Annastasia et le pouvoir de l'impérium par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Amitié / Action

7 La marque des ténèbres

Catégorie: G , 2485 mots
0 commentaire(s)

Le professeur Mc Gonagall arriva dans la salle commune avec un air grave. Elle fit taire tous les élèves d'un simple regard.


- Vous avez sûrement déjà tous vu la marque des ténèbres... dit elle sans cérémonie. Le village de Pré au Lard a été attaqué. On ne sait pas encore la gravité de l'événement mais les Aurors sont deja sur place et tout est sous contrôle. Il n'y a plus de danger. Certains professeurs sont allés voir sur place.


II y eut une vague de murmura et Anna était certaine que Padfoot faisait partit du lot. Il pourrait leur dire ce qui s'était passé exactement... Mc Gonagall calma les élèves et les incita à aller se coucher. Anna et Harry restèrent ensemble dans la salle commune en se demandant si c'était l'oeuvre de Lestrange ou de quelqu'un d'autre.


Sirius, Dumbledore, Tamara, Rogue et Chourave s'étaient rendu à Pré au Lard, baguette à la main. Il y avait plusieurs Aurors déjà présents et Sirius reconnu sans peine Remus et Tonks, qui regardait quelque chose avec les autres. Sirius s'approcha d'eux avec Dumbledore.


- Remus, Tonks, que s'est il passé ? Demanda Sirius.

- C'était Bellatrix Lestrange, déclara Remus. Elle a tué un passant...

- Qui ? Demanda Dumbledore.

- Il n'a pas encore été identifié, répondit Tonks. Un homme dans la vingtaine.

- A t'elle fait quelque chose d'autre ? Demanda Dumbledore.

- Elle a laissé un message... dit sombrement Remus. Regardez cela.


II se leva et pointa quelque chose au sol. Sirius s'avança et regarda par terre. Il y avait quelque chose d'écrit en rouge en plein milieu de la rue. Rouge comme le sang.


La vengeance est un plat qui se mange froid. Tu ne paie rien pour attendre, A. B.


- A. B. ? Lut brusquement Sirius.

- Lestrange était dans la cellule voisine de Tracy Hawell, dit Remus. Il se peut qu'elles se soient parlé.

- Annastasia Black, vous pensez ? Demanda brusquement Tamara, qui était discrète depuis le début.


Rémus et Tonks s'échangèrent un regard en se souvenant ses lettres de Anna et de Harry...


- Ne sautons pas aux conclusions trop vite, déclara Dumbledore. Pourquoi Lestrange voudrait elle obéir à Tracy en accomplissant sa vengeance ?

- Elle peut lui avoir promit quelque chose, dit Sirius. Cette femme est prête à tout pour arriver à ses fins.

- Elle est toujours à Azkaban, dit alors Tonks. Lestrange ne pourra jamais entrer à Poudlard. Anna ne craint rien.

- Sirius, Anna ne doit rien savoir la dessus, déclara Dumbledore. Il faut garder cela secret.

- Je ne lui aurais jamais dit, répondit Sirius. Je ne veux pas qu'elle se rende ici elle même...

- Il est vrai que ta progéniture ne connaît pas la prudence, dit Rogue en parlant pour la première fois.


Sa marque avait chauffé lorsque l'explosion s'était fait entendre. Il savait que Bellatrix avait tué quelqu'un.

Sirius lança un regard noir à Rogue. Il savait que cette information pousserait Anna à enquêter elle même. Sa fille était très téméraire et elle avait de la misère à écouter lorsqu'il s'agissait de danger. Sirius ne put s'empêcher d'être inquiet ; si Lestrange s'était rellement enfuis pour accomplir la vengeance de Tracy, l'année n'allait vraiment pas être de tout repos. Elle devait être capturé et assez vite.

