Comment j'ai retrouvé les cigarettes de mon père en devenant dresseur pokemon! par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure / Drame

6 Chapitre 6 : Navire fantôme

Catégorie: M , 2496 mots
0 commentaire(s)

Chapitre 6 : Navire fantôme


 Kevin se retourna à temps et couru vers Bob de toute ses maigrichonnes forces. Bob le vit arriver en courant tel une furie.


Bob- Mal à l'aise, Mais qu'est-ce qu'il y a petit ?


Kevin- hurlant, Un Spectrum !


Bob- Oh putain !


Tout deux se mirent à courir par là d'où ils viennent, remontant l'escalier, mais se trouvait en face d'eux un Spectrum. Heureusement, l'entraînement militaire de major Bob lui servit parfaitement pour abandonner Kevin à l'intersection la plus proche. Kevin en le voyant s'en aller sans lui s'arrêta un court instant. Il était outré, et le poursuivait à son tour car cela l'avait déplu. Ils parvinssent à rentrer dans la salle des moteurs et s'enfermèrent d'emblée dedans.


Bob- essoufflé, on fait quoi maintenant ?


Kevin- Exténué, je sais pas... mais pourquoi tu as pas utiliser tes pokemons pour les combattre ?


Bob- Oh non ! J'ai bien trop peur d'eux ! À ce qu'il paraît ils peuvent aspirer ton âme tu sais !


Kevin s'imagina un court instant d'avoir été resté en contact plus longtemps avec le Spectrum qu'il a rencontré. Peut-être aurait-il perdu son âme comme les dires de Bob le laissait entendre. Mais il ne s'avouait point vaincu. Il pensa à un plan et le partagea avec major Bob qui fut quelque peu récalcitrant à l'idée de sortir et de faire face à ces créatures spectrales. Kevin allait utiliser sa pokeball vide pour gagner du temps et ainsi pouvoir courir tout droit à la recherche de l'autre duo. Il se demandait qu'est-ce qu'il était advenu d'eux vu la situation critique dans laquelle il se trouvait.


Kevin- on y va alors ! Tient la poignée de la porte fermement.


Il ouvrit la porte et se tenant en face de lui un Spectrum désireux de dévorer l'appétissant petit enfant qui se trouvait face à lui.


Kevin- Criant, Hi !


Un son aigu enchaîné par un claquage de porte distinct. Bob perdit sang-froid.


Bob- Putain, putain ! Putain...


Bob paniquait beaucoup à ce moment là de sa vie. Il regardait tout autour de lui à la recherche d'un moyen pour eux de s'échapper de là. Bingo.


Bob- Oh petit viens voir ! J'ai trouvé un truc là !


Kevin s’approcha de major Bob et vit une plaque d'un conduit d'aération. Bob l'arracha avec ses muscles veinés et essaya de rentrer à l’intérieur. Or sa carrure d'athlète gréco-romain lui fit défaut ; il était bien trop large pour s'y engouffrer. Kevin quand à lui avait pile poil la bonne taille.


Bob- Larmoyant, allez laisse moi ici petit, sniff... je vais me débrouiller ne t’inquiètes pas...


Kevin- Montant dans le conduit, OK super ! On se revoit tout à l'heure !


Kevin rampait dans les conduits sale et remplit de poussière. Il pouvait entendre la carcasse du navire crissé sous les impacts des vagues et du vent océanique. Il n'y voyait presque rien, mais il rampa de tout son long. Crac ! Une des plaques vissés sous lui se fissura et tomba par terre dans le couloir provoquant un son fort résonnant. Kevin l'avait échappé belle. Il descendit du conduit par l'interface produite et posa ses pieds sur le sol du couloir. À partir de là, il courut en criant des « Kassandra ! » et des « Adrienne ! » mais n'entendit aucune réponse. Jusqu'à entendre un écho, qui était différent du sien. « les vagues sur la paroi du navire sans doute » ou le vent se dit-il. Mais il arrivait à distinguer difficilement une sorte de « à l'aide ! » efféminé. « Kassandra ? » murmura-t-il. Kevin s'élança et sprinta jusqu'à une cabine se guidant du son que produisait la voix. Il ouvrit la porte.


Kevin- Kassandra ?!


Blue- Terrifié, Aide moi Kevin !


Blue se tenait debout face à un Spectrum. Kevin le vit dans cette situation plutôt fâcheuse.


Kevin- Contrarié, Roh ! Referme la porte.


Blue- Kevin ! NON !!!


Kevin se remit à courir de plus belle, récriant des « Adrienne ?! Kassandra ?!! » en ouvrant toute les portes qu'il vit. Il tomba sur Adrienne, dans une cabine elle aussi, allongé dans un lit un livre à la main. « qu'est-ce.. » se murmura-t-il.


Adrienne- Oh Kevin. Que fait-tu ici ? Tu t'es enfin réveillé ? Tu en as raté des choses, regarde, se lève et mets le livre dans les mains de Kevin. Tiens ! c'est le journal de Kassanda.


