L'automne d'une vie par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Romance / Drame

28 XXVII-Vingt-septième

Catégorie: G , 1206 mots
0 commentaire(s)

Quand Aki ouvrit les yeux, aucun hurlement ne retentit. Elle n'avait pas trop chaud, elle ne transpirait pas énormément.

Par contre, elle avait un peu froid. Mais ce n'était rien comparé à l'état qui accompagnait habituellement son réveil.

Elle réalisa que la main de Levi était posée sur sa nuque et qu'elle était désormais beaucoup plus proche de lui, la tête posée sur son torse.

Est-ce que c'était volontaire, de sa part ou de celle de Levi? Elle n'en avait aucune idée. Mais elle avait l'étrange impression qu'ils s'attiraient mutuellement.

Ne voulant pas réveiller le brun, elle ne bougea pas d'un pouce jusqu'à ce qu'elle sente Levi commencer à remuer.

Il grogna, retira sa main de la nuque de la jeune fille et se tourna face à elle.

-Salut, toi.

-Bonjour, Caporal.

-T'as l'heure?

-Oui. Il est 6h30.

-Génial.

Il referma les yeux.

-Vous ne comptez pas vous rendormir, quand même ?

Son supérieur ouvrit un oeil et la toisa.

-Ça te pose un problème ?

-A...absolument pas. Faites ce que vous voulez.

-Merci de me donner ton accord, ironisa-t-il.

-Je vous en prie.

Le soldat referma l'oeil et laissa la blonde aussi tourmentée qu'elle était.

Ils venaient de dormir ensemble. Certes, rien ne s'était passé et aucun des deux n'avait tenté quoi que ce soit, mais quand même. Ce n'était pas rien.

Aki se rendit soudainement compte qu'il l'avait touchée, beaucoup de fois. Elle déglutit difficilement.

Qu'est-ce qui lui prouvait qu'il ne l'avait pas tripotée pendant la nuit ? Est-ce qu'elle pouvait lui faire confiance ?

Elle secoua la tête. Évidemment que oui.

Le brun ne lui ferait jamais rien sans son accord. Pas vrai?

Elle fut prise d'une furieuse envie de déguerpir, de s'enfuir le plus loin possible de lui, des ses mains qui à la fois la rendait malade de peur et la rassurait.

Elle repoussa délicatement les draps immaculés et s'en extirpa en faisant le moins de bruit possible.

-Qu'est-ce que tu fous? Tu te barres? Vraiment? Ça assume plus ses actions? Peur des conséquences?

Aki fit volte-face, et le dévisagea.

-Quelles conséquences? De quoi parlez-vous?

-Bah, on a quand même dormi ensemble.

-Et alors ?

-Si ça s'apprend, les gens vont être scandalisés.

La vérité sauta aux yeux d'Aki: il était beaucoup plus vieux qu'elle. Ça ne lui était pas apparu comme un problème jusque-là, mais c'en était un. Et de taille.

-Au pire, qu'est-ce que j'en ai à foutre? Si je veux me taper un fille de 15 ans, je le ferais.

Est-ce qu'elle se faisait des illusions, ou il venait implicitement de suggérer que ça ne lui posait aucun problème qu'elle n'ai que 15 ans, et également que il voulait se la taper?

-J'ai bientôt 16 ans, Caporal.

-Tu veux que je rectifie ma phrase, peut-être ? Si je veux me taper une-

Aki l'interrompit, écarlate. D'accord, elle n'était pas folle. Il était en train de flirter avec elle.

C'était complètement nouveau pour Aki. Jamais personne n'avait essayé de la draguer, et encore moins une personne aussi belle, charismatique et attirante que Levi.

-Non, ça ira. J'ai compris.

-Ok.

Un sourire moqueur dansait sur les lèvres du brun. Il adorait la mettre mal à l'aise et il ne le cachait pas. Il faisait tout un tas de sous-entendus qui étaient très subjectifs.

