Sasari Uchiwa par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Action

185 Alliance

Catégorie: T , 4154 mots
0 commentaire(s)

Lac Mizzukôdo – 25 Juillet


[Voilà maintenant déjà qu’une journée s’était écoulée qu’Itomi en avait marre de rester à la même position, à devoir garder un endroit où rien ne se passait. Ça n’avait pas l’air de ravir Motoo et Komaki plus qu’il ne le fallait non plus, mais il s’agissait de ce qu’on leur avait ordonné donc, ils obéissaient.


Pour Itomi, sa seule envie était de trouver le meilleur moyen de partir de cet endroit. Non pas seulement car elle devait absolument rejoindre Akino avant qu’elle n’ait des problèmes, mais aussi car ça lui ramenait des souvenirs de son anciennes vie et que tout venait qu’à lui dire combien elle avait fait un mauvais choix en restant ici aussi longtemps. Obéir aux ordres d’Ôgai, de manière complètement aveuglé… elle regrettait sa naïveté. En soi, repenser à Akino et Shizu de l’autre côté de l’île venait qu’à amplifier à se dire que Furûtsu était un bien meilleur choix et qu’elle n’avait qu’une seule hâte, c’était de tous les revoir.]


Itomi, à ses partenaires (Embarrassée) : * Regarde autour d’elle * Hum… Je prends une petite pause, je reviens.


Komaki : Prend ton temps, Itomi… Nous n’avons aucune visite de toute manière.


Masao : Mais ne tarde pas trop tout de même…


[C’était l’heure pour Itomi de reprendre en fin la mission. Elle avait assez d’informations sur la localisation de Kenshin et Ayuki pour enfin quitter cette île et se rendre dans un village en Kusa.


Du plus naturel qu’elle pouvait le faire, elle entra dans la grande résidence tentant de se trouver un endroit quelque peu isolé de la vue des autres. Avant qu’elle ne rentre ailleurs, elle vit étrangement une demi-dizaine de ninjas sortant à l’extérieur avec un pas assez pressé. L’un, avant de complètement sortir à l’extérieur, jeta un coup d’œil dans la direction où il voulait aller… ça pointait directement vers l’endroit de l’accueil des nouveaux arrivants.


Ce n’était peut-être rien, même rien qui ne la concernait. Mais en ce moment, avec cette pression de devoir quitter l’endroit, ça mettait Itomi dans un état d’insécurité aux moindres mauvais mouvements.


Elle voulait absolument vérifier ce que ces ninjas allait faire et même dire. Itomi se dirigea directement vers l’escalier pour monter à l’étage supérieur. Elle ouvrit la première porte d’une salle qui donnait sur le côté du bâtiment qu’elle souhaitait. Heureusement, personne… même qu’il n’y avait que des animaux ici, remarquait-t-elle. Elle alla espionner au coin d’une fenêtre pour voir où en était la situation à l’extérieur… Ces soupçons d’anxiété s’avéraient, pour le moment, véridique. Les cinq ninjas étaient là où elle pensait qu’ils allaient. Elle observa encore un moment, en toute discrétion… L’un d’eux, apparemment celui en charge de l’équipe, remis un petit rouleau de parchemin à Masao. Itomi ne se sentait pas bien… Elle n’entendait pas beaucoup, mais elle arrivait à faire beaucoup de déduction… même que, en détournant la tête, elle constata que l’animal présent dans la pièce était un faucon… Elle braqua son regard à nouveau vers les ninjas, assez ébahie et vit Motoo en train de parler aux deux autres.


Ça couverture allait durée moins longtemps que prévue et pourtant, elle était si près de réussir avec encore moins de problèmes… Elle devait réfléchir à une solution de fuite immédiatement.]


____________________________________________________________________


Près du lac


[Kurenai, très tôt le matin, reçu trois petits coups à sa porte. Cette fois, impossible que ce soit Kiba, il ne pouvait s’agir que d’Akino qui revenait. En ouvrant la porte, la Jonin de Konoha vit une kunoichi fin prête à partir pour assurer la réussite d’une mission.


