Sasari Uchiwa par

6 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Action

186 Mésestime

Catégorie: T , 4500 mots
1 commentaire(s)

Lac Mizzukodô – 25 juillet


[À l’opposé du lac, pratiquement, pendant que la panique avait pris l’organisation de Mikami, Itomi devait, elle, se débrouiller pour, furtivement, se diriger vers là où ses amies se trouvaient. Problème cependant, Itomi supposait, en ayant vue quelques ninjas aller voir Masao avec une note à la main, que sa couverture était ruinée.


Elle ne voulut prendre aucun risque en attendant que les ninjas ici commencent à savoir qui elle était réellement.


Peu de temps après qu’elle ait été prendre sa pause, Motoo, Komaki, et même tous les autres, se rendirent compte qu’un épais brouillard commençait à s’installer partout autour d’eux. Cela impliquait autant la résidence que la forêt. Au départ, les ninjas n’y faisait pas attention jusqu’à ce qu’ils aient de la difficulté à voir à plus de 30 mètres devant eux, et ça augmentait de minutes en minutes. Certains avaient même remarqué que la résidence d’Ôgai était bien plus touchée que le reste du terrain.


Itomi était toujours dans la petite pièce où elle avait pu observer les ninjas. Même dans la maison, une certaine couche de fumée vaporeuse était présente pour obstruer la vue. La ninja était concentré, assise au sol, un mudra formé. Après un moment, elle cessa.]


Itomi : Heureusement que l’humidité est assez élevé à ce temps-ci de l’année. Ça facilite beaucoup la chose. C’est suffisant comme ça. Ce n’est par contre pas assez épais pour que je puisse prendre le chemin le plus directe, je vais devoir faire un détour pour être sûre qu’ils ne me retrouvent pas.


[Itomi, rapide comme toujours, descendu au rez-de-chaussée et décida de se cacher quelque part pour voir l’escalier vers où elle était descendu. Elle attendu un peu jusqu’à ce qu’elle vit plusieurs ninjas, bien menaçant avec des armes sorties, monter à l’étage.


C’était le moment parfait! Itomi se décida en passant par l’arrière. Dehors, personne, ils étaient tous soit à l’avant, soit, ils cherchaient l’intérieur. Itomi fonça tout droit dans la forêt jusqu’à ce qu’elle atteigne les vastes plaines. Il ne suffisait plus maintenant qu’à tout contourner et se diriger vers le lac.]


Itomi : Ça me rend tout de même triste pour Motoo et Komaki, ils étaient sympathiques. Eux aussi ils sont comme j’ai été, incapable des voir si leur situation était ce qu’il y avait de mieux pour eux… Aveuglé par des paroles trop belles… Faites qu’ils n’aient rien…


_______________________________________________________________________


[Une tension certaine était maintenant palpable dans la pièce où se trouvaient Hinata et Shizu. À l’instant, alors que tous croyait avoir à faire à une seule Hyuga, vraisemblablement, une deuxième se manifesta soudainement.


La première surprise était bien évidement Hinata… Elle ne savait pas trop quoi ressentir face à ce Byakugan bien apparent. C’était bien la preuve que Shizu mentait… Elle était bien ce que croyait Hinata en la voyant… une Hyuga elle aussi.]


Hinata : Même moi je commençais à ne plus y croire… Que je ne faisais que fabuler sur de simple détail… Elle est vraiment Hyuga… Une Hyuga qu’aucun autre membre ne sait qu’elle existe…


Shizu : Princesse… Tu ne dis pas un mot… Pas un commentaire… Rien.


Toujours le Byakugan bien visible, Shizu se lança en direction d’Hinata. L’un des ninjas, qui entourait la pauvre assise au sol, s’interposa entre elle et Hinata.


Ninja : Tu as beau avoir ses yeux, tu as quand même perdu contre Mikami sans avoir pu faire le moindre geste. Tu es tombé à mainte reprise tout à l’heure, de manière pathétique. Allez, approche la perdante!


À proximité du ninja qui la provoqua, elle disparût pour faire un bon instantané sur un autre adversaire tout proche et lui assigna un grand coup de paume au niveau du torse. Ça ne paraissait pas en surface, mais le ninja était bien blessé, assez pour en cracher un peu de sang. Maintenant, grâce au Byakugan, elle savait ce qui arrivait de derrière et pu riposter parfaitement en conséquence!


