Un personnage, une histoire par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Famille

67 Corrin : Le choix

Catégorie: G , 3701 mots
0 commentaire(s)

Il fait nuit. Tout le royaume de Nohr est baigné d’une douce pénombre.

Je suis au palais. Accoudée à une barrière. Regardant l’horizon.

Le royaume d’Hoshido est très loin devant. Dans la lumière inexistante ici. Cependant... J’entends leurs larmes d’ici. Ryoma a été enterré hier. Aux côtés de Mère et Père. Takumi lui aussi a été enterré.

J’étais là. J’étais présent, lors de la cérémonie. Je voyais les deux sœurs royales pleurer. Je voyais le regret et la colère dans les yeux des vassaux de Ryoma. Je ne pouvais m’empêcher de baisser la tête, de me sentir de trop, ici...

... Ils sont morts par ma faute... Moi, Corrin, princesse de Nohr, ait tuée par mes choix le prince Ryoma, et le prince Takumi...

Je laisse une larme s’échapper de mes yeux rouges. Mes deux frères de sang sont morts... Par ma faute... Ils voulaient une famille, et... Et...

-Corrin ? J’entends

Je me retourne légèrement. C’est Jakob, mon mari. Je lui souris. Tristement.

-Je... He... Je tente

-Corrin... Il souffle

Il arrive vers moi. Je me jette alors dans ses bras. Prit par surprise, il se laisse faire.

-J’aurai... J’aurai pu... Tous les deux... Je souffle

-Corrin, calmez-vous, je vous prie... Murmure Jakob

-N... Non, je...

Je n’arrive pas à placer deux mots. Je suis trop, beaucoup trop coupable... Je n’ai fait que le mal à ma famille de sang... Euh qui ne souhaitais... Que le bien...

-Si... Si seulement j’avais pu... Vaincre Garon d’abord, ou persuader Ryoma de s’enfuir, ou... Je souffle

-Vous n’auriez pas pu, Corrin... Affirme Jakob

Je ne l’écoute même pas. Je n’arrive pas à l’écouter.

-Peut être... Que j’aurai pu... Convaincre Xander d’abord, il lui aurait parlé... Je continue. Ou alors, j’aurai pu rattraper Takumi, avec mes ailes de manakete, ou...

-Je t’en prie, Corrin... Arrêtez de vous torturez ainsi... Essaie Jakob

-Pitié, non ! Je n’ai fait que du mal à ma patrie d’origine ! Je ne peux pas me pardonner ! Arrête de m’ordonnez d’arrêter de...

Je n’arrive même pas à terminer ma phrase. C’est trop dur. Chaque mot est trop dur.

-Pourquoi... Pourquoi... Je souffle

Je sens Jakob me serrer contre lui. Je suis si heureuse qu’il me retienne... S’il n’était pas là, je serais effondrée au sol.

Il m’a toujours été si fidèle... Depuis le début, il m’a toujours aidé. Il a toujours supporté mes choix. Il m’a toujours fait confiance, quoi que je fasse... Et avoir un tel soutien, c’était obligatoire, pour moi... Mais maintenant que j’y repense...

Il aurait dû m’empêcher de faire des choix ! Il aurait dû... J’aurai du...

Je me laisse consumer par le regret. Je regrette tellement d’avoir brisé ma famille de sang... Ils m’attendaient, ils étaient heureux de me revoir...

Et pourtant, pourtant, ils m’ont vu partir. Partir aux bras de leurs ennemis. Et ils m’ont fait comprendre à quel point ils m’en voulaient. A quel point ils auraient voulu vivre avec moi...

Je me souviens de Sakura. Sakura, ma plus jeune réelle sœur... Elle pleurait, ce jour-là, le jour du choix... Elle a crié mon nom. Et lorsque j’ai vu Leo partir l’attaquer, lorsque j’ai vu tant de larmes sur son visage, je me sens sentie si mal...

Et... Lorsque j’ai dû l’affronter en personne... Lorsque j’ai dû l’enfermer... Lorsqu’elle a vu tous ces Hoshidiens mourir devant ses yeux... Malgré les visites que je lui faisais, malgré le fait que j’étais là, à cet enterrement... Je n’ai pas entendue sa voix.

Et Hinoka, ma grande sœur de sang... Elle a pleurée lorsqu’elle m’a vu, dans la neige... Et je la voyais se mordre la lèvre pour s’empêcher de pleurer, dans les prairies. Elle affrontait Camilla avec tant de rage, même si Camilla avait l’avantage...

