Leïla & Samuel - Un Amour Compliqué par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Romance

39 Episode 39 - 387

Catégorie: G , 5021 mots
4 commentaire(s)

Les minutes de silence parurent des heures pour Leïla qui n'avait pas prévu ce scénario quant à la réaction de ses filles, elle s'attendait à affronter les hurlements de Noor mais là rien pas un son ne sortait de la bouche de la cadet de la famille. Concernant Soraya contrairement à sa sœur, elle savait qu'elle n'oserait pas le ton mais delà à ne rien dire il y avait une marge. Ne supportant plus ce silence, Leïla le brisa. 


LEÏLA : Je sais que c'est une bombe que ce que vous venez d'entendre mais dites quelque chose au moins.


NOOR : (s'adressant à sa mère) C'est un poisson d'avril en retard en fait ?


LEÏLA : Non pas du tout ma chérie, c'est la vérité ! 


NOOR : (jouant la carte de la provocation) Et les capotes vous connaissez pas ?


LEÏLA : Noor... 


NOOR : C'est un comble pour un gynéco de pas en mettre vous trouvez pas ?!


LEÏLA : Ca suffit Noor ! Je ne te demande pas de comprendre comment c'est arrivé. Je ne veux juste que...


NOOR : Que quoi ? Qu'on accepte sans broncher et qu'on soit heureuse pour vous ! Sérieux c'est le pompom là. En fait tu te contentes pas de briser notre famille tu nous abandonnes pour en faire une autre avec lui ! 


LEÏLA : Absolument pas ! Comment tu peux dire ça. Ce n'était pas du tout prévu ce bébé, tu crois vraiment qu'à mon âge et après tout ce qui s'est passé, j'ai planifié ça ! Mais il est arrivé et je ne peux que l'assumer.


NOOR : Et avorter ça t'es pas venu à l'esprit ? (foudroyant du regard Samuel) car il me semble que c'est légal en France Mr le Gynéco le sait lui ! 


SAMUEL : (se redressant dans le fauteuil) C'est bon on a compris Noor que c'est moi le méchant ! Que tout est de ma faute. Tu peux pas grandir un peu et te réjouir pour ta mère juste pour une fois ! On te demande pas la lune il me semble ! 


NOOR : Mais non bien sûr que non juste d'accepter la situation sans faire de vague ! Alors que c'est la pire connerie qu'a faite ma mère d'avoir couché avec vous ! Et on voit ce que ça donne ! 


SAMUEL : Que tu sois contente ou pas de toute façon, on a pris une décision et tu seras bien obligé de l'accepter ! T'énervé contre moi ou ta mère ne changera rien soit-en sûr ! 


LEÏLA : Bon stop vous deux ! Ma chérie, je te demande pas d'être contente là maintenant, il ne sera pas là demain, tu as encore 6 mois pour te faire à l'idée tu sais.


SORAYA : (sortant de son silence) 6 mois? Tu le sais depuis quand ? C'était ça en fait tes nausées ! 


LEÏLA : Quelques semaines... Oui c'était ça !


NOOR : Pis en plus tu nous le dis que là ! De mieux en mieux !


LEÏLA : (regardant Noor) C'était compliqué Noor, J'ai eu du mal à me faire à l'idée, crois moi quand je te dis que j'ai retourné le problème dans tous les sens et puis (regardant Samuel) on en a discuté peser le pour et le contre et on a décidé de le garder finalement.


NOOR : (regardant Samuel) Je croyais que les familles vous préférez les briser plutôt que les construire! Vous pouvez pas continuer de faire ça plutôt au lieu de s'acharner sur la nôtre ! 


SAMUEL : Non car j'aime vraiment votre mère et moi contrairement à toi, je sais la faire passer en priorité au lieu de penser à moi en premier ! 


NOOR : Oe c'est ça ! En tout cas ne vous attendez pas à emménager ici pour jouer à la parfaite famille ! je n'ai jamais voulu de vous dans ma vie et je le veux toujours pas même avec ça (désignant le ventre de sa mère de la main


SAMUEL : (ironique) Tu as tellement fait d'effort pourtant on en voit la preuve ce soir c'est vrai ! Mais je te rassure, je ne compte pas emménager ici ! 


