Sasari Uchiwa par

17 vote(s) de lecteurs, moyenne=9/10 0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Side Story / Aventure / Action

190 Histoire du passée : Des preuves à faire

Catégorie: T , 4620 mots
0 commentaire(s)

Lac Mizzukodô – Trois ans en arrière


[Malgré une certaine déception de la part d’Ôgai, Itomi fut gardé, comme tous les autres avant elle. Ôgai ne se permettait pas encore d’expulser les ninjas qu’il n’aimait pas. Les missions n’étaient toujours pas commencées de toute manière. De plus, les tâches ménagères et autres étaient à faire… Un coup de main de leur part pouvait aider tout de même.


Entre temps, durant les semaines suivantes, Hatsuyo, et autre ninja près d’Ôgai, emmenaient des recrues de tout âge. Certains avaient l’âge d’Itomi, même que d’autres étaient des hommes près de la retraire. Beaucoup avait les mêmes raisons de vouloir venir dans l’organisation. C’était l’opportunité de s’en sortir face à un monde qui les avait rejetés.


Plus le nombre de membres augmentait, plus une structure semblait se former. La sélection des ninjas devint beaucoup plus sévère… Ôgai adhéra à ce que Toshio, le sanglier géant, lui avait conseillé. Ôgai avait l’ambition de faire de son organisation quelque chose qu’Iwa pourrait craindre. Les postes de recrutements s’étendirent. Les quatre rapprochés d’Ôgai purent revenir et laisser d’autres membres faire leur boulot à leur place. La renommée de leur maitre venait qu’à augmenter, ils étaient les mieux placés pour le protéger… surtout qu’à un moment, le point de téléportation avait changé tel qu’il était maintenant.


La petite maison de départ s’agrandit de plus en plus. Les humains prenaient tellement de place à l’intérieur de la forêt de cerisier que les phacochères qui y vivaient se sentaient obliger de leur céder. Toshio joua pour beaucoup… il considérait que la forêt n’était rien pour eux… Ils pouvaient partager, mais qu’à condition que les humains n’abusent pas au-delà de cette forêt.


Les missions commencèrent après un moment. Ôgai devait organiser la première grande mission et envoyer les meilleurs.]


Ôgai : À partir d’aujourd’hui, l’organisation prend un tournant important. Cette première mission est le commencement de ce pourquoi j’ai créé tout ceci. Il est le commencement d’un monde meilleur à mes yeux. Vous ne pourrez pas échouer cette mission… C’est un ordre! Vous vivez pour cette mission et vous mourrez pour sa réussite, si nécessaire. Si j’en revois un seul d’entre vous revenir ici et que la mission n’est pas achevé comme je l’ai ordonné, vous aurez une dette envers moi… Ça vous coutera chère. Si vous réussissez, par contre, vous aurez ma reconnaissance éternelle. Vous serez l’élite des membres de l’organisation.


* Étonnement des ninjas *


Ôgai : Voilà, retenez bien ce que je viens de dire! Vous savez que vous allez réussir, je sais que vous allez réussir… Même si cela implique des moyens dangereux. Si je vous ai choisis, c’est que vous êtes l’élite, vous ne pourrez que réussir! Êtes-vous prêt à le faire!?


Membres : Oui! Ôgai-sama!


Ôgai : J’ai déjà informé quelques d’entre vous sur les détails de la mission. Vous l’avez sûrement remarqué, mais vous êtes une vingtaine à faire partie de celle-ci. C’est beaucoup, j’ai donc formé cinq groupes de quatre ninjas et vous serrez divisé durant cette mission. Les cinq que j’ai nommés, allez former votre groupe… Vous partez tous bientôt.


[Les cinq ninjas choisis par Ôgai se levèrent d’abord du groupe et se placèrent devant eux avec leur liste chacun. Les autres ninjas se levèrent à leur tour et attendaient qu’on les nomme. Tous les choisis commençaient à crier les noms de leurs coéquipiers.]


Izô : Fumiaki, Kotaro et Itomi… Quoi, Itomi… * Soupire * Bon sang… Hé boss! Pourquoi tu nous as mis cette gamine?


[Alors qu’Itomi s’avança pour rejoindre ses partenaires, toute prête à partir, elle s’arrêta brusquement en entendant la remarque d’Izô.]