Sans oublier lorsque je l’ai vu partir, du haut de cette montagne, à dos de pégase... J’avais tellement envie de tout lui dire, j’avais tellement envie de la persuader de venir avec nous... Mais je ne pouvais pas. Elle allait refuser, c’est sûr...

Mais elle a accepté de m’écouter, une fois... Pour s’enfuir... Elle m’a entendue lui promettre de ne pas tuer Ryoma, de le laisser en vie... Je n’ai pas réussie, j’ai lamentablement brisée sa confiance... Comment ne pas m’en vouloir ? Comment ne pas vouloir me tuer ? 

Quoique, c’était sans doute encore pire avec Takumi... Je suis tellement désolée... Tellement désolée de ne pas avoir insisté, de t’avoir arrêté, peut être que j’aurai pu demander à Azura de chanter pour toi, pour... Pour ne pas t’obliger à être enterrer hier...

Pourquoi je n’ai pas remarqué la rougeur dans tes yeux plus vites ? Pourquoi je n’ai pas remarqué cette aura violette autour de tes mains ? Pourquoi je n’ai pas remarqué les craquelures sur son arc ?

Et si je m’étais transformée... Si je l’avais récupéré... S’il n’était pas tombé du mur de Suzannoh... Aurait-il survécu ? Peut être même si je l’avais persuadé de mes bonnes intentions ! Et si Cheve n’avait pas été un massacre, est ce qu’il m’aurait plus fait confiance ? Si je n’avais pas dû le vaincre, lors du choix, aurait-il pu me rejoindre ? Me croire, au moins ?

... Peut-être que Ryoma aurait survécu, aussi... Mais comment ? Comment aurais-je pu le sauver ? Est-ce que j’aurai du lui parler dans le palais ? Ne pas m’enfuit en le laissant en vie, pour le capturer et... Non, si je l’avais capturé Garon l’aurait tué... Alors, il serait quand même... Mort...

Pourquoi lui, pourquoi a-t-il... Planté cette épée de foudre dans son torse... Pour me regarder avec tout l’espoir du monde... Et ne pas se relever...

Comment je suis sensée vivre avec ce regard posé sur moi sans arrêt ? Il va me hanter jusqu’à la fin de mes jours ! Me hanter pour mes crimes ! Pour tous ces morts que j’aurai pu éviter !

Et même Lilith, et les villageois de Cheve, et... Azura... Azura...

-POURQUOI !!! Je hurle

Je resserre encore plus fort Jakob près de moi. On reste en silence un long moment. Enfin en silence... Je continue de pleurer. Encore et encore.

J’avais l’impression de me vider de mes larmes. Au bout de longues minutes semblant des heures, j’entends Jakob soupirer :

-Corrin, puis je vous montrer quelque chose ?

Je relève lentement et mollement la tête.

-Allez-y...

-Venez. Il ordonne presque

Il me prend doucement la main, et m’emmène dans le palais. M’enfonçant dans les sombres murs Nohriens. Ou est ce qu’il peut bien m’emmener, il fait pourtant nuit... Tout le monde doit dormir...

Il m’amène dans la salle du trône. Une salle vide, auparavant habitée par Garon. Il y restait si souvent, je me demandai parfois s’il lui arrivait de dormir...

Enfin, maintenant qu’il est mort, cela ne change plus rien.

Jakob traverse cette salle comme si elle n’était rien. Il m’amène encore plus loin. Si loin...

-Jakob, ou allons-nous... Je demande

-Un peu de patience, Corrin... Nous y sommes bientôt.

Nous continuons à courir un petit moment. Puis, Jakob s’arrête devant une immense porte brune. Il se tourne vers moi.

-C’est juste derrière cette porte. Il affirme

Il l’ouvre, et m’invite à rentrer.

-Voilà, pourquoi vous vous battez, Corrin.

Je rentre. C’est un long corridor. Je ne regarde pas dans la bonne direction directement. Le vrai trésor est sur le mur à ma gauche.

-Mais c’est... Je souffle

-Un tableau terminé hier. Affirme Jakob

Je reste un très moment fixé sur ce tableau. C’est un tableau représentant Xander. Mon très cher grand frère. Mais sur son trône. Couronne noire sur la tête.

Et un sourire... Apaisé sur le visage. Si apaisé, si détendu...

-Tournez-vous vers la droite, maintenant. Souffle Jakob

Il me prend les épaules, et me tourne légèrement, pour me montrer le côté droit du corridor.

Cette voix, c’est un tableau semblant bien plus ancien. Il montre Xander, Camilla, Leo et Elise, tous en habits confortables, tous souriant...