De cette dispute pourtant prévisible, Leïla commença à se mettre à pleurer. Encore une fois la situation lui prouvait que c'était cause perdue de vouloir que tout se passe bien entre sa famille et Samuel. Pourtant durant le dîner organisé par Samuel, Noor avait fait un effort mais cette annonce de bébé était certainement la goutte d'eau qui fît déborder le vase. Étant enceinte ses émotions étaient dupliquées et elle ne pût retenir ses larmes .


SORAYA : (allant réconforter sa mère tout en fusillant du regard Samuel & Noor) Vous êtes content tous les deux, vous la faites pleurer avec votre dispute à la con ! 


LEÏLA : (reniflant) Ce n'est rien ! 


SORAYA : (s'agenouillant aux pieds de sa mère pour la regarder) Non ce n'est pas rien ! Ok la situation n'est pas l'idéal mais ils n'ont pas à hurler comme ça ! 


SAMUEL : (passant sa main dans le dos de Leïla) Je suis désolé d'avoir haussé le ton ! 


Peinée d'avoir fait pleurer sa mère, Noor s'excusa également en allant la prendre dans ses bras tout en lui disant qu'elle était désolée dans son oreille. Laissant sa place à sa sœur, Soraya alla se rasseoir auprès de Rémy. Leïla essuya les larmes qui avaient coulé sur ses joues et tout essayant de reprendre le contrôle sur ses émotions.


LEÏLA : (regardant tour à tour ses filles, Rémy & Samuel) Je sais que ce n'est pas ce que vous attendiez que je vous dise mais tout le monde doit y mettre du sien car sinon ça va devenir insoutenable pour moi d'accord ? Je vous demande pas de vous sautés au cou à chaque fois que vous vous voyez pourtant ! 


SORAYA : Tu as raison Maman, mais j'ai une question avec ce bébé je suppose que vous allez vouloir vivre ensemble non ?! 


LEÏLA : Pour être franche ma chérie on n'a pas encore pensé à ça. Vous le dire était ma priorité avant tout. 


SAMUEL : J'ai bien la solution à ta question Soraya mais je ne voudrais pas en rajouter une couche.


LEÏLA : (regardant Samuel) Qu'est-ce-que tu veux dire par là ?


SAMUEL : (s'adressant à Leïla tout en regardant la réaction de Noor) C'est juste une idée mais la maison que j'ai acheté est assez grande pour toi, le bébé et Noor. Et puis Soraya & Rémy peuvent rester ici étant donné qu'il faut bien qu'ils vivent leur vie à eux un jour ou l'autre . Mais je le répète c'est juste une idée ...


NOOR : (s'adressant à Samuel) Moi vivre avec vous ? No Way!


LEÏLA : (s'énervant un peu) Noor, tu es toujours mineur je te rappelle! Et je ne compte pas continuer longtemps dans cette situation-là ! Te voir toujours s'opposer à tout, Je te demande ton avis mais c'est encore moi qui décide il me semble !


NOOR : Pourquoi tu me demandes mon avis si au final tu choisis pour moi ! (se levant du canapé) et pis j'en ai marre de tout ça je me casse dans ma chambre !


Soraya se leva également pour rejoindre sa sœur dans sa chambre pour discuter entre elles. Laissant Samuel, Leïla et Rémy seuls dans le salon.

 

LEÏLA : Et toi Rémy tu penses quoi de tout ça ?


REMY : Eh bien je n'ai pas mon mot à dire là-dedans il me semble ! Mais étonnamment l'idée de Samuel est pas mal après ce n'est pas moi qu'il faut convaincre !


SAMUEL : (se fichant que Rémy était avec eux, il attira Leïla sur ses genoux tout en posant son menton sur l'épaule de Leïla, voyant que Leïla était contrariée) Ne t'inquiètes pas pour Noor, il faut lui laisser le temps de digérer tout ça !


LEÏLA : J'aimerais que tu es raison mais je connais ma fille,elle peut être bornée quand elle le veut !


SAMUEL : (souriant) Tout comme sa mère ! Tu en penses quoi toi de mon idée ?


LEÏLA : (se blottissant contre Samuel oubliant totalement la présence de Rémy) Et bien c'est vrai qu'ici il n'y a pas trop de place pour un bébé mais je sais pas ça m'angoisse, je n'ai pas envie que les filles pensent que je les abandonne en emménageant chez toi et pour obliger Noor à vivre avec nous et qu'elle me fasse payer chaque minute de ma décision pour mon bien à moi, je ne sais pas si c'est vraiment une bonne idée. 