Toute la chorégraphie de Shizu permit à Hinata de s’écarter et de se reprendre elle aussi à ses combats. Ils étaient peut-être plus d’une dizaine dans la pièce, mais certainement pas les dix meilleurs… Cette fois, ceux qui avaient de la difficulté, c’était eux. Les deux filles voyaient tout autour d’elles! Elles savaient où frapper, quand le faire et elles savaient quand reprendre les coups que l’autre n’avait pas pu faire. En un temps record, avec des techniques aussi épatantes que foudroyante par moment, elles finirent par gagner leur combat contre cette première vague.


Les deux filles étaient quelque peu essoufflée et encore ébranlée des nombreux bons coups qu’elles avaient pris dans le moment de difficulté, mais elles étaient toujours debout à vouloir combattre.


Hinata : Merci de m’avoir sauvé.


Shizu : Je ne l’ai pas fait que pour toi… * Désactive son Byakugan *


Hinata : Tu n’es pas quelqu’un d’égoïste Shizu… Tu as cet air insensible et cette habitude d’être silencieuse. Les autres auraient tendance à dire que nous sommes bien différente en terme de caractère, même si je dois avouer que je ne parle pas beaucoup * Sourit *, mais des seules impressions que j’aie de toi, de tout ce que j’aie pu apprendre en t’observant ici, je sais que nous ne sommes pas si différente. Tes amies. Ils sont ce qu’il y a de plus important pour toi. Tu ferais tous, même te révéler devant la princesse Hyuga, pour les sauver et les voir avancer. Tu iras au bout de tes limites dans un combat ou dans n’importe quoi d’autres. Tu n’abandonneras rien pour tes amis.


[Shizu n’avait pas fait l’oreille sourde… Ce que lui avait dit la fameuse princesse la mettait pensive. Tous ses préceptes à propos des Hyuga étaient remis en doute. D’un côté, elle ne pouvait pas encore se convaincre totalement que les Hyuga n’étaient pas une famille qui ne pensait qu’à eux, mais d’un autre, sa rencontre avec Hinata l’avait fortement remise en question… Hinata était tout de même l’héritière du clan, le prochain chef de la famille. Dans quelques années, ses opinions et ses visions sur les choses allaient sûrement avoir un grand impact sur ce que les Hyuga pourraient être vraiment. Shizu l’avait peut-être trop vite jugée…


Shizu n’ajouta rien, comme à son habitude, mais Hinata commençait de mieux en mieux à la connaitre. La jeune ninja de Konoha se sentait vraiment bien, même malgré la situation qui pouvait être dangereuse… Connaitre la vérité était quelque chose de très important pour elle, même plus que la mission actuelle. Elle réactiva son Byakugan pour voir ce qui s’y passait autour.


Rapidement, Kiba et Shino semblaient ne pas être en mauvaise posture… Ils semaient le trouble partout et tentaient de semer le mieux que possible leur poursuivant pour encore plus les disperser.


Akino et Kurenai étaient à la fin de la deuxième salle, n’ayant toujours rien trouvé et ayant eu quelques problèmes également, mais visiblement réglés. Dehors, encore beaucoup de ninjas attendaient qu’ils sortent tous. À l’intérieur sa grouillait de ninjas un peu partout qui courraient dans tous les sens. Le plus important par contre…]


Shizu : Prépare-toi…


[Hinata regarda au bon endroit pile au moment où Shizu lui fit signe… Mikami, dans les escaliers, descendait tranquillement vers la salle où elles se trouvaient. Marche par marche, on aurait dit que ses pas étaient la seule chose qui pouvait être entendu. Il eut des tapements de mains, très condescendant, qui vint dire le contraire.


Mikami semblait presque rire, il avait un sourire jubiler face à la situation.]


Mikami (Rit pratiquement) : Mais quelle farce! Hahaha! Une blague comme je n’en ai vue aucune dans ma vie! Je crois que le moment qu’y ait été aussi ridicule que celui-ci, c’est quand tu as bêtement accepté de me défier, Shizu, et que tu aies lamentablement perdu! * Regarde autour de lui, dans la pièce, nonchalamment * Regardez-moi cette bande de crétins. Je le savais! Il va falloir qu’on fasse un sérieux ménage dans ceux qui recrute. Où sont nos meilleurs ninjas!?


Hidenari : Je ne veux pas vous offenser Mikami-sama, n’est-ce pas vous qui faite d’autres tests pour savoir si ces nouveaux membres sont potables?