Ces sourires sur leurs visages... Xander serrant Elise dans ses bras, Elise qui rit et sourit. Leo à côté la regarde, d’un air amusé, pendant que Camilla leur offre à tous un regard des plus tendre.

Ce si beau tableau me fait sourire. Ils semblent à peine plus jeunes qu’ils ne le sont maintenant. Et ils sont si... Heureux...

-Vous comprenez, Corrin ? Depuis tout ce temps, vous vous battez pour votre famille. Pour ceux que vous aimez. Cette guerre, elle a pris fin grâce à vous. Au prix évidemment de nombreuses victimes... Mais penser aux milliers de personnes que vous venez de sauver. Souffle Jakob

Il me sourit tendrement. Un sourire qui n’a connu que moi. Je lui souris en retour, et le serre dans mes bras.

-Merci, Jakob...

Je respire longuement dans ses bras. Il me resserre contre lui. Souriant, et heureux.

Moi, je ne me pardonnerais pas aussi facilement. Mais il a raison ; une guerre connait forcément des morts.

Mais j’ai réussi à sauver des innocents. Je n’oublierais pas le regard des pères de familles que j’ai tué... Mais je n’oublierai pas non plus les regards heureux des Nohriens après l’annonce de la fin de la guerre.

Je le sais maintenant. En rejoignant Nohr, ce jour-là, pour frapper de l’intérieur,

J’ai fait le bon choix.

********************************************************************************************** ********************************************************************************************************************************************************************************************

Il fait jour. Tout le royaume d’Hoshido est baigné d’une douce lumière.

Je suis derrière le palais. Assis sur une colline surplombée d’un cerisier. Le royaume de Nohr est loin, si loin...

Pourtant, j’ai l’impression que ce sang que j’ai eu la bas sur les mains est encore là. Je ressens encore sa chaleur. Et le malaise que j’avais en le voyant.

Je soupire profondément. Moi, Corrin, prince d’Hoshido, ait tué par mes choix le grand frère et la petite sœur avec lesquels j’ai grandi.

Je lâche malgré moi une larme. Je sais que Leo ne me pardonnera jamais. Camilla, elle, ne restera pas plus de quelques semaines au palais Nohrien. Elle souffrira trop de voir ces couloirs vides.

Je regarde le ciel. Le soleil. Ici, tout est si lumineux, comparé à Nohr...

Et je n’ai pas aidé. Pas du tout. J’ai laissé Xander tuer Elise. Puis j’ai tué Xander. La moitié de ma famille adoptive est morte, dans le sombre palais Nohrien. Et elle est morte par ma faute.

Regretter maintenant ne sert à rien, cela ne ramènera pas les morts. Mais... En ce moment... Je n’arrête pas de repenser à ma vie d’avant... Avant que je ne retrouve ma famille de sang...

Et... Et penser que je ne verrais plus le sourire d’Elise... Que je n’entendrais plus Xander me dire quoi faire... Plus de batailles de neige, plus d’entrainement à l’épée, plus...

Je baisse la tête. Pleurant pour de bon. Je suis... Infiniment désolé...

-Corrin ? J’entends

Je me tourne tristement, et regarde la nouvelle arrivante. C’est Scarlet, ma si courageuse épouse.

-Corrin ! Que se passe-t-il ? Elle demande, inquiète

-Je... Repensais à Xander, et Elise... J’affirme

-Oh...

Elle arrive près de moi, et s’assoit sur l’herbe tendre. D’un mouvement de tête, elle me fait comprendre qu’elle me laisse parler.

-Je me disais... Que j’avais détruit cette famille avec laquelle j’avais grandi...  Je continu

-Corrin...

Elle me prend doucement la main. La serre. Je la serre en retour.

Je suis si heureux qu’elle soit là... Rien que sa présence me rassure infiniment. Je sais qu’elle sera toujours là pour moi... Et rien ne me mets plus en joie.

Elle a toujours respecté mes choix, et m’a aidé à les accomplir... Elle s’est toujours battue pour moi, elle et sa glorieuse wyverne... Sans oublier qu’elle était toujours à mes côtés, peut importait mes choix... Mes choix...

Et si... Et si depuis le début, tout cela, toutes ces morts, n’étaient dus qu’à mon choix ?

Je me mets soudain à trembler. Réalisant que... J’aurai peut-être pu les sauver...

Et si j’avais forcé Elise à rester dans les souterrains, peut-être qu’elle serait encore en vie... Ou alors, si Camilla avait pu la garder... Et si j’avais insisté pour que Xander me laisse passer...

