Est ce qu'il va m'aimer ? par

3 vote(s) de lecteurs, moyenne=10/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Famille / Romance

7 Mensonges et conséquences

Catégorie: G , 1850 mots
0 commentaire(s)

Quand il eut terminé d’expliquer le déroulement des événements depuis sa rencontre avec Tahiana le docteur Bull était partagé entre ses doutes et sa première impression sur la jeune fille.


- Tu sais Bull parfois les choses sont bien plus compliquées qu'elles n'en ont l'air. Expliqua Marissa pour essayer d'atténuer la tension de son patron.

- Ou alors très simple, et elle s'est fait passer pour quelqu'un qu'elle n'est pas pour je ne sais pas, me demander de l'argent, m'arnaquer d'une quelconque façon ou se faire un nom dans le milieu. Dit-il en s'énervant un peu plus. 

- Je ne sais pas mais quand j'ai discuté avec elle je l'ai vraiment trouvé sincère, et puis tu ne lui aurais pas proposé de travailler avec nous si tu n'avais pas cru à son histoire ? N'est-ce pas ?


Son regard perplexe déstabilisa un instant les deux femmes, puis Marissa lui proposa de faire venir la jeune fille afin de la confronter à la situation. L'homme déçu d'avoir été manipulé accepta la proposition de sa collaboratrice pour enfin éclaircir cette situation.


Malgré sa déception, le grand homme à lunette pris le temps de se repasser les moments qu'il avait vécu avec la jeune fille pour essayer de décortiquer les mensonges de son discours.


- Tahiana suis moi, Bull voudrait te parler.


Lorsque Marissa se présenta devant elle, Tahiana s'aperçu que la collaboratrice du Docteur Bull semblait contrariée. 


- Euh maintenant. Y-a-t-il un problème ?

- Suis-moi, on se dépêche de monter dans son bureau.


Oula, qu'est-ce qu'il y a ?


Avant de passer la porte l'angoisse de la jeune fille qui avait envahi tout son corps fini par laisser place à un sentiment d'intense tristesse en voyant dans les yeux de son père une profonde déception.


- Est ce qu'il y a un problème ?

- Je ne sais pas trop, ça va peut-être te faire rire mais je viens d'apprendre que tu n'existais pas.


Merde ... 

Mais pour m'accuser de la sorte c'est qu'il s'est renseigné sur moi ! Il ne me fait pas confiance ...


- Comment ça que je n'existais pas ? Alors comme ça vous vous êtes renseigné sur moi ?

- Ne fait pas l'indigné, j'ai tout à fait le droit de savoir avec qui je travaille. Lui dit-il d'un ton agacé.

- Parce que c'est juste ça le problème, que votre nouvelle "collaboratrice" n'ai pas été honnête sur son identité lors de son recrutement !

- Oui exactement et encore tu n'es peut-être plus une "collaboratrice" chez nous pour très longtemps. Tu as cinq minutes pour nous dire la vérité, passé ce délai j'appelle la sécurité.

 

Mais enfin ... Euh je ... 


En entendant ces mots Tahiana senti une forte pression dans sa poitrine, elle avait l'impression que son cœur venait de se briser.


Ca y est, il ne me connait que depuis quelques jours et il me déteste déjà ...


- Je ne vous ai pas menti.

- Alors prouve moi que tu es celle que tu prétends, nous t'écoutons. 


Je n'ai plus vraiment le choix, de toute façon il allait bien découvrir la vérité un jour ou l'autre.


- Dans ce cas vous pouvez faire vos recherches sur Tahiana Tessier.


Danny et Marissa réalisèrent immédiatement les recherches sur "Tahiana Tessier".


Pendant ce temps Bull et Tahiana se regardaient fixement en essayant de déchiffrer l'incompréhension de l'autre.


- Tout est vrai, Bull. L'adoption, le diplôme, l'obtention de son premier cycle à la fac, et sa demande pour étudier à New York. Lui annonça Marissa, comme soulagée de sa découverte.

- Si tout ce que tu m'as dit est vrai, alors pourquoi t'es-tu présenté sous un faux nom ? Lui demanda le Docteur Bull, d'un ton soulagé lui aussi.


C'est trop compliqué, et puis vu ce qu'il vient de se passer je n'ai pas vraiment envie d'en discuter avec toi.


La jeune fille commença à s'énerver, se sentant jugée sur des actions dont ils ignoraient tout.


- C'est compliqué ! Quand je suis partie pour venir m'installer à New York ma vie était déjà assez chaotique alors je me suis dit que repartir à zéro avec cette identité, pas tout à fait fausse quand on y réfléchi bien, serai une bonne idée. Je ne pensais pas que vous iriez faire des recherches sur mes antécédents. Je pensais qu'on aurait un peu plus de temps pour se connaître avant. Le ton de la jeune fille commençait à monter en même temps que son appréhension face à ce public devant elle. 

- Ne t'énerves pas, mais tu veux bien admettre que depuis que tu es venue me parler tu as fait en sortes de mettre une sorte frontière entre nous, comme si tu avais des choses à cacher. Alors j'ai simplement eu un doute.

- Je n'ai pas mis de frontière entre nous, j'ai simplement eu un peu de pudeur et j'attendais qu'on puisse mieux se connaitre avant de ... avant d'être plus moi. C'est peut-être dur à croire pour quelqu'un comme le grand Docteur Bull mais tout le monde ne dispose d'une quantité astronomique de confiance en soi ... Et vous aviez vraiment besoin de transformer cette conversation en tribunal, 3 contre 1 ce n'est pas très équitable.