SAMUEL : (passant ses bras autour du ventre de Leïla) On fera comme tu le sens d'accord ?! Mais je compte bien être dans la vie de ce bébé que tes filles le veuillent ou non ! 


Rémy quelque peu gêné de voir Samuel et Leïla comme cela toussa pour faire remarquer sa présence quelque peu oubliée ! Au même moment Soraya revint avec Noor. Les filles de Leïla avaient entendu la conversation non cachée de Samuel et leur mère lorsqu'elles étaient dans le couloir entre la chambre de Noor et la cuisine. Suite à la toux ainsi que la présence de ses filles et pour ne pas empirer la situation déjà compliquée, Leïla se redressa et alla s'asseoir dans le deuxième fauteuil bleu resté libre durant toute cette agitation. 


SORAYA : Nous revoilà ! Noor et moi on a discutés dans sa chambre et on trouve que l'idée de Samuel est peut-être une bonne idée en tout cas on veut bien essayer ! Il est peut-être temps pour moi et Rémy de vivre notre propre vie, si tu veux vraiment emménager avec Samuel chez lui et bien on restera ici au lieu de chercher un appartement et puis Noor veut bien faire un essai (regardant sa soeur) hein nounouche?


NOOR : (résignée) Oui... mais je garde ma chambre ici !


LEÏLA : (contente s'adressant à Noor) Tu es sûr ? Si tu veux vraiment essayer c'est super ! (se levant pour prendre dans ses bras ses filles restées debout) Tout se fera pas demain de toute façon on a encore le temps d'organiser tout ça comme tu le sens d'accord ma chérie? 


NOOR : (contente de faire plaisir à sa mère) Je demande à voir la maison avant quand même si elle existe bien sûr ! 


SAMUEL : (rigolant) Oui Noor elle existe il n'y a pas de soucis là-dessus, je peux vous la faire visiter dès maintenant si vous voulez !


NOOR : et Ba allons-y alors ! 


Sur cet enthousiasme venu de très loin de la part de Noor, Soraya & Rémy étaient également partants pour voir cette maison. Rémy était très curieux de savoir à quoi pouvait ressembler la maison du médecin, il ne savait pas trop à quoi s'attendre mais cela avait le mérite d'avoir piqué sa curiosité ! Lui qu'il pensait que Samuel était toujours à l'hôtel.


********************************

Pour ne pas trop en demander à Noor, Leïla avait pris sa voiture pour conduire ses filles et Rémy à la maison de Samuel, le laissant prendre seul sa voiture. Arrivé en premier devant la maison, Samuel avait laissé enclencher l'ouverture du portail pour que Leïla puisse rentrer elle aussi sa voiture dans la cour de la maison. Après avoir garé sa voiture, toute la famille descendit du véhicule pour découvrir l'extérieur de la maison avant de voir l'intérieur.


SAMUEL : (s'adressant à Noor tout en attendant sa réaction) Alors tu en penses quoi ?


NOOR : Eh bien, je m'attendais pas à ça mais pour le moment ça va c'est classe ! Et puis la maison est pas très loin de chez Timothée.


REMY : Il faudrait être difficile pour ne pas aimer quand même ! 


SORAYA : (s'adressant à sa mère dans son oreille pour ne pas que personne ne l'entend) Tu l'as choisi avec lui ?


LEÏLA : (répondant à Soraya d'une voix inaudible pour les autres) Non, je lui ai même pas demandé d'en avoir une. Il l'a acheté de son propre chef. Pourquoi tu me demandes ça ? 


SORAYA : (souriante) Car c'est trop moderne pour que ce soit toi qui l'es choisi.


LEÏLA : (d'une voix plus forte) Ba merci, c'est gentil ! 


Tout le monde se retourna vers Leïla & Soraya qui étaient restés un peu en arrière du fait qu'elles discutaient. 


SAMUEL : (tout excité) Bon vous voulez visiter l'intérieur ?


NOOR : Ba je ne suis pas venue ici juste pour voir l'extérieur moi ! 


