Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

35 Episode 35 - 383

Catégorie: K+ , 3133 mots
4 commentaire(s)

Le soleil se leva illuminant la chambre par ses rayons ce qui réveilla Leïla. Durant le peu de temps où ils étaient couchés dans ce lit pour essayer de dormir un peu, Samuel avait réussi à se rapprocher de Leïla en l'enlaçant une main sur le ventre alors qu'elle lui avait explicitement demandé de ne pas la toucher à cet endroit précis lorsqu'ils s'étaient couchés quelques heures auparavant ! Vu comment Samuel s'était positionné pour dormir cela rendait presque impossible le moindre mouvement de l'infirmière sans réveiller Samuel. Depuis quelques jours les nausées matinales lui avaient donné un peu de répit malheureusement pour elle ses dernières étaient de retour ce matin. L'envie fût tellement soudaine qu'elle ne réfléchit pas longtemps et sorti du lit sans délicatesse pour éviter de vomir dans la chambre elle se précipita dans la salle de bain adjacent de la chambre qui disposé de WC. De ce mouvement autant soudain que brutal, Samuel se réveilla en se demandant ce qui se passait voyant Leïla littéralement courir vers la salle de bain. Après quelques secondes à mettre ses idées en place, il se leva et alla voir dans la salle de bain si tout allait bien. Leïla avait eu le temps de fermer la porte derrière elle avant que Samuel n'arrive. Ce dernier arriva devant la porte close de la salle de bain où seul le bruit de haut-le-cœur de Leïla était audible, la réalité le rattrapa et il se rappela l'annonce que lui avait faite Leïla concernant sa grossesse la veille. 


SAMUEL : (l'oreille collée à la porte) Tout va bien ? tu as besoin de quelque chose ?


LEÏLA : (à genoux devant les WC tout en criant) Non ! Vas-t-en, je n'ai pas besoin de toi !


SAMUEL : (quelque peu triste qu'elle rejette son aide encore une fois) Ok... Si tu as besoin je suis là ! 


Sur ses mots, Samuel repartit dans sa chambre pour chercher des vêtements. Après quelques minutes a fouillé dans son dressing pour trouver de quoi s'habiller, Samuel aperçut du coin de l’œil une silhouette dans l’embrasure de la porte. Il se retourna en tenant une chemise grise dans les mains, L'infirmière le regarda en ne sachant pas trop quoi lui dire ! 


SAMUEL : (hésitant) Tu vas mieux ?


LEÏLA : (d'une voix basse) Oui... Je suis désolé de t'avoir crié dessus tout à l'heure.

 

SAMUEL : (s'approchant de l'infirmière) Ce n'est pas grave. C'est moi, je n'aurai pas dû poser ses questions stupides. 


LEÏLA : (posant une main sur le torse de Samuel) Je...


SAMUEL : (intrigué) Quoi ? Je suis trop proche de toi, tu veux que je recule ?


LEÏLA : (le regardant dans les yeux) Non pourquoi tu dis ça ? J'allais simplement te demander si je pouvais me doucher avec toi mais si tu veux pas je comprendrai !


SAMUEL : (surpris de ce changement d'humeur si rapide, il recula d'un pas) Je savais que le changement d'humeur était présent lors d'une grossesse mais je pensais pas que c'était si... rapide et soudain !


LEÏLA : (d'une voix assez agressive tout en quittant la pièce) C'est bon, oublies ce que je t'ai dit ! 


SAMUEL : (la rattrapant au pied des escaliers) Attends, ce n'est pas ce que je voulais dire mais... comment dire ... Je ne sais pas sur quel pied dansé quand tu es comme ça ! Tu es très distante un moment et la seconde d'après tu es tout le contraire ! Ça me perturbe c'est tout !


LEÏLA : (ne faisant pas attention qu'elle était proche du bord des marches) Parce que tu crois que je le fais exprès ! Que ça m'amuse de t'engueuler puis deux secondes après avoir envie d'être dans tes bras pour que tu me réconfortes sans raison !


SAMUEL : (inquiet que Leïla ne fasse une chute dans les escaliers) Je n'ai jamais dit ça mais s'il te plaît tu peux reculer ! Tu me fais peur à t'agiter comme ça aux bord des marches.


LEÏLA : (ignorant la demande de Samuel) C'est tout comme ! 


SAMUEL : (en criant) Leïla !


Tout en parlant face à Samuel de ses sautes d'humeur, Leïla recula encore d'un pas quand elle perdit l'équilibre étant trop proche du vide de l'escalier ! Heureusement pour elle, Samuel lui attrapa le bras pour lui faire retrouver son équilibre. Elle eut tellement peur qu'elle se mit à pleurer tout en se blottissant dans les bras de son amant ! 


