TITANS 2: La Colère des Dieux par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Crossover / Drame / Fantastique

2 Chapitre 1 - Un Monde d'Humains et de Titans

Catégorie: G , 5059 mots
0 commentaire(s)

Arendelle

Un an s'était écoulé depuis la bataille des titans qui avait presque emporter toute le royaume avec eux. Mais en un an, Arendelle avait pu se relever et continuer à vivre, le tout avec la détermination et la force du peuple de vouloir voir son royaume prospérer à nouveau. Les maisons avaient été reconstruites, les rues également et au fil des mois, la ville et capitale du royaume avaient retrouvé sa beauté d'antan. Encore une fois, les quais accueillaient les nombreux navires venant de tous les pays en accord commercial avec Arendelle et en apportant leurs marchandises diverses et variées. Les marchands derrière leurs étals sur la place principale qui avait été reconstruite continuaient à vendre leurs produits, tandis que les citoyens marchaient, discutaient, se promenaient, et que les enfants riaient et s'amusaient dans les rues, comme si rien ne s'était passé. En ce début d’après-midi ensoleillé, bien que le début de l’hiver soit proche, tout était calme en ville. Néanmoins, le souvenir de la bataille restait dans les mémoires de beaucoup, les collines détruites et les falaises en ruine du fjord témoignant encore de ce jour dramatique. La nouvelle de l'existence, ou le retour des titans, s'était répandue rapidement au-delà des frontières et de nombreux royaumes voyaient dans ces créatures une grande menace pour l'humanité. L'existence des titans avait provoqué des troubles parmi les populations humaines, en particulier du côté religieux. En effet, avec le retour des titans, de nombreux anciens cultes les idolatrant revinrent à la vie et se dressaient maintenant contre les religions comme le christianisme, l'islam, l'hindouisme et bien d'autres, affirmant que les titans étaient les seuls vrais dieux, en particulier Godzilla, considéré comme le roi des dieux et qui, selon certaines légendes, fut celui qui apporta la vie sur terre, mais qui la détruirait un jour afin de punir les humains pour leurs péchés. Ces querelles ont entraîné de plus en plus de conflits religieux et même en Norvège, la reine Elsa avait dû mettre fin à certains cultes fanatiques qui menaçaient l'équilibre du royaume. Pour sa part, la jeune reine a refusée de croire que Godzilla se révélerait être le destructeur de l'humanité, l'ayant déjà rencontré et découvert qu'il était un protecteur.

Cependant, la reine Elsa avait catégoriquement maintenue son désir de coexister avec les titans gardiens, en gage de gratitude, en particulier avec leur roi, Godzilla, avec lequel la jeune reine des neiges avait noué un lien fort, ce même lien qui leur avait permis de sauver Arendelle. En signe de gratitude envers les titans, Elsa avait ordonner la construction d'un mémorial sur la place principale sur lequel étaient gravés les noms des vrais héros: Ishiro et Ulrik, deux hommes de grande valeur qui avaient donné leurs vies pour sauver ce royaume. Le roi César, le protecteur d'Arendelle, qui s'était aussi sacrifié. Et tout en haut du mémorial, le nom de Godzilla, le sauveur d’Arendelle.

Dans la cour du château, qui avait également été complètement réparée, Anna était assise, souriante, sur la fontaine en marbre au milieu de la cour et regardant son mari, Kristoff, en train de s'entraîner au combat à l'épée. Alors que l'hiver approchait et que les températures froides commençaient à se faire sentir légèrement, la jeune princesse d'Arendelle s'était habillée plus chaudement, vêtue d'un manteau bleu clair recouvert d'une fine couche de fourrure et d'une grande robe de couleur assortie, ainsi que de mouffles et des bottes. Le jeune vendeur de blocs de glace, l'épée à la main, a eu du mal à trouver l'équilibre parfait et a de nouveau été jeté à terre par son adversaire, un homme dans la quarantaine, en cotte de mailles et une veste en cuir tané, les yeux bleus, le visage durci et la tête chauve. Kylian était le petit frère d'Ulrik. Après la mort de ce dernier, il était venu à Arendelle, à la demande de la reine, pour devenir le nouveau capitaine de la garde royale. Kylian était beaucoup moins fermé sur lui-même que son frère et avait volontiers accepté d'aider Kristoff à s'entraîner à l'épée. Kristoff secoua la tête pour retrouver ses esprits alors que Kylian se dirigeait vers lui, souriant mais ne se moquant pas, et lui tendit la main pour l'aider à se relever.

