TWD : Au-delà de tout par

16 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Romance / Horreur

27 Tension

Catégorie: T , 1784 mots
1 commentaire(s)

Le lendemain matin, Lori vint voir Glenn et lui donna une liste.

 

Lori : Que personne ne sache ce que c’est et c’est très urgent !

 

Glenn : J’irais cet après-midi.

 

Lori : Je préférais maintenant.

 

Glenn préférant ne pas argumenter : Très bien.

 

Elle ne le remercia pas et s’en alla préparer le petit déjeuner de Carl. De son côté, le jeune homme se dirigea vers l’écurie avec Maggie sur les talons. Elle accepta de l’accompagner mais fut très surprise que ce soit aussi tôt dans la matinée.

 

●●●

 

Rick sortit de sa tente et vit Glenn partir avec Maggie. Au loin, Brooke alla vers Daryl qui sortait à peine de son abri. Elle était des plus matinales et avait deux assiettes avec elle. Il en prit une et ils s’installèrent et mangèrent ensemble. Le leader travailla sur la carte et envisagea de faire l’inventaire de leurs ressources.

 

Presque une heure plus tard.

 

Lori sortant de la maison : Tu ne devrais pas laisser faire ça.

 

Rick se tournant vers elle cependant qu’elle le rejoignait : Laisser quoi ?

 

Lori à sa hauteur : Tu le sais bien.

 

Rick suivant son regard inquisiteur : Tu parles d’eux ?

 

Lori les dévisageant : Daryl est imprévisible mais il est utile pour le groupe.

 

Rick fixant sa femme : Et pas elle, c’est ça ?

 

Lori se tournant vers lui : Elle n’a aucune compétence particulière et elle n’a personne ici. Rien ne la retient. Pourquoi elle continue à rester parmi nous ?

 

Rick exaspéré par son éternel refrain : Elle s’y plait Lori ! Elle a perdu toute sa famille j’te rappelle…

 

Lori sceptique : C’est ce qu’elle dit. Mais qu’est-ce qu’on en sait après tout ? Juste ce qu’elle a bien voulu nous raconter. Et ce n’était pas grand chose.

 

Rick fatigué : Elle est amnésique Lor. Sois pas comme ça.

 

Lori inquiète : Tu sais ce qui va arriver quand elle partira ?

 

Rick surpris : Qui te dit qu’elle partira ?

 

Lori : Rick ! Ce n’était que temporaire. C’est toi qui l’as dit. Son lien avec Daryl…

 

Rick la coupant dans son élan : C’est quoi le problème avec lui ?! Pourquoi tu ne peux pas juste laisser les choses se faire ?

 

Lori : Rick. Son tempérament… Il risque de péter un câble quand cette fille s’en ira. Et s’il partait avec elle ? Uh ? Qu’est-ce que tu feras ?

 

Rick : Ce que je ferais ?

 

Lori : Oui, pour empêcher que ça arrive ?

 

Rick : Il est libre de partir avec elle s’il en a envie. Rien ne le force à demeurer parmi nous. C’est son choix.

 

Lori : Mais il sait chasser. Il sait traquer. Il sait se défendre.

 

Rick abruti par ses propos : C’est comme ça que tu le vois ? Comme un homme à tout faire à ta disposition ?

 

Lori sceptique : Pas toi peut-être ?

 

Rick catégorique : Non. C’est un homme de valeur et pas juste pour ses compétences.

 

Lori insistante : Rick.

 

Rick écœuré par toute cette histoire : Ça suffit, je ne veux plus en entendre parler.

 

Lori abasourdie : Alors, tu ne vas rien faire ? Même pas les surveiller ? Et si ça dégénérait ?

 

Rick capitulant : Je vais suivre l’affaire. OK ? Mais pas en les chaperonnant.

 

Glenn qui tentait de rattraper la jeune femme : Maggie ! Stop !

 

Lori : Qu’est-ce qui se passe ? Il y a un problème ?

 

Maggie en lui jetant une bouteille : Voilà ton conditionneur, une autre, voilà ta crème, une boîte atterrit à ses pieds, et tes pilules pour avorter !

 

Rick frappé par la nouvelle : Quoi ?!

 

Maggie choquée par sa dernière expérience en ville : Glenn n’est pas ton coursier personnel et moi non plus ! Ne nous envoie plus jamais chercher tes merdes !

 

Glenn cependant qu’elle partait à grandes enjambés : Elle a été attaqué par un Walker à la pharmacie.

 

Rick inquiet : Elle va bien ?

