Moi, Jiub par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Humour / Aventure

1 Faites entrer les artistes (en cours d'écriture)

Catégorie: G , 728 mots
4 commentaire(s)

Je m'appelle Jiub. Autant débuter par la, hein? Apres tout c'est comme ca que les autres aventuriers commencent, quand je les réveille sur le bateau-prison impérial. Je leur dis:

“Hé. T'es enfin réveillé. Meme la tempete de la nuit derniere n'a pas pu te tirer de ton sommeil. Il parait qu'on aborde Morrowind. Je suis sur qu'ils vont nous libérer. C'est quoi ton nom ?”

 

Et la on me sort des blazes plus ou moins inspirés, je ne compte plus les Aragorn,Legolas, Drizzt, et autres patronymes grotesques, ils ne peuvent pas s'appeler Ashur-Dan Assarnaimabibi ou Drothen Sithirdadushuma comme tout le monde ? Enfin c'est pas mes oignons. Moi je suis la juste pour dire ma réplique et pour qu'ils puissent clamer leur identité a la face du monde. Et apres, le garde vient les chercher, les emmene sur le pont et moi je reste comme un con en attendant le héros suivant et on recommence...

 

Bon je ne me plains pas trop, c'est peinard comme planque et en général les aventuriers se rappellent de moi, et plutot en bien (pas comme ce pauvre Fargoth), et puis au moins je ne me fais pas trucider tous les quatres matins comme Anhaedra, le Dremora du Sanctuaire de Maar Gan – ca c'est un vrai job de merde.

 

Cela dit, ca me déplairait pas de sortir de temps en temps, surtout que le monde de Morrowind je connais bien: ben oui, je suis un Dunmer, un Elfe Noir si vous voulez. Non, PAS COMME DRIZZT. J'en ai marre que les gens me disent ca tout le temps. Un Elfe Noir, c'est un elfe de Morrowind, point. Enfin, plus exactement, on est un peuple d'Elfes qui se sont séparés des Aldmers (Haut-Elfes) a la suite d'un schisme religieux (on vénérait les Princes Daédras pour tout vous dire. Oui je sais c'est pas bien). Et donc, sous la houlette du prophete Veloth, nous fuyames...fuimes...bref, nous avons fui le joug des Aldmers vers la terre promise de Morrowind, loin au nord-est du continent de Tamriel. Oui, un peu comme Moise et les Hébreux si ca peut vous aider a comprendre. Bon j'abrege la-dessus parce qu'il y en aurait encore pour des pages. Ecoutez, je ferai un glossaire a la fin du bouquin, d'accord? Si Jobasha est ok pour le publier.

 

Donc, sortir. Ce serait pas mal. Je pourrais accompagner l'aventurier un bout de chemin, lui donner des conseils, me foutre de sa gueule...

Tiens, et pourquoi pas me casser avec celui-la? Comment il s'appelle au fait...

“Ahem. Ahem”

“Parle-moi de ton monde natal, Usul...”

Non je déconne.

“Hé. T'es enfin réveillé. Meme la tempete de la nuit derniere n'a pas pu te tirer de ton sommeil. Il parait qu'on aborde Morrowind. Je suis sur qu'ils vont nous libérer. C'est quoi ton nom ?”

 

Kalon. Kalon ca rime avec Ducon.Mais ou est-ce que les aventuriers vont chercher des noms pareils, je me demande. Et apres ils se plaignent que les gens les traitent de N'wah ou de S'wit. Enfin on a vu pire.

Un Nordique, apparemment. Lui, je sens qu'il a pas envie de prendre de risques, il veut juste des piles de HP et foncer dans le tas, encore un stratege. Je parie qu'il est né sous le signe de la Dame ? Ben oui. Hé, l'Atronach c'est bien aussi...Non? Bon. Pauvre Soccucius Ergalla, c'est pas ca qui va illuminer sa journée au Bureau du Recensement.

 

Ah, voila le garde. Merde, j'ai encore un truc a dire, moi, c'est quoi déja....Hé, souffleur...

“Silence, voiila le garde”

Ah oui.

“Silence, voila le garde...

en aparté Salut le garde...Tu t'es pas coincé dans les textures cette fois, il ya du progres!”

 

 

 

4 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?