Peut-être... Si j’avais été plus clair... Ils auraient pu survivre...

Peut-être que je n’aurai pas eu à voir cette colère dans les yeux de Leo. Cette haine qu’il avait envers moi. Cette confiance que j’avais trahie... Il ne me pardonnera jamais, jamais...

Il va régner, seul sur son trône, dans un royaume stérile, jusqu’à la fin de ses jours... A porter une couronne trop grande pour lui... Seul... Je l’ai condamné à cette solitude... Comment ais je pu faire ça à mon si cher petit frère ?

Peut-être que Camilla aurait recommencée à sourire... Peut-être qu’elle aurait fini par me pardonner, d’être allé à Hoshido... Au lieu de rester avec elle...

Elle était si triste, si triste dans ces souterrains... On aurait presque dit que me voir lui transperçais le cœur... Je suis tellement désolé, grande sœur... J’aurai au moins pu ramener la petite princesse à la maison...

Cette petite princesse... Ce rayon de soleil dans la sombre pénombre de Nohr. Cette enfant pouvait être plus mature que des adultes. Cette si précieuse petite chose, que quiconque la rencontrant pendant une minutes voudrait la protéger...

Elle était pleine d’espoir, lorsque je lui ait dit que je ne voulais que la paix pour tous... Elle croyait en moi, elle voulait mettre fin à la guerre autant que moi. Elle aimait Nohr, elle aimait son peuple...

Et à la place, elle est morte... Morte de la main de son plus grand frère... Morte dans son propre palais... Souriant, gardant un visage lumineux, un visage plein d’espoir, jusqu’à la fin.

Xander... Xander, qui a tout fait pour me ramener chez lui... Combien de fois j’aurai voulu lui dire : Je t’aime énormément, grand frère ? Combien de fois j’aurai du lui dire : Reste avec moi, pour mettre fin à la guerre ?

Il était si courageux, si fort, si... Il était fait pour régner. Pour être le plus grand roi que cette terre ait jamais connue. Il aurait pu, aux côtés de Ryoma, amener la paix sur le continent entier !

Mais non... A la place, il se laissa faire. Il... Abandonna. Il laissa ma lame lui traverser la poitrine. Il laissa mon cri de manakete remplir la pièce. Il décida de me laisser vivre, au prix de sa propre vie...

Je plaque ma main contre mon visage. Pourquoi ? Pourquoi eux ? Pourquoi n’auraient-ils pas pu... Juste... M’écouter ? Pourquoi je n’ai pas été assez insistant ! Pourquoi je ne les ait pas obligés à m’écouter !

-Corrin... Souffle Scarlet

-Scarlet, j’ai tout foiré... J’aurai pu les sauver, j’aurai mille fois pu les sauver... Même Lilith, même le sage de l’Iris... Peut-être même Mère ! Ou Azura !

Je me tourne vers elle.

-Pourquoi ? Pourquoi tant de morts ? Pourquoi est-ce que j’ai dû voir ma petite sœur et mon grand frère mourir ? Dit moi pourquoi ! Je demande

Elle eut un mouvement de recul, puis sourit. Un de ses merveilleux sourires, dont elle seule à le secret. Un sourire si doux, et pourtant qui montre tout son côté combatif... J’ignore comment elle les fait. Mais ils me réchauffent le cœur à chaque fois.

-Suis-moi. Elle ordonne

Elle me prend doucement la main, et me lève de force. Je me laisse faire mollement. Elle m’amène alors loin de cette petite colline reposante, pour entrer dans le palais. Elle marche si vite...

-Scarlet, ou...

-Par là !

Elle change brusquement de direction, apportant un si joli rire qu’elle seule peut faire. Nous nous enfonçons dans le palais lumineux. Ou peut-elle bien m’amener...

Nous arrivons devant... La salle d’entrainement ?

-Scarlet, que... Je tente

-Regarde devant toi. Voilà pourquoi tu te bats. Elle affirme

Je me tourne, et remarque enfin qu’il y avait des gens, en train de s’entrainer. Quatre enfants royaux, d’Hoshido. Mes chers frères et sœurs de sang.

Ryoma s’entrainait au katana avec Takumi, pendant qu’Hinoka et Sakura brossait le pégase d’Hinoka. Une scène si... Banale...

-YAAAAAA !!! Hurle Takumi

-Contrôle ta force, Takumi ! Ordonne Ryoma

-Je... Je vais t’avoir ! Répond Takumi

Il rit. Je crois que... Je ne l’avais jamais vu rire à l’entrainement... Ryoma sourit, lui aussi...