Kevin- Regarde le livre, regarde Adrienne, mais on s'en fout ! Il y a plus urgent là !


Adrienne- Surprise, qu'est-ce qu'il y a de plus urgent Kevin ? Ne pas retrouvé Kassandra ?


Kevin- Hésitant, y a Bob par exemple, qui a.. des ennuis !


Adrienne- il saura faire avec ! Ouvre le journal intime de Kassandra, allez lit le. Il y a plus urgent à faire.


Kevin- Dubitatif, bon d'accord...


Kevin prit fermement le journal dans ses mains et le lu sans modération.


« Jour 557 : Cher Journal. Encore une fois les journées se ressemblent. Je suis toujours aussi heureuse que tu sois avec moi. Papa m’oblige toujours à rester au manoir et il devient toujours plus difficile de trouver un moyen de s’évader. J’aimerais bien me faire des amis mais il insiste en disant que c’est pour mon bien mais j’ai du mal à le croire. J’aimerais au moins passer un peu de temps avec lui, mais il est toujours occupé par son travail… De plus, je pers chaque jour un peu plus d’intimité, les hommes de mains de papa me surveillent constamment. Imagine toi, rien qu’hier les deux gorilles de papa refusaient de me laisser aller aux toilettes seule quand j’étais à ce restaurant. Tu sais je relis souvent les vielles histoires de princesses et je me demande ce qu’elles ont toutes de plus que moi. Pourquoi le prince vient toujours les chercher elles ? Qu’est-ce qu’elles ont de si spéciales ? Ce sont toutes des cruches sans personnalités et pourtant elles arrivent tous le temps à faire tomber amoureux le prince. Je ne comprends pas… Je ne suis pas assez mignonne ou intelligente ? Si elles ont pu avoir un prince charmant moi aussi non ? Je veux vivre des aventures et faire comme les grandes moi ! Je ne suis plus une enfant !


Kevin commençais à taper du pied. Il commençait déjà à s'impatienter.


« Jour 558 : Cher Journal. J’ai réussi à m’enfuir de chez papa. Je crois que c’est la 9ème fois cette année. Heureusement que papa me donne tous les pokemons que je veux, même ceux qui pourraient m’aider à m’enfuir. Quoi qu’il en soit je suis arrivé à une bourgade du nom de bourg palette. Je vais y rester quelque temps. Et... »


Kevin- Blablabla, blablabla, blablabla ! Saute quelques pages.


« Jour 562 : Cher journal. Des hommes de mains de papa m’ont retrouvé. Je leur est supplié de ne pas le dire à papa. Ils m’ont alors proposé un marché, je dois leur amener un enfant de mon age pour qu’il devienne un esclave. Ils auraient des contacts avec un marché qui recherche ce type de choses… Je sais que c’est mal mais j’ai accepté. Je ne veux pas rentrer. Tous mais pas ça ! »


« Jour 563 : Cher Journal. Je n’arrive pas à balancer quelqu’un. J’y est réfléchie et j’ai décidé de les dénoncer à la police. Après avoir compris la situation ils m’ont dit de faire comme ils le demandent, ils interviendront plus tard. J’ai donc donné à ces gens un garçon, Kevin qui s’appelait. Plutôt pleurnichard il a du mal à vivre ma trahison. »


Kevin- outré


« Finalement les policiers sont intervenu et l’ont sauvé à temps je suis plutôt rassurée. (…) »


Kevin- Encore plus outré


« Cher Journal. Je crois que Kevin est un prince charmant ! Il est devenu si fort même après tout ce qu’il a vécu, il a évolué si facilement et en si peu de temps ! Je crois que c’est lui, ce grand chevalier que j’ai tant recherché ! Il est courageux, fort et n’hésite pas à tout faire pour atteindre son objectif. D’un certain côté il ressemble un peu à papa… Lorsque je le regarde j’ai des papillons dans le ventre c’est un signe non ? Ce soir je vais lui parler ! »


Kevin- Soudainement plus intéressé dans la lecture.

Kevin eut le réflexe de se frotter le nez en esquissant un sourire satisfait en lisant ceci.


Kevin- Fier, t'as vu ça Adrienne ? Ça c'est moi !


Il manqua de peu de faire tomber le livre en retirant sa main. Il le rattrapa in extremis. Adrienne pouffa de rire. Kevin devenu tout rouge et se remit à la lecture.