Mikami : Je n’ai pas le choix d’en prendre quand on ne m’envoie que des types qui n’ont aucun talent! De quoi aurait l’air l’organisation sans membre, hein!?


Shizu : Tu sais ce qui est vraiment arrivé à Itomi?


Mikami : Quoi!? Tu m’as parlé? Hahaha!


Shizu : Je l’ai convaincu, avec mes amis, qu’elle n’était pas à la bonne place ici. Qu’elle était aveuglée par des stupidités et qu’on se servait d’elle sans le moindre respect.


Mikami : Vous êtes tous des traitres, qu’est-ce que ça change que je l’apprenne maintenant?


Shizu : Tu n’es qu’un idiot Mikami, s’en est affligeant. Tu sais ce qu’on est vraiment venu faire ici?


* Mikami est très intrigué *


Shizu : Lorsque nous sommes venus il y a près de six ou sept mois, j’ai parlé également avec un certain Kenshin et une Ayuki. Ça te dit quelque chose?


Mikami : Il y a six mois… Attend, tu faisais partit de l’équipe de…


Shizu : Itomi, Kenshin et Ayuki ont changé d’avis. J’ai voulu voir où en était les deux derniers… Mais en venant ici pour chercher des informations, l’organisation, même après le passage de l’Akatsuki, avait été repris par toi… Je plains que ces types aient un maitre comme toi… Encore une fois, j’ai envie de sauver ses gens aveuglés par un idiot. Le meilleur moyen, c’est de t’arrêter.


[Mikami se prit d’un fou rire gigantesque. Il n’arriva pas à se retenir pendant un bon moment.]


Mikami : * Se reprend dans son rire, peu à peu * Toi… * rit * Toi tu espères faire quelque chose contre moi!? Alors que… * Rit * Tu n’as rien fait la fois précédente! Laisse-moi rire! Et cette excuse minable pour me combattre, c’est du n’importe quoi! Si tu veux m’affronter, c’est simplement pour tenter de te venger! Parfait, vient! Je t’attends!


Shizu : * Sourit * Tu as peut-être un peu raison… * Enlève son manteau *


Mikami garda son grand sourire… Ce combat allait être d’une simplicité pour lui qu’il ne sentait même pas l’envie de faire le moindre effort de préparation comme la dernière fois. Ce sourire ne dura pas longtemps…


Shizu : Byakugan.


Mikami (Confus, surpris) : Quoi?


Shizu : Désolé Hinata… Je t’ai mésestimé… Je crois que je peux te faire confiance pour la suite des choses et ce que tu verras…


* Étonnement d’Hinata *


Cette fois, à tout le contraire de la dernière fois, Shizu sortit le grand jeu. D’une manière bien intrigante, l’Hyuga tassa le tissu de son haut de vêtement pour dévoiler son épauler… Il s’en suivit d’un mouvement bien hors du commun dans l’épaule de cette dernière. Cependant, lentement, un os en sortit. D’abord tranquillement, puis d’un coup, elle sortit son os! Il était difformé et en forme de pointe, presque comme une épée.


Mikami (Anxieux, obnubilé) : Qui t’es merde..?


Shizu : Shizu Hyuga.


* Hinata est de nouveau surprise, mais aussi horriblement intriguée *


Son Byakugan braqué sur Mikami, l’épée à la main, Shizu fonça directement sur son adversaire avant qu’il ne commence! Mikami était toujours dans l’étonnement, mais il se fit retrouver ses esprits et se prépara maintenant au combat, de manière sérieuse. Ce dernier bondi très rapidement dans le dos de Shizu, qui elle avait continué de lui foncer dessus, et réussi à placer un parfait coup dans le dos qui la projeta vers l’avant!


Shizu ne voulut pas être pris à ne plus rien pouvoir faire comme la dernière fois, elle devait réagir plus vite quand elle le voyait disparaître.


Mikami : Raiton – Gôsei Kaminari! (Tonnerre rigide)


À l’habitude de voir des éclairs qui ont des formes brisées, celle qu’envoya Mikami était droite et épaisse. Il visait bien évidement Shizu qui tentait de se relever. Rapidement, cette dernière, se retourna et tendu le bras en direction de l’éclair.

Shizu rencontra la foudre! Ce fut un choc, mais le Raiton était son élément de prédilection, elle savait comment l’encaisser pour minimiser le plus les dégâts. Une fois la technique terminée, Mikami pensait n’avoir pratiquement rien fait… Ça l’énerva encore plus.


