Jurassic World: Humanité et Existence. par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Deviation / Science-fiction / Amitié

13 Marie.

Catégorie: K+ , 628 mots
0 commentaire(s)

Marie.


(Point de vue de Crétacia)


<<Enfin nous sommes de retour au parc, l'attente du procès a épuisé tous le monde. Alors que je passe une porte, une petite chose se jette sur moi et me serre contre elle. D'abord surprise, je remarque qu'il s'agit d'une des enfants hybrides dont nous avons encore la charge. Il s'agit d'une petite dimorphodon, reconnaissable à sa peau verte et aux marques noires sur son visage. Elle possède une membrane de peau sur ses bras, donnant une allure d'aile, mais Julia m'avait expliquée que le corps de la petite n'était pas conçu pour pouvoir voler, ces ailes étaient donc des handicapes. Elle avait aussi conservée sa queue de ptérosaure, terminée par un triangle de peau, ainsi que ses dents, elle n'avait pas héritée de dents humaines. De sa part humaine, ses mains étaient presque semblables, hormis les griffes, et elle avait une chevelure dont la couleur était un mélange entre le brun et le vert. La petite, car elle était de petite taille, lève son regard vers moi, mes yeux croisant les siens, d'une teinte orange.>>

-Marie… ?

<<C'est tous ce que je pouvais dire, Marie. Le nom que je lui avais donné peu de temps avant l'attaque. Elle était timide, et voir qu'elle faisait le pats avec moi, me rendait, comment dire, étrange. Impossible pour moi d'expliquer ce que je ressentais à son contact. Soudain, des médecins arrivent.>>

-Désolé monsieur, explique l'un d'eux à mon père qui est juste là. Quand votre retour s'est confirmé, elle s'est échappée de sa chambre pour vous trouver.

<<Marie se colle contre moi encore plus, elle ne fait toujours pas confiance aux humains, même Ali n'arrive pas l'approcher. Je me penche légèrement pour la porter dans mes bras, où elle s'accroche autour de mon cou.>>

-Bon, dis-je. Je vais ramener Marie dans sa chambre.

<<Marc me fait un signe et Ali sourit, alors que je m'éloigne, j'entends papa ordonner plus de soutient du côté de la sécurité. J'arrive près de la chambre de Marie et l'ouvre. Je dépose la petite sur son lit.>>

-Alors, commençais-je. Tu veux quelque chose?

-J'ai… j'ai f... aim…

<<Ça me rappel mes débuts avec Julia et Nina.>>

-Très bien, tu veux de la viande?

-N… non… fit-elle.

-Du poisson?

-Non… plus...

-Des insectes alors?

<<Elle fit oui de la tête. Je me lève pour aller près d'une petite réserve, destinée à aider les jeunes à se nourrir par eux-mêmes. Je prends quelques coléoptères et un mille-pattes et je les présentes à Marie. Elle en croque un rapidement.>>

-Marie? dis-je avec un air sévère. Qu'est-ce qu'on dit?

-Mer… Mer… merci…

-C'est bien ma grande.

<<Je lui souris et elle prend un autre coléoptère pour le manger, alors que moi, j'attrape le mille-pattes, qui marchait sur mon bras. Normalement, je n'aime pas les bestioles rampantes, mais là, j'ai faim. Soudain, Marie se met à roter.>>

-Marie! Ça ne se fait de BURP!

<<Je mets ma main sur ma bouche, honteuse de ce que je viens de faire. Marie se met à rire, à se tordre sur son lit, je finis par rire avec elle, ironisant la situation. Je reste avec elle un moment, jusqu'à ce qu'elle s'endorme, sa tête sur mes genoux, pendant que je caresse ses cheveux. Puis, Nina arrive.>>

-Crétacia?

-Oui Nina?

-On a du nouveau sur ceux qui nous ont attaqué, vient.


A SUIVRE.



0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?