Entre deux crises par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Humour

1 1

Catégorie: G , 538 mots
0 commentaire(s)

-Il faut qu'on rate la prochaine mission.

Les têtes des coéquipiers du colonel O'Neill se tournèrent vers lui dans un parfait ensemble. Par habitude, ils envisagèrent en quelques secondes suivantes tout ce qui avait pu se passer : parasite go'auld, manipulation psychique, remplacement du colonel par un clone... à moins que ce ne soit le coup sur la tête que le colonel avait reçu sur P6M-735. Teal'c lorgna vers le bouton d'alerte de sécurité.

-Quoi ?, leur demanda O'Neill en haussant un sourcil. Pourquoi vous me regardez-tous comme ça ?

-Et bien colonel, répondit avec précaution Carter, c'est... inhabituel ce que vous dites là.

-J'y ai bien réfléchi pendant que ces satanés jaffas nous tiraient dessus tandis que les réplicateurs essayaient de nous encercler tous. Dès qu'il s'agit de sauver la Terre, la galaxie, l'univers ou simplement le Texas c'est nous qui sommes envoyés. J'aimerai, juste une fois, passer un week-end de congé à pêcher sans que nos alliés décident que notre présence est impérativement requise.

-C'est parce qu'ils savent que nous sommes les meilleurs, répondit calmement Teal'c.

-Je sais, coupa O'Neill. Mais voilà c'est ça le problème : on réussi une mission, on nous félicite, on ajoute ça à notre taux de réussite et hop ! On nous renvoie ailleurs, dans une situation encore plus dangereuse. En conséquence...

-Vous voulez saborder nos missions ?, demanda Carter, stupéfaite.

-Oui.

-Hors de question. Je vous laisserai pas abîmer de précieux artefacts technologiques aliens pour que vous puissiez aller à la pêche.

-Même si je vous invite ?

-Même.

-Et pareil si vous envisagez de même simplement toucher un objet archéologique inestimable ou à détruire nos relations diplomatiques avec n'importe quelle planète, poursuivit Daniel Jackson, une mine horrifiée peinte sur son visage.

-Même si je vous invite à la pêche ?

-Surtout pour ça !

-Réfléchissez-y... Plus de temps libre signifie plus de temps à passer sur vos ennuyeux bouquins et vos machines biscornues.

Les deux personnes concernées furent soudain très intéressés par la proposition du colonel.

-Mais cela ne signifie-t-il pas que des personnes risquent d'avoir à souffrir de vos sabotages de missions ?, demanda tranquillement Teal'c.

Le colonel réfléchit quelques secondes.

-On ne fera ça que sur les missions sans danger.

-Dans ce cas...

-La proposition est alléchante...

-Mais cela signifierai que SG-3 risque de nous dépasser en nombre de missions réussies de cette année, rappela Teal'c, toujours aussi imperturbable.

Un petit sourire naquit au coin de ses lèvres. Ses trois collègues prirent un air horrifié.

-Oubliez tout ce que je viens de proposer, ordonna le colonel d'un ton implacable. Je nous porte volontaires pour la prochaine mission.

Chaque membre de SG-1 hocha fermement la tête. Teal'c se retint de sourire. Chaque fois que ce genre d'envie prenait à ses camarades, il suffisait de leur rappeler les enjeux. La Terre, la galaxie, les petites compétitions entre équipes, ou leurs petits privilèges à la cafétéria de la base.

Le général pouvait dormir tranquille, SG-1 serait opérationnelle à l'aube.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?