Jurassic Park - Retour Fatal par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Action

5 Morta Automobile

Catégorie: G
0 commentaire(s)

Morta Automobile

 

Richard Levine arrêta le moteur de son Explorer. Kevin observa la bâtisse qui se dressait devant lui.

Une bâtisse haut de trois étages. Deux grosses portes de garage de 2 étages et demi de haut étaient de chaque côté d’une porte ordinaire où, depuis deux ans. Richard Levine entrait et sortait. Cette bâtisse appartenait à Jonathan Morta. Levine avait besoin de lui pour qu’il construise des véhicules légers, fiables et robustes à la fois. Il ne fallait pas que ces véhicules puissent consommer de l’essence. Il fallait à Richard Levine des véhicules tout terrain qui marchent à batterie et à l’énergie solaire. L’usine de Jonathan Morta construisait exactement ce que Levine avait besoin.

Kevin et Richard sortir de la voiture en claquant les portières.

-Que faisons-nous ici Richard ? demanda Kevin. Nous ne sommes pas supposé attendre le Dr Sattler au restaurant ?
-La limousine l’amène ici, répondit Richard. C’est ici qu’on va discuter.
-Pourquoi ? Qu’y a-t-il ici ?
-Pour l’expédition j’aurais besoin de véhicules spéciaux. Jonathan Morta construit exactement ces véhicules.

Richard appuie sur la sonnette. Jonathan répond à l’aide du haut parleur.

-Ouais ? Qui est là ?
-C’est Richard Levine.

Une sonnerie se fut entendre et Richard ouvrit la porte. Il laisse Kevin passé avant lui.

Kevin regarde l’usine du plancher au plafond et de la porte au mur du fond. On pouvait entendre la chanson « Big Hat, No Cattle » de Randy Newman. Dans le fond et à la hauteur du deuxième étage, il y avait un bureau avec des tas de table à dessin, des images, des peintures de véhicules modifiés traînent sur le mur du fond. En dessous du bureau, deux HONDA CR-V de couleur vert forêt sombre étaient aligné un à côté de l’autre. Les véhicules semblent être avoir été modifier … pas seulement modifier avec les plaques solaire, mais les voitures ont été renforcer et semblait plus larges que les modèles originaux. Même si Richard a dit que l’île sur laquelle ils allaient n’avait plus aucun signe de vie, il fallait quand même être prudent. Plus sur la gauche et par en avant de l’usine il y avait une caravane. Le gros véhicule était de la même couleur que les deux CR-V. Un des deux côté de la caravane était ouvert. On pouvait voir à l’intérieur des lits superposés par groupe de deux, une petite cuisine et un petit laboratoire.

Jonathan salua Richard en descendant les escaliers de son bureau. Jo va à leur rencontre.

-Salut Richard ! dit Jonathan d’une voix heureuse.
-Salut ! Tu as l’air de te réjouir Jo. Pour quelle raison ?

Jo pointe les trois véhicules.

-Je les ai fini Richard, dit-il joyeusement. Je les ai fini. Comme tu les voulais même avec quelques petites modifications.

-J’espère pour toi que c’est des bonnes modifications.
-Ne t’inquiète pas Richard, je sais que tu es difficile.
-Oui …

Richard s’avance et observe les véhicules.

Kevin regarde Jonathan. C’était un homme assez jeune, grand, les cheveux de couleur blond. Il n’avait pas l’air d’un homme d’affaire sérieux, même d’un homme d’affaire tout court. Mais selon Levine c’est un bon gars.

Richard revient vers les deux autres,

-Jo, je te présente mon stagiaire Kevin Bay.

Jo et Kevin se serrent la main.

-Je peux vous tutoyer et vous appeler Kev ? demanda Jonathan.
-Bien sûr Jo.
-Parfait ! Es-tu du voyage ?
-Hé oui ! Comme …
-Kevin va conduire un des deux CR-V, coupa Richard.
-Bien, répondit Jonathan. Qui va être avec nous pour le voyage ?
-Nous aurions le Dr Sattler et nous trois je pense.
-Personne d’autre ? insista Jonathan.
-Je ne crois pas.
-Ça à l’air important, ajouta Kevin.
-De quoi ? demanda Jonathan Morta.
-Le nombre de personne, répondit Kevin. C’est ça qui à l’air important. Et je me demandais pourquoi.
-C’est pour le gouvernement Costa Ricain.
-Comment ça ? insistant Kevin.
-Depuis qu’ils ont su qu’on irait sur Isla Nublar. Ils tiennent notre cause à coeur. Et ils tiennent même à ce que quelqu’un de leur bord nous accompagne sur l’île.

À ses mots, Levine se retourne vers Jonathan et lui dit :

-Comment ça : Un des leurs vient avec nous ?
-C’est leur condition Richard, expliqua Jo. Je n’y peux rien.
-Pourquoi ne me l’as tu pas dit ? cria Levine.
-Je l’ai su ce matin, et comme je savais que tu venais me voir aujourd’hui. Je me suis dit que ce n’était pas nécessaire que je t’appelle.

Richard s’éloigne et réfléchit.
Jonathan parle avec Kevin.

-Depuis combien de temps est-ce que tu travailles avec lui ? commença Jo.
-Au moins deux mois à peu près.
-Est-il aussi … comment dire?
-Aussi … fils à papa ? proposa Kevin.
-Oui, dit Jonathan en riant, si on peut dire, oui.
-C’est grand ici.
-Oui, vient je vais te faire visiter.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?