Sasari Uchiwa par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Action

60 Impossible...

Catégorie: T , 3172 mots
3 commentaire(s)

[Le combat entre l’équipe Furûtsu contre Orochimaru et Sasuke battait de son plein. Il y avait deux combats isolés, les frères d’un côté, accompagné de Karin, puis Kumiko et Mifuyi contre Orochimaru et Kabuto. Ce dernier ne faisait qu’assister son maitre qui n’avait pas trop de difficulté jusqu’à maintenant.


Sasari avait mis en mauvaise posture son frère par une série d’explosions qu’il n’avait pu esquiver. Quant à Orochimaru, il venait de transpercer au ventre Kumiko. Mifuyi devait vite agir.]


Orochimaru : C’est tout ce dont tu as, Kumiko? Je m’attendais à beaucoup plus.


Kumiko (Affaiblie): Vous vous répétez beaucoup… Fûin jutsu – Gokan Fûjin. (Sceau de paralysent des cinq sens)

 

* Étonnement d’Orochimaru *


Du sol, inattendu, Kumiko en sortit et profita du moment qu’Orochimaru était paralysé pour lui assigner un coup de poing au menton.


Kumiko : Voilà l’une des techniques d’un autre membre de mon clan! Prend ça!


Orochimaru se prit effectivement le coup de poing n’ayant le temps de rien faire, mais il ne fut même pas soulevé de sol. La Kumiko dans la kusanagi disparut, ce n’était qu’un clone. La vraie Kumiko recula maintenant d’où elle était. Orochimaru se sortit déjà peu à peu de l’emprise du sceau de Kumiko.


Orochimaru : * Se replace la tête * Voilà, c’est ce que je voulais voir… Mais c’est encore loin de ce que je m’attendais.


Kumiko (Un peu énervée): Si c’est ce que tu veux, voilà dans ce cas!


Kumiko sortit des shurikens de son manteau et les lança en direction d’un de ses kunais tout prêt.


Kumiko : Kage Bunshin Shuriken!


Tous les shurikens se multiplièrent avant le contact avec le kunai qu’elle avait visée. Au contact, tous les shuriken étaient téléportés vers les autres kunai pour faire un grand cercle autour d’Orochimaru. Kabuto était lui aussi dans ce cercle!


Kumiko : T’en veux encore! Kage Bunshin Shuriken!


Le cercle se finalisa enfin, comme dans les habitudes de Kumiko, avec une série de shurikens re-multipliés.


Orochimaru : Kuchiyose – Dokezetsu! (Invocation, langue de vipère)


Des têtes de serpent sortirent en rond autour d’Orochimaru et envoyèrent du venin pour dissoudre les shurikens. Cependant, le débit n’était pas assez élevé pour tous les dissoudre. Trop sûr de lui-même, Orochimaru se prit quand même une volée de shuriken qu’il ne réussit pas esquiver car il était toujours un peu sous l’effet du sceau au sol.

Kabuto avait, par contre, réussit à se protéger avec un mur de Doton. Ce mur était quand même en très mauvais état. Kabuto ne fit rien de plus pour ne pas déranger son maître. La fumée d’acide disparut, Orochimaru était remplit de shuriken.


Kumiko : Alors, qu’en penses-tu maintenant?


* Orochimaru sourit *


Tout à coup, une fissure se forma dans le visage et elle s’agrandit tout du long de son corps. De la fissure, deux mains en sortirent pour écarter la peau. Orochimaru, intacte, en sortit.


Kumiko : Quel ignoble personnage…


Mifuyi : Écarte-toi, Kumiko!


Kumiko : Ça y est!


Kumiko s’écarta rapidement d’où elle était, laissant seul Orochimaru sortant de lui-même. Les formes pantines de Mifuyi se mirent en ligne droite, l’une devant l’autre, vers Orochimaru. Mifuyi était la dernière de cette ligne.


Mifuyi : Ichi! (Un)


Tout à coup, les formes ainsi que Mifuyi tendirent leurs bras devant eux les joignants. Comme si elles visaient Orochimaru à distance.


