Fall par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Amitié

1 La chute de l'ange

Catégorie: G , 2943 mots
2 commentaire(s)

Fall

Chapitre 1 : La Chute de l'ange


Une année complète était passée était depuis l'Apocalypse ratée. Anathéma et Newton avaient commencé à établir une relation dans la maison de Tadfield que la jeune fille avait acheté. Bien que l'Antéchrist ait été identifié et qu'il ait été confirmé qu'il était surtout un petit garçon ordinaire qui souhaitait avoir une vie normale, elle avait tenu à rester dans cette petite ville perdue en Angleterre. Parce qu'elle et son amoureux s'étaient habitués à se retrouver dans sa maison, et aussi parce qu'elle avait fini par s'attacher à la bande des Eux. Cette bande de gamins qui, du haut de leurs onze petites années, avaient contribué à mettre fin à la grande guerre finale entre les anges et les démons. Le retour à une vie normale avait été compliqué, puisqu'il avait fallu leur expliquer qu'ils ne devaient parler de ce qu'ils avaient vu à personne. Et les événements dont ils avaient été témoins étaient durs à garder pour eux.


«Tu te rends compte Newt, que ça va faire 1 an déjà que tout ça c'est passé ?


-Oui. Tout est calme depuis. J'ai croisé Adam au village d'ailleurs, il a l'air d'être un pré-ado tout à fait normal. Qui croirait qu'il a des pouvoirs dépassant l'imagination et qu'il peut aller jusqu'à tordre la réalité selon ses envies.


-Personne. A part ceux qui l'ont vu faire.»


Anathéma était en train de consulter des papiers qui semblaient dater de plusieurs siècles... De l'époque du premier tome des Belles et Bonnes Prophéties de Agnes Nutter plus précisément. Mais ils s'étaient débarrassés de ce fichu bouquin et de sa suite qui était arrivée un beau matin chez la descendante de la prophétesse. Il se souvenait très bien de l'avoir entendue dire qu'elle ne voulait pas être mêlée à d'autres potentielles prophéties de son ancêtre si précise que ses prophéties ne servent à rien. Et pourtant, c'était bien des extraits de ces prophéties qu'elle tenait.


-Théma ? Qu'est-ce que c'est que ça ?


La jeune femme leva les yeux de ses fiches et paru gênée de voir que son petit ami s'était rendu compte de quelque chose qu'elle lui avait caché. Elle savait qu'elle aurait dû lui en parler, mais elle n'avait jamais pu se décider à comment le lui annoncer. Elle se sentait bête également de ne pas avoir osé le faire.


«Oh... J'ai... Lorsque nous avons mis les deux livres à brûler j'ai eu des remords... J'ai senti que je ne devais pas les laisser partir en fumée comme ça... Ça a été... Comme si quelqu'un me poussait réellement à retourner les chercher pour éviter qu'ils ne partent dans les flammes. Mais je suis arrivée trop tard, je crois.


-Mais pourquoi tu ne m'en as rien dit ?»


Anathéma ouvrit la bouche mais ne trouva strictement rien à répondre. Elle ne pu que faire un air vraiment contrit à son petit copain qui la regarda l'air circonspect. Elle rangea les vieux papiers calcinés qui étaient donc les restes du second tome des prophéties dans un dossier qu'elle alla mettre dans un tiroir, et ils ne reparlèrent plus de l'incident. Même s'il serait peut-être amené à peser sur leur couple... Et qu'il revint très rapidement sur la table pas plus tard que le soir même. Alors qu'ils venaient de finir de dîner, Anathéma était sortie, un papier à la main. Il n'avait pas voulu lui prêter attention, mais il aurait dû... Car il se serait rendu compte qu'il s'agissait de l'une des feuilles rescapées du fameux livre. Et il aurait peut-être été moins surpris en la voyant revenir en courant, en proie à une grande émotion, comme si elle avait vu quelque chose d'extraordinaire.


«Newt, nous devons aller à la base aérienne !


-Laquelle ?


-Celle où a failli démarrer l'Apocalypse.»


L'homme ouvrit de grands yeux, n'ayant pas l'air de croire ce qu'il entendait et ni de comprendre pourquoi sa petite amie désirait se rendre là-bas à 21h alors que la nuit était tombée depuis un moment déjà. Voyant que Newt ne réagissait pas, Anathéma se dirigea vers lui et lui colla entre les mains la feuille calcinée qu'elle tenait jusqu'alors. Difficilement, il déchiffra le texte inscrit dessus, sans trop y croire.