Mais il voulait la blonde. Pour lui seul. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Il voulait la faire réagir.

Et pourtant, il avait peur. S'il se faisait des illusions ? Si elle ne l'aimait pas dans ce sens là ? Si elle le trouvait trop vieux ?

-Caporal, vous avez déjà… euh… eu quelqu'un ?

La question flotta dans l'air un moment avant que Levi ne trouve le courage d'y répondre. La petite blonde évitait son regard, elle s'était assise à son bureau et tordait nerveusement un trombone.

Maintenant, ce n'était plus un jeu. Ce n'était plus de la drague. C'était sérieux.

-C'est une question indiscrète, tu crois pas ?

-J-je sais… mais je pensais…

-Ouais, je sais. Pour y répondre, non. Pas vraiment en tout cas. J'imagine que c'est pas ton cas non plus.

-Je suis si moche que ça ?

Les mots le frappèrent. Elle, moche ? C'était une blague. Elle devait être en train de plaisanter. Elle était magnifique.

-Toi, moche? Vraiment?

Elle évita la question.

-Et non, effectivement, je n'ai jamais eu quelqu'un.

-L'autre jour, au bal, Erwin a suggéré que tu avais l'âge parfait pour une liaison amoureuse avec un de ces putains de nob-

Il s'interrompit brusquement. Si la blonde était assez perspicace, elle pouvait facilement faire le lien entre les paroles d'Erwin et le fait que Levi s'était tant bourré la gueule. Ce qui l'amenerait à savoir que, oui, c'était à cause d'elle qu'il avait fait ça.

-Oublie ce que je viens de dire.

Il releva la tête lentement.

Aki le regardait fixement, les sourcils froncés.

-Ne me dites pas que c'est pour ça ?

Le brun prit l'air innocent.

-Pour ça que ?

-Vous savez très bien de quoi je parle.

-Ouais, j'ai avalé autant d'alcool parce que je supportais pas le fait que tu puisses être avec un de ces connards, c'est un problème ?

-N-non, absolument pas, je-

Levi avait l'air en colère. C'était très mauvais signe. Il s'emportait très facilement, dès que quelque chose l'énervait, et Aki le savait pertinemment. Elle sentit son sang se glacer.

-J'en ai rien à foutre de ce que tu penses. Sors d'ici.

Ces mots firent l'effet d'une douche froide à Aki.

-Parfait.

Elle se leva aussi rapidement qu'elle le put en retenant ses larmes qui menaçaient de couler, et ferma la porte derrière elle, laissant le brun seul.

Encore une fois, il avait réagi au quart de tour. Encore une fois, il avait merdé.

Comment était-ce possible que ça ait dégénéré aussi vite entre eux?

Il s'en voulait tellement. Ils commençaient à se connaître et ça se passait merveilleusement bien entre eux, jusqu'au moment où, évidemment, Levi merdait.

Il espérait que la blonde ne le lui en tiendrait pas rigueur, qu'elle serait assez gentille pour le pardonner. Il savait que ce serait le cas. Elle était beaucoup trop indulgente.

Aki réussit à trouver les toilettes, où elle s'enferma pour pleurer. Décidément, c'était vraiment son lieu de prédilection pour être tranquille.

Quelle idiote. Elle aurait dû tenir tête à Levi, lui dire que non, elle n'était pas prête à partir pour si peu, que s'il avait bû jusqu'à être soul à cause d'elle, ça devait bien vouloir dire qu'il tenait à elle, qu'elle signifiait quelque chose pour lui, qu'il voulait qu'elle reste avec lui, pas vrai ?

Et pourtant, elle avait peur de sa colère. Levi ne pouvait pas s'intéresser à elle, c'était tout simplement impossible. Elle était beaucoup plus jeune que lui, un milier de fille l'entourait, elles étaient toutes bien plus belles, intelligentes, sociable, attirante qu'elle, alors c'était inimaginable que Levi s'intéresse à elle.

Et pourtant...

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?