Izô : * Se lamente * Je croyais que tu voulais qu’on la réussisse cette mission! Tu ne nous aide pas là, boss!


Ôgai : Ferme là, Izô! J’ai décidé qu’elle irait avec vous trois, un point ces tous. Cette mission, c’est sa dernière chance de pouvoir rester parmi nous. Si Itomi échoue, elle en connait les conséquences et si elle réussit… eh ben…


Izô : C’est pas vrai… À croire que c’est moi qu’on test dans tout ça.


* Itomi tourne la tête de honte et baisse son regard *


Mikami : T’inquiète, Izô. Avec mon équipe, on est certain de pouvoir réussir. On rattrapera le coup.


Izô : Je ne me fais pas trop de soucis pour toi, Mikami, c’est seulement que j’ai pas envie de crever durant cette première mission. Je veux pouvoir raconter mes exploits en y revenant. Là, Ôgai m’envoie avec deux autres ninjas, pas trois.


Mikami : Imagine si tu réussissais. Tu serais le type qui a vaincu même avec la gamine dans son équipe. * Sourit *


Ôgai : Je ne veux plus en entendre parler. Izô. Tu gardes Itomi et tu te débrouilles avec. Tu dis un mot de plus et c’est elle qui passe chef de l’équipe.


[Les ordres étaient les ordres. Itomi reprit confiance en elle et alla rejoindre finalement Izô et les autres. Ça ne plaisait visiblement à aucun d’entre les trois, mais Itomi aussi n’avait pas le choix. Si elle désobéissait à un ordre elle aussi, les risques pouvaient être forts déplaisant pour elle.


Les cinq équipes se réunir au cercle de téléportation, dans la cour extérieure. À tour de rôle, ils attendaient que la fameuse boite apparaisse pour être téléporté vers Iwa.]


Daigô : Il ne reste plus que votre équipe. Vous allez être téléporté à près d’une cinquantaine de kilomètres du village que l’on veut sauver. C’est le plus loin des points… enfin, Ôgai-sama a dû déjà t’expliquer les détails, Izô?


Izô : Vraiment, cette mission va de plus en plus mal et elle n’est même pas encore commencée.


Fuu : T’es pas le seul à plaindre. Ce matin, Ôgai m’a refilé deux nouvelles recrues… Ça dit que le recrutement est devenu beaucoup plus stricte et ça m’envoie des gosses. Si je dois enseigner des choses, c’est que ce n’est pas normal… Kenshin! Ayuki! Dégagez du milieu du cercle si vous ne voulez pas vous faire broyer!


Kenshin : Mais les feuilles…


Fuu : C’est que des feuilles! Vous balaierez quand je vous le dirai!


[Justement, l’avertissement ne fut pas inutile. Au moment où Kenshin et Ayuki laissèrent place, la boite de téléportation revint.


C’était maintenant au tour de la cinquième équipe à voyager. Les quatre ninjas s’installèrent dans celle-ci et les ninjas à l’extérieur s’occupèrent de les téléporter. D’un coup, ils furent téléportés en Iwa. Il se produisit une grande secousse. Tous les ninjas à l’intérieur étaient sans dessus-dessous.


Une fois à l’extérieur, ils n’avaient plus qu’une direction à prendre ; celle du village. Le premier d’une série. Itomi ne connaissait pas très bien les détails de cette mission et en quoi elle consistait, mais pour une fois, elle se sentait un peu utile. Elle voulait prouver que les ninjas autour d’elle ne faisaient que la sous-estimer.


Dès qu’ils commencèrent à prendre la route, les autres lui lançait leurs sacs et autres.]


Izô : J’ai pas envie de trimbaler tout ça pendant qu’on marche. Tu serviras au moins à ça.


Itomi : Mais..!


Izô : T’as quelque chose à dire?! Non, je crois pas non… On marche. Fumiaki, Kotaro… Je vais vous expliquer ce en quoi notre part dans la mission consiste, écoutez bien.


[Le caractère d’Itomi n’était pas très imposant… Rapidement, à nouveau, elle fut écartée. Les trois ninjas, devant elle, discutaient du plan rendu là-bas. Elle aurait dû en faire partie, mais à chaque fois que le plan demandait une quatrième personne, ses équipiers préféraient trouver une alternative, même si cette dernière ralentissait la mission.