Mifuyi : Ni! (Deux)


Très rapidement, un trait lumineux apparut reliant les quatre masqués à Orochimaru!


Mifuyi : San! (Trois) Ningyôtama – Tendoku no Sendan (Cisaillement céleste)


Le trait devient d’une luminosité très vive, les trois âmes pantines perdurent leurs masques et disparurent. Le masque de Mifuyi disparût également.


* Étonnement d’Orochimaru *


Le trait ce changea en une gigantesque explosion partant de Mifuyi allant jusqu’à Orochimaru à une vitesse vertigineuse. Du point de vue de Kumiko, cela ressemblait à un grand mur de feu qui s’éleva à plus de dix mètres de haut! Les flammes paraissaient aussi intenses que le feu du Fuera. Les deux filles et Kabuto résistaient du plus qu’ils le pouvaient au violent vent de l’explosion.


Kumiko : Yatta! Prend ça!


Kabuto (Étonné): Orochimaru-sama!


Un immense nuage de fumée surplombait l’endroit désormais. Le chakra était encore trop présent dans le nuage pour pouvoir distinguer Orochimaru, même grâce au Sharingan.


De retour au combat de Sasuke et Sasari, ce dernier se fit bousculer par l’onde de vent de l’explosion de Mifuyi. Entre temps, autant Sasari que Sasuke avaient vécu la vie dur…


Karin (Étonnée) : Qu’est-ce que c’était? Une attaque d’Orochimaru? Pourtant, je ressens le chakra des deux filles… Faites qu’elles gagnent, si on peut se débarrasser de ce serpent * rêvasse * …enlevé par Sasari et en compagnie de Sasuke. Oui, ce doit être scénario parfait, je ne dois plus intervenir. * Sourit *


Sasuke réussi à pousser Sasari, qui le tenait, et s’écarta vers Karin. Le disciple d’Orochimaru était couvert de blessures des explosions que son adversaire lui avait faites.


Sasuke, à genoux (Essoufflé) : Hé, toi, Orochimaru m’a dit que tu possédais un don pour soigner, je me trompe?


Karin (Embarrassée) : Hum… hum… oui, si on veut, enfin, c’est que…


Sasuke : Rend toi utile et soigne mes blessures.


Karin (Offusquée) : Quoi!? Tu me donnes des ordres maintenant… et… et puis mon nom, c’est Karin! Ait au moins la gentillesse le retenir, sombre crétin! * se penche à la hauteur de Sasuke, tire sa manche * Mord moi.


Sasuke : Quoi?


Karin : Mord moi je te dis, tu voulais que je te soigne, alors obéis!


Aussi étrange que ça puisse paraitre pour l’Uchiwa, il obéi et mordit dans le bras de Karin! Seulement à cette morsure, Karin en devint hystérique, elle avait de la difficulté à retenir sa joie. Les effets s’en firent ressentir par Sasuke instantanément, la technique fonctionna.


Sasari : Si tu crois que je vais te laisser gentiment reprendre des forces!


Le roi de trèfle de Sasari courra maintenant vers Sasuke avec Karin, il alla pour donner un coup de hache tout prêt devant eux.

La hache atteignit le sol et une explosion en suivit. Sasari ne put l’ignorer, il vit tout de suite que Sasuke avait regagné assez d’énergie pour s’écarter, lui et Karin, de l’explosion au bon moment.


Il ne perdu pas un instant et réagit tout de suite en leur fonçant dessus.

À une bonne vitesse, Sasari botta Karin pour l’écarter pour qu’elle ne le soigne plus et empoigna Sasuke par le col et le souleva.


Sasari (En colère): Réveille-toi Sasuke! Ne gâche pas ta vie pour un pauvre fou comme Itachi, pense un peu à ton avenir!


Sasuke : Comment sais-tu à propos d’Itachi? Qui es-tu?