 

Glenn : Oui mais c’était moins une. Regardant Lori et les choses devant elle. Je suis désolé pour ça.

 

Lori : Non, c’est moi. Je n’aurais pas dû te mêler à ça.

 

Rick : Tu es enceinte et il le savait ? Pas moi ?

 

Lori : Rick…

 

Rick : Tu attendais quoi pour m’en parler ? Uh ? Quand ça serait terminé ? Jamais peut-être ?

 

Glenn mal à l’aise : J’crois que je vais y aller. Rick, je suis désolé de ne pas t’en avoir parlé.

 

Rick : Ce n’était pas à toi de le faire. Je ne t’en veux pas.

 

Lori alors qu’il s’en allait : À moi, oui ? C’est ça ?

 

Rick : À ton avis ?

 

Lori : On en reparlera plus tard. Quand tu seras plus calme.

 

Rick alors qu’elle se dirigeait vers la maison : Non ! Maintenant ! Pas quand ça t’arrangera de me mentir une fois de plus !

 

Lori : Je ne t’ai pas menti. Ne rien te dire, n’est pas te mentir.

 

Rick : Tu pensais prendre cette décision seule sans m’en parler ?

 

Lori : J’avais changé d’idée avant le retour de Glenn. Je n’ai pas l’intention de prendre ces cachets.

 

Rick : Mais est-ce que tu m’aurais dit que tu étais enceinte ?

 

Carl : Tu es enceinte ?

 

Shane fit une face indéchiffrable.

 

Lori : Rick, on devrait en parler en privé.

 

Rick : Très bien. Carl,…

 

Carl énervé par ce refrain : Je sais, je reste dans la maison.

 

Plus loin et seuls.

 

Lori : Rick, j’ai eu peur en comprenant ce qui m’arrivait. Comment donner naissance à un bébé dans le monde dans lequel on vit ?

 

Rick : Qu’est-ce qu’on devrait faire d’après toi ? Cesser de vivre ? Ne plus se reproduire ? C’est insensé Lori.

 

Lori : Tu as bien vu ce qui est arrivé à Carl l’autre jour. On a déjà du mal à garder l’enfant qu’on a présentement en sécurité. Comment veux-tu qu’on fasse avec un nouveau-né qui alertera tous les Geeks sur notre passage ?

 

Rick : On peut dealer avec ça, Lor. Il faut garder la foi.

 

Lori rit : La foi… Tu passes trop de temps avec Hershel.

 

Rick d’un petit sourire : Ça ne te fera pas de mal d’en faire autant. Elle rigola. Il y a autre chose ? Sûrement sinon, parler devant Carl et les autres ne t’aurait pas dérangé.

 

Silence.

 

Lori sérieuse : Quand tu étais à l’hôpital… Quand tout à commencé, Shane m’a dit que tu étais mort. Alors, lui et moi… Bien, après tout ça…

 

Rick : Je vois… Vous avez eu une aventure… L’enfant…

 

Lori : Rick ! Peu importe ! C’est le tien.

 

Rick : Mm-hmm… Je le savais. J’l’ai soupçonné. Bien sûr que je savais quelque part pour vous deux. J’ai juste préféré l’ignorer.

 

Lori : Je suis désolée. Sincèrement.

 

Rick : Non… Tu as continué à vivre. Je le comprends.

 

Lori : Mais tu dois savoir quelque chose.

 

Rick : Quoi ?

 

Lori : Shane ne verra pas les choses comme moi. Il pensera que c’est son bébé. Qu’il est à lui. Que je suis à lui.

 

Rick mâchoires crispées : Je lui parlerai. Comprenant maintenant la nature de tous ses doutes profonds. Et je vais veiller à ce Brooke et Daryl ne causent pas un clash dans le groupe.

 

Lori rassurée : Merci… C’est tout ce que je voulais…

 

Pourtant, malgré sa promesse de suivre à distance les événements Daryl/Brooke, cette histoire avec Shane l’inquiétait davantage. Il n’y avait pas pris grande attention jusqu’à maintenant. Or, ce que sa femme lui dit changea la donne. Il ne pouvait plus ignorer les choses. Faire comme s’il ne voyait pas son meilleur ami changer pour le pire. Le problème Dixon/Horner devra rester sur la glace pour quelque temps encore.

 

Néanmoins, l’épouse du Gentil Officier ne voulait pas abandonner son point et désirait se faire entendre peu importe le temps que ça lui prendra et peu importe les moyens employés.

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?