_ "Garde un bon soutien sur tes pieds. Le moindre faux pas peut te mener à la mort."

_ "Je vais essayer de m'en souvenir. Je suis meilleur avec un piolet qu'avec une épée." répondit Kristoff en soupirant. Kylian lui donna une minute ou deux de pause et alla poser son épée d'entraînement près d'un tabouret et prit sa serviette pour s'éponger un peu le front. Kristoff a profité de cette courte pause pour rejoindre Anna à la fontaine. La jeune princesse lui sourit et se leva. Le couple échangea un petit baiser amoureux et se rassied sur la fontaine.

_ "Avec un peu de pratique, tu deviendras un grand guerrier, tu verras." Anna lui a dit pour l'encourager. Son éternel optimisme ne cesserait jamais de faire sourire Kristoff, même s'il ne semblait pas convaincu par lui-même.

_ "Honnêtement, je n'imaginais pas ça comme ça. C'est plus difficile que ce que je pensais."

Anna rit doucement.

_ "Tu es marié à la princesse d'Arendelle, tu as été anobli par la reine elle-même ... tu aurais du deviner que devenir membre de la famille royale d'Arendelle nécessite certains efforts."

Elle parla d'une voix faussement alarmante pour se moquer gentiment de Kristoff, ce qu'il avait deviné, et secoua doucement la tête avec un sourire. Son bras vint doucement enlacer Anna à la taille.

_ "Oh, mais je ne me plains pas. Je suis le mari de la plus belle femme du royaume, et bientôt la famille va s'agrandir ..." dit-il, tout en posant doucement sa main sur le ventre arrondi d'Anna. La princesse était enceinte de plus de huit mois maintenant, et l'accouchement serait sur le point d'arriver, elle le savait. Elle se sentait de plus en plus fatiguée et n'avait pas beaucoup bougée ces dernières semaines, et à juste titre. L'idée d'avoir un enfant la remplissait de bonheur et elle ne se souciait pas de la douleur. Bien qu'il ne le montrait pas, Kristoff était de plus en plus nerveux et craignait que quelque chose ne se passe mal lors de l'accouchement. Essayant de changer ses pensées, il pâlit doucement l'estomac d'Anna.

_ "A ton avis, ce sera un garçon ou une fille?" Il a demandé. Anna haussa les épaules.

_ "Les dieux seuls le savent. Nous le découvrirons quand le moment viendra, mais si c'est une fille, je sais comment nous l'appellerons ..... Iduna."

Anna avait prononcé ce nom avec une certaine tristesse dans son ton, mais Kristoff pensa que c'était simplement parce qu'elle avait choisi le nom de sa défunte mère. Ce serait un hommage merveilleux pour elle. Il acquiesca. Anna sentit sa gorge se serrer mais elle se força à rester positive. Cette journée était trop belle pour être envahie par des souvenirs douloureux.

 _ "Et cette fois, nous pouvons vraiment considérer cet enfant comme le nôtre." dit Kristoff. Anna le fixa un peu sévèrement, devinant ce qu'il voulait dire par là.

_ "Kristoff, s'il te plaît, ne recommence pas."

Kristoff soupira lourdement, désolé d'avoir insisté sur ce point, mais pensa que d'un côté il avait raison.

_ "Ecoute Anna ... Je sais que Zilla pense que tu es sa mère parce que tu es la première personne qu'il a vu quand il est sorti de son oeuf et que tu as pris soin de lui pour sauver sa vie. Mais avant tout, c'est un titan. Tu te souviens du jour où il voulait dormir dans le château? Il avait tellement grandi pendant la nuit que, le lendemain, il ne pouvait plus bouger sans risquer de faire s'écrouler la pièce autour de lui. Il a fallu presque toute la journée pour le faire sortir sans dommage grave."

Anna se souvint de ce jour-là, plutôt drôle, même si Zilla avait semé la panique parmi les domestiques, surtout quand il avait voulu aller à la cuisine à cause des odeurs des plats préparés. Alors qu'elle s'en souvenait, elle regarda vers la baie.