«Ça parle de la chute d'un ange... ?


-Une Chute plus précisément. Un ange sera déchu et s'écrasera là où aurait dû avoir lieu l'ultime combat. Il chutera une année jour pour jour après l'échec de l'Apocalypse et de la Fin des Temps. C'est ce que j'ai compris du texte en tout cas.


-Attend... Je sais à qui tu penses. Mais pourquoi lui précisément ? Il doit y avoir des myriades d'anges là-Haut.


-Parce qu'il s'est opposé à son camp. Tu ne te souviens pas ? Les anges et les démons voulaient la guerre et ont tenté de convaincre Adam de la relancer.


-... Mais... Il n'y avait pas une histoire de savoir si le Grand Plan était également le Plan Ineffable et si forcer l'Apocalypse serait contraire à ce dernier ?»


Anathéma et Newton n'avaient pas joué un grand rôle dans l'arrêt de l'Apocalypse. En fait, ils l'avaient surtout passée l'un contre l'autre à regarder défiler les différentes entités liées à la destruction programmée de la Terre et à les voir se faire éconduire les unes après les autres. Beaucoup de convictions avaient disparues ce jour-là. Notamment celle comme quoi les anges voulaient le bien de l'Humanité. Ils avaient voulu la détruire... Sauf un. Sauf cet ange-là. Qui s'était rebellé contre son propre camp pour préserver le monde sur lequel il vivait.


«Théma, pourquoi est-ce que nous nous mêlerions encore à cette histoire ? Les gamins sont tranquilles, même Adam... Sauf la fois où il nous a fait apparaître un troupeau de licornes roses venues de nulle part. Heureusement que les gens ont cru avoir rêvé et qu'il les a rapidement fait disparaître d'ailleurs.


-Agnès l'avait prédit. Elle l'avait marquée dans son livre, et ce n'était sans doute pas pour rien. Il faut que je retourne à la base.


-Et si... Et si ce n'est pas lui ? Après tout, ils n'ont donné aucun signe de vie après ces fameux événements. Si ça se trouve, ils sont occupés ailleurs. Ils ont peut-être tout oublié de cette histoire maintenant qu'ils ont pu éviter le pire. Si ça se trouve on se plante totalement.»


Mais Anathéma n'était pas convaincue. Elle était certaine que l'ange dont il était question était l'une des deux entités qui avaient tenté de protéger la Terre de la destruction... Elle finit par convaincre Newton de l'emmener jusqu'à la base aérienne. Juste avant de partir, son petit ami voulu simplement savoir ce qui lui avait subitement donné l'idée d'y aller. Elle avait eu la journée pour lui en parler, et ne l'avait pas fait.


«Je voulais être sure... Agnès avait parlé d'un signe reconnaissable qui annoncerait la déchéance de l'ange. Plusieurs comètes brillantes devaient apparaître à quelques secondes d'intervalles avant de disparaître aussi soudainement qu'elles étaient venues.


-Et ça s'est produit ?


-Bien sûr que ça s'est produit. Sinon je ne te demanderais pas de m'emmener là-bas. Tu crois que ça me fait plaisir d'y retourner et...»


Les événements de la non-Apocalypse les avaient bien plus marqués qu'ils ne voulaient l'admettre. Voir des anges, des démons et Satan en personne en peinture ou dans des films et des animés étaient une chose... Voir tout ça en réalité était une autre. Même si ça c'était au final plutôt bien terminé, il y avait eu des séquelles. Pas seulement sur eux, mais aussi sur les enfants. Notamment sur les trois amis d'Adam qui avaient encore du mal à se comporter avec lui comme avant. Ils avaient vu ses yeux rouges luisants d'envie de domination. Il les avaient soumis à sa volonté. Il...


«Qu'est-ce que ton ancêtre a dit d'autre ?


-Je... Je ne sais pas, je t'assure. Les textes que j'ai pu récupérer étaient en grande partie calcinés, à part celui qui annonçait ce qu'il se passerait ce soir.»


