Aventure par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Action

15 Chapitre 15 : 36 millions de Berry

Catégorie: K , 1352 mots
0 commentaire(s)

LIEU : Archipel des Shabondy

 

Le navire prenait le large, à la poupe du bateau tremblait Angel. Elle contenait ses émotions du mieux qu’elle pouvait, sachant elle-même qu’elle ne gagnerait pas ce combat. De lents pas s’approchèrent d’elle. La main de Dragon serra la sienne, la femme fière et révolutionnaire ne put contrôler ses larmes. Dragon observa l’archipel s’éloigner et attendit que son amie ait finie de pleurer.

_ Nous pouvons toujours faire demi-tour… proposa-t-il, sachant déjà la réponse d’Angel.                       

_ Et mettre la vie de tous ses hommes et femmes en danger ? Non.

La femme détourna finalement son regard de l’archipel et avant de retourner sur le pont déclara :

_ Shina est forte. Elle est ma fille et celle de Blake. Je sais qu’elle a un grand pouvoir est en elle. Je suis certaine qu’un jour, peu importe quand, je la reverrai. Peut-être sera-t-elle déjà devenu une femme mûre. Mais je suis sûre que je la reverrai en vie.

Dragon hocha de la tête, comme lui, elle venait de faire ses adieux à son enfant. Comme lui, elle allait connaitre le doute éternel et ce désir perpétuel de la retrouver.

_ Je suis certain que tu vas revoir Shina comme je suis certain de revoir Luffy. Ce sont nos enfants, ils ont toujours connu la haine, ça les a rendus forts. Je suis persuadé que ce sont eux qui vont faire naitre une nouvelle aire de piraterie. C’est le rêve de mon fils.

_ C’est aussi le rêve de ma fille.

_ Je ne pense pas qu’on ait laissé derrière nous deux êtres sans défense.

_ Non, nous avons laissé derrière nous deux furies.

La femme rit alors doucement, rassurée par celui qu’elle admirait comme un dieu. Depuis le décès de Blake, Dragon était la seule personne en qui elle avait encore totalement confiance. Jamais elle ne s’imaginait le trahir, même si ça fille le lui demandait.

 

***

 

Le sol était froid, on entendait le goutte à goutte d’une fuite d’eau. Un homme au loin toussait de manière grasse. Finalement, Shina ouvrit les yeux. Lentement, ses idées devinrent plus claires. Lentement, elle comprit qu’elle n’était pas dans la meilleure des situations. Quand elle se redressa, elle vit qu’elle n’était pas seule. Un homme avec un tatouage de pirate sur ses mains tremblantes, une femme aux yeux de chats et un homme dont on venait de couper la langue se trouvaient avec elle. Tous avaient un étrange collier autour du cou. Elle avait le même. Instinctivement, elle chercha à le retirer.

_ Si j’étais toi, je ne ferais pas ça.

_ Qu’est-ce que c’est ? interrogea Shina.

_ Un collier qui explose si tu le retires. Un collier d’esclave.

_ D’esclave ?

_ Tu me sembles ne pas être n’importe esclave, quel est ton nom ?

_ Gol D. Shina. Et toi ?

_ Ahah, tu es trop imprudente pour ton importance ! Je suis Katy.

_ Pourquoi es-tu là ?

_ On ne peut pas être cambrioleuse et ne pas risquer sa vie. Mais dis-moi, Katy s’approcha d’elle, tel un lion chassant sa proie, que fait la nièce du roi des pirates dans cette cellule ?

L’homme au tatouage, leva les yeux et la regarda comme une demi-déesse.

_ Je ne sais pas… Mais je veux maman.

_ Peut-être viendra-t-elle te chercher, déclara l’homme tatoué, c’est Portgas D. Angel. Je l’ai rencontré une fois, elle a détruit mon navire. Mais je ne lui en veux pas. On s’était attaqué bêtement à la meilleure flotte des révolutionnaires.

