Tales of Zestiria - L'Ère des Lueurs

Chapitre 2 : La nouvelle Bergère

4221 mots, Catégorie: T

Dernière mise à jour 07/03/2019 00:38

Après avoir quitté Elysia, Rose, Sélénia et les enfants prirent tranquillement le chemin de retour pour Damelac. Ils atteignirent rapidement la forêt d'Arondi et décidèrent de faire une pause pour se rassasier. Les enfants expliquèrent ce qu'il leur était arrivé.


  • On jouait tranquillement quand une meute de loups étrange nous a attaqué ! On a pas eu d'autre choix que de venir se cacher dans la forêt !
  • Une meute de loups étrange ? Rose, ce pourrait-il que se soit des Hellions ?
  • C'est possible, bien que je ne comprennent pas comment il pouvait y en avoir autant. Cela devient de plus en plus étrange.
  • Tu as raison ! D'abord les habitants de Damelac qui peuvent voir Uno, les enfants qui voient les séraphins et les Hellions... Je pense que quelque chose d'énorme se prépare et on ne va pas pouvoir y échapper...
  • Pensez-vous qu'on soit en danger princesse ?
  • Je ne sais pas, je ne peux le dire. Vous n'avez pas à vous inquiéter, nous vous protégerons quoiqu'il arrive.


Lorsqu’ils eurent fini leur repas, ils reprirent la route.


  • Rose, comment se fait-il que tu connaisses la princesse ?
  • Je suis une des écuyères du Berger Sorey, Alisha et moi, nous sommes des amies depuis très longtemps. J'ai vu Sélénia, pour la première fois, le lendemain de sa naissance.
  • Génial ! Tu as combattu aux côtés du Berger !
  • Comment il était ?
  • Sorey est un homme avec un grand cœur, il n'hésitait pas à ce battre pour les autres afin de les protéger. Il cherchait toujours une solution pour que la malveillance disparaisse et que la paix revienne sur nos terres. En plus, il cherchait aussi un moyen pour qu'humains et séraphins puissent vivre en harmonie.
  • Qu'est-il devenu ? Est-ce qu'il est toujours vivant ?
  • Désolé les enfants, je ne peux rien dire.... Je suis liée par un serment qui m'empêche d'en parler.
  • Oh ! C'est trop dommage !
  • Ne vous inquiétez pas, un jour vous saurez tout ce qu'il y a à savoir sur lui. Il se pourrait même que ce soit lui qui vous en parle.
  • Rose, le Berger et toi, vous étiez amoureux ?
  • Bien sûr que non ! Pour moi, c'était comme mon grand frère.
  • Maintenant que j'y pense... Rose, tu n'as jamais eu de petit ami ?


Surprise par la question de Sélénia, Rose faillit tomber de son cheval.


  • On peut changer de sujet ?! Après tout, on est avec des enfants...
  • Oups, tu as raison ! On en parlera plus tard, je veux tout savoir de lui !
  • On verra, mais pour le moment, nous devons trouver un endroit pour la nuit. Le soleil commence à se coucher.
  • On est pas très loin de la caverne, si je pousse un peu les chevaux, on devrait y être d'ici au moins une demi-heure.


Avec les pouvoirs de Sélénia, ils arrivèrent rapidement près de la caverne. Rose s'occupa des chevaux et Sélénia préparait les couches pour la nuit. Les enfants étaient partis chercher des branches dans les alentours de la caverne.


  • Pendant qu'ils ne sont pas là... Tu peux me dire qui est celui qui a volé ton cœur ?
  • Il n'est plus de ce monde et cela date de bien avant que je ne rencontre Sorey...
  • Je suis désolée, je ne savais pas que c'était un sujet douloureux.
  • Il a été tué par un noble qui me voulait en tant que femme, il a découvert que j'allais me marié et il a envoyé un assassin pour le faire disparaître. Un an plus tard, je l'ai assassiné par le biais d'un de nos contrats, car il avait fait énormément de mal autour de lui. Je me vengeais sans vraiment me venger. J'ai rendu service au peuple et cela m'a soulagée. Je sais qu'il n'aurait pas voulu que je me venge.
  • Depuis le temps, tu n'as jamais songé à retrouver l'amour ?
  • Non, car avec ce qu'il se passe actuellement, cela serait trop compliqué.
  • Tu as peut-être raison, mais je pense que tu as aussi le droit d'être heureuse Rose. Chacun a le droit à son propre bonheur !


