Reviens-moi par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Drame

1 Prologue

Catégorie: T , 628 mots
0 commentaire(s)

Les personnages et l'univers de Naruto ne m'appartiennent pas.



(Disclaimer: Les personnage et l'univers de NARUTO ne m'appartiennent pas.)



Prologue:


Trois jour de voyage sans s'arrêter si ce n'est pour bander ses plaies et reprendre sa respiration.


Il était tellement fatigué. Son souffle saccadé provoquait une douleur lancinante au thorax à chaque goulée d'air, résultat de plusieurs côtes fêlées. Son corps marqué de petites coupures superficielles le gênait dans ses mouvements. Seules les blessures plus profonde qu'il avait reçu à la jambe gauche et au côté gauche l'inquiétait. Par chance aucuns organes vitaux n'avait été touché mais la perte de sang n'en était pas moindre.


Il avait tenté de s'échapper pour rester en vie, quoiqu'il ne fût pas sûr pour la partie "rester en vie". Ces poursuivant, coriace, furent trop nombreux pour qu'il se soigne correctement. L'idée de se battre contre eux en espérant en emmener le plus possible dans la tombe avec lui ne l'avait guère enchanté, surtout qu'il avait des informations à remettre. Malheureusement, il n'y avait pas grand chose qu'il puisse faire dans ce genre de situation, aussi expérimenté soit-il.


Il avait réussi à les semer après de laborieux efforts mais à quel prix. D'ailleurs ses jambes lourdes ne tardèrent à lui rappeler son état. Suite à la course frénétique et la marche forcées qu'il leurs avait fait supporté, ses muscles tiraillés et échauffés venaient de le lâcher. Il se laissa tomber trop fatigué pour continuer. Il ne risquait plus rien à l'intérieur du pays du feu, autant prendre un peu de repos, ca lui ferait le plus grand bien.


Encore une fois il était seul, ce constat lui revenait souvent ces dernier temps.


La solitude… Il en avait l'habitude pourtant. Peut-être en avait-il assez de rentrer chez lui sans avoir quelqu'un à ses côtés. Il ne s'était jamais vraiment posé la question. Toutes les personnes qu'il chérissait avaient disparu, seul leurs tombes l'attendait.


Après la mort de sa famille adoptive, la section « ANBU » était devenu sa raison d’être. Il excellait dans ce domaine, après tout, être le capitaine de la section de l’ombre n’était pas une mince affaire. Ce fut aussi le meilleur moyen pour lui d’assouvir ses pulsions meurtrières depuis que son mentor avait disparu. Ce manque d’équilibre que lui procurait un guide réveillait le prédateur qui sommeillait en lui.


Il avait fini par réprimer et contrôler ce côté de lui au fur et à mesure des années et s’en servait avec succès lors de ses missions. Il devenait un parfait soldat sans émotion, sans attaches, qui tuait sans hésitation. Ses pensés ne se focalisaient que sur un seul point, ses gestes se faisaient plus puissant et plus rapides, tout devenait automatique. Peu importait la durée des missions, qu’elles soient toujours plus dures ou plus pernicieuse, l’essentiel était qu’elles lui permettent d’oublier comment les autres le percevait.


Dans un autre sens, peut-être agissait-il ainsi en espérant que ce serait la dernière, que peut-être il les rejoindrait, enfin. Le souci étant qu’une fois près du but, un déclic s’opérait pour lui rappeler son devoir premier, la protection de Konoha. Si il y avait une chose de gravée dans ses veines, c’était qu’un loup n’abandonne jamais sa meute.


Toutes ses pensées lui donnaient mal à la tête et le manque d’adrénaline se faisait ressentir, sa respiration hachée ralentissait et sa vue se brouillait rendant les alentours plus sombre… Il perdit connaissance.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?