_ Vous êtes ?

_ Peter la main de bois.

_ Ma mère m’a parlé de vous, elle utilise votre exemple pour me dissuader d’être pirate.

_ Elle a sûrement raison. J’ai cru que la piraterie était le bon choix après le décès de Gold Roger, mais ta mère m’a bien fait regretter mon erreur.

_ SILENCE ! hurla un garde.

Shina se tut et attendit, paniquée, la suite des évènements. Elle ne comprenait rien à la situation.

 

***

 

On lui avait aussi menotté les mains et maintenant elle attendait son tour, celui où elle sera vendue. Alors qu’elle attendait, nerveuse, elle entendait les autres enchères. Les prix étaient criés par des acheteurs tous plus malsains les uns des autres. Peter fut vendu à 12 500 000 Berry, l’homme sans langue à 7 943 000 Berry et la femme aux yeux de chats, Katy, eut la plus grosse enchère : 15 000 000 Berry. C’était une femme qui l’avait achetée, elle avait vu en Katy le potentiel de gagner de l’argent en la faisant travailler pour son compte en tant que voleuse experte. Soudain un petit homme qui gérait les esclaves lui tira violemment le bras et elle se retrouva projetée sur la scène, le public applaudissant son arrivée.

Shina tremblait, mais au fond d’elle-même elle n’attendait qu’une seule chose : que sa mère arrive, elle en était persuadée, sa mère viendrait pour la sauver. C’était une grande révolutionnaire, elle n’allait quand même pas laisser sa propre fille être vendue par d’infâmes hommes. Shina n’avait plus peur, mais son regard était vide. Elle venait de se faire une promesse. Plus tard, elle détruira cette vente aux esclaves. Plus aucune personne ne se fera vendre !

Les minutes passèrent, huit autres personnes venaient de se faire vendre. Katy toujours étant la plus chère de cette journée. Shina commença à prendre peur, bientôt ça allait être son tour. Au fond d’elle, elle hurlait : « Maman ! Où es-tu ? Je ne veux pas être vendue !! ». Puis soudain une terrible pensée vint la hanter. Combien de personnes vendues avait espéré en vain que quelqu’un vienne les sauver ?

 

 Finalement, elle se retrouva au milieu de la scène, les regards d’hommes et de femmes avides de l’acheter la fixaient. Mais elle n’avait pas peur. En elle, tous sentiments s’étaient éteins. Shina ne tremblait plus et son regard vide fixait en signe d’espoir la porte au fond de la salle.

_ Maintenant passons à cette jeune fille. Elle n’a l’air de rien ni de personne ainsi. Mais regardez ces yeux. Ne vous rappellent-ils aucun autre regard ? Allez, mesdames et messieurs, cherchez dans vos souvenirs ? Regardez ce nez fin, cela ne vous rappelle toujours rien ? Pourtant, ces yeux appartiennent à Portgas D. Angel et ce nez à Gold Black. Oui, vous ne rêvez pas. Sur cette scène se trouve la fille d’une grande révolutionnaire et d’un pirate qui était le frère du Roi des Pirates. Je vois vos yeux s’écarquiller ! Cela me plait ! Alors, faites vos enchères !

Chacun levait son panneau et hurlait un prix. Dix millions, quinze millions, vingt millions, … Puis soudain un homme au nez coulant, laid et dont sa tête se trouvait dans une étrange bulle se leva et cria très fort : 36 millions de Berry !

Un silence se fit alors dans la salle, personne ne contra cette enchère. Et Shina vit soudain clair : sa belle vie venait de se terminer. Sa mère ne viendra jamais. Son corps et son âme venaient d’être vendus à un monstre. Son regard était pervers et ceux des autres acheteurs effrayés. C’était un Tenryuubito. Ils avaient sur l’archipel le pouvoir total et ils étaient connus pour être des hommes de la pire espèce.

Shina venait d’être achetée pour l’incroyable somme de trente-six millions de Berry.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?