Sasari : Si tu veux le savoir, tu n’as qu’à me suivre!


Sasuke : Comment pourrais-je suivre quelqu’un qui ne me comprend pas, personne dans ce monde ne peut me comprendre. Encore moins un inconnu arrivé de nul part!


Sasari : Je ne te croyais pas aussi idiot.


Sasuke : Chidori!


Le Sasuke dans les mains de Sasari n’était qu’un clone, le vrai Sasuke arriva de par derrière et alla pour le transpercer au ventre. Sasari tenta d’évité, mais il se prit le coup dans les côtes.


Sasari : * tombe à genoux au sol, se tient la blessure * Merde…


Sasuke : C’est ce qui me force à rester au près d’Orochimaru. Je ne pourrai pas atteindre ma vengeance en restant avec des faibles. Il est le seul à me comprendre.


Sasari (Affaiblit): Te comprendre? * Inspire, expire * Orochimaru n’en a rien à faire de ton rêve, la seule chose qu’il désire s’est d’être de plus en plus fort pour devenir… un monstre qui contrôle tout. T’a-t-il dit, de ses propres mots, qu’il te promettait de t’aider à tuer ton frère, qu’il allait tout faire pour y arriver? Ou a-t-il seulement dit qu’il allait te rendre fort?


Sasuke : Ça met égal de ce qu’il pense, qui te dit que ce n’est pas moi qui l’utilise?


Sasari (Étonné) : Vraiment?


Sasuke : Je n’ai aucun sentiment envers ce monstre, je sais seulement qu’il est assez fort pour pouvoir m’entraîner. Si je n’arrive pas être assez puissant dans les temps voulu, que je n’arrive pas à le surpasser ou même à l’égaler, je me sacrifierai pour atteindre la force voulu.


Sasari : Ça, par contre, je ne peux pas laisser ça arriver. 


Sasuke : Ne dit pas n’importe quoi.


Sasuke botta son adversaire qui était au sol pour le blesser encore plus. Sasari en souffrit horriblement.


Sasuke : Je te l’ai dit, tu n’es pas assez fort, tu n’arriveras à rien.


De retour au combat de Mifuyi et Kumiko, la fumée se dissipa maintenant peu à peu.


* Étonnement de Mifuyi et Kumiko *


Orochimaru : Kuchiyose - Nijū Rashōmon!


Deux des fameux grands remparts avaient été invoqués par Orochimaru, il avait réussi à se protéger de la puissante attaque de Mifuyi grâce à ça!


Mifuyi : Non… impossible.


Kumiko : Merde, il a réussi même si il était encore sous l’effet de mon sceau…


Mifuyi (Épuisée): Maintenant, si nous voulons le battre, il nous faudra vraiment tout donner… cette technique m’a vraiment vidé de mon chakra.


Kumiko : Ça va aller Mifuyi?


Mifuyi (Épuisée) : Oui… enfin, je crois… Il nous faut vite trouver une nouvelle stratégie. Tu as une idée?


Kumiko : Il a réussi par trois fois à éviter nos attaques sans en subir la moindre blessure… Je ne crois pas que mon coup de poing sous le menton lui ai fait grand-chose… Il faut le surprendre avec une attaque de meilleure envergure.


Soudain, les deux gigantesques portes disparurent de devant Orochimaru. Tout de suite après, à travers la fumée blanche, Orochimaru arriva à toute vitesse devant Mifuyi et lui donna un violent coup de genoux au ventre qu’elle n’avait pas réussi à anticiper. Maintenant, le dos accroupit, Orochimaru donna un autre coup dans le dos de Mifuyi pour la projeter au sol!


Kumiko (Surprise) : Mifuyi!


Orochimaru : * Vise de son bras Kumiko * Sen'ei Jashu! (La poigne du serpent spectral)


Kumiko sortit un kunai et coupa la tête du premier serpent qui était devant, tentant de l’empoigner. Ayant maintenant une meilleure ouverture, elle lança ce kunai vers Orochimaru.


