L'étoile de mon coeur, StarLight... par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Amitié

7 "Dis moi que tu m'aimes"

Catégorie: G , 427 mots
0 commentaire(s)

Tout mon corps se sentait engourdi, mes yeux me piquèrent au contact du soleil, filtrant à travers les rideaux. Je me souvenais parfaitement de la nuit dernière... Enfin je me rappelais avoir bu... Et c'est tout... Mes yeux mirent plusieurs minutes à s'habituer à la forte lumière qui brillait dans la chambre... Rien d'inhabituel jusque-là... Sauf qu'un bras, qui n'était pas le mien, entourait mes hanches. Je me retournai, et découvris le visage endormi de Gadjeel. Je dégagea son bras, et essaya de sortir du lit, mais à peine eus-je le temps de me lever, qu'une main m'attrapa, me faisant tomber sur le lit à nouveau. Gadjeel me pressa contre lui en grognant.

-Pourquoi t'es debout si tôt... Reste dormir...

-Lâche-moi ! Il est déjà midi passé !

Pour toute réponse, il me serra encore plus fort.

-Gadjeel, tu me gènes là !

Il ouvrit les yeux, puis me regarda sérieusement.

-Je te gêne ?

Je détournai le regard, embarrassée de la situation. 

-C'est pas ce que je voulais dire...

Il me fit tourner, de sorte à ce que je sois allongée sur le dos, puis se mit au dessus de moi. Positionnée ainsi, il m'était impossible de detourner les yeux à nouveau, ni même de m'enfuir.

-Est-ce que je te gêne ?

Je le regardai dans les yeux, et répondit sans hésitation.

-Non.

Gadjeel ne semblait pas convaincu pour autant.

-Est-ce que tu m'aimes ?

-C'est quoi cette question ?

Il s'approcha plus près de mon visage et dit dans un murmure.

-Dis-le...

-De quoi ?

Il se redressa dans un sourire arrogant.

-Dis moi que tu m'aimes.

-Je te l'ai déjà dit !

-Ouais mais j'ai pas entendu...

Il me regardait avec tellement d'insistance, que je ne savais pas quoi répondre. Je cacha mon visage avec mes mains, essayant de cacher ma gène, puis déclara d'un voix timide :

-Je t'aime...

Gadjeel sembla surpris un instant, puis lâcha un rire content et écartant mes bras censés cacher mes joues cramoisies, il dit :

-Tu es trop mignonne minette...

-Arrête de te moquer espèce de...

Gadjeel ne me laissa même pas finir, qu'il m'embrassa passionnément.

-Tu peux le redire ?

-Va crever !

Gadjeel m'embrassa une nouvelle fois, de façon plus sensuelle, avant de lâcher dans un murmure presque imperceptible :

-Moi aussi...

Notre baiser se fit plus fort, et alors que Gadjeel porta sa main à ma cuisse...

-Ça va ? Je vous dérange pas ?

... une voix nous interrompit.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?