_ "Quoi qu'il en soit ..." dit-elle "... Zilla n'est pas revenu depuis des semaines et la dernière fois que je l'ai vu, il nageait dans les eaux autour du fjord. Il a probablement trouvé une grotte sous-marine dans la région pour trouver refuge."

Kristoff a soudainement ressenti un léger coup derrière sa jambe.

_ "Aie!" Kristoff se tourna pour voir Olaf, tenant un bâton en bois dans sa petite main, et se retrouva en position de duel avec un regard sévère.

_ "Moi, Chevalier Olaf, je te défie Kristoff!" cria fièrement le petit bonhomme de neige. Kristoff leva un sourcil et soupira, tandis qu'Anna eut un rire étouffé. Assis sur son tabouret et prenant une gorgée dans sa gourde d'eau, Kylian observa également la scène avec amusement. Kristoff a décidé de se faire prendre au jeu et s'est tourné vers Olaf.

_ "D'accord, chevalier, je relève ton défi." dit-il alors qu'il se dirigeait vers son épée d'entraînement pour commencer son "duel". Anna rit doucement et décida de revenir un peu plus tard, sentant le froid pénétrer lentement dans ses vêtements et décida, pour sa santé et celle de son futur enfant, de rentrer à l'intérieur du château. En se levant, son regard se posa sur les deux statues qui ornaient maintenant la fontaine en marbre. Elsa avait façonnée ses deux petites statues avec ses pouvoirs. L'une d'elles représentait le roi César, debout et fier, rugissant et se tenant dans une position de combat. L'autre statue représentait Godzilla, également dans une position forte et dominante, regardant par-dessus son épaule et rugissant puissamment. Anna venait chaque jour admirer ces splendides statues, symboles des héros qui avaient sauvé leur royaume. Certaines nuits, Anna avait encore des cauchemars à propos de cet événement qui avait presque vu la destruction totale d'Arendelle, mais elle savait que désormais c'était une chose du passé. Alors que Kristoff et Olaf commençaient leur duel de chevaliers, sous les éclats de rire de Kylian, Anna, retrouvant sa bonne humeur en entendant les éclats de rire, traversa le porche du château.

Pendant ce temps, quelque part, l'atmosphère était beaucoup plus sérieuse et calme. Elsa était assise à une chaise derrière un bureau en bois magnifiquement sculpté sur lequel se trouvait une pile de documents. Le bureau privé de la reine était de taille moyenne, joliment décoré avec des meubles et des tableaux coûteux, un lustre en cristal suspendu au plafond, une petite cheminée dans laquelle dansaient quelques petites flammes sur des bûches et un grand tapis au centre de la pièce. Une grande fenêtre à droite donnait une vue splendide sur les quais et la baie. Elsa portait une nouvelle robe élégante, de couleur bleu foncé, recouverte de centaines de petites paillettes argentées ressemblant à des flocons de neige et d'une confortable fourrure blanche autour des épaules.

Elsa était concentrée sur la signature d'un document autorisant la construction de nouvelles routes dans les landes environnantes afin d'améliorer la facilité d'accès aux chariots de livraisons. La jeune reine était enfermée dans son bureau depuis plusieurs heures et la fatigue s'est fait sentir. Elle soupira, replaçant sa plume dans l'encrier et frottant doucement sa tempe. Être reine n'était pas facile tous les jours, elle le savait déjà et l'assumait entièrement. Elle réalisa que, autour d'elle, une pluie de flocons avait commencé à se former à la suite de son ennui. Elle se calma en vidant son esprit et les flocons disparurent dans les airs.

