A Red Story par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Drame

10 Un drame du passé

Catégorie: G , 3318 mots
0 commentaire(s)

Une dizaine d'années en arrière, la paix régnait dans le monde des ninjas et cela grâce aux efforts du déjà ninja légendaire Naruto Uzumaki ayant réussi à stopper les guerres et les scissions entre les villages. Et dans ce bon vivre, il y avait un village en particulier qui aller vivre quelque chose d'inattendue, un petit village calme proche de la frontière du pays de l'Eau. Dans ce village en question, vivait une petite famille composée d'un père, une mère et de leurs deux enfants, l'aîné portant le nom de Takeshi âgé de 11 ans et sa petite sœur Natsume âgée alors de seulement 4 ans. Cette famille vivait des jours heureux de ce village, nous retrouvions d'ailleurs l'aîné qui comme à son habitude, passait toutes ses journées à s'entraîner dans le but de devenir un jour un ninja. Et ce jour-là alors que le soleil allait bientôt se coucher, il fut rejoint par sa petite sœur.

       Natsume : *saute dans les bras de son frère* Grand-frère, c'est moi !

       Takeshi : *sourit* Salut toi, je vois que tu pètes la forme comme d'habitude. *porte sa sœur sur son dos* Allez, j'ai fini mon entraînement du jour alors rentrons.

       Natsume : Grand-frère, pourquoi t'entraînes-tu autant tous les jours ? *boude* A cause de ça, on ne peut jamais jouer ensemble. Moi ce que je veux, c’est passer du temps avec toi, ou alors laisse-moi m'entraîner à tes côtés.

       Takeshi : *rit* Désolé, Natsume, on pourra jouer d'autres fois. Pour tout te dire, si ton grand-frère s'entraîne autant c'est parce qu'il a envie de réaliser son rêve, devenir un ninja. *s'excite* Les ninjas sont tellement cool, ils maîtrisent plein de techniques impressionnantes, j'aimerai tellement en être un ! Et ce n’est pas la seule raison, si je veux aussi devenir fort, c’est pour pouvoir te protéger, en tant que grand-frère c’est mon rôle.

       Natsume : Me protéger, hein ? *boude encore* Moi je ne trouve pas ça cool d'être un ninja, alors que s'amuser avec sa mignonne petite sœur si ça l'est ...

       Takeshi : *s'arrête et commence à faire des chatouilles à sa sœur* Alors dans ce cas, je vais être un grand-frère ninja, qui sera capable de s'amuser avec sa sœur tout en la protégeant ! *regarde le ciel* Il commence à se faire tard, le soleil va bientôt se coucher, on doit vite rentrer ou sinon Papa et Maman vont s'inquiéter.



Cela était une fin de journée comme les autres, du moins jusqu'au moment où le frère et la sœur arrivèrent au village. Une fois dans le village, Takeshi remarqua quelque chose d'étrange, en effet il n'y avait personne, aucun habitant à l'horizon alors que d'habitude c'était toujours bruyant et agité.

Curieux, la première fois à laquelle pensa Takeshi fut alors de rentrer chez lui et demander des explications à ses parents. Mais ce qu'il vu au moment d'ouvrir sa porte d'entrée le marqua à tout jamais, il en resta immobile et bouche-bée.

       Natsume : *curieuse* Grand-frère, qu'est-ce qui se passe ? Pourquoi restes-tu planter là ? *entre dans la maison et aperçoit les cadavres de ses parents gisant sur le sol* Papa, Maman ... *crie* NONNNN !!!

       Takeshi : *prend sa sœur et l'emmène à l'extérieur* Non, tu ne dois pas voir ça, surtout pas ! *horrifié* Papa et Maman, ils sont ...

       Ninja Anbu : *apparaît devant Takeshi et Natsume* Vous deux, vous allez venir avec moi, me suis-je bien fait comprendre ? Et pas un seul geste suspect ou sinon je risque d’user de la violence, ne m’y obligez pas.



Face à cette situation, n'importe qui ne saurait pas comment réagir, surtout après avoir vu les cadavres de ses parents. Takeshi lui ne se posa pas trop de questions, il n'avait alors qu'une idée en tête, protéger à tout prix sa petite sœur. Alors il prit son courage à deux mains et s'enfuit avec Natsume le plus loin possible des ninjas de l'Anbu.

