Une vengeance infinie par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Action / Shipp

0 Une journée comme les autres

Catégorie: M , 1641 mots
0 commentaire(s)

Get Backers: Une vengeance infinie.

 

Prologue : Une journée comme les autres.


           C’est un matin comme les autres pour les Get Backers, ils se réveillent avec les premiers rayons du soleil, et comme tous les matins, leur réveil est très difficile puisqu'ils dorment dans leur Subaru. Très à l'étroit, ils arrivent rarement à trouver une position confortable. Les deux jeunes garçons décident d'aller au Honky Tonk dans l'espoir de se voir offrir un petit-déjeuner. Car, ce qu'il faut savoir sur les Get Backers c'est qu'ils n'ont jamais un sou en poche, malgré qu'ils touchent parfois de grosses récompenses durant leurs missions. Ils exercent ensemble le métier de récupérateur grâce à leurs capacités hors du commun qui sont, à savoir, le pouvoir d'utiliser la foudre pour l'un et le Snake Bite[1] ainsi que le Jagan[2] pour l'autre. Leur credo ? « Ce qu'on vous a volé, on vous le récupère. Garantis à 100%...ou presque ! ». Même si les missions sont « toujours » réussies, ils n'ont guère de chance avec l'argent. Soit l'employeur n’est pas très honnête, soit ils font leurs missions gratuitement à cause de la compassion de Ginji ou même parfois de Ban. Ce qui fait que, souvent, ils ne touchent rien.

            Ginji est le plus gentil des deux récupérateurs, un peu simplet, il a le cœur sur la main et a beaucoup de mal à résister à une jolie fille ou à des situations de détresses. Cependant, malgré ce côté gentil, il possède aussi une part d'ombre. En effet, ayant grandi au Mugenjô[3], il possède ce qui ressemble à une double personnalité nommée Raitei [4] qui est sans pitié, et qui n’hésite pas à tuer quiconque se retrouve sur son passage. Aujourd'hui, cette personnalité ressort moins souvent grâce à la présence apaisante de Ban, son partenaire. Ban, lui, est tout l'opposé de Ginji. Froid, distant, mais aussi très intelligent, il est également colérique, et parfois sans pitié avec ses adversaires surtout lorsqu'ils s'en prennent à Ginji. Ban possède plus d'une part d'ombre, mais ce n'est pas quelqu'un de foncièrement méchant. Même si, être avec Ginji l'adoucie et le rend meilleur, il a toujours eu un fond de bonté qu'il cache derrière un masque d’indifférence. Ces deux personnalités totalement différentes se complètent, et aujourd'hui ils ne pourraient plus vivre l'un sans l'autre. Toujours ensemble, ils ont surtout besoin de l'autre afin de pouvoir être eux-mêmes. Afin de remplir le vide de leur cœur comme le dit si bien Paul, leur ami.

           Nos deux amis se rendent donc au Honky Tonk, un petit café en plein cœur de Shinjuku, tenu par Paul[5], une de leurs connaissances. Ils poussent la porte du café, et saluent le gérant qui est occupé à lire son journal, ainsi que la jeune serveuse, Natsumi, qui les accueillies avec un grand sourire.

-      Salut Natsumi-chan[6] ! S'exclame joyeusement Ginji.

-      Salut les garçons, répond la jeune fille en retour, vous êtes bien matinaux ce matin.

-      Oui, soupire le blondinet, on n'a plus d'argent pour s'acheter de quoi petit-déjeuner...

           Paul, à cette affirmation pousse un long soupir, car il sait très bien que si les Get Backers viennent ici c'est parce qu'ils espèrent avoir un repas gratuit. Si Paul n'a pas toujours le cœur de les laisser affamés, il ne peut cependant pas toujours leur faire crédit puisqu'ils sont déjà surendettés à son égard.

-      Payez vos dettes avant de réclamer à manger, réplique-t-il avec une voix ennuyée par les pleurnicheries matinales de Ginji.

-      Mais Master...On n'a pas mangé depuis deux jours... Dit le Blond sur un ton larmoyant. On a encore dû payer une contravention parce que la voiture était mal garée...

           Ban lui lance un mauvais regard, car étant celui qui a le permis, c'est lui qui décide où garer la voiture. Et s'il est vrai que celle-ci se fait souvent emmener à la fourrière à cause de la réticence du brun à payer les parcmètres, il n’aime pas entendre son ami se plaindre de lui. Il lui donne un violent coup sur la tête en lui sommant d'arrêter de se plaindre. Par la suite, Natsumi tente de supplier Paul de les laisser manger, mais celui-ci finit par les chasser de son bar pour qu'ils aillent trouver du travail au lieu de rester assis à rien faire.