En guise de réponse, Rose sourit à la princesse. Les enfant revinrent les bras chargés de branches. Sélénia alluma magiquement le feu sous les yeux ébahis des enfants.

Ils se racontèrent des histoires tout en mangeant. Un peu plus tard, ils se couchèrent. Le lendemain matin, Rose se réveilla en sursaut. Sélénia se tenait devant le feu avec une longue épée à la main.


  • Sélénia ? Que se passe-t-il ?
  • Il y a un séraphin dans le feu... Je ne sais pas ce qu'il fait là, mais on dirait qu'il dort...


Les enfants, réveillés en sursaut par le bruit, se regroupèrent tous derrière Rose en voyant les immenses flammes.


  • Réveillez-vous et montrez-vous ! Cela ne sert à rien de vous cacher !
  • On peut savoir qui vous êtes et ce que vous faites ici ?


En entendant la voix de Sélénia et de Rose, un beau séraphin sortit des flammes. Il portait une armure légère rouge et blanche, une grande et large épée était accroché dans son dos.


  • Désolé, je ne voulais pas vous faire peur ! Veuillez m'excuser de m'être incrusté.
  • Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous venez faire dans les parages ?
  • Je m'appelle Natsu. Je me suis perdu et j'ai été attiré par la chaleur des flammes. Je ne voulais pas vous réveiller alors je me suis juste glissé à l'intérieur.


Rose s'approcha de lui et l'examina. Sélénia la regarda faire et finit par baisser son arme lorsqu'elle lui fit comprendre qu'ils ne courraient aucun risque.


  • Je m'appelle Rose, je suis la cheffe des Plumes de Moineaux. Nous sommes une caravane de marchands.
  • Je suis la princesse Sélénia Diphda, nous sommes venus chercher ces enfants qui étaient perdus.
  • Enchanté de faire votre connaissance. Puis-je vous demander où vous vous rendez ?
  • A Damelac. Nous devons ramener ses enfants à leurs parents. Ma mère doit commencé à s'inquiéter.


L'homme la regarda et soudain, il commença à s'approcher d'elle pour la regarder de plus près.


  • Je ne sais pas pourquoi, mais vous êtes capables de tous me voir et vous, votre altesse, vous n'êtes pas entièrement humaine. Suis-je en train de me tromper ?
  • Rose est l'une des écuyères du Berger Sorey. Pour les enfants, c'est un mystère tout comme le fait que les habitants de Damelac voient Uno le seigneur de la terre qui protège Damelac. En ce qui me concerne, je suis mi-humaine, mi-séraphin.
  • C'est la première fois que j'entends parler d'une personne comme vous !
  • Ce sont les dieux qui l'ont décidé ainsi. Ils veulent que je devienne le liens entre les deux races.
  • Si les dieux sont dans le coup, c'est que quelque chose d'important va se produire. Puis-je vous accompagner jusqu'à Damelac. En fait, j'aimerai retrouver une amie. Peut-être la connaissez-vous ?!
  • Qui est votre amie ? Je connais beaucoup de séraphins.
  • Lailah, c'est un séraphin...
  • ...de feu qui est surnommée la Dame du Lac.
  • Donc vous la connaissez...
  • Elle a disparu il y a plusieurs années avec trois autres séraphins et depuis, on n'a plus eu de nouvelles. Etes-vous à sa recherche ?
  • Oui, je voulais lui demander de former un pacte avec un nouveau berger, mais si elle a disparu. Mince...
  • Cela à l'air de vous contrarier Natsu... Il n'y a qu'elle qui puisse passer un pacte avec une personne qui à les capacités pour devenir le Berger ?
  • Non, je le pourrais aussi sauf qu'il vaut mieux l'éviter. Je ne serai pas un bon seigneur principal...
  • C'est étrange, je ressens pourtant une immense puissance en vous.
  • Je comprends mieux pourquoi Miyuki était intriguée lorsqu'elle est venu à Damelac. Lailah qui disparaît et la princesse du royaume qui est mi-humaine et mi-séraphin et pas de n'importe quel type ! Une séraphin de Lumière !
  • Excusez moi de vous interrompre, mais on devrait se remettre en route et continuer cette discussion en chemin. Qu'en penses-tu Rose ?
  • Oui, tu as raison. Natsu, si vous voulez, vous pouvez utiliser le quatrième cheval. Les séraphins sont légers donc cela ne devrait pas être un problème pour lui.
  • Je vous remercie et j'accepte avec plaisir de vous accompagner.