Sachant très bien qu'il n'avait aucune chance de semer plein de ninjas expérimentés, il ne baissa pas les bras pour autant. Il utilisa alors tout ce qu'il pouvait, à savoir ici l'endroit à son avantage, le fait de connaître par cœur la zone autour du village allait pouvoir lui permettre de fuir le plus vite possible en empruntant certains raccourcis. Grâce à cela et par miracle si on pouvait dire, il arriva à semer ses poursuivants et arriva dans une forêt sombre, d'ailleurs entre temps la nuit avait fini par tomber et cela n'allait pas l'aider. Mais alors qu'il pensait avoir réussi à semer les ninjas, il entendit des bruits de pas et décida alors de s'arrêter en plein milieu de cette forêt.

       Takeshi : *cache sa petite sœur derrière un arbre* Ecoute-moi bien, Natsume, tu vas devoir fuir le plus loin possible, compris ? Ne te retournes surtout pas, écoutes ton grand-frère, crois-moi, tu n'as pas à avoir peur.

       Natsume : *saute dans les bras de son frère, en pleurs* Non, je ne veux pas, je refuse de fuir sans toi ! Si je dois fuir, alors ça sera avec toi, grand-frère !

       Takeshi : *assène un coup à la nuque à sa sœur qui fait perdre connaissance à cette dernière* Excuses-moi, Natsume, mais j’y suis obligé. *caresse les cheveux de sa sœur* Ne t'inquiètes pas, je te retrouverai, je te l'ai dit, non ? C’est mon rôle de grand-frère que de te protéger. Tu dois absolument vivre, fais-en moi la promesse. *se retourne en arborant un air sérieux* En attendant, je vais retenir ces ordures. Si jamais on ne se revoit plus, saches que je t’aime.

        


Après avoir bien pris soin de cacher sa petite sœur inconsciente dans les bois, Takeshi se dirigea sans la moindre hésitation vers ses poursuivants. Et pensant tomber face à plusieurs ninjas, finalement il tomba nez-à-nez face à un seul homme, un individu vêtu d'une longue veste noire ainsi que d'une capuche masquant une partie de son visage. Mais derrière cette capuche, se cachait en réalité Aizawa lui-même.

       Aizawa : Tu dois avoir du courage pour oser venir m'affronter seul, petit. Toutefois je me pose la question, est-ce vraiment du courage ? Ou de la stupidité ?

       Takeshi : *tremble de peur* J’ignore ce que vous nous voulez, ni qui vous êtes, mais sachez que je ne vous laisserai pas faire. Vous allez payer pour avoir tué mes parents, vous ne vous en sortirez pas comme ça !

       Aizawa : *soupire* J’ai ma réponse, un simple gosse stupide. *se déplace rapidement dans le dos de Takeshi* Ce n'est pas toi qui m'intéresse, c'est la petite. Pour le simple fait d'avoir eu le cran de t'opposer à moi, je t'offre gratuitement ce voyage sans-retour dans l'au-delà, tu y retrouveras tes parents.

       Takeshi : *voit son ventre s'ouvrir en deux et son sang gicler tel un geyser* Quoi ?! Quand a-t-il pu ... *tombe à terre* Je n'ai pas le droit de mourir, je dois la protéger, c'est mon rôle de grand-frère ...

       Aizawa : Reposes en paix. *voit Takeshi se relever* Oh, que nous fais-tu là, gamin ? *fait une balayette qui met Takeshi à terre* Dors, petit brave.

       Takeshi : *se relève de nouveau avec difficulté* Non, je ne peux pas ... Je ne mourrai pas, je vais la protéger ! *assène un coup de poing dans l'abdomen d'Aizawa* Qu’importe que je sois un gamin stupide, je n’abandonnerai pas !

       Aizawa : Humph, de belles paroles, dommage que la puissance ne suive pas. *fait une poussette à Takeshi qui se retrouva propulser à une vingtaine de mètres en arrière* Hélas c’est la dure réalité de la vie, une vie cruelle, il vaut mieux pour toi d’abandonner et mourir, gamin.

       Takeshi : *déterminé* Abandonner ? Mon rêve est d’être un ninja, et un ninja se doit d’avoir une forte volonté, alors je n’abdiquerai jamais ... *se relève encore* Natsume, je lui ai dit de m'attendre alors je ne dois pas mourir ... *tombe finalement à terre pour de bon et voit ses cheveux rouges devenir blancs* Je suis vraiment désolé, Natsume, je n’aurai pas pu te protéger …

       Aizawa : *soupire* Quel gâchis ... *se met devant Takeshi avant de se couper au niveau du bras pour faire boire de son sang au gamin* Ce stupide courage, ça en serait presque du gros gâchis que de ne pas en tirer profit. J'ai rarement vu un gamin aussi coriace, avec de l'entraînement, tu pourrais devenir un excellent pion dans l'optique de mon plan. Tu en as de la chance, gamin, tu ne mourras pas aujourd’hui, bien au contraire, tu renaîtras.