Newton hocha la tête, acceptant l'explication d'Anathéma. Après tout le livre était déjà dans un sale état lorsqu'il était arrivé chez eux, et son passage dans les flammes n'avait pas dû arranger les choses. Il se demanda s'ils devaient regretter d'avoir voulu se débarrasser du bouquin ou se mêler une nouvelle fois à une histoire qui risquait de les dépasser de très loin. L'ange et le démon qui avaient tentés de stopper l'horreur qui aurait dû se produire n'avaient déjà pas été très efficaces. Et tout n'avait tenu qu'à un groupe d'enfants de 11 ans... Quand on y pense, c'était terrifiant.


«A ton avis Newt, qu'est-ce qui va se passer ? Tu penses que les anges et les démons vont retenter quelque chose ?


-Peut-être... Mais pourquoi les anges se sont débarrasser de l'un des leurs ?


-Eh bien... Il a tenté de s'opposer à la fin du monde. Et c'est lui qui les a fait douter de leurs objectifs en leur parlant du plan Ineffable qui ne serait pas le Grand Plan. Nous l'avons dit tout à l'heure. Et puis, ils avaient vraiment l'air de vouloir déclencher cette grande guerre... Non ?»


La question avait été posée sur un ton incertain, comme si elle voulait que son amant lui dise qu'elle se trompait. Que ça ne s'était pas passé comme ça. C'était idiot, elle le savait. Ça c'était vraiment passé ainsi. Le chef des anges avaient réellement tenté de pousser Adam à relancer le conflit en choisissant son camp. C'était terrifiant quand on y pensait. Ces êtres qui étaient sensés être tout amour et bonté... Vouloir une guerre qui anéantirait la Terre. Newt ne disait rien, laissant sa compagne se répondre à elle-même. Et réaliser qu'après ce qu'ils avaient vu à la base, supposer que les anges aient chassé l'un des leurs parce qu'il s'était opposé à leur volonté n'était pas si fou que ça. Et puis, il était concentré sur la route, ne tenant pas à avoir d'accident alors qu'ils se rendaient vers une base aérienne sensément être protégée. Ils ne tardèrent pas à arriver à destination. En fait le petit couple se demanda s'ils n'étaient pas venus plus rapidement qu'ils ne l'auraient dû. Newton grimaça, alors qu'une sourde appréhension. Quelque chose n'allait pas.


«J'ai un mauvais pressentiment, Théma. Quelque chose cloche. Quelque chose n'est pas normal dans cette histoire.


-On devrait y aller. Avant que les gardes n'arrivent.


-Ben justement, ils ne devraient pas déjà être là ? Y a toujours des gardes, même la nuit, autour des endroits où des avions peuvent atterrir à tout moment. Non ?»


Anathéma se tût, mais il avait raison. Les bases aériennes étaient des endroits ultra-protégés du fait de leur dangerosité. La première fois qu'ils étaient venus ici, ils avaient aussitôt été interpellés. Or, cette fois, il n'y avait personne. Ils étaient plantés là et le restèrent pendant 5 bonnes minutes sans qu'aucun militaire ne se présente devant eux. Et ce n'était pas normal. Tout comme la porte grande ouverte. Newton attire Anathéma contre lui, comme s'il craignait que quelque chose ne se produise. Qu'un démon ne surgisse des ténèbres qui les entouraient pour s'en prendre à eux. Mais rien...


-Tu sais Théma, je viens de me souvenir que les démons au départ étaient des anges déchus. Du moins les plus anciens d'entre eux.


Le doute commença à s'insinuer dans l'esprit de la jeune femme qui devait admettre que son amant avait définitivement raison. Comme souvent depuis le début de la journée. Ils feraient peut-être mieux de faire demi-tour et de s'enfuir pendant qu'ils le pouvaient encore. S'il y avait vraiment des démons cachés quelque part, ils n'auraient aucune chance contre eux. Théma eut peur, mais eut également une autre impression diffuse. Une sorte d'appel au secours. Elle ne pouvait pas l'expliquer précisément, mais elle était sûre que quelqu'un avait besoin d'aide. Une personne désespérée, et tellement seule. Elle désigna un point dans le fond.


«Il est là-bas.


-Théma ! »


Newt n'eut d'autre choix que de marcher sur les traces de sa compagne qui avançait d'un pas décidé vers l'intérieur de la zone. Vers où exactement, elle ne le savait pas pour l'instant. Elle suivait simplement son instinct qui lui soufflait l'endroit vers lequel elle devait se diriger. Son petit ami sur les talons et jetant de fréquents regards à droite et à gauche pour vérifier que personne ne s'approche. Mais aucun ange ou démon dans les parages. Et pas de gardes également. Soudain, elle s'arrêta net.