           Une fois hors du Honky Tonk, les deux jeunes ont décidés d'aller distribuer quelques traques pour promouvoir leurs business. Les heures s'écoulent et peu de gens prennent les prospectus, ou leur prêtent la moindre attention. Ginji est assis, adossé, contre la voiture avec un panneau dans les mains qui vante les mérites des Get Backers, mais il n'était plus du tout motivé. Ban, quant à lui, s’affaire vraiment et va voir chaque passant pour tenter d'en faire des clients. Après un énième vent, Ban se retourne pour voir ce que fait son partenaire, et voir s'il a plus de chance que lui. Mais quand il le vit par terre, il sent la rage monter en lui, et lui donne un violent coup sur la tête.

-      Qu'est-ce que tu fais par terre ?!?

-      Mais Baaan-Chaaan...J'ai faim moi...Et personne ne regard de toute façon... Dit le Blondinet en pleurnichant.

-      Si tu veux manger t'as qu'à bosser un peu ! Si on ne démarche pas les gens, on n'aura pas de client, imbécile, et sans client pas d'argent, et sans argent pas de bouffe ! C'est simple à comprendre même pour toi, non ? S’énerve le brun devant la justification peu convaincante de son ami.

-      Oui mais Ban-chan, on trouvera personne comme ça… Et puis, on aurait dû accepter la mission de Heaven[7] l’autre jour…

-      Tss... Le brun donne un autre coup sur le crâne du pauvre Ginji. Elle voulait encore nous rouler, elle nous refile des missions hyper dangereuses dans lesquelles on a une paie minable, et sur laquelle elle prend une grosse commission !

-      Oui mais Ban-chan on aurait à manger maintenant si tu avais accepté…

-       Ban soupire puisque dans le fond, il n’a pas tort. On ne va pas laisser Heaven nous plumer à chaque fois, si on ne réagit pas, on n'aura jamais de mission correcte et elle les donnera toujours à cet idiot de dresseur de singe !

           Ginji soupire sachant qu'il ne gagnerait pas contre Ban et sa mauvaise foi légendaire. Cependant comme ils ont vraiment faim tous les deux, ils retournent au Honky Tonk pour supplier Paul de leurs donner un peu de nourriture. Comme à chaque fois celui-ci refusa, et la journée s'acheve sur une nouvelle défaite des Get Backers face à l'impitoyable gérant du Honky Tonk. Ils retournèrent dans leur voiture pour retourner dormir puisque c'était leur « maison ». La journée se termine comme elle a commencée. De façon banale et sans incident.


A Suivre


_____________________________________


[1]Snake Bite : Ou la morsure du serpent est un pouvoir de Ban. C'est une prise dans laquelle la personne est victime de la poigne de Ban qui a une pression de 200Kg.

[2]Jagan : C'est une illusion provoquée par Ban quand on croise le regard de celui-ci, l’illusion ne dure qu'une minute mais le temps dans celle-ci peut sembler infiniment plus long.

[3]Le Mugenjô est une zone de non droit dans le quartier de Shinjuku. Le « château infini » en français, est une zone où se regroupe les voyous et malfrats en tout genre. Oublié par la police et la population, c'est un endroit qu'il vaut mieux éviter. De plus, c'est un endroit où réalité et virtualité ce côtoie puisque le virtuel est tout aussi réel que la réalité.

[4] Raitei : Empereur de la foudre.

[5]Oui oui, j'écris Paul et pas Pore, je trouve ça plus jolie de plus c'est la prononciation correcte en français. Les « R » au Japon se lisant « L ».

[6]Chan : C'est un suffixe japonais qui marque l'affection envers quelqu'un. Il ne trouve pas réellement de traduction en français. Mais marque cependant une grande proximité avec une personne.

[7]Heaven : Hevn est le vrai de nom de code de leur négociatrice cependant pour plus de simplicité dans la prononciation, les gens l'appel Heaven.


_______________________________________


Bonjour, Bonsoir,


J'espère que ce chapitre vous aura plu ! Si tel est le cas, n'hésitez pas à me le dire en commentaire je me ferais une joie d'y répondre !


Cette fiction a fait l'objet d'une correction,


Bonne soirée et bonne lecture


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?