C’était le cas aussi pour elle-même et Shino, qui eux, ne manquaient que de très peu de choses avant que de ne se lancer.]


Kurenai : Ce manteau, tu es certain de vouloir le porter?


Akino : Je ne m’y sens pas encombrer et il n’est pas particulièrement ce qu’il y a de plus apparent. Et vous, avec votre véritable apparence? Pourquoi ce choix?


Shino : Si quelqu’un nous croise, il doutera plus longtemps de notre identité comparativement à un visage qu’il aura vue il y a peu de temps.


Kurenai : Alors, comme convenu, Akino et moi allons rendre visite aux trois endroits susceptibles de trouver ce que nous cherchons. Pendant ce temps, Shino part à la recherche des autres.


Akino : Vous êtes toujours certain de vouloir l’envoyer seul?


Shino : Je connais le chemin pour m’y rendre, grâce à mes amis. De plus, Kiba sera averti d’avance de mon arrivé et connais le plan… J’aurais déjà un peu d’aide avant même que je n’arrive.


Akino : Moi ça me va. C’est dangereux pour toi, c’est tout.


Kurenai : … Shino partira en premier. Il est celui dont Mikami s’en est le moins intéressé et c’est un plus. Après environs dix minutes, on se lance, d’accord?


Akino : Hum, oui, compris.


[Les derniers préparatifs avaient été mis en places. Kurenai et Shino avaient tous deux leurs radios pour communiquer, dissimulé sur eux pour que personne ne puisse faire d’hâtives conclusions.


Silencieusement, comme à son habitude, Shino sortit de la chambre et se dirigea à son rythme vers son objectif. Il laissa donc les deux coéquipières ensemble.]


Akino : Comment connait-il déjà le chemin?


Kurenai : C’est vrai qu’il n’a pas eu besoin de montrer beaucoup de ses talents jusqu’à maintenant. Le clan dont il fait partie possède un talent qu’on peut juger de très répugnant, mais au-delà des apparences, cela cache une multitude de facettes qui peuvent s’avérer utile dans bien des situations… Comme celle-ci par exemple. À vrai dire, ce n’est pas lui qui connait le chemin, ce sont ses amis.


Akino : Vous êtes quand même étrange, vous autres de Konoha…


Kurenai : Quand on vient d’une autre nation, c’est normal de trouver les coutumes des autres biens différentes…


Akino : Non, ce n’est pas ça… aah, enfin bon… Je n’aurais pas dû dire ça, je crois…


Kurenai : Si je peux vous retourner le commentaire, vous êtes bien intrigante aussi. Pas d’un point de vue dérangeant. Ça force plutôt la curiosité.


[Patiemment, pendant dix minutes, pas plus, pas moins, Akino et Kurenai devaient à leur tour partir de cette chambre pour accomplir leur mission.


Kurenai entre-ouvrit légèrement la porte. Dehors, à l’intérieur des dortoirs, un climat étrange s’était installé. Quelque chose avait été annoncée et ça devait les concerner. Kurenai vint qu’à déduire que Shino avait certainement fait du bruit et qu’il attirait l’attention de l’organisation.


Pendant ce temps, Akino avait décidé de trancher les fins murs pour se donner un diffèrent accès pour l’extérieur. Ça ne déplut pas à Kurenai, l’agitation à l’intérieur pourrait inutilement les nuire… Autant aller directement et rapidement vers les objectifs.


Les deux s’évadèrent de la chambre, elles qui étaient à deux étages du rez-de-chaussée, et foncèrent rapidement vers l’habitation de Mikami. Plusieurs ninjas étaient à l’extérieur, plusieurs qui ne les connaissaient pas. Beaucoup se dirigeaient déjà vers leur destination, ils crurent simplement que les deux filles allaient à la grande maison seulement pour aller voir ce qui s’y passait. N’attirant pas plus la curiosité à un moment, Kurenai prit les devant et montra la direction à Akino.


Au bord de la grande habitation, Kurenai fixa les parois de cette dernière et semblait calculer quelque chose… Akino savait ce qu’elle faisait. La première salle n’allait pas être trouvée de l’intérieur, mais de l’extérieur. Une fois trouvé, Kurenai donna deux kunai à Akino, lesquels avaient des notes liés à eux.]