- Tu sais que tu as le droit de me tutoyer je ne vais pas te manger.


C'est ça qui le dérange. Vraiment ?! Il ne va pas être déçu du voyage.


- Et bah d'accord ne soyons pas des adultes pudiques, tu sais quoi PAPA je vais faire mieux que ça, je vais faire une petite crise d'ado et je vais me barrer avant la fin de cette conversation puérile en claquant la porte, comme ça tu as un petit aperçu de tout ce que tu as manqué ces 19 ans dernières années. Allez salut PAPA.


Enervée et fidèle à elle-même, Tahiana claqua la porte derrière elle.


Surprise et attristée par la tournure qu'avait pris cette conversation Marissa essaya de parler à son ami.


- Bull ...

- Non ne dis rien Marissa, je le sais. Merci pour votre aide, je vais me débrouiller maintenant.


Le grand homme à lunette qui habituellement était si sûr de lui se sentait démuni face à cette situation, totalement inédite pour lui. 


Oh la la, mais en fait pourquoi je me suis énervée comme ça ... J'y suis peut être allé un peu fort là ...


Je crois que je viens de faire une grosse connerie.


En sortant du bureau Tahiana retourna rapidement récupérer les livres qu'elle devait étudier dans l'open space puis pris ses affaires pour sortir de ce bâtiment.


Elle venait d'atteindre l'ascenseur quand Benny cria son nom dans les couloirs.


- Tahiana ! Mais enfin que fais-tu ? Je viens de te voir sortir du bureau de Bull, que s'est-il passé ?

- Benny je suis désolé mais là il faut vraiment que je sorte d'ici ... Je crois que je viens de faire une connerie.


Tu crois ?! Moi j'en suis sûre, c'était une ÉNORME connerie ! 


- D'accord mais avant viens avec moi on va sur le toit, on pourra discuter et ça va te faire du bien de prendre un peu l'air.

- C'est gentil de proposer ça mais je ne voudrais pas t'embêter tu as surement beaucoup de travail.


Et puis de toute façon je ne suis pas sûre qu'il puisse faire grand-chose. J'ai tout gâché comme d'habitude ... 


- Dis pas de bêtise tu ne m'embêtes puisque c'est moi qui te le propose. Allez viens on monte.


Dans l'ascenseur Tahiana sentait toujours une forte pression sur sa poitrine, elle devait rapidement se calmer.


Qu'est-ce que j'ai fait ... qu'est ce j'ai fait ...

Si après ça il ne demande pas à me faire expulser du pays j'ai de la chance.  


- Alors dis-moi, que s’est-il passé ? Demanda Benny l'air inquiet.

- Benny il a fait des recherches sur moi ... parce qu'il me trouvait un peu trop distante avec lui ... et il a découvert que ... je me suis présenté sous un faux nom.

- Comment ça ?! Donc tout ce que tu m'as dit depuis ton arrivée est faux ? Dit-il avec étonnement.


Ce n’est pas ce que j'ai dit.


- Bien sûr que non, la seule chose qui n'est pas tout à fait vrai c'est le nom que j'ai donné quand je me suis présenté à vous. En fait je prendrai officiellement celui de Tahiana Perry quand je serai marié avec Ethan. Pour le moment je porte encore le nom de ma famille adoptive, Tessier.

- Pourquoi tu n'as pas donné ton vrai nom ?


Pourquoi est-ce que c'est la seule que les gens retiennent de cette histoire ?!


- Ce n'est pas aussi simple, quand je suis partie j'ai également décidé de faire une croix sur l'ancienne moi, de façon symbolique bien sûr. Alors en changeant mon nom je m'offrais une nouvelle vie et je pouvais faire en sorte qu'on ne puisse pas me retrouver.

- Tu étais en danger avant ?

- Ne t'inquiètes pas pour moi ... En revanche je risque de l'être vu ce que je viens de faire.

- Qu'est-ce que tu lui as dit avant de partir en claquant la porte ?


Des trucs que je ne pensais même pas, j'ai vraiment réagi comme une adolescente ridicule qui essayait de tenir tête à son père et ça ne me réussit pas du tout. 


- Disons que j'étais vexé qu'il n'ait pas eu confiance en moi et que je lui ai bien fait comprendre. Mais en y réfléchissant c'était ridicule de ma part de faire quelque chose comme ça ...

- Si tu as des remords il va s'en rendre compte ne t'inquiètes pas. Il n'est pas si méchant tu sais.


Ouai mais là j'y suis quand même allé un peu fort. 


Le temps de finir sa phrase Benny reçu un message lui disant de venir préparer un nouveau dossier qui venait d'arriver.


- Tu devrais y aller, je vais me reprendre dans quelques minutes. Et si ça ne dérange personne j'aimerai rester un peu ici pour continuer mon travail.

- D'accord, tu peux rester un peu, de toute façon à part Bull et moi personne ne vient jamais ici. 

- Et au fait Benny, merci ... pour ça.

- Je t'en prie, et dit toi que le meilleur moyen de vous comprendre c'est encore de vous parler honnêtement. 


Il a raison, je devrai peut-être m'excuser et lui dire la vérité à mon sujet. Ou je devrais attendre demain que la pression soit un peu redescendue. 

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?