Kumiko : Hiraishin no jutsu!


Kumiko se téléporta tout juste à côté du kunai qui allait vers Orochimaru, esquivant ainsi le reste de la technique d’Orochimaru. Elle allait le transpercer avec ce même kunai. Cependant Orochimaru arrêta son geste en retenant son poignet.


Orochimaru : Tu me restes trop prévisible, Kumiko, c’est là où est encore ta faiblesse.


Mifuyi était encore au sol, le coup qu’elle s’était prise était particulièrement fort, elle avait du mal à reprendre son souffle. Son chapeau lui était tombé de la tête, mais il n’avait plus d’utilité, elle arrivait à peine à maintenir son sharingan activé.


Orochimaru, ayant le poignet de Kumiko en main enchaina sur elle. Il lui assigna également un rapide et puissant coup de poing au ventre. Il empoigna ensuite l’épaule de l’Uzumaki et en levant son bras plus haut, d’un coup sec, il lui disloqua le bras droit!


Bien déconcerté par l’écart de puissance qu’Orochimaru venait de démontrer, elle tenta de s’écarté, mais son adversaire l’empoigna par le cou cette fois… sa respiration était coupé à l’instant même. Un serpent sortit de sa manche pour venir s’entouré autour du cou de Kumiko également. Orochimaru lâcha prise.  


Le maitre de d’Oto écarta Kumiko d’un simple et puissant de coup de pied en plein ventre, encore une fois, ce qui n’aidait pas pour la respiration. Le coup la fit voltiger vers l’arrière à grande vitesse. Elle frappa un arbre violement ce qui arrêta sa course. Elle en perdit également son chapeau.


Kumiko (Faible, s’étouffant) : Merde… * Tousse * Pourquoi je n’arrive pas à trouver une stratégie pour le vaincre? Pourtant, l’attaque avec Mifuyi devait être parfaite… Si j’utilise le Vairocana… Je n’arrive même plus à bouger mon bras droit et l’air me manque… je tiendrais le coup après… Et Mifuyi…


En parlant de Mifuyi, Orochimaru revint sur son cas. Il la retourna de côté d’un simple coup de pied puis, il en donna un autre puissant dans le ventre. Les côtés de Mifuyi semblaient se fracturer, Mifuyi en cracha du sang. Kumiko tentait de faire quelque chose. N’étant pas gauchère, elle prit tout de même un kunai dans son sac et tentait de couper le serpent qui l’étouffait…


Mifuyi (Très mal en point) : Il me reste assez d’énergie pour l’utiliser… tant pis si… Haaa! * Crache du sang *


Orochimaru lui en avait donné un autre. Si elle voulait lui faire son fameux Aramitama, elle devait faire vite… Mais Orochimaru ne cessa de continuer, son chakra était presque vide, elle n’arrivait même pas à remettre son sharingan.


Kumiko : Mifuyi! * Tousse, se relève avec beaucoup de difficulté *


Du côté de Sasari, il avait réussi à se relever d’une façon ou d’une autre, il avait son épée en forme de carte dans les mains et très essoufflé.


Le Chidori qu’il avait reçu dans les côtes ne l’aida pas du tout, l’hémorragie était tout de même importante. Sasuke était tout autant mal en point, l’une des ailes de son incarnation avait une entaille dedans et il avait le côté droit légèrement brûlé par les explosions du Roi de trèfles de Sasari


Sasuke : Il a réussi à me couper, mais je ne comprends pas comment. Je ne l’ai pourtant pas vue passer. Il ne peut pas être aussi rapide dans son état.


Sasari : * Tient son chapeau pour cacher son visage * Mon roi de trèfle vient de rendre l’âme… et l’utilisation du Yasakani m’épuise trop… Mifuyi avait raison, il aurait été de loin préférable que nous ayons eux le Eien no Mangekyô Sharingan, ç’aurait été beaucoup plus simple de le capturer avec un Yasakani à grande capacité. Je ne peux pas me permettre ça pour le moment et c’est plutôt délicat de l’attaquer sans trop le blesser… ça va mal… il est beaucoup plus fort à ce que je m’attendais… Allez, je n’ai plus le choix, je dois tout donner! Yasakani!