À Poudlard, la nuit fut agité pour Anna et Harry. Ils ne purent dormir paisiblement et se levèrent aux petites heures pour aller voir Padfoot. Ils sortirent de la salle commune, habillés un peu croche et avec l'air fatigué. Ils se rendirent aux appartements de Padfoot et entrèrent sans cérémonie. Celui ci était assis dans un fauteuil, l'air inquiet et pensif.


- Que faites vous là à cette heure ci ? Demanda Padfoot en fronçant les sourcils. Vous avez cours dans deux heures seulement.

- On voulait savoir ce qui s'est passé hier soir, répondit Anna en s'assoyant.

- Tu es allé voir avec les autres profs ? Dit Harry.


Padfoot soupira longuement.


- Oui, répondit il. Il semblerait que Lestrange a commis son premier crime depuis sa sortie...

- Quelqu'un est mort ? S'horrifia Anna.

- Oui, dit gravement Padfoot.

- Pourquoi elle la tué ? Demanda Anna.

- On en sait rien pour le moment, répondit Padfoot.

- Mais pourquoi elle s'est rendu aussi près de Poudlard ? Demanda Harry.

- Je ne sais pas...

- Et pourquoi elle a fait apparaître la marque des ténèbres dans le ciel ? Demanda Anna.

- Les Mangemorts la font apparaître lorsqu'ils tuent quelqu'un, répondit Padfoot.

- Y'avait il d'autres Mangemorts ? Demanda Harry.

- Non, et ça suffit, vos questions. Les Aurors et l'ordre du Phénix sont sur le coup.

- Cela veut dire qu'elle se tiens près de Poudlard, dit Anna en regardant Harry.

- Elle est déjà partie, dit brusquement Padfoot. Ne vous mêler surtout pas de ça, vous deux.

- Que veux tu que l'on fasse ? Maugréa Harry. On ne va pas sortir de Poudlard.

- Je l'espère bien, grogna Padfoot. Elle sera vite retrouvé, ne vous en faites pas avec ça. Allez vous recouchez un peu, maintenant.


Anna embrassa son père et Harry en fit de même. Ils avaient tous les deux la sensation que Padfoot ne leur avait pas tout dit. Ils allèrent dans la salle commune et restèrent a discuter ensemble, plutôt que retourner se coucher. Ron les rejoignit une heure plus tard, surpris de les voir déjà réveillés.


- On est allé voir Padfoot, expliqua Harry. Lestrange a tué quelqu'un a Pré au Lard, mais il n'a rien voulu nous dire de plus...

- Espérons qu'elle se fasse attrapper rapidement, répondit Ron, effrayé. Selon Neville, c'est vraiment une folle furieuse !


Anna le savait que trop bien à présent : elle avait torturé les parents de Neville jusqu'à les rendre fou. Anna ne savait pas comment faisait Neville pour continuer à vivre comme cela... elle, elle aurait voulu les venger jusqu'à sa propre mort.

IIs allèrent dans la Grande Salle pour déjeuner. Tous les élèves ne parlaient plus que de la marque des ténèbres. Anna entendit même des Serpentard dire que les Mangemorts allaient reformer leur groupe. En allant en cours de potion, le trio croisa Malfoy et ses acolytes près de la porte. Rogue n'était pas encore arrivé. Hermionne leur fit des gros yeux en les voyant s'approcher de Malfoy. Celui ci se tourna vers eux.


- Vous êtes au courant de ce qui s'est passé cette nuit ? Demanda Malfoy d'un ton moqueur.

- Qui ne l'est pas ? Rétorqua Anna.

- Vous êtes les prochains, ricana Malfoy.

- Qu'est ce que tu en sais ? Répliqua Harry. Ah, c'est vrai, ce sont les petits amis de ton papa, les Mangemorts.


Malfoy plissa les yeux en le regardant.


- Fais bien attention à ce que tu dis, Potter, dit il lentement. Peut être bien que le prochain pourrait être ton stupide parrain.

- Ne l'insulte pas ! Rugit Harry. Il n'y a que toi pour te réjouir d'une telle atrocité !