       Takeshi : *se réveille en voyant sa blessure guérie* Que m’arrive-t-il ? Ne suis-je pas mort ? Vous, qui êtes-vous ? Et que m’avez-vous fait ?

       Aizawa : Tu peux m'appeler Aizawa, à compter d’aujourd’hui, je serai ton maître et toi ma marionnette. Vois-tu, j’ai moi aussi un rêve, un objectif que j’ambitionne d’accomplir plus que tout et pour y parvenir, j’aurai besoin à mes côtés de ce courage et cette détermination dont tu as fait preuve. Considères cela comme une récompense, dorénavant tu devras utiliser ces qualités à mes fins. Tu ne vivras que pour moi, tu m’appartiens, mon chakra qui coule en toi en est la preuve. Tu n'es plus celui que tu étais, trouvons un nouveau nom qui te convient. Ah, je sais, tu seras Shiro, ce nom te correspond bien. *tend sa main au désormais Shiro* Allons-y, Shiro, ensembles nous irons loin.



Ce fut à ce moment-là, que Takeshi se fit totalement corrompre par Aizawa afin de devenir son pion Shiro. Ce dernier alla même jusqu'à oublier sa propre sœur, cela était évidemment dû au sang d'Aizawa coulant dans ses veines, il ne pouvait même plus agir de sa propre volonté, il comprit alors qu'il n'était désormais qu'une vulgaire marionnette. Mais cela ne le dérangeait pas plus, les années passèrent et avec les durs entraînements ou les lavages de cerveau que lui avait réservé Aizawa, il avait grandi et était aujourd'hui là à se battre face à Sasuke.

Ayant réussi à voir le passé de Shiro à travers son Sharingan lui permettant de voir dans les souvenirs, Sasuke comprit un peu plus la situation dans laquelle il se trouvait. L'Uchiha devait chercher un moyen de stopper Shiro, mais même les genjutsu étaient inefficaces. Et plus le temps passait et plus Shiro bousillait son corps à vue d’œil, ayant perdu tout contrôle, il agissait sans la moindre émotion et sans se soucier de son propre corps.

       Sasuke : *se contente de bloquer et esquiver les offensives de Shiro* Humph, il faudrait que je trouve un moyen de contrer le chakra étrange de ce type, mais comment m’y prendre ? Si ça continue, la seule issue pour lui est la mort. Qu'aurait fait Naruto dans ce genre de situation ? *se ressaisit* Non mais à quoi je pense, ce n'est clairement pas le moment de se disperser, rester concentré est primordial.



Face à Shiro qui ne semblait pas prêt de s'arrêter au point d'exécuter son "Fuiton - Poing Fatal du Dieu du Vent", jutsu qui par la même occasion commençait à déchiqueter petit à petit la main droite de ce dernier, Sasuke ne pouvait pas rester sans rien faire. Alors l'Uchiha décida d'y aller plus sérieusement pour en finir une bonne pour toute. Tout d'abord il dégaina un kunai avant de le lancer droit vers son adversaire, et lorsque justement le kunai arriva très près du visage de Shiro, Sasuke en profita pour utiliser la capacité de son Rinnegan pour inter-changer sa place avec le kunai lancé.

Ainsi grâce à cela, il se retrouva juste en face de son adversaire sans que celui-ci n'ait pu anticiper quoi que ce soit, et lui asséna deux coups. Le premier coup était un coup de genou du gauche dans le thorax, et le deuxième coup fut quant à lui un coup de pied du droit cette fois-ci en plein dans l'abdomen. Ces deux coups en questions suffirent à propulser Shiro en arrière jusqu'à s’encastrer dans un mur.

       Sasuke : *utilise l'Amaterasu sur Shiro* De cette manière, le chakra de ce type se trouvant en toi va être drainé jusqu'à la dernière parcelle, il en restera plus aucune trace. J'imagine que la douleur doit être intense, mais tu dois tenir, il n’y a pas d’autres moyens pour te libérer de son emprise.

       Shiro : *voit les flammes noires consommaient son chakra* Que m'arrive-t-il ? Pourquoi mon chakra se fait-il absorber ? Que me fais-tu, Sasuke Uchiha ?

       Sasuke : A en juger par le fait que tu puisses parler de nouveau, j’en déduis que l'emprise a perdu en puissance. Cela met donc définitivement fin à ce combat, ça en est fini de Shiro.