Pendant que les adultes discutaient, les enfants en avaient profiter pour tout ranger. Ils avaient même pris l'initiative d'aller donner à boire aux chevaux. Natsu s’assis sur la selle et pris les rênes du quatrième cheval.


  • Vous savez bien montés à ce que je vois. C'est étonnant pour un séraphin.
  • Merci princesse, mais vous savez, j'ai beaucoup voyagé et j'ai eu l'occasion d'accompagner des Bergers par le passer donc je connais bien l'équitation. Il y a même très longtemps, le monde était encore bien plus différent que maintenant.
  • Est-ce que comme Lailah ou Rose, vous êtes lié par un serment ?
  • Malheureusement. Très souvent j'aimerai beaucoup pouvoir raconter tout ce que j'ai vécu avec les différents Bergers que j'ai juste accompagné. Il faut dire que chacun de mes voyages a été passionnant !


Ils continuèrent de parler jusqu'à qu'ils atteignirent Damelac en fin d'après-midi. En arrivant au niveau du pont menant à la ville, un garde arriva en courant vers eux pour les accueillir.


  • Votre altesse ? Vous êtes déjà de retour ? Nous ne vous attendions pas avant deux jours !
  • Nous avons été plus rapides que prévu. Pourriez-vous informer les familles de nous rejoindre dès que possible au sanctuaire.
  • Bien sûr princesse, mais avant de vous laisser entrer, pourriez-vous me dire qui est cet homme qui vous accompagne ?
  • Hein ?! Attendez une seconde... vous arrivez à me voir ?!
  • Bien sûr... attendez... êtes-vous un séraphin ?
  • Oui, je m'appelle Natsu. Je suis un séraphin de feu. Si j'accompagne la princesse, c'est qu'elle m'a proposé de faire le voyage jusqu'ici avec eux, la raison étant que je me suis perdu en chemin.
  • C'est toujours un honneur pour nous d'accueillir un séraphin dans notre cité. Je vais avertir le seigneur Uno, ainsi que la reine de votre retour. Si vous voulez bien m'excuser.
  • Je vous remercie.


Le garde s'en alla à toute vitesse en direction de Damelac et passa les grandes portes.


  • Maintenant que nous sommes arrivés, que diriez-vous de nous suivre jusqu'au sanctuaire ? Vous pourrez discuter avec Uno. Il pourra peut-être vous renseigner.
  • J'accepte volontiers. J'en profiterais pour lui demander des informations sur toute la région.


Un quart d'heure plus tard, ils arrivèrent enfin au sanctuaire. Uno fut ravi de voir que tout le monde était saint et sauf. Les parents arrivèrent en courant et prirent leurs enfants dans leur bras en remerciant sans arrêt, Rose et la princesse pour avoir été les chercher. L'attention de Sélénia fut attirée par la réaction d'Uno en apercevant Natsu.


  • Vous devez être le seigneur de la terre qui veille sur Damelac. Je m'appel Natsu et j'ai des questions à vous poser, si vous êtes d'accord...
  • Bien sûr, que puis-je pour vous ? Je pense que cela doit être important pour que vous ayez autant voyagé.
  • J'ai appris que Lailah et d'autres séraphins avaient disparus, personne n'a eu de nouvelles d'eux ?
  • Non, j'essaie parfois de communiquer avec les autres seigneurs de la terre, mais personne ne sait où ils sont. Cela fait déjà plusieurs années que nous les cherchons.
  • Autrement, à part le fait que les gens puissent nous voir et pour la princesse, avez-vous remarquez quelque chose d'étrange ?
  • Il y a deux jours au coucher du soleil, j'ai senti une très forte malveillance à l'intérieur de mon domaine, mais je ne saurais dire ce que c'était comme Hellion et d'où cela venait. Je dois avouer que je suis inquiet, car pour moi c'est quelque chose de vraiment dangereux...


Sélénia et Rose s'approchèrent d'eux en entendant parler de malveillance.


  • Un Hellion serait apparut près de Damelac ? Est-ce que ma mère en a été informée ?
  • Oui, j'ai prévenu la Reine Alisha. Elle m'a dit qu'elle allait renforcer les patrouilles de reconnaissance pour essayer de le débusquer. En espérant que ce ne soit pas un dragon.
  • Comment était son....