-Je me demande si je pourrais... Chevaucher des pégases, moi aussi... Souffle Sakura

-Pourquoi pas ! Je pourrais t’apprendre dès demain ! Affirme Hinoka

-Vraiment ? Merci Hinoka !

Et elles rient toutes les deux... Le si doux sourire de Sakura me réchauffe le cœur... Leur sourire à tous...

-Tu les vois ? Demande Scarlet

-Oui... Je souffle

-Ils sont heureux, parce que tu as arrêté la guerre. Parce que tu as vengé votre Mère. Parce qu’ils n’ont plus à s’inquiéter. Tout ça, c’est grâce à toi.

Je continu de les regarder, sans relâche. Pendant que Scarlet, elle, continue :

-La guerre est la guerre, Corrin. Il y aura des morts, et on ne peut rien n’y faire. C’est ainsi. Mais regarde-les. Tu viens de protéger le sourire des vivants. Le sourire de tes frères et sœurs.

Elle me sourit tendrement.

« Hey ! Corrin ! Tu viens t’entrainer ? J’entends Takumi me dire

-Laisse le, Takumi ! Tu ne vois pas qu’il est avec son épouse ? Souffle Ryoma

-Et alors ? Nous sommes sa famille !

-Ne te laisse pas distraire, Takumi...

-Ryoma ! Répond Takumi

-Tu veux peut être faire une promenade de pégase avec moi, non ? Demande Hinoka

-Je peux venir aussi ? Souffle Sakura

-Bien sûr, Sakura !

-Merci, Hinoka ! »

Je souris de plus en plus. Je crois que je lâche une larme de joie. Je me tourne vers Scarlet, et la serre dans mes bras. Je sens ses bras refermer l’étreinte.

-Merci, Scarlet...

-De rien, mon amour...

Nous nous serrons dans les bras encore longtemps. Elle a raison. Elle a toujours raison.

Peut-être que je n’ai pas pu sauver tout le monde... Mais personne ne le pouvait. Non. J’ai protégé ma famille, ma vraie famille. Celle qui m’avait attendue toutes ces longues et périlleuses années...

Je le sais, maintenant. En voyant leur sourire. En les voyants rire. En les voyant si détendu...

J’ai fait le bon choix.

******************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************

Ils sont tous là. Heureux. Souriant. Certains sont mariés entre eux. Mais ils sont tous en vie.

Nous avons tous survécu à la guerre. Mes deux familles ne font désormais plus qu’une. Et rien, rien ne me rendrais plus heureuse...

Ryoma et Camilla sont mariés. Leo et Sakura sont mariés. Xander est devenu le meilleur ami de Ryoma, comme Leo envers Takumi, ou Elise envers Sakura. Et Camilla a décidé de prendre soin de sa nouvelle famille autant que la sienne.

Valla est resplendissant, aujourd’hui. Le soleil brille à l’horizon. Je ne peux m’empêcher de soupirer.

Azura est toujours là. J’ai bien fait de lui faire confiance. Nous nous sommes toutes les deux fait mutuellement confiance.

Et le résultat est là. Tout le monde est en vie, Anankos est vaincu, et nous pouvons enfin vivre comme bous le souhaitons.

Oui. Maintenant que j’y repense, ce jour-là, si j’avais choisi un côté... Nohr ou Hoshido... Les conséquences auraient été désastreuses.

Je souris. Regardant devant moi avec espoir.

Je le sais maintenant.

J’ai fait, réellement, le bon choix.

******************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************************

 

FIN

 

Joyeux Anniversaire, Corrin !

Et c’est la fin de la fic ! La vraie fin ! Tout le monde y est passé !

Bon sang, je n’arrive pas à croire que j’ai vraiment tenue un an entier sur cette fic, le temps passe beaucoup trop vite ^^’

C’EST FINI !!! Je vais pouvoir passer à plein d’autres projets ! Mais ne croyez pas que j’oublie Fire Emblem Fates si vite ! Ce jeu est mon deuxième préféré de tous les temps, alors assurez-vous que des fics vont arriver !

Merci à tous d’avoir lu cette fic, d’avoir été là durant cette si longue année pleine de rebondissement !

J’espère que ça vous a plu !

Et maintenant, c’est officiel, c’est la fin. Plus de chapitre à écrire en trois jours top chrono ^^’ Ca va me faire tout bizarre...

Allez ! Je vous laisse, maintenant !

Au revoir à tous ! Et à très bientôt, je l’espère !

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?