Undertale par

42 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Humour

10 Le plan de la HAINE !

Catégorie: G , 1223 mots
1 commentaire(s)

Undertale


Chapitre 10


Le plan de la HAINE !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


- SANS !!!


Sans était allongé par terre, juste devant la boite qui était entrouverte. Il était inconscient !


- SANS ! SANS, TU M'ENTEND ?


Elink s’approcha de lui et le souleva :


- Il est simplement inconscient, Pap. Il va surement se réveiller plus tard.


Pap l'aida à le soulevai et le prit dans ses bras.


- Es qu'il va bien ? Demanda Toriel.


- Oui, il va bien. A tu une chambre de libre ?


- Oui, à l'étage.


Papyrus et Elink montérent alors à l'étage, guider par Toriel. En haut, plusieurs chambres étaient aligné cote à cote. La premier était la chambre de Frisk et Asriel, l'autre était à Toriel. Une autre se trouver à coté, c'était une chambre d'amis. Toriel ouvrit la porte et Papyrus posa Sans sur le lit qui se trouver là. Elle s'en alla presque aussitot pour aller voir Frisk.


- Quand va t'il se réveiller ? Demanda Elink.


- LE CONNAISSANT, DANS PLUSIEURS HEURES.


- Alors on a le temps de...


Elle ne fini pas sa phrase, Sans venait tout juste de se réveiller en sursaut :


- SANS !!!


Papyrus le prit dans ses bras, et Sans ne comprit pas vraiment se qui se passer.


- Pap... Papyrus ?!


Il crut au début qu'il rêvé, mais se rendit bien compte que c'était vrai !


- Pap !!!


Il le serrât à son tour, et cela dura pendant plusieurs longue minutes. On aurait presque dit qu'ils pleurait. Après cela, Pap se mit à le secouer dans tout les sens :


- TU TE REND COMPTE DE LA PEUR QUE J'AI EU ! J'AI CRUT QUE TU ÉTÉ MORT !!! OU PIRE !!!


- Euh, je ne voit pas vraiment se qui aurait put m'arriver de pire, frangin..


Elink les regarda en rigolant, et Sans se rendit compte de se présence :


- Euh... qui êtes vous ?


- Euh... alors, comment dire ?


Papyrus se leva d'un bond, ayant totalement oublié se sujet :


- Alors, Sans, comment te dire... pendant que tu était dans la boite, il c'est passé... quelque petites choses.


- ... C'est à dire ?


- C'est moi qui est trouvé la boite... et qui t'ai parlé. Dit Elink.


- Qu... mais alors, comment connais tu mon nom ?


- ... et bien, c'est depuis que Frisk était arrivé dans l'Underground. On peut dire en faite que... Gaster m'a créer...


Sans resta pendant quelque minutes sans parler, surement était il en train de réfléchir. Soudain, il comprit :


- Attend, si c'est Gaster qui t'a créer, et que nous aussi avons était créer par lui, sa fait de toi...


- Ta grande sœur, Sans... je suis ta grande sœur.


Elink dit cela avec tellement d'émotion qu'on aurai dit qu'elle allait pleurer. Sans regarda son frère, l'ai sceptique :


- Tu... tu est sur de se qu'elle dit ?


- OUI. ELLE... M'A MONTRER SON ÂME. ELLE EST EXACTEMENT PAREIL QUE LA NOTRE.


Sans se leva d'un bond et fixa Elink :


- ... J'aurai du m'en rendre compte avant. Tu... me ressemble.


- Je sais. Pap à réagi de la même manière.


- C'EST PAS VRAI !


- Bien sur que si ! Même que tu t'est mis à chialer comme jamais !


- NE DIT PAS DE BÊTISE ! J'AVAIS QUELQUE CHOSE COINCER DANS LES YEUX !


- Et c'était quoi ?


- DES LARMES !!!


- J'en était sur.


Sans les regarda se disputer, puis se mit à rigoler :


- QUE SE QUI TE FAIT RIRE ?!


