La vie de Lily par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Action / Aventure

3 Chapitre 3 : Une discussion sous la pluie

Catégorie: T , 1438 mots
0 commentaire(s)

Chapitre 3 : Une discussion sous la pluie

 

  Lily s’impatientait. Elle avait hâte que le cours de français se termine. Elle pourrait vite attendre chez elle que Léo vienne la chercher. Et sa mère, qu’est-ce qu’elle en faisait ? Si elle disait qu’elle partait chez une amie, elle voudrait tout savoir, numéro de téléphone, adresse, ce n’était même pas la peine.

  Mais si Lily faisait le mur et partait sans que sa mère s’en aperçoive, avec la chance qu’elle avait, sa mère se rendrait bien compte de son absence, c’était certain.

- Lily ? A quoi tu penses ? demanda le professeur de français.

- Euh… A rien, rien du tout, monsieur.

- Alors pourquoi tu ne réponds pas à la question que je viens de te poser ?

- Euh… Quelle question ? demanda Lily.

  Tout le monde se mit à rigoler.

- Qui est l’auteur de Candide ou l’optimisme ?

- Voltaire ? proposa Lily.

- Oui, exactement ! Tu devrais te faire plus confiance et participer à l’oral.

  Comment pouvait-il dire ça alors qu’il ne remplaçait sa prof de français seulement depuis aujourd’hui ? En fait, il remplaçait la prof de français qui leur enseignait la Maitrîse de la Langue et non pas Léo, qui lui était vraiment leur professeur de français attitré.

- Tu resteras après les cours, j’ai à te parler, continua-t-il.

  Mais qu’est-ce qu’il lui voulait, le prof,  à la fin ? Vraiment, c’était la pire journée de sa vie : ses amies l’avaient lâchées soudainement sans explications, elle venait de se rendre compte qu’elle était une sorcière, et l’autre prof voulait lui parler, en plus ? Mais qu’est-ce qu’ils avaient tous, aujourd’hui ?

  Soudain, Lily sursauta. Elle vit son professeur se transformer en… en Chris ! Tout était en noir et blanc, c’était étrange…Lily revint à elle. Elle comprit que ses pouvoirs s’accentuaient, maintenant elle avait des prémonitions ! Heureusement, elle ne s’était pas fait remarquer.

Alors, Chris avait décidé de lui rendre une petite visite, hein ? Il avait arrêté l’école normale très tôt pour accéder à l’école de magie, alors comme leurs études sont plus courtes que les études « classiques », il avait tout son temps libre pour faire tourner en bourrique Lily, surtout que maintenant il savait où lui rendre visite. Mais est-ce que son père était au courant qu’il jouait au professeur ?

  Le cours continua, et Chris l’interrogea :

- Que peut-on retenir du classicisme ?

- Du classicisme ? Que c’est une période où les gens sont très droits, où tout est strict, où il faut bien écouter ses parents et ne pas jouer aux professeurs sans diplômes, par exemple.

  A la tête que faisait Chris, Lily comprit qu’il avait bien reçu le message.

- Oui, c’est un bon exemple, il fallait tout faire très bien, et que rien ne soit laissé au hasard. Que peux-tu me dire sur l’idée de l’honnête homme ?

- L’honnête homme doit rechercher la perfection et suivre la raison, par exemple ne pas partir des Etats-Unis pour arriver en France juste pour faire l’intéressant, mais avoir une raison profonde pour y aller.

- Très bien, merci Lily.

  Le cours continua quelques minutes plus tard et la cloche sonna. Lily prit tout son temps pour ranger ses affaires, histoire d’être la dernière à sortir. Quand tout le monde fut parti, Chris ferma la porte et reprit son apparence.

- Comment tu m’as reconnu ? demanda-t-il, déçu d’avoir été repéré si vite.

- Je t’aurai bien laissé la surprise, mais comme tu es venu jusqu’ici, alors je vais te montrer.

  Elle fixa une craie posée près du tableau noir et la fit léviter pour écrire : « Je suis une sorcière ». Chris ne savait plus quoi dire, sans pour autant être surpris.

- Tu l’as su comment ? arriva-t-il à demander.

- Je me suis mise en colère et j’ai envoyé baladé une fille particulièrement désagréable contre un arbre.

- Maman va être soulagée, elle stressait parce qu’elle ne savait pas comment te l’annoncer.

- Quoi ? Mais elle a fait ça plein de fois pour des jeunes sorciers à protéger.

- Oui, mais toi, tu es un peu comme sa fille, tu comprends ?

- Oui je vois, elle veut m’épargner tout ce qu’elle a vécu.

- Oui, mais elle a encore d’autre chose à t’expliquer. Bon, je te laisse, je vais lui annoncer que tu es déjà au courant.

  Chris commença à s’éclipser puis réapparut presque aussitôt.

- J’ai oublié de te dire : je suis venu pour te dire que Papa viendrait te chercher vers 20 heures.

- Il ne pouvait pas le faire lui-même ?

- Non, trop de travail, c’est un professeur, voyons ! plaisanta Chris avant de disparaître pour de bon cette fois.

  Lily sortit de la classe, et à peine elle sortit du lycée qu’il se mit à pleuvoir. Evidemment, elle n’avait ni parapluie ni capuche, et n’avait que son sac pour se protéger. Elle commença à avancer mais sentit que quelqu’un la rejoignait.

- Salut, tu veux que je te ramène ?

  Lily se retourna et vit Damon, le nouvel élève de ce matin. Un parapluie à la main, il semblait vouloir aider la jeune fille.

- Oui, je veux bien, merci.

- Tu sais, je t’ai vue à la récré avec Dolores, expliqua-t-il. Tu lui as mis une sacrée pâtée !

- Mais… de quoi tu parles ? Je… je ne l’ai pas frappée.

  Damon aurait-il deviné les pouvoirs de Lily ?

- Je sais, mais tu l’as quand même bien remise à sa place.

  Lily était rassurée, son secret n’était pas en danger.

- Je ne suis arrivé qu’aujourd’hui, continua-t-il, mais je me suis déjà rendu compte que Dolores est une vraie garce.

- Oui, c’est bien le mot, mais bon, nos disputes remontent loin, je la connais depuis la maternelle.

- La maternelle ? Et tu as dû la supporter tout ce temps ? Moi je l’aurais déjà tuée ! Enfin, pas au sens propre, bien sûr !

  Lily sentit que quelque chose était étrange dans le comportement de Damon, comme s’il aurait été capable de vraiment tuer quelqu’un. Ils étaient arrivés devant l’immeuble de chez Lily.

- Bon, c’est là. Merci, pour le parapluie, remercia Lily avant de disparaître dans l’immeuble

 

 

 

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?