Jurassic World: Humanité et Existence. par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Science-fiction / Amitié

11 Réveil.

Catégorie: K+ , 971 mots
0 commentaire(s)

Réveil.


(Point de vue de Crétacia)


<<Où suis-je? Dans une forêt? J'entends du bruit, je me retourne, l'hybride utharaptor. Elle attaque, je ne résiste pas, pourquoi? Je l'ignore. Ses griffes me lassèrent la poitrine, je saigne. J'essaye de reculer, je trébuche sur quelque chose. Non! Papa! C'est son corps qui est là, il est mort. Je tourne les yeux vers une autre direction. Il y a les corps de Sophia et Nina, ceux de Marc et d'Ali, tous couverts de sang. Des bruits de pats résonnent. Je me retourne pour voir, face à moi, un dinosaure de grande taille, ave une longue mâchoire garnie de dents fines et pointues, ainsi qu'une voile de peau sur le dos. Je ne comprends pas, c'est moi. La créature lève son bras, il le projette sur moi.>>

-AAAHHH!!!

<<Un cauchemar, je respire, je souffle. Je regards les alentours, des rideaux, un plafond lumineux, d'étranges appareils qui émettent de légers sons, et une aiguille plantée dans mon bras, juste au niveau de l'articulation. Je suis dans une salle d'infirmerie, mais celle du parc? Ou bien suis-je retenue par mes ravisseurs. Quelqu'un vient, je l'entends, les rideaux vont s'ouvrirent. Comment dois-je réagir?>>

-Crétacia!!!

<<Ali, elle se jette sur moi et me sert fort contre elle.>>

-Tu es vivante, je suis contente!

<<Elle pleure tout en continuant de me serrer. D'autres personnes arrivent, Nina et Marc.>>

-Marc, dis-je. Tu es entier, on dirait.

-Grâce à toi, dit-il. Content de te voir éveillée.

-Que c'est-il passé? demandais-je.

-Un groupe de criminels à attaqué le parc, explique Nina. Ils ont infiltrés la réserve et certains d'entre eux était des hybrides. Ces derniers ont attendu que leurs alliés aient détruits les murs de certains enclos, afin de s'emparer de tous les hybrides que nous avions au parc.

-Et, continuais-je, même si je ne voulais pas connaitre la réponse. Comment ça s'est terminé?

-Pratiquement tous les hybrides qui étaient avec nous ont été emmenés, poursuivit Nina. Il n'y a que toi, Ali et les enfants avec qui vous étiez qui ont pus s'en tirer. Pour nos adversaires, nous n'avons pu en capturer aucun, ils sont soit morts, soit enfuis. Le directeur, enfin ton père, n'a rien, Julia aussi s'en est sortie, mais nous avons eux beaucoup de morts dans le personnel.

<<Je vois que Nina baisse les yeux, que ne veut-elle pas me dire? Mais c'est Marc qui prend la parole.>>

-Nous avons un autre problème. Durant l'attaque, les animaux évadés ont fait des victimes, surtout les allosaures, nous avons dû en abattre plusieurs. Mais un procès va nous être intenté, jugeant l'incident, ainsi que sur toi et les autres hybrides.

<<Là, je comprends mieux leurs expressions.>>

-Si je comprends bien. Si le procès tourne en notre défaveur, du moins en ce qui concerne les hybrides. Les autres et moi-même risquons d'être enfermé comme rats de laboratoires, voir être abattues?>>

-Malheureusement, dit Marc. C'est probable, en effet.

<<Je sers ma main, la fixant fortement, puis, regarde mes amis, ma famille.>>

-Nous nous en sortirons, je le sens.

-Ton enthousiasme me redonne espoir petite, dit Marc. Allons gagner ce procès!


<<Quelques jours plus tard, le procès eu lieu. J'étais remise, car mes gènes me permirent de cicatriser plus rapidement qu'un humain. Il n'était pas question que je reste à me croiser les pouces, si c'est bien comme ça qu'on dit, pendant que mon avenir, ainsi que celui des autres hybrides, allait se jouer. Papa avait bataillé pour que je puisse assister au procès, Ali était là elle aussi, mais elle ne devrait pas témoigner, contrairement à moi, car la parole d'un hybride était un élément qui pourrait déterminer l'issu du procès. Mais pour le moment, je reste assise, près de Marc, Nina, ainsi qu'Henri, l'ami de papa. Ali est assise derrière nous, avec Sophia, ainsi que quelques membres du parc. L'avocat de l'accusation commence à poser ses questions à mon père.>>

-Monsieur Stuart, pouvez-vous nous expliquer pourquoi ne pas avoir prévenu le gouvernement plutôt dans cette histoire d'hybride?

-Je voulais d'abord savoir qui avait manigancer cette manipulation génétique avant de prévenir qui que ce soit, afin d'éviter la panique…

-Parlons-en de la panique, poursuivit l'avocat. Cette attaque, ainsi que le faite que les terroristes aient employés des hybrides montrent qu'ils y connaissaient bien plus que nous tous. Avez-vous prit toutes les cartes en mains avants de commencer à jouer, ou bien vouliez vous aider vos complices, car tous vous accusent monsieur!

-Objection! cri notre avocat de la défense.

-Objection rejetée, fit le juge. Poursuivez.

<<Mon père se mit à parler, en me regardant.>>

-Je n'ai jamais voulut donner naissance à des hybrides. Mais je refuse de croire que leur apparition soit une mauvaise chose, je n'allais pas, en raison de leur origine, mettre leur sort entre les mains d'individus sans scrupules, qui risquaient des les tuer, juste parce qu'ils les jugeraient comme des bêtes!

-Calmez-vous, dit le juge.

-Je n'ai plus de questions, dit l'avocat en allant s'assoir.

<<Un long silence se fit entendre, puis, ce fus à mon tour d'être appelée à la barre. Lorsque je m'avance, les regards sont braqués sur moi. Je n'aime pas être fixée comme ça, je me sens vulnérable. Mais je dois prendre mon courage à deux mains et parler, pour la survie des miens.>>


A SUIVRE.



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?