Parallèle par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Fantastique / Poésie

3 Anko

Catégorie: G , 738 mots
0 commentaire(s)

Quand enfin les deux marchombres atteignirent Al-Vor, c’était le crépuscule. Ils avaient marchés toute la journée sans pause pour pouvoir arriver en ville avant la nuit et avaient eu le temps de faire connaissance. Ils avaient longuement parlés après l’accident du matin. Ellana avait tout raconté à Anko, l’homme qu’elle avait rencontré à son réveil. Quand à lui, il lui avait expliqué qui elle était dans ce monde et quelle était la situation actuelle du royaume.

Elle s’appelait non pas Ellana Caldin mais Ellana Combolte la petite amie de Jilano. Un Jilano qui avait seulement trois ans de plus qu’elle et qui, surtout, était vivant ! Un Jilano aussi ennemie publique numéro un.

Le pays n’était pas un empire mais un royaume, gouverné par Eléa Ril’Morienval, plus connue sous le nom de Mademoiselle ou Mademoiselle Ril’ Morienval. Le royaume était mal en point, Eléa Ril’ Morienval terrorisant la population et les ruinant économiquement. Les marchombres étant les seuls à s’opposer à Mademoiselle et à son armée, la situation devenait critique.

Anko était le frère de Jilano. Tout les trois, ils formaient la Triamne. Ils étaient tous ensemble quand l’armée les a trouvés. Prise par surprise, Ellana s’était fait assommée et Anko l’avais tiré hors du champ de batail. Quand il était revenu, Jilano était à terre. Les soldats trop nombreux avait eux le dessus sur lui et auraient sans doute facilement le dessus sur Anko. Sans compter que le général Edwin Til’Illan était présent. Le marchombre avait donc assisté impuissant à l’arrestation de son frère.

Ils escaladèrent les murailles de la ville en évitant les gardes et s’engagèrent dans les rues d’Al-Vor jusqu’à une librairie avec un panneau en bois où il était inscrit : Duom Nil’Erg, libraire.

Anko entra sans prendre la peine de frapper, Ellana à sa suite. La boutique était plongée dans la pénombre, deux personnes étaient attablées au comptoir en train de lire. Ils relevèrent la tête en même temps pour dévisager les nouveaux arrivants. Une lumière, probablement dessinée, illumina la pièce.

     -Ellana, voici Duom Nil’ Erg et sont apprentie, Ewilan Gil’ Sayan. Dit Anko en désignant d’un geste théâtral les deux personnes qui venaient de se redresser.



     -Quelle histoire ! S’exclama maître Duom en sifflant.

Ellana venait de finir son récit et attendait les réactions des autres. Ils s’étaient assis devant une bière et elle avait raconté sont histoire dans les moindres détails.

Elle avait été surprise de voir Ewilan avec maître Duom. La jeune fille était l’apprentie du vieil homme en dessin et son assistante à la librairie. Le dessin étant interdit depuis qu’Eléa Ril’ Morienval était au pouvoir, l’analyste s’est reconvertit dans les livres et continuait ses analyses dans les sous sols, en toute discrétion. Quand à Ewilan, il l’avait pris sous son aile à la mort d’Elicia et Altan Gil’ Sayan, ses parents, tués par Mademoiselle.

     -Je suis vraiment désolé pour Jilano. Continua t-il en baissant la tête.

     -Il n’est pas mort ! Explosa Anko.

     -…

     -Il n’est pas mort… répéta t-il dans un murmure.

     -Rends-toi à l’évidence, il n’a aucune chance. Même s’il survie à l’interrogatoire, Mademoiselle le fera exécuté.

     -Pas si ont intervient, je suis sur qu’on peut le sortir de là !

     -Si même lui s’est fait avoir, alors il n’y a plus rien à faire. Eléa Ril’ Morienval a gagnée la partie.

     -Je refuse de l’abandonner !

     -Libre à toi de courir ce risque. Duom Nil’ Erg se tourna vers Ellana, mettant fin à la conversation. Quand à toi, je crois savoir se qu’il t’arrive.

Ellana plongea sont regard dans le sien, pleine d’espoirs. Il ne dit qu’un mot, un seul.

      -Seven.

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?