The Originals : The life of Erikah par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Aventure

2 L'arrivée dans la meute.

Catégorie: G , 473 mots
1 commentaire(s)

 

La femme tenait toujours le nouveau-né enveloppé dans une couverture, tout en se dirigeant un peu plus loin du village. Elle vit au loin l’Alpha de la meute, le plus grand des loups. Elle jeta un œil vers l’enfant qui dormait. Arrivée à leur hauteur, elle prit la parole.

« Voilà Erikah. Prenez soin d’elle. »

Après ces quelques mots, elle laissa l’enfant dans les bras d’Ansel, et s’éloigna de la meute. Elle avait accompli la demande d’Esther. Après le petit aller-retour, elle rentra au village et rejoignit la petite famille. 

Du côté de la meute, tout le monde était heureux de son arrivé. Un bonheur venait s’ajouter à leur petite famille. La petite Erikah était un peu l’ange qui venait effacer tous leurs soucis pendant un instant.  

Ansel avait gardé sa fille dans ses bras, heureux de l’avoir près de lui après avoir tant attendu sa naissance. Il avait fait un pacte avec Esther. Le pacte de garder sa naissance secrète aux yeux des autres créatures mais aussi des êtres-humains, et de ne pas dévoiler le nom de celle qui l’avait porté pendant neuf mois dans son ventre. Il se dirigea vers sa hutte, et déposa Erikah sur une sorte de petit lit, et l’admira quelques minutes.

« Tu es tellement magnifique Erikah… Je n’arrive toujours pas à croire que tu es là, avec moi, tu es réel… Je te promets que personne ne te fera du mal, je te protégerais toujours, quoiqu’il arrive. Je te protégerais des monstres quand tu auras peur. Je veillerais sur toi quand quelqu’un s’approchera un peu trop de toi. Je t’apprendrais énormément de choses. Je t’aime. »  

Ansel n’avait jamais su dévoiler ses sentiments envers quelqu’un, il était du genre à être froid, sans aucune expression. Mais là, c’était différent. C’était sa fille, son enfant, son sang qui se trouvait là, devant lui, à ses côtés. Il n’aurait jamais pensé devenir père un jour, et encore moins, dans cette situation avec Esther.  Mais, il faut un début à tout, et là, c’était le début d’une belle aventure avec sa fille.

 

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?