Sasari disparut des yeux de Sasuke pour réapparaitre devant et lui assigner un coup de poing au ventre. Sasuke n’eut naturellement pas le temps d’esquiver!


* Pouf * Sasari disparut une seconde fois de son regard et il reçut cette fois un coup de pied de dos, puis, un coup dans les jambes pour le faire tomber, et finalement un coup de pied sur les côtes. C’était suffisant pour le voir valdinguer dans les airs.


Pendant qu’il était toujours dans les airs pour virevolter vers un arbre, cette fois, par contre, Sasuke eut le temps d’agir en plantant son sabre dans le sol pour ne pas se prendre l’impact de l’arbre mais… * pouf * Son sabre disparut là où il était incrusté et tomba au sol complètement ailleurs. L’inertie de Sasuke continua et il fit projeter tout de même dans l’arbre et si cogna durement.


Karin (Faible, se relevant): Que… que vient-il de se passer à l’instant? Sasuke est mal en point? Je… je dois aller le soigner.


Sasuke (Mal en point, essoufflé, épuisé): Je n’ai rien eut le temps de voir de ses gestes… et à ce moment… Quand j’ai planté ma kusanagi dans le sol, elle a disparu pour réapparaitre là où j’étais plus tôt.


En regardant à nouveau Sasari, ce dernier était maintenant à quatre pattes se tenant l’œil droit et toussant du sang au sol, Sasari avait réellement abusé de son œil dans les conditions où il était. Cette action l’avait encore mis dans un pire état en ouvrant davantage son flan touché.  Son plan avait fonctionné, Sasuke était dans un mauvais état pour qu’il ne bouge pratiquement plus… mais Karin se dirigeait maintenant vers lui.


Sasari : Non… elle ne doit pas le… je dois le sauver…


Sasari tenta de se relever, mais il flancha et tomba au sol, toujours conscient, mais ayant encore trop mal partout pour l’ignorer. Malheureusement, Karin atteignit sa cible pour soigner Sasuke.


Kabuto (Applaudit) : Hahaaha! Quel beau combat, tu as fait de réel progrès Sasuke, tu as réussi à éliminer l’un de nos ennemi. Orochimaru-sama ne devrait pas tarder non plus.


Sasuke : Réussi à l’éliminer? Tss…


Sasari : Qu’a-t-il dit? Kumiko, Mifuyi!


Sasari regarda maintenant de loin là où étaient ses amies contre Orochimaru. Leur adversaire continuait à martyriser Mifuyi qui était pratiquement sans défense. Kumiko tentait de se déprendre de son serpent à la gorge. Elle avait réussi à le couper au bon moment. L’Uzumaki suffoquait au sol, arrivant à peine à se relever avec son bras gauche.


Kumiko (Au bord de l’évanouissement): * Respire fortement * Je dois me relever. Lève-toi, allez! Je sais qu’il me reste assez de chakra… pourquoi ça ne fonctionne pas… pourquoi je n’arrive pas à aller sauver mon amie! Arggh!!!


Avec le chakra qui lui restait, Kumiko arriva à presqu’à se relever complètement… L’air lui avait tellement manqué que toute sa vision était complètement floue, elle se concentra pour mieux voir…


Orochimaru : Bon, j’en ai assez maintenant.


Orochimaru fit réapparaitre sa kusanagi et…


Sasari (Sans voix) : Non…


Kumiko (Agonise, regard vide) : * Des larmes coulent seules * Ça ne se peut pas… impossible…


Orochimaru venait de transpercer au cœur Mifuyi… Elle avait le regard vide, la coulisse de sang qui sortait de sa bouche, la respiration qui avait arrêté, le pouls qui ne battait plus… Orochimaru venait de tuer Mifuyi.


Fin du chapitre 60 

3 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?