Le baiser du souvenir par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Lemon

2 Relachement

Catégorie: K+ , 763 mots
0 commentaire(s)

PDV Akila

Pourquoi avais-je réagis ainsi face à ce Thomas ? Oui c'est vrai il était très mignon tout comme les deux autres, mais il me disait aussi quelque chose. C'est comme si je l'avais vu il y a peu de temps...

-Tu n'as pas faim alors ? Demanda Newt à côté de moi.

-Non désolée Newt mais à vrai dire je suis terrifiée, ça me coupe l'appétit, confessais-je

-Je t'aurais pris pour une barge si tu m'avais dis que tu n'avais pas peur !

Je rigola, ça faisait tellement du bien. Nous arrivâme devant une cabane, en bois comme les autres.

J'interrogea Newt du regard.

-On va voir Alby et, il fit une grimace, Gally, ils ne savent pas que t'est une fille, sauf si on leur a déjà dit ce qui m'étonnerait pas …

-Pourquoi tu fais une grimace ? Je déteste les grimaces quand on parle d'une personne, il est méchant c'est ça ?

-Tu verras, me dit-il, je te laisse te présenter je dois faire... quelques trucs.

-Tu m'abandonnes ?

-Retrouve moi ce soir devant l'infirmerie.

Et il partit. Je me dirigea vers la cabane qu'on m'avait indiqué, je toqua à la porte et on m'ouvrit.

 

PDV Gally

On toqua à la porte, ça devait le nouveau.

J'échangea un sourire sarcastique avec Alby, on va bien le mater celui là.

Sauf, que c'était celle là.

-Heu... salut, dit-elle en soupirant.

Elle me tendit la main. Je restais pétrifier, elle était très belle, et avait l'air solide, mais une part de moi avait envie d'être doux, ce qui me ressemblait pas.

Je lui pris la main et la serra doucement.

-Gally, bienvenue au bloc, lui dis-je. Cette fille me disait rien, pas comme... ce Thomas, j'avais donc confiance en elle.

-Akila, me dit-elle, tes un sacré tocard toi, ajouta-t'elle en fronçant les sourcils. Je l'a regarda, oui je l'aimais bien.

-Et pourquoi donc ?

-Vu la façon dont on parle de toi, je m'attendais à voir un gars horrible et méchant, mais c'est pas le cas.

-Hey Gally, fait entrée notre invité ! Cria Alby

 

PDV Thomas

Pourquoi m'avait-elle regarder comme ça ? Me connaissait-elle ?

J'étais en train de préparer SA fête avec Newt qui a tenu à tout organisé et Minho aussi.

Lorsque nous eûmes finit nous nous depêchâme de secouer tout le monde. Les murs se refermèrent et je pus m'empêcher de me demander comment elle était en train de réagir. Moi-même j'ai eu la trouille, quand ces grosse portes de pierres s'étaient fermé et avaient secoués tout le Bloc.

Le soir tomba quand elle revint avec Alby et Gally. Ils semblaient rigoler... tout les trois. Oui j'étais jaloux, et je n'étais pas le seul, vu la tête de Newt et de Minho quand ils les virent arriver. De plus, je n'avais jamais vu Gally comme ça, et Alby non plus...

 

PDV Newt

La soirée avait bien commencé, tout le monde s'amusaient, et voulaient discuter un peu avec Akila. En en ayant marre, je l'a prit avec moi et l'entraîna dans un coin. Nous nous assîmes et lui tendis le bocal, remplie de la préparation spéciale de Gally. Elle en bu une gorgée et toussa.

-C'est très fort, c'est quoi ? Me demanda-t-elle en fronçant ses jolie sourcils. Elle était vraiment jolie.

 

PDV Akila

-Une préparation de Gally, me répondit-il, top secret !!!

-Du plonk oui ! M'écriais-je

Je le vis sourire et me détourna. Je ne savais pas d'où me venait ce jargon, mais il venait naturellement. Un peu trop peut être...?

Soudainement des frissons me parcoururent le corps.

Je me leva, ignora son appel et fonça me réfugier vers ce qui sembla être la forêt.

Je m'effondra pas terre et pleura toute les larmes de mon corps. Je ne me gêna pas pour le bruit. J'étais sûr de ne pas être entendu. J'avais essayé de jouer à la dure qui était indifférente de tout pour pas passer pour une faible. Il fallait que je relâche la pression. J'enfouis ma tête dans mes genous, les bras autour et continuais à pleurer. Qu'est ce que je faisais ici nom d'un chien ?!

Et pourquoi je ne devais pas aller de l'autre côté comme me l'avais dit Alby ?

Je sentis quelqu'un s'assoir à côté de moi, je sentis une main se poser sur mon épaule. Puis plus rien. Je me suis tout simplement endormi de fatigue.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?