       Shiro : *déconcerté* Que racontes-tu ? *perd connaissance* Je …



Pendant que Sasuke était occupé avec Shiro, les choses avançaient aussi de l'autre côté du château, du côté du combat opposant Sarada et Sekai face à Sekai. Les deux genins semblaient tenir le coup, déjà avec Sarada qui grâce à son Sharingan et la capacité de copier les techniques adverses, réussissait à suivre les mouvements de Sekai.

       Sarada : *recule de quelques mètres* Bon sang, ce combat s'éternise beaucoup trop. *désactive ses Sharingans* J'ai déjà épuisé une grosse partie de ma réserve de chakra, ce Sharingan m'en a trop demandé. *se retourne vers Mitsuki* Mitsuki, ça va aller de ton côté ? Te reste-il assez de chakra ?

       Mitsuki : *expire* Malheureusement je crains de devoir avouer que je n’en ai plus énormément, j’ai mal calculé la situation. Résultat, nous voilà dans une situation assez problématique. Nous devons trouver une autre solution, surtout qu'en face, elle n'a pas l'air du tout épuisé.

       Sekai : C'est déjà fini ? C’est dommage, mais vous n’avez pas à être frustrés, vous pouvez même être fiers de vous. Vous avez quand même réussi l’exploit de me divertir, même plus que prévu. *dégaine un kunai* Hélas toute bonne chose a une fin, et je pense qu'il est temps de mettre un terme à ce combat, n'êtes-vous pas d'accord, mes choux ?



Bien déterminée à en finir, Sekai décida alors de lancer sa dernière attaque. Attaque qui consistait alors à lancer son kunai vers Sarada avant de foncer elle-même vers cette dernière. Ainsi lorsque Sarada bloqua le kunai, Sekai lui asséna directement un "Poing Souple" dans la hanche droite, cette attaque fut d'ailleurs assez puissance pour envoyer valser Sarada au point que cette dernière brisa un mur.

       Mitsuki : *surpris* Sarada ! *lance son "Fuiton - Boule Tranchante"* Ça ne peut pas se terminer de la sorte.

       Sekai : *apparaît derrière Mitsuki* Désolée, mais quand j'ai décidé que c'est fini, alors l'amusement est fini, me suis-je bien fait comprendre ? *s'apprête à attaquer Mitsuki avec un "Poing Souple"*Adieu, petit chou.

       Mitsuki : *interrompt Sekai* Attends ! Tu dis vouloir t'amuser, c'est ça ? Si tel est le cas, je suis ton homme, du moins je peux l'être ou pour être plus exact, le devenir.

       Sekai : *curieuse* Qu'est-ce que tu me racontes ? Je ne te suis pas, où veux-tu en venir ? J'ai déjà vu de quoi tu es capable, pour un genin tu es très fort, hélas ça ne suffit pas face à moi.

       Mitsuki : *sourit* Sans prétention, je ne pense pas me tromper en affirmant que je pourrai même te vaincre. Mais vas-tu me laisser cette chance ? Ou alors as-tu peur de tomber face à un adversaire bien plus puissant que toi ?

       Sekai : Humph, tu sais comment parler aux femmes toi. *recule de quelques pas* Ok, vas-y, je te laisse une dernière chance. Montres-moi de quoi tu es réellement capable, déballes-moi tout, ne me déçois pas.

       Mitsuki : *inspire* C'est quelque chose de très risqué, je ne maîtrise pas encore cette forme et cela aura des conséquences sur mon corps. Mais vu la situation, je n'ai pas d'autres choix, c’est un pari que je dois tenter.



N'ayant plus d'autres choix, Mitsuki dû alors libérer cette chose unique dont il parlait, cette chose étant nulle autre que son pouvoir caché, la "Transformation Ermite". Il se concentra alors pendant un petit instant avant de libérer tout son chakra, et se transforma ainsi en mode ermite des serpents.

       Sekai : *impressionnée* Qu’est-ce que c'est que ça ? Du chakra senjutsu ? Sérieusement ? Tu m'épates de plus en plus, mon chou !

       Mitsuki : *sérieux* Je n'ai aucune idée de combien de temps je pourrai tenir cette fois-ci, peut-être cinq, non, trois minutes ? *se déplace instantanément au-dessus de Sekai et assène à cette dernière un puissant coup de poing du droit qui créa alors une énorme onde de choc* Peu importe, ça sera largement suffisant pour en finir avec toi !

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?