Sur l'enthousiasme toujours intact de Noor, Samuel ouvrit la porte d'entrée et laissa les filles de Leïla ainsi que Rémy rentrés en premier pour découvrir de leurs propres yeux l'intérieur. Quand Leïla arriva au niveau de Samuel, ce dernier lui lança un regard interrogatif pour savoir le pourquoi de cette phrase qu'elle venait de prononcer plus fort qu'elle ne le voulait. 


LEÏLA : (interrogative) Quoi ? 


SAMUEL : Rien, Rien ! 


Samuel & Leïla laissèrent Noor, Soraya & Rémy se baladaient dans la maison les suivants derrière au cas où ils auraient des questions ! 


SAMUEL : Alors Noor, l'intérieur est aussi classe que l'extérieur ou pas ?


NOOR : (baladant ses yeux un peu partout) Ça va oé, un peu trop masculin à mon goût mais bon il y a pire comme déco ! Comme celle de Rémy !


SAMUEL : Ta mère a dit la même chose en la voyant ! Mais on pourra changer quelques trucs pour que ça convienne à tout le monde ! 


LEÏLA : (s'avançant vers Noor) Tu n'as pas encore vu la vue qu'on a de la baie vitrée, là il fait noir mais je t'assure que c'est à couper le souffle ! le soleil se couche juste en face.


SAMUEL : Et toi Rémy tu trouves la déco comment ? 


REMY : Franchement ? 


SAMUEL : A ton avis ?


REMY : Je suis plus seventeen dans la déco mais c'est super classe ! 


SORAYA : (regardant vers le salon) On dirait que c'est tout droit sorti d'un magasin de déco tendance ! 


NOOR : Oe moi qui m'attendais à un gros bordel, je suis déçu ! C'est tout clean ici, remarque ce n'est peut-être pas le cas au premier étage . Il y a bien des autres pièces comme des chambres non ?


SAMUEL : Je te laisses aller voir par toi-même ! (faisant signe de la main à Noor de monter les escaliers qui étaient en face de lui)


Noor prit au mot Samuel et grimpa les escaliers pour découvrir l'étage supérieur suivi par Leïla & Samuel. Sans aucune réserve elle ouvrit les portes une à une découvrant d'abord la chambre de Samuel ne laissant pas le temps à Samuel de lui dire que c'était sa chambre. 


NOOR : (refermant la porte) Ok ça c'est une chambre !


SAMUEL : (prenant la main de Leïla) Si tu n'avais pas été aussi vite, je te l'aurais dit. À côté c'est la salle de bain de la chambre. 


NOOR : (voyant que Samuel tenait la main de sa mère d'un ton sec) Ok et les trois autres portes? 


SAMUEL : Eh bien elles sont vides pour le moment a par celle du bout qui est une seconde salle de bain !


NOOR : (refroidie dans son excitation après avoir vu que Samuel & sa mère se tenaient la main) Ok! 


LEÏLA : (lâchant la main de Samuel) Alors ma chérie, Tu en dis quoi ?


NOOR : (avec un peu de mauvaise foi) Je m'attendais à pire mais ce n'est pas mal ! 


LEÏLA : (essayant de faire retrouver l'enthousiasme de Noor) D'accord, si tu veux toujours faire un essai et bien tu choisiras la pièce et on l'aménagera à ton goût n'est-ce-pas Samuel ?


SAMUEL : (regardant Leïla) Oui ! (s'adressant à Noor) Absolument tu as carte blanche pour la déco ! 


NOOR : (s'adressant à Samuel) Budget illimité aussi ?


SAMUEL : (rigolant) Pour la déco ? Si ça peut te faire accepter oui !


LEÏLA : Non mais ça va pas Samuel ?! 


SAMUEL : Ba quoi ? Ce n'est pas comme si que je n'avais pas les moyens et puis comme ça chacun fait un pas vers l'autre pour que tout se passe bien n'est ce pas Noor? 


NOOR : (avec un sourire malicieux) Bien sûr ! Mais t'inquiètes pas maman, je ne vais pas te le ruiner c'était juste pour savoir jusqu'où il était prêt à aller pour que j'accepte ! 


LEÏLA : Raison de plus Noor ! Samuel fait déjà beaucoup d'efforts il n'a pas non plus à se plier à tes quatre volontés ! 