Kurenai : Nous somme à l’opposé de la porte principale… Malheureusement, on ne pourra les lancé que sur les côtés. Ça sera plus suspect, mais ça couvrira un peu notre entrée.


Akino : Je vais faire de mon mieux pour que ce soit efficace… Vous êtes la première à entrer, on est d’accord?


Kurenai : C’est d’accord.


[Kurenai et Akino rejoignirent l’étage qu’elles souhaitaient en marchant sur les murs. Sur la partie de mur voulu, Kurenai apposa une note explosive de plus. Akino, quant à elle, se dirigea un peu plus haut, pratiquement pour rejoindre la toiture.


La jeune fille jeta un coup de d’œil plus bas et, mis à part Kurenai qui faisait ses préparatifs, personnes en vue. La Jonin fit signe à Akino.


La jeune épéiste commença à faire prendre en feu les notes explosives et de toutes ses forces, elle lança les deux kunai dans deux directions différentes. L’un se dirigeait un peu vers l’avant et l’autre vers le côté gauche de la résidence. Kurenai avait la même chose de son côté, mais plus bas.


Quelques secondes suffirent… Kurenai, au même moment, fit exploser la note sur le mur alors que les kunais explosaient eux aussi! Un total de cinq explosions se fit voir et entendre mais à des endroits bien différent.


La voie était libre pour les deux ninjas. Kurenai fut la première à rejoindre le trou qui avait été fait, suivit de peu par Akino. Dans la salle, personne à première vue. Seulement un couloir de casiers en acier fermé.


La salle n’était pas spécialement grande et les casiers n’étaient même pas fermés à clef. Kurenai fit un rapide coup d’œil sur quelques casiers…]


Kurenai : Je ne crois pas qu’il soit ici. Ces casiers seraient fermés à clef et tout ce qui se trouve dans la plus part d’entre eux ne ressemble pas à ce que je cherche.


Akino : On change?


Kurenai : Je suis certaine qu’il n’est pas ici, oui. Passons à l’étage supérieur.


Akino : Après vous dans ce cas.


____________________________________________________________________


[Shino avait réussi, dans les dix minutes qu’avaient données son sensei, à rejoindre les cellules. ‘’Rejoindre’’, par contre, était un bien grand mot. Il y était… mais seulement, on le poursuivait massivement. Son objectif était de rejoindre ses compagnons et espérer qu’en équipe, qu’ils puissent venir à bout de certains des poursuivants et de nouveaux partir pour fuir.


Devant les cellules, n’ayant pas les clefs, Shino ne pouvait pas faire grand-chose hormis faire face à ceux qui commençaient à le rattraper puis ceux qui étaient déjà sur place et qui le fixait comme une proie inoffensive.]


Shino : Écartez-vous de la porte!


À la surprise de beaucoup, le jeune homme lança des kunai, avec eux aussi des notes explosive, vers les cellules. Rapidement, ils explosèrent!


C’était cependant la parfaite opportunité pour les ninjas de Mikami. Une ouverture avait été laissée par Shino et il se fit poignarder dans le dos. Cependant, aucun sang ne coula… ce fut plutôt de petits points noirs, par centaine. Tout le corps de Shino se révéla être un amas d’insectes!


Ceux-ci se dispersèrent et semaient la panique dans la place! Les ninjas tentaient de faire quelque chose contre les bestioles, mais de simples lames n’en n’éliminaient qu’une très infime quantité. L’un d’entre eux se pris d’une initiative de vouloir les souffler d’un coup par le feu, mais il fit vite ramener à l’ordre par un autre qui lui ordonna de ne pas faire ça par peur qu’il attaque tous les autres ninjas puisque la pièce était très petite.


Mais ç’avait fonctionné! Les deux cellules, mêmes d’autres, avait été libérées! Le premier à attaquer par surprise fut Kiba et Akamaru qui combinèrent leur force! Dans les escaliers, Shino fit de nouveau son apparition et fit seulement que jeter des fumigènes dans la pièce!