Heureusement, Anna n'a pas vu cela. Reculant sur le dossier de sa chaise, Elsa prit quelques secondes pour respirer un peu avant de relire les documents. Son regard se posa sur le gros livre d'Ishiro, également sur le bureau. Au cours des dernières semaines, Elsa avait pris l'habitude de regarder quelques pages par jour pour en apprendre davantage sur les mythes entourant les titans. Elle espérait également savoir si sa magie avait quelque chose à voir avec Godzilla et les titans, ce qui pourrait expliquer l'origine de son pouvoir et son lien privilégié avec le roi des monstres, mais rien pour le moment. Elle décida de se lever quelques instants et marcha en silence vers la grande fenêtre et admirer à l'extérieur, les navires naviguant nonchalamment sur les eaux paisibles de la baie, ainsi que des essaims de mouettes volant vers la grande mer. Elle a également vu les restes des collines et des falaises, qui étaient restés comme tels depuis la bataille. Un an s'était écoulé depuis. Elsa pouvait à peine le concevoir, même après tout ce temps. Pensive, elle regarda l'horizon de l'océan, comme si elle espérait à tout moment le voir réapparaître. Godzilla n'était pas réapparu depuis un an et n'avait donné aucun signe de vie. Était-il tellement blessé après la bataille qu'il a dû dormir longtemps pour reprendre des forces? Ou avait-il simplement oublié Arendelle et Elsa, et était-il maintenant loin et ne reviendrait-il jamais? Elle l'avait envisagé. Après tout, un titan voyait le monde très différemment des humains. Dans son cœur, Elsa espérait qu'il ne l'avait oubliée, comme elle ne l'avait pas oublié. Le lien profond qui les unissait tous les deux ne cesserait de la surprendre. Elle n'aurait jamais imaginée qu'un jour un monstre gigantesque aussi puissant qu'un dieu lui manquerait. Elle ferma les yeux, comme pour se concentrer. Elle avait déjà pu "parler" si on pouvait le dire, à Godzilla, de manière presque télépathique, sûrement grâce à leur lien. Elle était aussi une sorte de gardienne de l'équilibre, malgré elle.

_ "Godzilla ...." elle parla dans sa tête "... Je ne sais pas si tu m'entends, mais si c'est le cas, sache qu'ici à Arendelle, personne ne t'a oublié, et moi la première... te rencontrer était un véritable honneur, et j'espère que ce n'était pas la seule et unique fois."

Après avoir parlé, elle ouvrit les yeux, espérant que quelque part dans l’immensité de l’océan, Godzilla l’entendrait et lui répondrait, tôt ou tard. Certaines nuits, elle se réveillait parfois comme si elle avait entendu le rugissement caractéristique de Godzilla résonner au loin dans l'océan, comme un appel à elle ou comme un message signalant sa présence, lui disant qu'il ne l'oubliait pas. Mais était-ce juste un rêve ou la réalité, elle l'ignorait, parce que ça se passait toujours la nuit ...

Knock! Knock! Deux petits coups à la porte poussèrent Elsa à quitter ses pensées.

_ "Elsa?"

C'était la voix d'Anna.

_ "Tu peux entrer, c'est ouvert." répondit la reine en retournant à son bureau. Anna entra, poussant doucement la porte avec le bout de son pied, car tenant dans ses mains, avec soin, un petit plateau d'argent avec deux tasses de thé fumant. Elsa lui sourit, heureuse de la voir et de pouvoir laisser cinq minutes de ces dossiers administratifs ennuyeux.

_ "A voir ta tête, je pense qu'une petite tasse de thé chaud te fera du bien." Anna a suggéré.

_ "En effet ... Merci ..." remercia Elsa "..Mais tu sais, tu aurais pu demander à Kai de porter le plateau."

_ "Oh non, pas cette fois." répondit Anna en posant le plateau sur le bureau "... j'aime bien rendre service à ma chère soeur."

Elsa a été touchée. La gentillesse d'Anna et son désir d'aider les autres semblaient n'avoir aucune limite. Elle aussi était comme une sorte de gardienne et de protectrice du bon sens humain, c'est ce que se disait Elsa. Anna prit une des tasses chaudes avec une petite serviette en dentelle et la tendit à sa sœur qui la prit. Elsa prit une gorgée, sentant la chaleur agréable du thé couler dans sa gorge, ce qui la fit se sentir mieux. Anna fut rassurée de voir que sa sœur allait bien et, tout en prenant une gorgée de sa tasse de thé, jeta un coup d'œil curieux aux documents sur le bureau.

_ "Je vois que tu passes un bon moment." dit-elle d'un ton légèrement ironique.

_ "Oh oui, excitant." répondit la reine, prenant également un faux regard ludique, en se rasseyant derrière son bureau "... des demandes administratives, des réunions à valider, des contrats commerciaux à signer ... Quel frisson."

Anna eut un petit rire et prit une autre gorgée. Elle s'assit sur une des chaises face au bureau et les deux sœurs burent leur thé ensemble, comme elles l'avaient fait plusieurs fois auparavant. Ces petits moments en famille étaient importants pour elles.

_ "Et comment va notre futur chevalier?" Elsa a demandé, mentionnant Kristoff.