SAMUEL : Bon on va se calmer ok ?! On va dire que ça sera mon cadeau de bienvenue pour Noor et c'est tout ! Et puis meubler une chambre ne doit pas coûter un bras non plus donc il n'y a pas à en faire une montagne si ?


LEÏLA : Vous vous liguez contre moi à ce que je vois ?


NOOR : Ba toi qui veux qu'on s'entends pour une fois qu'on est d'accord sur quelque chose tu t'y opposes ! 


LEÏLA : (résignée) Vous savez quoi, je laisse tomber vous avez gagnés !


Soraya & Rémy étaient restés au rez de chaussée.


REMY : (montant les marches tout en s'adressant à Soraya qui le suivi) Je serai bien curieux de savoir combien coûte cette maison pas toi ? 


SORAYA : Et ça t’avancerais à quoi de savoir le prix ?


REMY : (arrivant en haut des escaliers) Oe tu as raison ! Pourquoi se faire du mal pour rien ! 


SORAYA : (arrivant elle aussi à la dernière marche de l'escalier) Alors Nounouche ?


NOOR : Ba ce n'est pas la maison loin de là mais bon, j'ai illimité pour faire à ma sauce ma chambre alors c'est cool ! 


SORAYA : (allant à côté de sa mère) Illimité ?


LEÏLA : (en regardant tour à tour Soraya & Samuel) Ne me regardes pas comme ça Soraya, ce n'est pas moi qui lui est dit ça ! 


Voulant éviter de se justifier une nouvelle fois d'avoir été aussi ouvert en proposant à une adolescente une carte blanche complète pour le budget de la déco. Il invita tout le monde à redescendre en bas. Précédant tout le monde, Il ne pensait pas faire mal en faisant cela tout ce qu'il voulait c'est que Noor ne se braque pas encore une nouvelle fois ! Il voulait vraiment que cela se passe bien car il ne supportait pas de ne pas vivre avec Leïla et leur enfant à cause des enfants de Leïla car il avait toujours cette peur que l'infirmière privilégie ses enfants au détriment de sa relation avec lui. Et puis l'argent n'a jamais été un souci pour le médecin donc qu'est-ce-que c'était de dépenser 1000 euros pour des meubles si en contrepartie tout le monde était content ! Sur cette réflexion mentale, Samuel arriva au rez de chaussée de la maison et se dirigea vers la cuisine!


SAMUEL : (ouvrant la mini-cave à vin présent dans la cuisine) Tout ça mérite bien du champagne pas vrai ?

 

Leïla, Noor, Soraya et Rémy arrivèrent à leur tour dans la cuisine et s'installèrent autour de l'îlot central.


SAMUEL : (s'adressant à Leïla) Bien sûr pour toi et Noor ça sera autre chose !


NOOR : Et pourquoi j'y aurai pas le droit !


SAMUEL : Il me semble que tu es mineur ! Ce n'est pas parce que je t'ai dit oui pour le budget illimité concernant la déco de ta chambre que je vais te dire oui tout le temps ! 


LEÏLA : (sur le ton de l'ironie) J'espère bien car sinon je me demanderai où est passé le vrai Samuel ?!


REMY : C'est clair car là, je n'ai pas la même personne devant moi c'est limite effrayant !


SAMUEL : (prenant des flûtes à champagne dans l'un des placards de la cuisine) Je sais que je peux être dur au boulot mais je ne suis pas qu'un connard quand on veut bien me laisser une chance...


REMY : J'en prends note ! Sinon cette maison a dû vous coûtez un bras non ?


SORAYA : Rémy ! 


REMY : (ne voyant pas en quoi cette question était déplacé) Ba quoi c'est une question comme une autre ! 


SAMUEL : (versant le champagne dans trois flûtes) Je crois que je me suis déjà fait incendier question argent ce soir donc je te dirai pas le prix mais effectivement la vue à un prix ! 


LEÏLA : (allant chercher du jus d'orange dans le frigo pour elle et Noor) On peut changer de sujets ? Il n'y a pas que l'argent dans la vie. 


SAMUEL : (versant le jus d'orange que Leïla venait de poser à côté de lui) C'est vrai ! On va trinquer plutôt.