Au moment même où Sélénia allait poser la question, une puissante malveillance se fit ressentir dans tout Damelac. Un garde, complètement paniquée, fit irruption dans le sanctuaire et s'approcha d'eux.


  • Un Hellion vient d'apparaître du côté du lac ! C'est une tortue géante ! Si on ne fait rien, elle va entièrement écraser Damelac !
  • On ne peut pas la laisser faire ! Rose, il faut que tu m'aides ?
  • Non, vous ne pouvez pas y aller ! Si vous n'avez pas le pouvoir de purifier les Hellions c'est du suicide !
  • Alors comment faire ? Il n'y a pas de Berger pour le faire ! Sorey était le dernier ! Même si je suis une écuyère, sans Lailah, je ne peux pas le purifier !
  • Un pacte... j'ai une idée, mais je sens que cela ne va pas vous plaire.
  • Dites toujours princesse. Quelle est cette idée?
  • Faites de moi votre réceptacle, je vais devenir le nouveau Berger.
  • Je ne peux pas faire ça ! Sélénia, lorsqu'on devient Berger, on doit supporter le fardeau du Seigneur Principal. Je fais parti de ceux dont vous risquez de ne pas pouvoir le supporter. Même si je suis très puissant, je ne peux pas vous infliger mon fardeau. Je ne veux pas vous faire souffrir ! Vous pourriez en mourir !
  • A quel point, est-il lourd et de quoi voulez-vous parlez quand vous dite : " Je fais parti de ceux dont vous risquez de ne pas pouvoir le supporter" ? Qu'est-ce que vous nous cacher et qui êtes vous vraiment Natsu.
  • Pour faire plus simple, je vous ai menti sur mon nom...


Il eu un énorme tremblement de terre et un cri assourdissant qui obligea tout le monde à se boucher les oreilles. Les gardes sortirent du sanctuaire en courant pendant que les personnes présentes étaient prises de panique. Uno essaya temps bien que mal de les rassurer, mais il savait que son domaine ne tiendrait plus très longtemps et que dès que celui-ci s'effondrerait, cela serait la fin de Damelac.


  • Qui êtes-vous vraiment et pourquoi vous ne voulez pas que je devienne le nouveau Berger ?! Si on ne fait rien, la ville entière sera détruite !
  • Bon d'accord... puisque je n'ai pas le choix ! Mon véritable nom est Musiphe et je suis l'un des cinq grands seigneurs séraphins.
  • Quoi ? L'un des cinq ! Sélénia, Lailah m'a dit que plus les séraphins de feu, qui pouvait faire d'un humain un Berger, étaient puissants, plus leur fardeau était grand voir quasiment insoutenable. Penses-tu que tu pourrais le supporter ?
  • Je suis plus que prête à endosser ce fardeau si cela peut sauver Damelac et qui sait peut-être même retrouver Sorey ! De plus, je ne suis pas comme les autres Berger ! Je suis aussi un séraphin de lumière !
  • Si votre décision est prise princesse, alors je n'ai d'autre choix que de faire de vous une Bergère et vous serez la première de l'histoire. Ardentis Alas, c'est mon vrai nom et il faudra vous en souvenir.


Rose en profita pour partir devant pendant que Musiphe et Sélénia passait le pacte. Lorsque celui-ci fut terminé, la princesse senti un énorme poids sur ses épaules et se retrouva à genoux. Elle entendit alors la voix de Musiphe à l'intérieur d'elle.


  • C'est pour cela que je ne voulais pas. Mon fardeau est beaucoup trop lourd.
  • Cela va aller. Musiphe est-ce qu'on pourrais se tutoyer ? Maintenant qu'on va partager notre destin cela serait plus sympa.
  • Comme tu veux princesse.
  • Il faut qu'on les rejoigne, mais avant il faut que j'arrive à tenir sur mes deux jambes. Allez !


Elle prit une grande inspiration et se releva avec un peu de peinde à la grande surprise des deux séraphins.


  • Uno, combien de temps peux encore tenir ton domaine ?
  • Au moins vingt minutes au-delà, j'ai peur que celui-ci soit anéanti et la ville avec.


La nouvelle Bergère se dirigea vers l'endroit que leur avait indiqué le garde qui était resté au sanctuaire pour veiller sur les familles. En arrivant sur les lieux, ils découvrirent une tortue qui devait mesurer plus de soixante mètres de haute et au moins cent de large.