_ "Il y a encore du travail, mais je sais qu'il y arrivera. Il a la volonté et la force." Anna a répondu avec confiance. Elsa semblait satisfaite de la réponse et regarda le ventre rond de sa sœur.

_ "Et toi, comment te sent-tu?" demanda la reine, également préoccupée par l'état de santé d'Anna.

_ "Je ressens parfois des douleurs, je suis aussi plus fatigué que d'habitude, mais rien d'inquiétant. Je vais bien, je t'assure." Anna a dit pour la rassurer. Elsa voulait la croire, mais dans son cœur elle restait attentive au moindre signe d'avertissement de sa sœur. Anna finit son thé et porta son attention sur le grand livre qu'elle reconnut aussitôt et l'ouvrit.

_ "Le livre d'Ishiro", dit-elle. Elsa hocha la tête et la rejoignit pour regarder les pages avec elle.

_ "Depuis plusieurs semaines, j'essaie d'en apprendre le plus possible sur les titans, afin que nous puissions mieux les comprendre et ainsi améliorer la possibilité d'une possible coexistence entre eux et l'humanité."

Elsa parlait avec une certaine détermination et Anna la soutiendrait toujours dans ce processus. En feuilletant les pages usées du grand grimoire d'Ishiro, Anna put également voir les écrits et les croquis qu'Elsa avait vus. Godzilla n'était pas le seul roi de ce monde d'après ces pages. D'autres créatures, semblant tout aussi imposantes et possédant de puissants pouvoirs, étaient représentées par des dessins à l'encre noire. Trois en particulier ont attiré l'attention d'Anna et Elsa.

Le premier avait la forme d'un énorme oiseau reptilien, avec deux cornes osseuses sur la tête et des ailes comme celles d'un dragon. Rodan, également surnommé "le roi des cieux" ou "celui qui est né du feu" et qui, selon les écrits, serait capable de voler à des vitesses supérieures à l'entendement et dont les battements d'ailes seraient capables de déclencher de puissantes vagues de vent capable de souffler des villes entières sur leur chemin.

La seconde était une sorte de papillon gigantesque et s'appelait Mothra, surnommée "la déesse" ou "la reine des monstres", et dont les ailes produisaient une lumière si puissante, si pure, qu'elle repoussait les ténèbres et pouvait aussi produire rayons de lumière puissants et dévastateurs.

La troisième a donné des frissons aux deux jeunes femmes. Il était sûrement le plus imposant de tous. Un énorme dragon à trois têtes, aux ailes démesurées. Son nom était le roi Ghidorah, mais de nombreux surnoms lui ont été attribués, tels que "Le diable", "Le chant de la mort des trois tempêtes" ou "Celui qui est plusieurs". Il a été décrit comme capable de provoquer des tempêtes par un simple battement d'ailes, de cracher des éclairs par la bouche et de ne vivre que pour répandre la mort et le chaos autour de lui. Il fut aussi décrit comme étant tombé un jour du ciel dans un énorme rocher en feu, il y a très longtemps.

Toutes ces créatures, ces divinités, ont fasciné et terrorisé Elsa et Anna, en particulier Ghidorah, tout en espérant qu'il soit mort depuis longtemps. Elsa était particulièrement intéressée par le cas de Mothra et son surnom de Reine des monstres. Alors, les titans ont aussi une reine? Mais dans ce cas, était-elle la reine de Godzilla? Et où était Mothra maintenant? Était-elle morte? Elsa espérait que non, pour Godzilla, car il était probable que les deux étaient de proches alliés. Anna continua à regarder les pages.

_ "C'est étrange, je ne vois aucune mention de Zilla dans le livre."

Elsa a pointé une autre page et l'a tournée. Un dessin représentant une créature semblable à Zilla est apparu, ainsi que des textes à l'encre noire.

_ "Les titans sont uniques ..." expliqua Elsa qui avait appris certaines choses "... Mais Zilla appartient à ce que Ishiro appelle une" super-espèce ", ou" titans inférieurs ", des créatures non uniques et qui vivaient sous la les lois des titans supérieurs. Malheureusement, les super-espèces ont toutes disparues après un cataclysme causé par Ghidorah lui-même il y a longtemps."