Il fit une série de mudra sans rien dire, mais les deux filles virent un courant électrique tourné autour de ses jambes. À peine relevé, Mikami se téléporta, pratiquement, face à elle pour lui assigner un coup de poing dans le ventre… C’était encore trop rapide pour que Shizu puisse esquiver, Mikami était particulièrement rapide. Ce coup l’a fit reculer, mais cette fois, elle n’était plus aussi aveugle et aussi duper. Penché vers l’avant, à cause du coup de poing au ventre, Mikami alla pour donner un autre puissant coup avec les deux mains liées pour ne faire qu’un seul poing!


Ça n’était pas assez rapide pour Mikami cette fois-ci. Jamais il n’aurait pu prévoir la riposte de Shizu. Toujours penché, des os lui avaient poussés du dos et comme Mikami si jetait les bras dedans, coupant comme des lames, l’un lui rentra dans le ventre et d’autres lui fit plusieurs coupure sur les bras. Inutile de dire qu’il s’écarta rapidement.


Shizu se releva enfin bien droite… En se relevant, les os de son dos se détachèrent d’elle et tomba au sol.


Mikami (Désemparé, essoufflé) : C’est pas possible, merde… * Devint inquiet * Tu utilises du Genjutsu, c’est ça?


Shizu : Déjà essoufflé?


Mikami (Énervé) : Je n’étais pas le meilleur ninja d’Ôgai pour rien, même ses quatre gardes proches ne me valaient pas!


Hinata : Mikami est quelqu’un qui utilise essentiellement le Taijutsu et son affinité élémentaire est celle du Raiton, comme celle de Shizu apparemment. Mikami est très fort, mais il a malheureusement trouvé l’adversaire qui contrait toutes ses capacités. Cette technique avec ses os… qu’est-ce que ça signifie? Jamais je n’ai vu ou entendu parler de telles techniques…


Mikami perdait patiente et agissait avec hâte. Il bondi une nouvelle fois sur son adversaire pour tenter un autre coup, au visage cette fois. Il était plus lent et affaiblit par ses blessures… Shizu esquiva aisément cette fois et elle riposta avec son épée osseuse. Elle lui planta légèrement dans l’une des jambes pour l’immobilisé, tout juste le temps pour lui faire sa technique de pleine fouet


Shizu : Raiton - Hakke Kûsho!


Même s’il s’agissait là du même élément que le sien, Mikami n’était pas encore assez affiner avec son élément pour en être totalement immunisé. De plus, frapper avec le Juken n’était pas la même chose qu’avec les poings normaux… Mikami en cracha du sang.


L’Hyuga retira son épée de sa jambe. Mikami était dans un état déplorable… ce dernier coup lui fit prendre un coup de vertige et chancela au sol.


Hidenari : Mikami-sama!


Le ninja alla à la rencontre de son maitre qui avait de la difficulté à se relevé et qui perdait son combat. Shizu regarda le pauvre membre de l’organisation écarter son maitre sans se soucier d’elle. Hidenari connaissait des techniques de soin, il lui en prodigua certaines.


Mikami (Essoufflé) : Mais lâche-moi! Je n’ai eu qu’un moment de faiblesse et c’est tout!


Hidenari : Mais…


Mikami : Ce n’est qu’une épéiste et une incapable! Je l’ai peut-être sous-estimé et ça ne recommencera pas à ma prochaine attaque que je lui réserve.


Mikami, écartant Hidenari, se releva de lui-même, trop fier pour demander une quelconque aide. Ça lui prenait tous ses forces… Tout le monde le voyait aussi, sauf Mikami qui n’arrivait pas encore à se l’avouer. Lorsqu’il réussit à se redresser enfin et qu’il regarda en direction de son adversaire, il vit Shizu braquer un doigt dans sa direction, la manière d’un pistolet. Elle lui affligeait aussi son regard avec le Byakugan… il était pesant et intimidant.


Shizu : Ne fais plus rien. Abandonne et reste à genou. Accepte ta défaite.


Mikami : Tss…


Shizu : C’est mon dernier avertissement… Tu es le seul responsable de ton sort. Je te laisse une chance de vivre.


Mikami : Tu n’es rien qu’une sale...!