  • Comment on est sensé la vaincre ? Elle est vraiment gigantesque !
  • Elle est en terre, par chance, je suis un séraphin de feu, sa faiblesse. Je sais pas si on va pouvoir utiliser l'Armatisation maintenant, mais ce serait bien.
  • Pas de soucis, je sais ce que c'est ! Rose et ma mère m'en ont parlé ! Il faut un artefact divin pour que le séraphin et le Berger puissent fusionner. Le Berger revêt alors la forme de celu-ci !
  • Si tu le sais alors essaie de dire mon nom à haute voix !


La jeune fille se concentra, prit une grande réspiration et cria le vrai nom de Musiphe.


  • Ardentis Alas !


Elle sentit alors la puissance du séraphin de feu se mélanger à la sienne et elle se métamorphosa complètement, ses cheveux et ses yeux devinrent rouge feu. Elle arborait une tenue blanche et rouge avec des dessins de flammes qui rappelait l'élément et la forme de l'Armatisation. Ce qui surpris tout le monde, ce fut les deux immenses ailes de feu qui se trouvaient dans son dos.


  • Ouah ! C'est génial ! Avec cela, on va pouvoir vaincre la tortue et sauvé Damelac !
  • Il faut pas trop traîné, il vaudrait mieux pas que l'effet secondaire qui se produit lorsqu'un Berger passe un pacte avec un séraphin n'arrive maintenant.


Sélénia s'envola à toute vitesse vers la tortue et lui asséna un puissant coup qui la fit basculer. Au même moment, en ville, Alisha et Rose arrivèrent près du pont pour assister au spectacle.


  • Sélénia est donc vraiment devenue une Bergère ? Rose, pourquoi tu ne l'en as pas empêchée.
  • Musiphe, Uno et moi avons voulu l'en dissuader, mais elle a refusé de nous écouter. Alisha, on n'avait pas d'autre choix pour sauver Damelac, c'est la seule solution que nous avons de purifier cet Hellion ! Ne t'inquiète pas, je ne vais pas l'abandonnée et je te promets de rester à ses côtés. Comme je l'ai fait autrefois avec Sorey.


Alisha avait du mal à accepter, mais elle comprenait que si sa fille ne l'avait pas fait, Damelac n'existerai plus en ce moment.


  • Il faut rester vigilantes, la première fois où il est devenu Berger, Sorey s'est évanoui et il est resté alité pendant trois jours avec une forte fièvre.
  • On verra bien, mais pour le moment, on ne peut que l'observer. Il faut croire en eux. Sinon tout sera perdu.


Dans une ultime attaque, où elle y mit tout son pouvoir, Sélénia découpa la tortue en deux. Celle-ci vaincue, elle s'écroula et disparue sans laisser de trace. La jeune fille se dirigea vers la Reine et son amie.


  • Mère... Je suis désolée...
  • Ne t'inquiète pas... Rose m'a tout expliqué et je suis fier de toi. Tu nous as tous sauvé.


Au même moment l'Armatisation disparu et Musiphe se présenta devant Alisha.


  • Vous êtes l'un des cinq grands seigneurs séraphins... Franchement, tu n'as pas choisi le plus faible.
  • Je ne l'ai pas choisi. Il était là à ce moment précis. Si cela avait été un autre séraphin, j'aurais fait pareil.


Alisha prit sa fille dans ses bras. C'est alors que Sélénia commença à sentir les effets du contrecoup du pacte qu'elle venait de passer avec Musiphe.


  • Je me sens vraiment... pas... bien...
  • Ne t'inquiète pas on veille sur toi, il faut que tu te reposes.


La nouvelle Bergère s'écroula dans les bras de sa mère. Musiphe proposa de la transporter jusqu'au Palais. Alisha et Rose acceptèrent et ensemble, ils s'y rendirent à pied, car aucun carrosse ne pouvait circuler avec les routes ravagées par les tremblements de terre qu'avait causé l'Hellion. Lorsqu'ils arrivèrent, Musiphe déposa Sélénia dans sa chambre. Alisha et Rose l'avait rejoins.


  • Pourquoi nous avoir menti ? Était-ce vraiment nécessaire ?
  • Comment auriez-vous réagi toutes les deux si je vous avez dit mon vrai nom ?
  • Je sais pas, peut-être j'aurai été choquée sur le moment.
  • Souvent, les gens qui pouvaient me voir me fuyaient lorsqu'ils savaient qui j'étais. C'est uniquement pour cette raison que j'ai changé de nom.
  • Désolée, je ne savais pas... Mince ! Je dois retourner à l'auberge pour voir si tout le monde va bien !