Anna comprenait mieux maintenant. Décidément, l'univers des titans était de plus en plus fascinant. Mais elle se sentait triste pour Zilla, à l’idée qu’il soit peut-être le tout dernier membre de son espèce et peut-être le dernier titan inférieur du monde.

Mais tout à coup, un rugissement familier, celui de Zilla, résonna dans les airs et sembla venir des docks. Anna et Elsa levèrent la tête, surprises. Un garde royal entra dans la pièce, pris de panique.

_ "Votre Majestée! Princesse!" cria-t-il, le visage tendu par la peur.

_ "Que se passe-t-il?" Elsa demanda sur le champ.

_ "C'est Zilla! Il attaque les quais!"

Elsa et Anna échangèrent le même regard horrifié et, sans plus attendre, la reine se précipita hors de la pièce, traversant les couloirs sans s'arrêter et quittant le château et la cour. Des cris de panique ont été entendus, ainsi que plusieurs citoyens en fuite, effrayés. Elsa courut vers les quais où se trouvaient déjà Kristoff, Sven et Olaf, ainsi que Kylian et plusieurs soldats. Zilla était debout dans les eaux de la baie. En un an, il avait déjà atteint sa taille adulte, mesurant 60 mètres de haut et 100 mètres de long. Adulte, des plaques dorsales avaient poussé sur son dos et son museau était devenu plus droit et carré. Le jeune titan rugit furieusement, ayant déjà détruit un navire avec sa queue. Sur les quais, des pêcheurs armés de harpons, ainsi que des soldats, essayaient courageusement de repousser la créature en le menaçant avec leurs armes, ce qui énervait encore plus Zilla. Il poussa un rugissement dont la force de souffle fit tomber les hommes en arrière. Une de ses pattes postérieures a écrasé un autre navire, le coupant en deux. Dans les rues, les citoyens ont fui en hurlant. Kristoff se rendit à Elsa, également paniqué.

_ "Elsa, arrête-le, ou il va tout détruire!"

_ "Il ne m'écoutera pas, mais je peux essayer autre chose."

Elsa concentra son esprit, tendant ses mains, et créa un mur de glace, de plus en plus haut, devant Zilla, qui surpris par l'apparition soudaine du mur, grogna furieusement. Elsa a ensuite utilisé sa magie pour faire apparaître de la glace sur les pattes arrière de Zilla et a tenté de l'immobiliser. Mais avec sa force physique, Zilla a réussi à briser les chaînes de glace et a détruit le mur avec un violent coup de queue. Les débris de glace ont volé dans toutes les directions et la force de l'impact a fait chuter tout le monde au sol. Certains des pêcheurs ont jeté leurs harpons sur le monstre, ce qui l'a rendu encore plus furieux. Il attrapa un filet rempli de poisson entre ses mâchoires et le déchira en morceaux.

_ ”Zilla! Arrête!"

Alors qu'il était sur le point d'attaquer à nouveau, Zilla fut soudainement arrêté par une voix qu'il reconnut. Celle de sa "mère", Anna. Avec son ventre portant son enfant, Anna ne pouvait pas courir aussi vite et a mis longtemps à venir, mais elle était là, l'air consternée par ce qu'elle voyait. Les nombreux soldats blessés, les navires détruits et les dégâts causés aux quais, ainsi que sa sœur et ses amis qui se tenaient debout et qui, heureusement, n’ont pas été blessés. Anna s'avança, tenant son ventre, vers Zilla, qui se pencha vers elle, émettant un petit rugissement neutre. Le monstre s'était calmé et semblait attendre le prochain ordre de sa mère. Anna lui jeta un regard mécontent, même déçue.

_ "Zilla ... pourquoi as-tu fait ça?"

De toute évidence, il ne répondrait pas. Mais Elsa, déterminée à en savoir plus, se dirigea vers Kylian.

_ "Commandant, que s'est-il passé?"

_ "Les pêcheurs déchargeaient leurs filets pleins de poissons. Zilla est arrivé de la baie et a voulu manger les poissons ... Bien sûr, les pêcheurs ont refusé et ont tenté de le faire partir avec plus ou moins de délicatesse, et Zilla s'est mis en colère et a commencer à attaquer les filets. "

Elsa comprit maintenant ce qui avait causé cet incident. Le calme était revenu et les citoyens sortaient de leurs cachettes, avec plus ou moins de méfiance envers Zilla. L'un des pêcheurs blessés, aidé par les soldats, a commencé à protester énergiquement contre la créature.