« Jour 564 : Cher Journal. Kevin a finalement accepté que je le suive ! Je suis sûr que papa dirait qu’il n’est pas une bonne fréquentation car il est recherché par la police mais je suis sûr que ce n’est pas de sa faute ! Il m’a d’ailleurs promis de me faire un bisous et de se marier avec moi si je lui ramène un Léviator Rouge ! J’ai donc embarqué sur un navire de pêcheurs. Ils étaient réticent au début mais je leurs est donné un peu de mon argent de poche du coup ils ont accepté. Les gens sont si aisément corruptible je te jure ! Dès qu’on leurs promets un peu de pouvoir et d’argent ils deviennent complètement fous ! Je suis sûr que Kevin lui ne serait pas comme ça ! Maintenant que j’ai embarqué sur ce navire je pars à la recherche du Léviator Rouge ! »


« Jour 565 : Cher Journal. Aujourd’hui j’ai embarqué sur un autre navire. Un très gros bateau à la recherche de pokemons rares sous marins. Je crois que les pêcheurs voulaient un peu se débarrasser de moi… Mais maintenant que j’y suis les scientifiques à bord m’ont promis de partir en expédition avec eux dans la journée ! C’est génial ! D’ailleurs cher journal je dois te faire part de quelque chose de bizarre qui m’est arrivée. Je pensais à Kevin dans ma cabine quand tout à coup j’ai eu une envie très forte de me touch... »


Kevin était dégoûté par ce qu'il avait lu. Il trouvait ça répugnant et donc il sauta quelques lignes pour sauter ce passage.


« Ça ma fait tous bizarre… Hormis ça je suis très heureuse d’être ici et je suis sûre que je vais trouver le Léviator Rouge ! »


Kevin tourna la page en craignant de devoir lire la suite. De l'autre côté il n'y avait qu'une page blanche. Il lâcha un soupir de soulagement.


Kevin- Bon, on va chercher Bob maintenant ? Et puis on va chercher des tenues de plongée pour fouiller sous l'eau ?


Adrienne- Oui Kevin, mais d'abord ils faut qu'on aille chercher Blue, il ne doit pas être très loin. Tu ne l'aurais pas aperçu en arrivant ?


Kevin nia de fond en comble mais il niait si fort que Adrienne vit la supercherie. Elle lui demanda de l'emmener là où il a vu Blue, ce qu'il ne fit pas en indiquant des ''probables'' endroits où il pourrait se trouver. « ah, il n'est pas ici, tant pis. On va chercher major Bob maintenant ? » dit-il à Adrienne après quelques minutes de recherche. Seulement, un bruit sec et sourd se fit entendre non loin d'eux. Adrienne se retourna vers la provenance du son, et Kevin étais réticent d'y aller. Ils marchèrent donc jusqu'à une pote qu'il entrouvrit suffisamment pour voir Blue, encastré dans un mur, et au pantalon trempé. Kevin pouffa de rire, mais pas Adrienne qui se dit « oh le pauvre petit » elle ne manqua pas de demander à Kevin d'arrêter de rigoler et de l'aider à le sortir de là. Tout deux tirèrent sa tête pour le sortir, et Adrienne redemanda à un Kevin râlant de le transporter jusqu'à la salle des machine où devait toujours se trouver major Bob.


Kevin- toque à la porte, major Bob ?


Ils entendirent comme un combat à l'intérieur, des bruits d'objets qui s'entrechoquent, des bruts de raclements de gorge. Ils craignirent le pire, que Major Bob ait massacré sauvagement les pauvres Spectrum qui avaient eux le malheur de croiser son chemin. Adrienne ouvrit doucement la porte et fut saisit d'un visage et d'un regard de dégoût au point d'en lâcher Blue, qui au passage s'éclata la tête au sol. Kevin eut la chaire de poule en voyant son visage, il peina de regarder cette scène apparemment si horrible. Il pencha la tête lentement et vit major Bob, par terre, convulsant dans sa propre bave. Il avait fait une crise d'épilepsie. Un modèle pour la jeunesse ! on vous l'avait bien dit !


Kevin- Oh mon dieu ! Court vers Bob.


Adrienne ne bougeait pas, elle resta scotcher devant la porte, dévisageant Bob avec mépris dans son regard. Pour elle, major Bob n'était plus major, il n'était plus Bob, il n'était plus rien.


Kevin- Donnant des claques à Bob, allez Bob ! Reprends-toi !


Adrienne- Serrant les poings de colère, Mais quel... honte...qu'il m'ait foutu avec un tel imbécile...


Kevin- Atterré, mais, peut-être que.. ce sont les Spectrums qui lui ont joué un mauvais tour.. et qu'ils lui ont euh.. ébloui avec de la lumière spectrale !


Adrienne- Ou qu'il a du s'éclairer sa gueule avec sa propre lampe torche ! Allez on y va, il est très bien là où il se trouve.


Adrienne et Kevin déposèrent Blue dans la pièce à l'écart de Bob que daignait approcher Adrienne. Kevin en profita pour faire les poches de Bob qui ne servait plus à rien, et de lui piquer une de ses pokeballs : un Raichu. Ils n'avaient pas de combinaisons de plongées. Du coup, ils improvisèrent en cherchant chacun de leur côté Kassandra qui, d'après son journal devait se trouver sous l'eau en train d'explorer d'éventuels pokemons légendaires dans un sous-marin.


Adrienne- Allez, prends cette corde, tu t'attaches et tu fouilles. On se retrouve d'ici quinze minutes, compris ?


Kevin- Compris.


Kevin s'attacha à un point d'ancrage et sauta dans l'eau. Il se mit à nager un peu en regardant autour de lui. Puis soudainement, il sentit quelque chose frotter sa jambe gauche. 


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?