Kiba : Gatsuga!


Ne se fiant qu’à leur odora, les deux bêtes se jetèrent sans gêne à l’intérieur du nuage de fumée pour y attaquer les ninjas groupés! L’avantage était monstre pour l’équipe! Hinata se releva elle aussi et, grâce à son Byakugan, alla combattre avec ses partenaires. D’autres prisonniers prirent par au combat. Peu importe combien pouvait être le groupe de ninjas envoyé par Mikami, ils avaient perdu l’avantage… Même que leur chance avait été complètement renversée!


Shizu resta un peu à l’écart, même si elle était bien sur ses gardes. La fumée gagna rapidement tout de la pièce, même l’intérieur des cellules. La visibilité était nulle. Elle activa elle aussi son byakugan pour mieux y voir…


D’un côté, elle vit les ninjas de Konoha en train d’affronter du mieux qu’ils le pouvaient, les ninjas de Mikami. De l’autre côté, elle vit quelques prisonniers prendre la fuite, de manière un peu égocentrique… La voie était libre pour elle aussi. Shizu pouvait aisément prendre le chemin vers la sortie maintenant, sans aider plus longtemps les ninjas de Konoha. Mais au contraire, elle pouvait aussi foncer les aider et former une équipe pour affronter le reste des dangers à venir sur cette île.


L’un des ninjas de Mikami, un peu perdu dans toute cette fumée, fonça éperdument dans une direction, un marteau levé bien haut dans les airs. Son objectifs était simple, cogner le premier individu sur son passage. Évidemment, dans l’absolu du hasard, il fallut que ça première cible, à l’aveuglette, soit Shizu. Le type était assez facile à contre carré. Allait-elle vraiment le faire?


Le temps de réfléchir était trop court. Elle esquiva le coup donné à l’improviste! Le marteau était prisonnier du mur dans lequel le ninja avait frappé au hasard. Shizu n’avait rien à faire… En quelques mouvements de Juken, elle assomma complètement son adversaire.


Surprise, un autre lui fonça dessus. Sûrement attirer par les cris que le ninja précédent avait faits. Avec très peu d’hésitation, Shizu esquiva une nouvelle fois et désarçonna complètement le second ninja!

Sa chance de s’évader avait expiré… mais au fond d’elle-même, Shizu avait accepté de rester et d’aider.


La fumée se dissipa. Rapidement, Shizu enleva son dojutsu… Il ne restait debout que les quatre ninjas et Akamaru. Les autres, tous au sol ou incapable de bouger plus. Ils avaient suffisamment le temps pour prévoir la suite.


Shino : Voilà le plan. Nous allons nous séparer en deux équipes pour diviser un peu mieux les ninjas qui nous poursuivent. Le but est d’éparpiller le plus que possible l’organisation de Mikami pour qu’elle soit instable à gérer.


Kiba : Bon plan! Ça laissera amplement le temps à Kurenai-sensei de faire sa tâche de son côté.


Shino : Kiba, on fait équipe. Les deux filles, ensemble.


Hinata (Embarrassée) : Hum… attend, Shino. Je ne crois pas que…


Shizu : Ça ira… faisons vite. Vous savez où aller après?


Shino : Prenez un radio. Kurenai-sensei est aussi sur ces ondes. Nous verrons selon ce qui arrive avec leur équipe.


Shizu : Akino?


Shino : Elle a accepté de nous aider pour qu’en retour nous vous aidions.


Shizu : …


Shino : Très bien. Dans ce cas, nous partons d’abord. Vous, ensuite.


[Les deux filles regardèrent les deux autres, suivi d’Akamaru, se rendre plus haut dans les escaliers. Tout de suite, Hinata eut l’idée de voir ce qu’il se passait avec le Byakugan tout en s’apprêtant à monter elle aussi. Cependant, son pas fut arrêté brusquement.]


Hinata, par le radio : Kurenai-sensei, Shino-kun!


Kurenai, par le radio : Hinata!? La première phase a donc fonctionné?