-Newt regarde, il est là !


Le jeune couple se mit à courir sur quelques mètres pour rejoindre une forme allongée sur le sol, recroquevillée sur elle-même. Il en émanait un tel désespoir qu'ils marquèrent un temps d'arrêt, comme soufflés par ce qu'elle ressentait. Une grosse boule leur montait à la gorge et Anathéma dû inspirer plusieurs fois pour s'accroupir auprès de la forme et lui poser une main sur l'épaule. Dans une vaine tentative de faire réagir l'ange. Mais rien. Aucune réponse, aucune réaction, pas même le plus petit frémissement. On aurait facilement pu le croire pour une statue de cire. Il restait tellement immobile que Newton eut un doute affreux. Et si... Et s'ils n'étaient pas arrivés à temps ?


« Il est...


-Non. Je sens son corps se soulever légèrement. Il doit être sous le choc. Eh !


-Je crois qu'il s'appelait Aziraphale.»


L'ange et le démon n'étaient pas restés très longtemps, mais compte tenu de ce qu'il s'était passé, l'ange avait jugé bon de fournir quelques explications aux pauvres mortels ayant été mêlés à ces regrettables événements. Rampa avait bougonné mais l'avait laissé faire, se contentant de quelques remarques cyniques sur leurs deux anciens camps. Puis, Aziraphale s'était assuré qu'ils ne parleraient à personne de ce qu'il s'était passé. C'est pas comme si quelqu'un allait les croire, avait sobrement fait remarquer le démon. Puis, le duo s'en était allé pour ne plus jamais revenir.


-Aziraphale ? Vous m'entendez ?


Anathéma secoua l'épaule de l'ange possiblement déchu et l'appela plusieurs fois en espérant une réponse... Mais rien. Pas même un soupir ou un petit geste de la tête ou du bras. L'entité semblait complètement apathique au point que la réalité extérieure ne le touchait plus. Ce qui était terrible. Les deux jeunes gens se regardèrent, sans trop savoir quoi faire. Ils ne pouvaient pas rester là, quelqu'un allait bien finir par arriver et par les interpeller. Mais qu'allaient-ils faire de cet ange qui ne réagissait même pas à leurs appels. Ils n'allaient quand même pas le laisser là après avoir fait tout ce chemin pour le retrouver.


«Newt, aide-moi à le ramener à la voiture.


-Quoi ? Mais qu'est-ce que tu veux qu'on en fasse ?


-On va ramener Aziraphale chez nous. Il va bien finir par réagir. A ce moment-là nous pourrons avois davantage d'explications, peut-être.


-Mais Anathéma, si ton ancêtre dit vrai ce n'est plus à un ange qu'on a affaire. Il a été chassé du Ciel. C'est un Déchu ! »


Un sanglot profond et douloureux s'échappa du pauvre corps recroquevillé sur le sol, et cette unique réaction suffit par confirmer ce qu'ils pensaient. Ils ne savaient pas comment ni pourquoi, enfin si, ça ils avaient une petite idée, mais Aziraphale avait bien été banni du Ciel. Et ça l'avait visiblement profondément bouleversé. Ne sachant toujours pas quoi faire, mais se sentant incapable de l'abandonner à son sort, Anathéma et Newton prirent chacun un bras de l'ancien ange et le soulevèrent tant bien que mal. L'idée de le laisser aurait pu être tentante... Car après tout il avait été déchu. Ce n'était plus vraiment un ange puisqu'il avait été banni. Dans ce cas... Était-il un démon ? Mais ils ne se sentaient pas en danger avec lui. Lorsqu'ils le regardaient, ils ne ressentaient aucune malfaisance. Juste une tristesse à fendre l'âme. Aziraphale était triste. Il était sans doute même complètement perdu après ce qui lui était arrivé. Et eux ne savaient pas quoi faire pour l'aider...


«Ramenons-le à la maison. Nous trouverons peut-être comment l'aider là-bas. Et puis, il a peut-être juste besoin de se reposer.


-J'ai l'impression qu'on vient de se fourrer dans un guêpier du même genre que celui d'il y a un an... Souffla Newt.


-Moi aussi, mais ne nous pouvons pas le laisser là.»

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?