Rose les salua et quitta rapidement le Palais, elle devait avertir les Plumes de Moineaux de ce qui venait de se passer et qu'elle allait devoir s'absenter temporairement pour venir en aide à Sélénia.


  • Ardentis Alas, les ailes ardentes. C'est un nom qui vous va bien.
  • Quel est le vrai nom de Sélénia ? En tant que séraphin, elle doit bien avoir un véritable nom en langue antique.
  • Lumen Spei, lueur d'espoir. Elle vient de confirmer que ce nom lui va à merveille. Lorsqu'ils découvriront qu'elle est devenue une Bergère et la première d'après ce que j'ai compris, les habitants de tout Glenwood vont être fou de joie ! De plus, il se pourrait qu'elle ouvre la voie pour rétablir l'harmonie entre les séraphins et les humains !
  • A ce point ? Qu'est-il arrivé au précédent Berger ?
  • Rose et moi sommes tenues par un serment qui nous empêche d'en parler et je sais que vous allez aussi me demander qui est le père de Sélénia, malheureusement, j'ai fait aussi un serment aux dieux de ne rien révéler. Pourtant, je sais que beaucoup seraient heureux de savoir qui il est et surtout Sélénia pour qui cette présence lui pèse sur la conscience, mais elle le découvrira par elle même.
  • Majesté, on voit que vous aimez énormément votre fille, mais êtes vous vraiment prête à la laisser partir pour un voyage qui sera beaucoup plus long et plus dangereux que celui qu'elle vient de faire jusqu'à Elysia?
  • Rose va vous accompagner et je sais que je peux lui faire confiance. Toutes les deux nous sommes toujours les écuyères du Berger Sorey.
  • Sérieusement ? Vous êtes une écuyère votre majesté ? Quel est le nom qu'il vous a donné à toutes les deux ?
  • Les vrais noms qu'il nous a donné sont Wilkis Wilk pour Rose et Melphis Amekia pour moi.
  • Qui est le seigneur principal du Berger Sorey ?
  • Lailah, il y a aussi trois seigneurs secondaires : Edna, Mikléo et Zaveid.
  • Zaveid ? Vous avez réussi à faire de lui un seigneur secondaire ? Lui qui m'a toujours affirmé qu'il ne deviendrait "jamais" l'esclave d'un Berger !
  • Vous le connaissez ? Comment l'avez-vous rencontré ?
  • Oui et même très bien ! A l'époque, j'ai voyagé un bout de temps avec Eizen et lui. C'est deux là se prenaient souvent des cuites et je devais me débrouiller pour les porter ! C'était le bon vieux temps... J'ai su tout récemment pour Eizen et c'est mieux ainsi, même si cela doit être difficile pour Edna. Comment avez-vous fait pour la convaincre de vous suivre, alors que c'est une vraie tête de mule ?
  • De ce que je sais, Sorey lui avait promis de chercher un moyen pour sauver Eizen de sa forme de dragon, mais malheureusement...
  • Cela n'a pas du être facile pour elle. Quand je la reverrai, je lui parlerai de mes voyages avec Eizen, ceux où Zaveid n'était pas avec nous.
  • Je suis persuadée qu'elle sera heureuse. Il faut dire que j'ai du mal à croire que ma propre fille soit devenue une Bergère. Elle va devoir porter un énorme fardeau sur ses épaules... Au fait, combien de temps pensez-vous qu'elle va rester dans cet état ?
  • Entre cinq et sept jours, je suis le plus puissant des séraphins de feu. J'ai donc un plus gros fardeau que les autres séraphins de mon type.
  • J'espère qu'elle ne souffrira pas trop...
  • Ne vous inquiétez pas, je vais m'occuper d'elle. Vous devriez vous reposer, la journée a été mouvementée et il va falloir vous concentrer sur l'organisation de la reconstruction de la ville, cela lui enlèvera un poids sur la conscience quand elle se réveillera.
  • Je vous remercie de veiller sur elle.


Rose revint peu après que le soleil se soit couché avec toutes ses affaires, Alisha en profita pour discuter avec elle avant d'aller se coucher éreintées par la journée qu'elles venaient de vivre.


Prochain chapitre : Une nouveau voyage, une nouvelle aventure !

Laisser un commentaire ?