Hinata, par le radio : Oui… mais maintenant, c’est la troisième qui risque de compliquer les choses. À l’extérieur. Je crois que Mikami a rassemblé plusieurs ninja et a entouré de tous les côtés la résidence. Ils nous font prisonniers de l’endroit.


Kurenai, par le radio : Nous sommes à notre deuxième salle. Nous n’avons pas eu de rencontre jusqu’à maintenant. C’est peut-être le troisième endroit qui risque d’être plus compliqué à passer sans combattre.


Shino, par le radio : On s’occupe d’aller les distraire dans ce cas.


Kurenai, par le radio : On fait rapidement de notre côté aussi.


Shino, par le radio : Ils sont beaucoup à l’intérieur, Hinata?


Hinata, par le radio : Un peu plus d’une vingtaine.


Shino, par le radio : Entendu.


[Hinata avait donné ses indications. Par contre, en y réfléchissant un peu, l’équipe de Kurenai n’avait pas de ninja sur eux et celle de Shino allait s’occuper d’un étage spécifiquement… Cela allait dans le sens qu’elle et Shizu devraient aller affronter le reste des ninjas à elles seules.


Hinata n’eut pas le temps de le faire constater à Shizu. Cette dernière était déjà en train de monter les marches, elle ne put que la suivre.]


Hinata : Attend! Tu sais ce qui nous attend, n’est-ce pas?!


Shizu : Oui… Depuis que nous sommes arrivés ici que je m’y suis préparé. On va devoir faire face à cette organisation… Nous allons combattre.


[Hinata avait toujours en coin de l’œil l’équipe de Shino et Kiba qui avait avancé sans problème. Ils avaient peut-être rencontré trois ou quatre ninjas, mais pas aussi expérimentés que les deux garçons, ce qui donna espoir à la jeune Hyuga.


Elles aussi arrivèrent enfin au rez-de-chaussée, dans un couloir, très peu loin de la vaste salle à l’entrée du bâtiment. À peine elles commençaient à longer tout le couloir, que deux ninjas y apparaissaient à l’autre bout.


Hinata s’arrêta sur place, pris la position pour le juken, fixait ses adversaires avec son Byakugan et s’apprêtait à affronter le premier d’entre eux. Par contre, de son côté, Shizu ne savait pas trop quoi faire… Ses techniques de Suiton étaient très limitées et celles de Raiton étaient principalement utilisées avec le juken elle aussi. Elle s’improvisa avec une posture de Goken.]


Ninja de Mikami : Je me prends celle que Mikami-sama déteste, l’épéiste!


Autre ninja : Fait vite alors… Une Hyuga, je ne sais pas ce que je peux faire contre ça, moi.


Le combat démarra avec Shizu qui fonça rapidement vers celui qui s’était proclamé être son adversaire. Ce dernier lui lança une slave de shuriken! Dans sa course qu’elle n’eut aucune difficulté à esquiver, elle arriva à proximité du type et s’apprêta à donner les premiers coups!


Shizu glissa! Combattre avec le Juken était si intuitif pour elle que son premier coup ressemblait fortement à cette technique, mais ne voulant pas qu’on le sache, elle cessa en pleine milieu et perdu l’équilibre. Aucune difficulté pour son adversaire, il lui donna un premier coup de pied dans le dos. Il sortit un kunai et s’en servie pour tenter de l’atteindre. Même si Shizu avait glissé, elle savait esquiver, ce qu’elle réussit à faire et ce à plusieurs reprises puisque ce dernier, le sourire aux lèvres, se donna à cœur joie pour faire aller son kunai dans toutes les directions.


Il n’arrivait à rien, mais Shizu n’était pas aussi certaine d’elle en utilisant le Goken que ses techniques habituelles. Elle se tenta, avec une ouverture de la part de son adversaire, à lui donner un simple coup de points dans les côtes. Ç’avait fonctionné! Elle enchaîna avec un retournement sur elle-même et frappa dans les jambes avec les siennes. Il en tomba sur les fesses, ce qui permit à Shizu de lui donner à nouveau un bon coup de pied au visage! Ça le mit hors d’état de nuire.