_ "Ce monstre devrait partir d'ici et ne jamais revenir!"

Zilla grogna de colère à la suite de cette remarque, mais Anna le calma immédiatement avec une caresse au bout du museau. Beaucoup d'habitants semblaient partager le point de vue du pêcheur, et parmi eux se trouvait l'archidiacre de l'église, qui s'avançait vers la reine.

_ "Cet homme a raison, votre Majestée. Depuis que cette chose a continué de grandir, il est devenu une menace pour Arendelle. Il doit partir."

Elsa ne savait pas quoi dire, un peu confuse, mais Anna s'exprima pour protester contre l'accusation qu'elle jugeait injuste.

_ "Zilla est encore un enfant et il est un titan. Il n'a pas la même notion du monde que nous, les humains."

_ "Oui, il n'a rien à voir avec les humains! Laissez-le retourner avec ses semblables!" cria un résident en colère. Anna s'est défendue.

_ "Mais il n'a plus de famille! Il est probablement le dernier de son espèce!"

_ "Princesse ..." dit l'archidiacre "... Avec tout mon respect, ce n'est pas notre problème, mais voyons la réalité: un monstre de cette taille ne peut pas vivre à Arendelle."

De plus en plus de citoyens ont commencé à exprimer leurs opinions, à faire entendre leur voix et leur désir de voir partir Zilla. Anna a été choquée par cela. Kristoff, Olaf et Sven la rejoignirent pour essayer de la réconforter. Face à l'agitation de la populace, Elsa prit la parole.

_ "Silence!" elle ordonna, élevant la voix, et tout le monde obéit à la fois. "... En tant que reine, je dois écouter mon peuple et prendre en compte ses demandes, mais Anna est ma sœur et votre princesse, si elle veut protéger Zilla, c'est son droit!"

Zilla a poussé un rugissement qui a surpris tout le monde. Après un dernier regard sur Anna, avec un regard désespéré, il se retourna et plongea dans l'eau, s'éloignant dans les eaux profondes du fjord.

_ "Non! Zilla, reviens!" Anna a crié. Elle tomba à genoux, voyant le jeune titan partir et disparaître au loin. Kristoff la rejoignit et la serra dans ses bras. Olaf et Sven ont également montré des expressions déçues. Elsa se sentit désolée pour sa soeur.

_ "Ce sera mieux comme ça." dit l'archidiacre, croyant avoir fait ce qu'il devait faire.

_ "Peut-être pour vous, mais pas pour moi." la reine répondit froidement. Mais alors qu'elle pleurait, Anna ressentit soudain une douleur intense et tomba à genoux sur le sol, sous le regard inquiet de tout le monde. Elsa s'est précipitée vers elle.

_ "Anna!" elle a crié.

_ "Anna! Réponds-moi!" Kristoff a demandé, également inquiet. La jeune princesse semblait souffrir terriblement et respirait difficilement.

_ "Le ... le bébé ..... je le sens .... il arrive ..." dit-elle alors qu'elle parvenait à articuler entre les moments de douleur. Son visage se contracta, la douleur s'intensifiant. Sans perdre un instant, Kristoff la prit dans ses bras avec mille précautions et la conduisit vers le château, suivie par Elsa, Sven et Olaf.

**************

Pendant ce temps, quelque part au milieu de l'océan, au plus profond du monde, à tel point qu'il n'y avait pas de lumière. Dans les eaux noires et glacées, se trouvait une forme gigantesque, allongée, couverte de sable, dormant profondément.

Godzilla ouvrit soudain les yeux, comme s'il sortait d'un rêve et poussa un grondement puissant qui retentit dans les profondeurs de la mer. Pendant qu'il dormait, il avait entendu quelque chose résonner dans son esprit ..... Une voix, d'une personne qu'il n'avait pas oubliée ..... La femme de glace ..... Elle ne l'avait pas oublié non plus ...

Soulevant des nuées de sable et de poussière tout autour de lui, Godzilla se redressa et commença à nager jusqu'à la surface de l'océan. Ce n'était pas seulement la voix d'Elsa qui l'avait tiré de son sommeil… Quelque chose d'autre était à l'oeuvre, il l'avait senti… Quelque chose de vraiment terrible… Un très vieil ennemi réapparaîtrait bientôt.




0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?