- Je ne m'en réjouis pas, répliqua Malfoy. Seulement, il est temps que le ménage se fasse...

- Dégage de notre vue, cracha Anna.

- Faites bien attention à vos arrières, chuchota Malfoy en voyant Rogue arriver.


Celui ci les toisa du regard et ouvrit la porte de sa classe. Le cours sembla interminable pour Anna. La potion qu'elle devait faire explosa trois fois de suite et elle fit concurrence à Neville en nombre de fois qu'elle avait raté sa potion. Elle soupira lorsque Rogue l'insulta sur son incompétence mais ne dit rien. La cloche retentit et elle resta un instant. Elle avait décidé de parler à Rogue... Celui ci la regarda drôlement.


- Oui, miss Black ? Dit il en arquant un sourcils.

- Monsieur, je sais que vous n'êtes pas très porté à me croire... dit lentement Anna. Mais, Malfoy m'a dit quelque chose de bizarre.

- Que vous a t'il donc dit ?

- Que Harry et moi allions être les prochains, par rapport à l'attaque de Lestrange à Pré au Lard.

- Ce qu'un gosse de onze ans vous dit ne m'intéresse pas, miss Black. Ce sont de stupides disputes d'enfants.


Anna fut indigné et elle croisa les bras.


- Il nous a menacé et cela vient probablement de son stupide Mangemort de père ! S'emporta t'elle.

- Vous ne prenez pas ce ton avec moi, Black. Peut être que cela est permis avec votre imbécile de père, mais pas avec moi.

- Ne l'insultez pas, répliqua Anna entre ses dents.

- Déguerpissez de ma classe. Et vous feriez mieux de parler de vos problèmes avec votre père.

- C'est ce que je vais faire ! S'exclama Anna. J'ai été bête de croire que vous auriez pu m'aider.


Rogue ouvrit la bouche mais Anna tourna le talons et s'enfuit de la classe. Harry et Ron l'attendait de l'autre côté.


- Que lui as tu dit ? Demanda Harry, intrigué.

- Rien d'important, grogna Anna. Je voulais juste savoir s'il savait quelque chose à propos de l'attaque de Lestrange.

- Et puis ? Fit Harry.

- Rien du tout...


IIs allèrent dans la Grande Salle puis allèrent à leur prochain cours. Anna ne croisa pas Padfoot, il semblait avoir disparu pour la journée... Au cours de Métamorphose, les élèves posèrent plusieurs questions sur la marque des ténèbres. Les poufsouffle semblaient très inquiet de son apparition soudaine la veille. Mc Gonagall les rassura en disant que Bellatrix Lestrange était la seule Mangemort connu en dehors d'Azkaban, mais Anna et Harry savaient que c'était faux. Anna se disait même que presque tous les parents des Serpentard l'était...

Le soir venu, Anna et Harry se rendirent aux appartements de Padfoot tandis que Ron restait dans la salle commune pour se chicaner avec Hermionne à propos d'un devoir. Arrivés devant la porte de Padfoot, les enfants entendirent des voix et collèrent aussitôt leur oreille sur la porte. C'était une voix d'homme - à leur plus grand soulagement - qui parlait avec Padfoot.


- Ta fille est beaucoup plus maligne que toi, disait Rogue d'un ton froid. Si tu ne veux pas qu'elle soit au courant, il va falloir être subtile.

- Ce n'est pas parce qu'elle te pose des questions qu'elle sait quelque chose. Elle s'inquiétait de Malfoy, apparemment.

- Je voulais juste t'avertir.

- Depuis quand tu te soucis de ma fille ?

- Depuis qu'elle est la...


Rogue s'interompit soudainement et la porte s'ouvrit brusquement. Les enfants sursautèrent et firent mine de cogner.


- Potter, Black, glapit Rogue.


Il lança un regard noir à Padfoot et sortit ans cérémonie.