Shizu : S’ils sont tous aussi peu compétent, j’ai mes chances…


Celui qu’affrontait Hinata était plus doué que son partenaire, elle n’en avait toujours pas fini avec lui. Ce n’était qu’une question de temps, par contre. L’adversaire d’Hinata arrivait à peine à bouger pleinement. Lorsqu’il tentait quelque chose, une vive douleur internet lui prenait, Hinata l’avait assené de plusieurs coups qui l’empêchaient totalement de reprendre le dessus. Elle le frappa, d’une paume, en plein torse et il en tomba à la renverse!


Aucune des deux ne posa de question, elle regarda la direction qu’elles visaient au départ et continuèrent. Arrivé au vaste espace, elles durent affronter de nouveau des adversaires… particulièrement peu impressionnants pour le moment. Elles se débrouillaient très passablement dans des combats en un contre un.

Rapidement, cependant, des renforts arrivaient. Combattre deux ninjas à la fois et esquiver ceux qui attaquaient à distance avec quelques armes blanches, venaient qu’à être beaucoup plus difficile, surtout pour Shizu.


Dans un moment d’inattention, Shizu, alors qu’elle affrontait déjà un adversaire, un deuxième se dirigeait pour l’attaquer de dos! Sans Byakugan, elle ne vit rien, seulement au dernier moment…


Hinata : Hakke Sanjû Nishô! (32 paumes du Hakke)


Celui qui croyait prendre par surprise fut celui qui reçut la surprise. Hinata effectua sa technique parfaitement sur l’ennemi et le mit hors d’état de nuire.


Hinata : Shizu-san, utilise tes techniques! Je ne sais pas si je pourrai pallier…


Shizu : … Je ne…


Cette fois, c’est Hinata qui avait baissé sa garde, en enlevant un cours instant son Byakugan pour parler à Shizu. Cette dernière repris ce manque en ripostant au bon moment avant qu’Hinata ne prenne le coup.

Mais après ce coup, malheureusement, Shizu se prit un coup de poing d’un ninja qui arriva à toute vitesse sur elle. Ça l’a fit reculer. Hinata se jeta contre le même type pour l’affronter.


Dans son recule. Shizu tomba face à d’autres ninjas qui virent des opportunités également, mais qu’elle n’avait pas pu voir. Un jet Suiton en plein ventre qui la propulsa durement vers un mur et s’y fracassa! Elle n’était pas encore hors-jeux, mais plus ç’allait, plus elle n’était pas de taille… Elle laissait Hinata agir seul de plus en plus, mais par la même occasion, Hinata avait aussi beaucoup de difficulté à tout prévoir et combattre.


Shizu la voyait… La princesse arrivait à se mesurer à un, mais un autres arrivait à lui faire une technique de Raiton pour la déstabiliser sévèrement. Puis un autre lui lança des kunai qu’elle ne put esquiver qu’en tombant au sol. Hinata tentait de pathétiquement reculer pour esquiver un autre adversaire, mais elle se prit un coup de pied au visage… Ça ne s’arrêtait pas… elle n’arrivait maintenant plus à rien… Mais ce que put constater Shizu en la voyant, c’est qu’elle n’abandonna pas. Hinata tentait et tentait tout ce qu’elle pouvait… La princesse coulait du sang par le nez, ses mains étaient déjà rouge de par les coups qu’elles donnaient. Elle était dans un état qui ne la mettait nullement en avantage.


Shizu voyait au loin… réfléchissant à ce que ça pouvait signifier… Mais on l’interrompu subitement. Un type, se pensant bien malin, se dressa devant elle… Elle qui était assise contre le mur. Il la regardait de haut et croyait l’empêcher de tout faire… Ça ne fut que la goute de trop.


Shizu : Raiton – Hakke Kûshô!


À la surprise de beaucoup, tous virent un type se faire éjecté violemment vers l’arrière. Il fut intercepté solidement par un autre ninja et on ne le vit plus se relever. Tous retournèrent leurs regards en direction opposé… Hinata fut la première à en être complètement décontenancé.


Shizu : Byakugan!


Fin du chapitre 185

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?