Fragments par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure

2 Univers

 

Auteur : Diri-chan

Disclaimer : Les Ames vagabondes appartient intégralement à Stephenie Meyer. Ce qui suit est la création d'une fan qui n'en tire aucun bénéfice financier, Les Ames vagabondes et ses personnages ne m'appartenant pas.

Note : J'ai fait le choix d'un compteur de mot en ligne pour travailler exactement 100 mots. Il existe néanmoins plusieurs méthodes pour compter les mots.

 

Fragments

 

 

Drabble n°6
 
L'arme était pointée. La violence affichée. Les cris sont emplis de fureur, mais il entend également la frayeur. Il ne recule pas. Il a conscience qu'il a moins peur qu'eux et qu'il pourrait provoquer l'attaque au moindre mouvement. Il tente juste d'écarter lentement les bras de son corps, pour qu'ils les voient bien. Il n'est pas armé.
 
Soudain, Nate s'interpose, montrant à la lumière ses yeux d'humain et il s'écrit : "Non !". Naturellement les armes se pointent dans sa direction, incertaines. Rott sourit, heureux d'être indigène.
 
 
Drabble n°7
 
A l'horizon, le blanc de la neige et dans leurs sillages, leurs pas sont en train de disparaitre. Ils ne se retournent pas, mais ne se pressent pas non plus. Il s'agit d'un pèlerinage, d'un voyage du coeur et des sens. Ils attendent avec une joie presque mélancolique de voir apparaitre au bout du désert glacé, la cité de lumière. Les couleurs danseront et se mêleront les unes aux autres. Les textures transparaîtront. Chanteront-elles pour eux ?
 
Ils ne pressent pas le pas, la route est aussi belle et importante que la destination.
 
 
Drabble n°8
 
Boum. Boum. Le coeur frappe dans la poitrine. Boum. Boum. Un second coeur lui répond ou serait-ce un écho ? Boum. Boum. Ce troisième coeur ne peut que le rassurer. Trois coeurs est-ce de trop ? L'âme panique et se débat. Elle s'étend comme pour vérifier son implantation avant de se recentrer de nouveau. Un coeur, deux coeurs, trois coeurs ... Trois battements qui se répondent, s'accompagnent et murmurent ensemble. La respiration se calme soudain, elle ralentit et se complet dans cette musique merveilleuse. Elle se sent bercée. Elle vient d'arriver à la maison.
 
 
Drabble n°9
 
Dès la première insertion, en sentant la violence et la multitude de leurs sentiments, nous aurions dû comprendre que cette planète n'était pas pour nous. Ils ne craignaient pas simplement ce qui leur était inconnu. Non, ils chérissaient leurs individualités, leurs libre-arbitres, leurs forces et leurs croyances. Ils ne craignent ni la violence, ni la colère et savent exprimer l'amour. C'était perdu d'avance ... notre seul avantage étaient que ni les âmes, ni les humains n'en avaient conscience. Origine est si belle que nous n'aurions pas dû la quitter.
 
 
Drabble n°10
 
Se glisser avec tendresse et laisser l'instinct prendre le dessus. Le corps s'étend, cherche à faire les connexions, à se mêler au vivant et finalement à devenir un autre. La volonté de ne faire plus qu'un prend le pas sur le corps, elle ne contrôle plus ses mouvements délicats. Soudain, comme un éclair, la symbiose arrive. Avant de le comprendre, elle se retrouve plongé dans cet univers inconnu. On commence toujours par la fin.. Un bruit de course, une chute, la douleur et la terreur. C'est le début d'une nouvelle vie. La naissance.

 

 

2 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?