- Hahaha... on dirait moi et Pap quand on se dispute pour un jeu de mot ! J'ai l'impression de me voir dans un miroir !


- Ah, enfin tu parle de jeu de mot ! Je t'en fait un ?


- NON, SIL VOUS PLAIT !


- Si sa peut mettre en rogne Pap, vas y.


- Pourquoi un squelettes à peur de mourir ?


- Je sais pas. Pourquoi ?


- Parce qu'il tient à sa peau !


Ils partirent ensuite dans un fou rire incontrôlable, pendant que Pap les regarder d'un air méprisant :


- CELLE CI ÉTAIT PARTICULIÈREMENT NUL !


- Je sais ! Mais c'est le but !


Ils continuèrent à rire pendant plusieurs minutes, puis Sans s’arrêta d'un coup :


- Ba, que t'arrive t'il ?


Il s'assit sur le lit, l'air perdu dans ces pensées :


- Je... je dois vous dire quelque chose.


- Sa ne peut pas attendre tout à l'heure ?


- Non. C'est important. Sa concerne la HAINE.


Papyrus et Elink le regardèrent un moment, puis l’écoutèrent attentivement :


- La HAINE... à une sorte de plan. Même un bon plan. Elle veut... je ne sais pas comment dire cela. Elle... se nourrit des âmes des monstres pour devenir plus forte. On a constater sa, Alphys et moi, pendant que l'on était dans la boite. Il... n'y avait plus personnes. Je pense... qu'il se sont tous fait prendre.


- TU VEUX DIRE QU'ILS SONT... ?


- Oui, Pap. La HAINE les a trouver avant nous. On pense qu'elle veut sortir de la boite pour... contrôle le monde ou le détruire, on ne sait pas encore. Elle doit d'abord récolté assez d’âmes pour devenir assez forte et sortir de la boite.


- Alors... pourquoi tu a réussi à sortir si elle essayait de t'attraper ?


- Je ne sais pas, peut être que mon âme est trop résistante...


Elink se mit à réfléchir, puis dit :


- Je sais ! Et si on allait voir Frisk pour qu'il puisse voir les pensées de la haine ! Sa pourrait marcher !


- TU EST MALADE ! TU A BIEN VU SE QUI LUI EST ARRIVER TOUTE A L'HEURE !


- Pardon ?! Frisk peut communiquer avec cette chose ?! dit Sans.


- Oui, c'est une assez long histoire, mais...


Elle ne put finir sa phrase, Asriel venait de pousser un cri ! Tout les trois se dirigèrent en courant vers le rez de chaussé et découvrir la boite en plein milieu de la salle qui gigotait dans tout les sens :


- Que se passe t'il ? demanda Toriel.


- Je ne sais pas ! Elle a fait exactement pareil avant que Sans n'arrive !


La boite se mit à partir dans tout les sens, jusqu'à même se mettre à léviter toute seul ! Elink se jeta sur elle et essaya de la faire redescendre, mais rien à faire, elle ne bouger pas ! Papyrus se lança vers elle, suivi de prés par Sans. Ils agrippèrent tout les trois la boite et celle-ci commença a descendre petit à petit :


- Sa bouge ! cria Sans.


Soudain, la boite s'ouvrit d'un coup et elle s'écrasa au sol. Tout les trois atterrirent sur le sol assez violemment et ne virent pas se qui était sortit de la Boite. Gaster se dirigea vers celle-ci et découvrit une silhouette, évanouit prés de la boite :


- C'est... qui ? demanda Elink en se tenant le ventre, tellement elle avait mal atterrit.


- C'est... une humaine !


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Message pour mes lecteurs, lectrices (et Clamichou !) : J’espère que se chapitre vous a vraiment plus, car j'ai malheureusement mis un peu de temps à le sortir (faute du site) et posez toute les questions que vous voulez, j'y répondrais avec le plus grand des bonheur !


PS (pour Clamichou) : Pour ta fanfic, es que PJ peut ouvrir des brèches vers le monde de Sans swap et des autres AU ? Merci d'avance !






1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?