Shizu : Hakke Bakunen – Ichi Sendan! (Déflagration du Hakke – La phalange perforante)


Tous entendirent quelque chose traverser l’air à toute vitesse. Pratiquement au même moment, on entendit des morceaux de bois se faire détruire. Finalement, on entendit ensuite quelque chose tomber. Tous étaient bien surpris par ce qu’ils voyaient maintenant… Mikami avait vu son avant-bras droit partir au sol, Hidenari voyait un trou d’une dimension importante dans le mur qui donnait vers l’extérieur et Hinata avait vu une importante quantité de chakra au bout du doigt de Shizu ainsi qu’un trou à son extrémité, qui se résorbait.


Mikami, qui avait réussi à se lever debout pour continuer son combat, était maintenant complètement figé. La peur le clouait sur place et le faisait trembler de partout. Ça prit un moment avant qu’Hidenari ne voit que son maitre avait perdu son avant-bras et que ce dernier était au sol. Il ne voulut pas comprendre maintenant, il ne fit que se précipité vers Mikami pour le soigner.


Hinata, qui avait bien plus observé Shizu qu’autre chose, la vie saigner du nez puis un peu après, elle en toussa du sang et tomba les genoux au sol. L’Hyuga était complètement exténuée et arrivait à peine à rester bien consciente. Hinata alla vers elle, rapidement, en sortant un onguent spécial.


Mikami voyait Hinata aller vers son adversaire… il n’y avait qu’une chose qu’il se dit à ce moment.


Mikami (Effrayé) : Kogame… C’est aussi une Hyuga… Je… Je ne pourrai rien faire contre elle non plus… Il faut… Il faut…!


Mikami poussa Hidenari, qui était en train de le soigner, et couru en direction des portes extérieures de manière tout à fait pathétique. Il boitait, mais son seul objectif maintenant, c’était de s’éloigner de ces deux filles. Arrivé dehors, tous ses ninjas le voyaient courir en contre direction de la maison… Ils attendaient là depuis un moment maintenant et ne pensait vraiment pas que la première personne qu’ils verraient serait leur maitre en train de courir avec une mine aussi désolante. Qui avait fait le trou dans le mur? Le projectile qu’ils avaient vu passer n’était pas une attaque de Mikami?


Mikami ne se souciait de rien. Lorsqu’il eut atteint les membres de son organisation, il les tassa pour qu’ils lui cèdent le chemin. Tous étaient fortement confus… Personne ne savait où se positionner réellement. Fallait-il l’aider? Mais les attaquants alors? Personne ne voulut prendre le relais pour mener l’attaque contre l’ennemi. Voir leur chef s’enfuir comme ça ne leur donnait pas envie de faire beaucoup plus par eux-même. Ils ne firent que regarder leur maitre, disparaître, lentement mais sûrement, de leurs champs de vision.


[De nouveau à l’intérieur, rapidement, grâce à la pommade d’Hinata, Shizu avait un peu mieux repris de ses forces. Elle n’était pas encore très bien habituée à l’utilisation du Shikotsumiyaku et ça arrivait à l’exténuer rapidement. Elle avait pu un peu souffler et reprendre complètement bien ses esprits.


Au même moment, de par les escaliers, Kiba et Shino, suivi d’Akamaru, réussirent à rejoindre les deux filles. Ils étaient les premiers surpris de les voir n’abordant aucunement une position de combat. Le manteau de Shizu était au sol et des endroits dans ses habits étaient déchirés, sans qu’ils ne sachent pourquoi.]


Kiba : Hinata!? Mais… Il s’est passé quoi ici? C’est déjà terminé?


Hinata : Nous avons eu en quelque sorte de la chance…


Kiba : Ce n’est pas le temps de s’asseoir et de se reposer! On s’est occuper d’un groupe, mais les autres ne devrait pas tarder maintenant!


Hinata : * Fait signe de la tête que non * Il ne devrait plus y’avoir beaucoup de ninjas pour venir vers nous maintenant. On a gagné le combat contre Mikami… Ou je devrais plutôt dire que c’est Shizu qui l’a fait?


Kiba (Surpris) : Vraiment?! Et où il est maintenant?


Hinata : Je te raconterai les détails plus tard, mais il a pris la fuite… Il ne devrait pas aller très loin maintenant. Les autres ne viendront pas. Ceux qui l’accompagnaient ont même eux aussi pris la fuite.


Shino : Regarde, Kiba. * Pointe le mur *


[Les traces des combats venaient appuyer ce qu’Hinata affirmait. Un trou avait été fait dans le mur et, d’une ambiance assez glauque, un avant-bras trainait au sol. Le décor entier prouvait qu’elles avaient combattu plusieurs personnes, mais il ne restait qu’elles maintenant… Ils n’avaient pu que prendre la fuite.