- Vous écoutez aux portes, maintenant ? Gronda Padfoot en les faisant entrer.

- Euh... dit Harry.

- Qu'est ce que tu me caches ? Demanda suspicieusement Anna.

- Je ne te cache rien, répondit fermement Padfoot. Seulement, il y a des choses qui ne vous regarde pas, toi et Harry.

- Comment ça ? S'enflamma Anna. C'est à propos de la marque des ténèbres ? Lestrange veut accomplir quelque chose ?

- Annastasia, je n'en sais pas plus, dit Padfoot.

- Mais pourquoi Rogue t'a dis que... commença Anna.

- C'était une conversation privé, gamine. Tu n'as pas le droit de me poser des questions là dessus.

- Ça a un rapport avec Tracy ? Demanda alors Harry.

- Non ! S'exclama Padfoot un peu trop vivement. Ça suffit, vous deux. Si vous êtes venu m'interroger, vous pouvez repartir tout de suite.


Anna et Harry s'échangèrent un regard confus. Padfoot était à pique et ils ne savaient pas pourquoi. Bien sûr, ils n'auraient pas dû écouter à la porte, mais d'habitude, Padfoot ne leur cachait rien du tout. Les enfants restèrent assis mais firent la moue.


- Entucas, dit alors Harry, on voulait te parler de ce que Malfoy nous a dit. Mais Rogue la fait avant nous, apparament.

- Il m'a dit qu'il vous avait menacé, dit Padfoot plus doucement. Vous croyez que ça vient de son père ?

- Peut être, répondit Anna. On en sait pas plus, de toute façon. Cela peut aussi bien être des menaces en l'air...

- Sauf qu'il avait l'air assez sûr de lui, fit remarquer Harry.

- Évitez le le plus possible, conseilla Padfoot. Vous êtes en sécurité à Poudlard. Et je suis là, en plus.

- Je sais, répondit Harry. Que penses tu de tes cours de duel ? Demanda t'il ensuite pour changer de sujet.

- C'est chouette, répondit Padfoot. J'ai eu un cours avec les Gryffondor de septième année et je trouve que ce sont les meilleurs.

- Dommage que les premières années n'ont pas de cours de duel, dit tristement Harry.

- L'année prochaine, fit Padfoot en lui ébouriffant les cheveux.

- Si l'ancien prof n'est pas revenu, dit Anna.

- Ouais... fit Padfoot. Au fait, je ne serais pas disponible samedi soir. Moony vient faire un tour à Poudlard pour la pleine lune.

- Où va t'il se transformer ? Demanda Harry.

- Dans la forêt interdite, répondit Padfoot. Dumbledore est d'accord, c'est même lui qui la proposé. Nous irions très loin dans la forêt et il n'y aura aucun danger pour les élèves.

- Est ce qu'on pourra le voir ? Demanda Anna.

- Je ne pense pas... Je vais le ramener avec Tonks après. C'est elle qui va le soigner.

- D'accord, répondit Anna d'un ton abattu.

- N'en profitez pas pour faire des bêtises samedi... prévient Padfoot.

- On ne fais jamais de bêtise ! Répondit Anna en souriant innocemment.


Ils passèrent la soirée ensemble et Anna ne cessait de se demander qu'est ce que son père lui cachait. Rogue l'avait dit clairement ; elle ne devait pas être au courant. Cela avait il un rapport avec Tracy Hawell ? Elle était à Azkaban avec Lestrange mais pourquoi alors elle ne s'était pas enfuis avec elle ? Anna avait tant de question sans réponse. Elle ne pouvait rien y faire... Elle devait seulement attendre de voir ce qui se passait. Ou bien, elle pouvait aller chercher les réponses elle même. Peut être que Malfoy savait quelque chose de pertinent. Elle devait lui parler seul à seul pour le forcer à lui dire ce qu'il savait. Oui, c'est ce qu'elle allait faire, puisque son propre père ne voulait rien lui dire...


0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?