SAMUEL : (en lui caressant le dos) Chut... C'est tout ! Tu n'es pas tombé c'est le principal... Tu veux prendre un bain pour te relaxer ? 


LEÏLA : (reniflant tout en restant collé contre le torse de Samuel) Oui je veux bien.


SAMUEL : (d'une voix douce) Eh bien on va faire ça. 


Toujours collée contre Samuel, Leïla ne résista pas à suivre le mouvement du corps de Samuel pour se diriger avec lui vers la salle de bain qui disposait d'une baignoire. Toujours un peu sous le choc qu'elle a bien failli se tuer en tombant dans les escaliers, Leïla laissa Samuel se chargeait de faire couler l'eau dans la baignoire pour qu'elle puisse se relaxer après avoir passé de la colère à l'envie sans oublier la peur en un claquement de doigt. Elle resta statique à regarder Samuel s'affairait à lui préparer son bain. Pendant que l'eau montait dans la baignoire, Samuel prépara tout le nécessaire pour lors de sa sortie de cette dernière. Il coupa l'eau quand la baignoire fût remplie et se retourna voyant que Leïla n'avait pas bougé depuis qu'ils étaient entrés dans la pièce ! 


SAMUEL : (voyant qu'elle était toujours avec sa chemise sur le dos) Voilà, tout est prêt ! Tu veux que je te laisse ou bien...


LEÏLA : ( ne laissant pas Samuel finir sa phrase) Non ! Restes s'il te plaît. Tu veux bien le prendre avec moi ?


SAMUEL : (souriant) Bien sûr que oui ! (se rapprochant d'elle, en mettant ses mains sur le premier bouton de la chemise pour lui défaire) Je peux te l'enlever ?

 

LEÏLA : (étonnée de sa demande) Tu me demandes si tu peux me déshabiller maintenant ?


SAMUEL : (la regardant dans les yeux) Je vois bien que cette chute manquée dans les marches t'a quelque peu bouleversé donc je voudrais pas te brusquer davantage ! 


Comme réponse à cette inquiétude naissante de son amant, Leïla embrassa Samuel tout en passant ses mains dans les cheveux de ce dernier. Durant l'espace de quelques instants, tous deux oublièrent la grossesse de l'infirmière qui leur causa tellement de soucis et redevenaient le couple passionnel qu'ils étaient en lâchant prise au simple contact de leurs peaux mutuelles ainsi que leurs baisers remplient de désir l'un pour l'autre. Après s'être retrouvés, ils entrèrent enfin dans la baignoire remplie d'eau chaude. Ils en profitèrent pour continuer leur tendresse l'un envers l'autre tout en se lavant mutuellement.


SAMUEL : (frottant délicatement les épaules de Leïla avec la fleur de douche) Ça va mieux ?


LEÏLA : (toute détendue) Humm Oui, Je suis désolé pour tout ce qui s'est passé ce matin ! Heureusement que tu étais là car sinon je serais peut-être en mille morceaux à l'heure qu'il est voir pire ! 


SAMUEL : (plongeant la fleur de douche dans l'eau pour ensuite la posé délicatement sur le ventre de Leïla) N'en parlons plus tu veux bien le principal c'est que tu ne soit pas tombé ! 


Leïla posa sa main sur celle de Samuel présente sur son ventre, Samuel se rappela qu'elle lui avait demandé de ne pas la toucher à cet endroit, retira sa main avant qu'elle ne s'énerve de son geste encore une fois. Mais au lieu de cela Leïla repositionna la main du médecin sur son ventre ce qui étonna Samuel, ne voulant pas gâcher ce moment, il se contenta de sourire et d'apprécier le moment ! 


LEÏLA : (repositionnant la main de Samuel tout en laissant la sienne) Tu as raison, on devrait plutôt parler de ça ! 


SAMUEL : (hésitant, cherchant ses mots pour ne pas la braquer) Je n'ai pas changé d'avis tu sais ! Je veux vraiment que tu le gardes malgré tous les obstacles ! Tu es l'amour de ma vie et même si je n'y avais jamais songé mais puisqu'il où elle est là et bien je veux vraiment essayer la vraie vie de famille avec toi ! Laisse-moi une chance de te prouver que je peux le faire, je ne serais pas parfait loin de là mais je m'efforcerai de le devenir pour toi et lui ou elle! 


LEÏLA : (relevant la tête pour le regarder dans les yeux tout en se remettant à pleurer) Tu le penses vraiment ?


SAMUEL : (lui souriant) Oui ! Je te dis pas non plus que mon côté possessif et exclusif aura disparu mais je ferai tout pour le contenir ! Je ne veux pas non plus t'obliger à quoique se soit c'est ton corps après tout ! Si vraiment tu ne veux pas le garder, je serais là aussi ! Mais je t'en supplie si tu fais ce choix fais le pour de vraies bonnes raisons pas à cause de la réaction de tes filles ou la peur ou encore moi ! 