Après avoir trinqué tous ensemble sans que personne ne casse l'ambiance, voyant l'heure super tard qu'il était Leïla informa tout le monde qu'il était peut-être temps de rentrer étant donné que Noor avait l'école le lendemain et que le reste de la famille bossait également tôt le lendemain. L'infirmière en se levant ce matin ne s'attendait pas du tout à se retrouver chez Samuel qui plus est avec ses filles. Avec Samuel, ils n'avaient pas eu le temps de discuter vraiment du futur mais était contente que Samuel soit partant pour s'intégrer

vraiment dans sa famille et que tout le monde fasse un vrai effort pour que tout cela se passe convenablement malgré leur passif! Même si elle aurait voulu rester avec lui pour pouvoir discuter vraiment de tout cela, elle préféra finir cette soirée sur une note plus que positive, elle aura tout le temps de voir cela avec Samuel demain.


LEÏLA : (s'adressant à ses filles & Rémy) Il va peut-être falloir penser à rentrer, il se fait tard là et demain il y a boulot et lycée ! 


Sur ces paroles, Tout le monde fût d'accord et s'activa à remettre leur blouson pour rentrer. Samuel ne préféra pas protester de la voir partir et n'ouvrit pas la bouche les laissant partir. 


LEÏLA : (tendant les clés) Tiens les clés Soraya, je vous rejoins.


SORAYA : (prenant les clés) Ok, Bonne soirée Samuel en tout cas vous avez une belle maison !


SAMUEL : Merci, je crois que tu peux me tutoyer maintenant tu penses pas ?


SORAYA : Je vais essayer... 


REMY : Moi aussi ? 


SAMUEL : (levant les yeux au ciel) Même toi Rémy mais oublies pas qu'à l'hôpital, je reste ton supérieur hiérarchique ! 


REMY : (plaisantant) Je risque pas de l'oublier ! Vu comment TU es au boulot. 


SAMUEL : (sur le ton de la plaisanterie) J'espère bien ! 


NOOR : (déjà à la porte prête à descendre les marches qui mènent à la voiture de sa mère) Bon tu attends quoi pour ouvrir les portes Soraya, il caille dehors. (s'adressant à Samuel) Et au fait j'attends la carte bleue pour voir si ce n'est pas du bluff ! 


SAMUEL : (pas surpris de la remarque de l'adolescente) On règle ça quand tu veux Noor ! 


NOOR : Pas de problème ! 


Leïla attendit que ses filles & Rémy soit partis pour parler à Samuel


LEÏLA : (en le regardant) On peut parler deux minutes ?


SAMUEL : Oui qu'est-ce-qu'il y a ? 


LEÏLA : Tu m'as juste pris de court avec tout ça, tu sais on en a pas vraiment discuté tous les deux et j'aurais aimé qu'on en parle avant tu vois. Et qu'est-ce-qu'il t'es passé par la tête pour limite donner ta carte bleue à Noor pour de la déco !


SAMUEL : Je suis désolé, mais j'ai pensé sur le coup que c'était une bonne idée. Et puis vu comment la soirée avait commencé c'est rien du tout si ça permet à Noor d'accepter la situation tu crois pas ? 


LEÏLA : Sûrement ! Mais je voudrais quand même qu'on parle de tous ses changements à venir d'accord, on doit être d'accord tous les deux sinon ça marchera pas ! 


SAMUEL : (approchant ses lèvres de celle de l'infirmière) Je suis d'accord avec toi ! Tout ce que je veux c'est que tu sois heureuse tu le sais ?!


LEÏLA : (s'avançant vers Samuel pour aller à la rencontre de ses lèvres) Oui, je sais !


Samuel enlaça Leïla et pressa ses lèvres plus intensément contre celle de Leïla, il ne voulait pas passer encore une nuit tout seul dans cette grande maison. 


LEÏLA : (essayant de se dégager des bras de Samuel) Samuel s'il te plaît, je dois y aller les filles m'attendent.


SAMUEL : (continuant de l'embrasser dans sa nuque) Je sais... mais j'en ai marre de dormir seul ici !


LEÏLA : (le repoussant gentiment pour qu'il la regarde dans les yeux) Dis-toi que c'est plus pour longtemps si tout se passe bien ! 


SAMUEL : (passant sa main dans les cheveux de Leïla) J'espère vraiment ! 


LEÏLA : (posant une nouvelle fois ses lèvres sur celle de Samuel) A demain ! 


