne ne l'entendrait, il flirta avec elle en retour. Elle lui donna les informations et l'équipe alla appréhender Pamela Conrad.

Ils étaient de retour au commissariat central avec la suspecte menottée. L'enquête était presque bouclée. Il restait à auditionner l'étudiante et faire leur rapport habituel aux autorités locales.

Hotch s'éloigna du groupe pour téléphoner. Derek le suivit discrètement. Il n'y avait aucun doute sur l'identité de son correspondant. Il parlait à sa Babygirl. Il l'informait de leur retour et voulait passer la voir chez elle. Ce n'était plus Garcia pour lui, c'était Pénélope. Depuis quand ?

Il vit rouge. Il ne pouvait pas en entendre plus. Il retourna voir JJ et Prentiss pour qu'elles interrogeassent la suspecte. Elle serait plus susceptible de parler à des femmes en pensant qu'elles comprendraient plus facilement le mobile des meurtres qu'elle avait commis.

Vu l'état dans lequel il se trouvait, il était préférable qu'il assistât à l'interrogatoire derrière la vitre sans tain. Il était trop énervé à cause du rapprochement grandissant entre Hotch et Pénélope.

Il reçut un appel. C'était Tamara qu'il le contactait pour la énième fois de la journée.

Il soupira et prit l'appel. S'il ne le faisait pas, elle continuerait à appeler tous les quarts d'heure. Il lui parlait les yeux fermés pour tenter de contenir son exaspération et contrôler le ton de sa voix. Elle voulait savoir s'il resterait encore longtemps en Floride. Elle voulait le voir. Il lui expliqua qu'il rentrerait très tard dans la nuit et qu'il la rappellerait dans la semaine quand il aurait définitivement bouclé ce dossier. Elle commençait à sangloter alors il lui rappela qu'à cause de ses responsabilités il avait deux fois plus de paperasse à remplir et qu'il avait des comptes à rendre à sa hiérarchie avant d'avoir des jours de récupération. Elle acquiesça et lui dit au revoir.

L'équipe de profilers avait enfin quitté la Floride. Derek avait pris de l'avance sur ses rapports pendant le vol retour et il pourrait ainsi quitter le bureau le lendemain mardi dans l'après-midi pour revenir au travail le lundi d'après. Strauss leur avait accordé 5 jours de récupération.

Il comptait bien en profiter pour faire une mise au point avec Tamara car le manque d'affectation dont elle souffrait la rendait trop collante. Il mettrait aussi tout en œuvre pour régler ses soucis avec Pénélope.

Le jet s'apprêtait à atterrir. Derek rangea ses dossiers et jeta un regard vers Hotch qui manipulait son téléphone portable. Morgan soupira et secoua la tête. Il pouvait envoyer autant de messages à Pénélope, il s'en moquait. L'essentiel pour lui c'était que les choses revinssent à la normale entre son Petit Cœur et lui.

Une fois arrivé au bureau, ils se dirigèrent vers leurs bureaux. Morgan annonça qu'ils pouvaient rentrer pour ce soir et qu'ils s'occuperaient de la paperasse le lendemain. Il les informa aussi des cinq jours de congé qui leur avaient été donnés. Prentiss et JJ s'interrogeaient sur l'absence de Pénélope. Elle était toujours là pour les accueillir. Hotch leur dit qu'elle animait son groupe de soutien. Il reçut un texto et annonça qu'il devait y aller. Il salua ses collègues et s'en alla.

Les autres en firent de même, excepté Derek qui s'enferma dans son bureau pour travailler. Il verrait Pénélope le lendemain. Il savait que Hotch irait la voir. Il était jaloux mais il faisait tout pour ignorer ce sentiment que seule sa Babygirl pouvait éveiller en lui.

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Hotch avait pris un malin plaisir à agacer Morgan pendant leur séjour dans « l'état ensoleillé ». Il sautait sur toutes les occasions pour appeler Pénélope, s'isolait souvent pour lui parler et feignait de lui envoyer des SMS plusieurs fois dans la journée. Il connaissait Morgan. Il savait que cela éveillerait sa curiosité et sa suspicion. S'il savait qu'il était le seul sujet des échanges entre Pénélope et Hotch, Morgan ne se serait pas si furieux.

Hotch voulait provoquer Morgan pour le faire réagir et enfin admettre ses sentiments pour Pénélope mais il était tellement têtu ou aveugle, que cela pourrait prendre beaucoup plus de temps qu'il ne le pensait.

Aaron était quand même triste pour Derek. Le jeune chef d'équipe était de plus en plus tendu et Pénélope n'avait pas l'air de vouloir se radoucir malgré tous les conseils.

Morgan s'éloignait de tout le monde, il semblait perdu.

Hotch vit une lueur d'espoir poindre à l'horizon lorsque Morgan revint transformé d'une conversation avec Pénélope. Il avait un sourire vissé au visage. Il ne pouvait cacher sa bonne humeur retrouvée.

Malgré la compassion qu'il ressentait pour Morgan, Hotch ne perdait pas de vue son objectif. Son plus bel exploit à son avis, c'était la dernière conversation qu'il avait eue avec Pénélope. Il avait senti que Morgan l'avait suivi et en avait fait des tonnes. Pendant le vol retour, il avait quand même envoyé un texto à Pénélope pour être sûr qu'il n'y avait pas de mal entendu :

Je suis sûr que tu as deviné que je n'étais pas sérieux quand j'ai proposé de passer chez toi. Je voulais juste donner une petite leçon à quelqu'un qui m'espionnait. Repose-toi bien. On se voit demain au bureau. AH

Il avait prévu de rentrer chez lui, boire une bière et se coucher mais il reçut un message d'une Pénélope bouleversée. Il devait absolument aller la voir. Il s'inquiétait.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?