Kiba avait aussi remarqué à son entré dans la pièce qu’Hinata était en train de délibérément soigner Shizu avec sa petite pommade… Shizu avait montré une telle réticence à l’idée de faire partie de leur équipe, et voilà que maintenant elle se faisait soigner par celle qu’elle ne semblait vraiment pas apprécier.]


Kiba, par le radio : Kurenai-sensei… où en êtes-vous de votre côté?


Kurenai : Nous sommes à la fin de la troisième salle et toujours rien… Nous avons mal vue… Pourquoi!? Que se passe-t-il de votre côté?


Kiba : On vous rejoint sous peu… Mikami a fui les lieux et les ninjas à l’extérieur ne feront plus rien selon les dires des filles.


Kurenai : Elles l’ont combattu!? Comment vont-elles?


Kiba : Il n’y a aucune inquiétude à se faire pour elle.


[Kurenai en fut pratiquement soulagée… Il était vrai que d’apprendre qu’autant d’ennemis avaient perdu toute motivation et courage après avoir vue leur maitre fuir, c’était très encourageant.


Elle annonça avec fierté, à Akino, que les deux filles qui avaient fait équipe, finalement, avait remporté leurs combats contre certains membres à l’intérieur, mais aussi qu’elles avaient chassé Mikami!


Il n’y avait que deux scénario possible pour Akino. Soit Hinata se révélait être beaucoup plus forte que prévue, soit Shizu a dû révéler ses capacités face à Hinata. Elle n’espérait qu’une chose maintenant, c’est que Konoha tienne sa promesse. Celle où aucun membre de leur équipe ne devrait reparler de ce qu’ils savaient d’eux.


Le fait de repenser à Mikami qui avait fui en contre-direction de la résidence lui fit un déclic! Itomi était toujours seule là-bas avec des membres qui ne savaient rien de ce qui c’était passé ici!


D’un seul coup, Akino lâcha tout ce qu’elle faisait… Elle avait de nouvelles priorités mille fois plus importantes à ses yeux.]


Akino : Désolé, mais je ne peux pas rester ici!!!


[Elle n’eut même pas le temps de s’expliquer! L’épéiste ouvrit la porte de la pièce, sans se soucier s’il pouvait y avoir des ennemis derrière, et partit de l’endroit, à la stupéfaction de Kurenaï.


La sensei eut un doute durant un moment, pensant pratiquement mettre en garde ses élèves… Mais elle se résigna à faire confiance à Akino.


Akino descendu au rez-de-chaussée, là où tout le monde était. Courant, elle stoppa nettement sa lancé voyant que tout le monde était là, Shizu inclut. Cette dernière avait réussi à se remettre sur ses deux jambes et ne semblait plus être aussi affaiblit qu’il y a peu. Elle était à nouveau vêtue de son manteau de Furûtsu.]


Akino : Si ce que vous dites est vrai, on a plus le temps de vous aider maintenant! Vous pouvez vous débrouiller… Shizu, on doit aller chercher Itomi! Elle est seule là-bas!


[Ça surpris aussi Shizu. Malgré qu’elle venait tout juste de s’en remettre, Shizu se mit en course avec Akino.]


Hinata : Je peux vous aider, s’il le faut!


Kiba : Hinata!


[Shizu n’adressa qu’un bref regard à Hinata qui suffit à la faire comprendre que ce n’était pas nécessaire et que Kiba avait raison… Les équipes reprenaient l’ordre normal des choses.


Rendu à l’extérieur, une troupe de ninja était toujours présente… mais elle était bien dispersé. Les membres parlaient entre eux à propos de l’organisation. Certains commençaient à partir vers les dortoirs comme quoi ils ne voulaient plus s’occuper de tout ça, et puis d’autres s’étaient allongés au sol, regardant les nuages passer dans le ciel.


Ils furent tous fort surpris lorsqu’ils virent deux filles courir dans la même direction qu’avait pris Mikami. Lui qui n’était déjà presque plus visible à l’horizon. Akino et Shizu ne se souciaient même pas des ninjas. Hinata avait raison, les deux filles observaient rapidement que les ninjas n’avaient plus aucune motivation de vouloir affronter leurs adversaires… Même que certains avait peur après ce qu’ils avaient entendu dire à propos d’elles.


Sans soucis, elles passèrent entre les ninjas et tracèrent leur route vers Itomi.]


Fin du chapitre 186

1 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?