LEÏLA : (caressant le dos de la main de Samuel toujours présente sur son ventre) Je sais... mais tu sais que ça sera plus jamais pareil après quelle que soit notre décision !


SAMUEL : Oui ! C'est pour ça qu'il faut prendre la bonne décision pour tous les deux !


LEÏLA : (souriante) Laisse-moi encore quelque temps pour y réfléchir et on avisera ensemble à la suite d'accord . 


Après cette conversation à cœur ouvert de la part de Samuel ce qui rassura pleinement Leïla. Le couple quitta la baignoire dont l'eau était devenue froide pour se préparer avant de commencer leurs longues journées respectives à l'hôpital.


********************************

Content que la matinée se soit terminée tellement mieux qu'elle avait commencé, Samuel n'arriva pas à s'empêchait de penser à ce futur petit être à chaque fois qu'il auscultait une patiente qui avait besoin d'une échographie s'imaginant sa réaction ainsi que celle de Leïla en le voyant pour la première fois sur l'écran de l'échographe mais il se rappela aussi que Leïla ne savait pas encore vraiment si elle allait le garder ou non ce qui le chagrinait plus qu'il ne l'aurait cru ! Il n'avait jamais eu envie d'avoir une famille avec personne mais depuis qu'il était avec Leïla toute sa vie était devenue tellement plus belle qu'il ne s'interdisait plus de vivre comme tout le monde grâce à elle ! Samuel fût sorti de sa rêverie par Rémy avec qui il travaillait aujourd'hui !


REMY : (voyant que Samuel ne l'écoutait pas) Docteur Chardeau ?!

 

SAMUEL : (sortant de ses pensées) Quoi ?!


REMY : (en lui tendant un dossier) Vous m'avez demandé d'aller chercher le dossier de Mme Cory, le voilà !


SAMUEL : Tu vois bien que j'ai les mains prises ! Pose-le sur mon bureau, je regarderai après ! 


Rémy posa le dossier sur le bureau avant de quitter la pièce pas étonné du ton sur lequel Samuel lui avait parlé ! Après avoir fini avec la patiente en question. Samuel avait besoin de Rémy pour effectuer une prise de sang à une autre patiente durant ses consultations. Samuel savait qu'il fallait qu'il fasse davantage d'effort avec l'infirmier étant donné qu'il faisait parti de la famille de Leïla étant le petit ami de sa fille aînée s'il voulait prouver à Leïla que cela pouvait vraiment marcher de créer une famille ensemble! Samuel appela donc Rémy qui était dans la salle de soins en train de ranger son chariot pour qu'il fasse la prise de sang en question. Après avoir fait ce que le médecin lui avait demandé, il raccompagna la patiente avant d'aller reprendre son chariot pour quitter à son tour la pièce laissant Samuel seul remplissant le dossier de la patiente. 


SAMUEL : Attends Rémy ! 


REMY : (étonné qu'il ne l'appelle pas par son nom de famille) Oui ?! 


SAMUEL : Tu vas prendre ta pause déjeuner là ?


REMY : Eeuuh oui pourquoi vous avez besoin encore de moi ? 


SAMUEL : Non ce n'est pas ça, ça te dirait qu'on déjeune ensemble ? Au Spoon par exemple ?


REMY : (dérouté) euh...


SAMUEL : Tu n'es pas obligé de dire oui, c'est juste que j'aimerais qu'on essaye de mieux se connaître étant donné que je suis avec Leïla et toi avec sa fille, on sera de plus en plus obligés de se côtoyer donc ça serait pas mal si on essayait de ne pas toujours se tirer dans les pattes l'un de l'autre ! Je te paye le déjeuner pour prouver ma bonne foi !


REMY : (ne sachant pas trop comment interpréter ce changement si soudain du médecin) si vous payez d'accord ! Mais je prends ma voiture.


Samuel se leva pour partir déjeuner avec l'infirmier tout en rigolant de la réponse de Rémy ! Il se doutait avait bien quand lui disant qu'il payait cela le ferait accepter sa proposition au lieu de manger à l'hôpital ! Sur le chemin pour quitter l'hôpital, Rémy et Samuel croisèrent Leïla qui déposa des dossiers à l'accueil, les voyants avec leurs manteaux sur le dos elle ne pût s'empêcher des questionnaient. 


LEÏLA : (s'adressant à Samuel) Vous allez où comme ça ?


SAMUEL : Déjeuner au Spoon, tu veux venir ?


LEÏLA : Je peux pas, j'ai du boulot. Vous y allez que tous les deux ?


REMY : Oui ! C'est le dr Chardeau qui invite ! 