SAMUEL : (rendant le baiser) A demain ! 


Après s'être embrassés une énième fois en guise d'en revoir ! À contre cœur Samuel laissa Leïla sortir de la maison pour rejoindre le reste de la famille qui attendait dans sa voiture. L'heure indiquait presque minuit quand toute la famille rentra chez les Beddiar. Épuisés par cette soirée qui fût encore une fois un ascenseur émotionnel intense, tout le monde ne demanda pas son reste pour aller se coucher. 


*****************************

Le matin arriva un peu trop vite du goût de la famille, quelque peu encore endormie, Leïla se servi un café pour essayer d'être opérationnelle. À peine avait-elle posé la cafetière sur son socle au milieu de la table que Rémy la saisi pour se servir à son tour ainsi que Soraya. Noor fût la dernière à se lever. Le petit déjeuner commença dans le silence pour laisser le temps à tout le monde d'immergé. Tout en buvant son café, Soraya se rappela de l'annonce de sa mère de la veille et se rappela également qu'elle ne l'avait même pas félicité même si elle n'était pas très heureuse de cette nouvelle, cela semblait rendre heureuse sa mère et c'était le principal. Pour cette dernière, elle s'efforcerait de s'y intéressait un au minimum. 


SORAYA : (au risque de mettre de l'huile sur le feu) Tu sais maman, hier on n'a pas eu trop le temps de parler de l'essentiel je trouve.


LEÏLA : (interrogative) C'est-à-dire ? 


SORAYA : (hésitante) Ba on est parti si rapidement visiter la maison de Samuel que l'on n'a pas vraiment parlés du bébé.


LEÏLA : Oui c'est vrai ! Tu sais, je n'y ai pas vraiment pensé non plus, votre réaction à la nouvelle m'inquiétait plus que de savoir où il où elle allait dormir, ni des prénoms rien de tout ça ! Mais j'adorerai en discuter avec toi et ta sœur si vous voulez !


SORAYA : (voyant bien que sa mère aimerait qu'elle et sa sœur s'impliquent également dans cette grossesse) J'aimerais bien oui ça pourrait être super ! Tu en penses quoi Nounouche ?


NOOR : (levant la tête de son téléphone) Euh oui, si vous voulez !


SORAYA : (étonnée) Tu as entendu de quoi on parlait au moins avant de répondre ?


NOOR : (posant son téléphone sur la table) Oui, vous parlez du bébé j'ai bien entendu et puis il faut bien s'en occupé il va pas arriver sans qu'on ne soit rien préparé pour lui ! 


LEÏLA : Tu as raison, on regardera en même temps que l'on ira voir pour tes meubles si tu veux. 


NOOR : Oe si tu veux, une journée shopping illimité ! J'ai hâte ! 


LEÏLA : Pas illimitée Noor ! Samuel n'est pas un distributeur de billets je te ferai dire.


NOOR : Je n'ai jamais dit ça mais bon, un médecin ça gagne bien sa vie non donc on peut en profiter un peu.


SORAYA : Noor !


NOOR : C'est bon je déconne !


REMY : (après avoir avalé ses céréales) Je sais que ça me regarde pas mais pour le boulot, tu vas faire comment ? 


LEÏLA : Pour l'instant je change rien, je continuerai jusqu'à ce que je puisse plus faire mes gardes !


SORAYA : Ne force pas trop non plus ! Car je te connais tu vas dire que tout va bien même si ce n'est pas le cas et après on devra te ramasser à la petite cuillère.


LEÏLA : (touchant la main de Soraya posé sur la table) Je sais, je n'ai pas non plus l'intention de trop forcer, vous inquiétiez pas et puis le bébé sera me dire quand je tire trop sur la corde comme toi et ta sœur vous étiez dans mon ventre pendant mes études d'infirmière. 


Leïla et Soraya finirent leur petit déjeuner rassurées que Noor soit toujours aussi ouverte à l'idée d'accueillir un petit frère ou une petite sœur. Tout était bien parti pour que tout cela se passe le mieux possible mais Leïla devait quand même discuter avec Samuel du déroulement de cette grossesse tardive dont elle avait quelques craintes ainsi que des préparations quant à son arrivée prochaine...


A SUIVRE

4 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?