LEÏLA : (surprise) Abon !... Eh bien vous entre tuez pas pendant ce déjeuner !


SAMUEL : (essayant de rester sérieux) On va essayer mais on promet rien !


**********************************

La fin de la garde avait sonné pour l'infirmière contente que cette journée au pas de course soit terminée et qu'elle retrouve ses filles après avoir déserté sa maison depuis hier, elle passa par le bureau de Samuel avant de partir étant donné qu'elle n'allait pas le voir puisque lui était de garde et qu'elle dormait chez elle ce soir. Elle voulait aussi s'assurer que le déjeuner entre Rémy et lui ne s'était par finit par une bagarre ou autres étant donné qu'elle n'avait croisé aucun des deux depuis qu'elles les avaient vus à l'accueil de l'hôpital à l'heure de déjeuner. La belle infirmière arriva dans le couloir qui menait au bureau de Samuel quand il sorti de ce dernier. 


LEÏLA : (son manteau dans les mains) Toujours en entier ?


SAMUEL : (entendant la voix de Leïla il s'arrêta tout en tournant la tête vers l'infirmière) Oui ! Même pas une ecchymose, on peut être civilisé quand on veut ! Tu as fini ta journée ?


LEÏLA : Oui, je suis épuisée ça à été la course toute la journée! Mais ne changes pas de sujet Samuel ! C'était pourquoi ce déjeuner improviser avec Rémy ?


SAMUEL : Ba pour rien comme ça ! 


LEÏLA : Samuel, vous pouvez pas vous entendre et là tu as envie de déjeuner avec lui ! Raconte-le à quelqu'un d'autre car je te crois pas.


SAMUEL : Bon d'accord c'est vrai, j'avais une idée derrière la tête en faisant ça et ça a plutôt bien marché.


LEÏLA : Et je peux savoir c'était quoi ton idée ?


SAMUEL : (rouvrant la porte de son bureau) Entre, on sera plus tranquille ici pour parler.


LEÏLA : (suspicieuse tout en entrant dans le bureau) Qu'est-ce-que tu lui as dit ou fait pour que tu ne veuilles pas le dire dans le couloir ?


SAMUEL : Rien ! J'ai juste envie qu'entre moi et tes filles ça continue de s'améliorer et comme Rémy sort avec Soraya et bien je me suis dit qu'améliorer ma relation avec lui serait que bénéfique ! 


LEÏLA : (souriante) C'est noble de ta part dis-moi ! 


SAMUEL : (lui rendant son sourire) Et dire que je fais ça rien que pour toi !


 LEÏLA : Ça me fait plaisir de voir que tu n'abandonnes pas l'espoir que les filles t'acceptent encore plus. Et sinon ça a portait ses fruits ou bien pas du tout avec Rémy ?


SAMUEL : On va dire qu'il n'est pas si abruti qu'il n'y paraît ! Mais bon on est loin d'être de grands potes ! 


LEÏLA : Je m'en doute c'est pas avec un déjeuner qu'un changement radical se fera mais c'est un bon début non ? 


SAMUEL : Absolument ! En parlant de changement radical... Tu as eu le temps de réfléchir pour...


LEÏLA : Samuel... 


SAMUEL : Non écoute-moi ! Oublie tous les points négatifs, l'avis de tes filles, le mien, tes peurs ! Pense seulement à toi pour une fois ! Toi qu'est-ce-que tu veux ?


LEÏLA : (forcer à l'admettre) Mon cœur me dit de le garder mais ma tête me dit le contraire !


SAMUEL : (tout souriant) Écoute ton cœur alors ! Pour le reste je serais là, on affrontera tout ce qu'il y a à affrontait ensemble je te le promets ! 


LEÏLA : (posant sa main sur son ventre) Tu es vraiment sur de vouloir de lui ?


SAMUEL : (posant sa main sur la main de Leïla tout en la regardant dans les yeux) OUI ! Je le veux vraiment ! 


À peine avoir fini sa phrase, Leïla embrassa Samuel. Une petite partie du poids que pesé sur ses épaules à cause de cette grossesse s'envola instantanément. Ce que Samuel ne savait pas c'est que Leïla avait déjà pris sa décision le matin même après voir vu comment Samuel s'impliquait pour la convaincre de le garder mais n'avait pas prévu de lui dire en le voyant en coup de vent avant de rentrer chez elle ! Elle savait que cela n'allait pas être de tout repos mais ils affronteront les problèmes comme ils viendront ensemble et c'était le principal ! Il lui avait prouvé déjà maintes fois qu'il était déterminé à ce que cela marche entre eux peu importe les obstacles et puis elle était aussi persuadée que même avec son côté possessif et exclusif, il allait être un super père pour cet enfant.


A SUIVRE

4 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?