Personne ne lui parla tout au long du voyage. Pour le moment, elle n’était là qu’en tant que celle qui portait les sacs seulement.


La population commençait à se faire sentir, le village n’était plus très loin.]


Itomi : Hum… pardon…


Izô : Tu as dit quelque chose?


Itomi : C’est qu’en fait, je n’ai pas pu très bien entendre ce que je vais devoir faire durant cette mission… et…


Izô : … À un moment, nous devrons nous séparer pour mieux exécuter le plan. Tu iras avec Kotaro et tu l’assisteras.


Kotaro : Enfoiré!


Izô : C’est lui qui te dira ce que tu devras faire. Compris?


Kotaro : Si tu me gênes, je te laisse sur place… la gamine.


[L’équipe s’immisça enfin à l’intérieur du fameux village cible. Chacune des équipes avaient un rôle bien particulier, mais sans les détails, il serait difficile pour Itomi de pouvoir faire ses preuves…


Comme d’un rien, les ninjas d’Ôgai se baladaient dans le village. Ce dernier était plutôt vaste et les équipes arrivaient à couvrir plusieurs secteurs. Arrivé à un point, Izô ainsi que Fumiaki partirent de leur côté laissant Kotaro seul avec Itomi.]


Kotaro : J’ai pas envie de perdre mon temps à te dire tous les détails, mais pour ne pas que tu échoues cette mission car tu ne savais rien, c’est simple. * Se penche à sa hauteur * On cherche un type… plutôt important pour le village. C’est avec lui qu’on pourra discuter et faire quelques démarches.


Itomi : On… on a des indices sur lui..?


Kotaro : * Soupire, regarde Itomi * Eh bien justement, j’ai une idée de par où commencer, mais il faut se la faire discrète.


Itomi : Je peux aider pour la discrétion!


Kotaro : Sauf que non. Pour cette partie, vaut mieux être seul pour être certain qu’il n’y ait pas d’embrouille. Je préfère le faire. Tu restes ici pendant que moi… Je pars…


Itomi : Et tu… hum, non, d’accord, j’attends ici.


Kotaro : Allez! Ciao!


[Itomi était certes naïve par moment, mais elle savait que Kotaro n’avait pas l’intention de revenir, au bout d’un moment dans l’attente.

En regardant autour d’elle, Itomi observait les gens de la population. Elle avait de la difficulté à comprendre quels problèmes il y avait dans le village. Son expérience dans le domaine ne lui permettait pas de porter de vraies conclusions, mais elle s’était d’abord imaginé que le village allait être un peu moins en bonne état qu’en ce moment.


Itomi hésitait à devoir bouger ou à rester à attendre où on l’avait abandonné. Son équipe serait prête à aller jusqu’à ne pas revenir avec elle? Itomi avait ses preuves aussi à faire! Jouer en solitaire était risqué, mais dans les conditions où elle était, à attendre, elle se mit en confiance que si elle bougeait, ça ne pouvait pas être pire. Après tout ce temps d’attente, elle se releva pour aller de son côté.


Au même moment, plus loin dans le même village, une explosion se produisit! La panique se prit rapidement partout dans les quartiers! Les villageois fuyaient vers leurs maisons alors que les ninjas du village se regroupèrent pour aller au lieu du problème. Les doutes qu’avaient Itomi à propos du village se renversèrent, il y avait bien des problèmes ici. Elle observa autour d’elle pour trouver de ses camarades pour aller aider le village… mais ne trouvant personne de vue, elle fonça seule, espérant en trouver un sur son chemin.


Plutôt rapide, Itomi parcouru le village pour atteindre le lieu touché. Les flammes ravageaient plusieurs maisons et un peu plus loin, la jeune fille pouvait voir des gens s’affrontant. La ninja préféra s’occuper du feu d’abord puisque sa spécialité était l’eau. Elle bondit sur le toit d’une autre maison non affecté par le brasier et effectua des mudra.]


Itomi : Suiton – Mizu Rappa!


[De manière bien contrôlée, Itomi réussit à éteindre une partie du feu avant qu’on ne vienne l’assister par d’autres ninjas du village. Certains ne semblaient pas trop comprendre d’où elle venait comme ça, mais par son âge et son geste, ils considérèrent qu’elle n’était certainement pas une ennemie.


Aussitôt le feu éteint d’un côté, une autre explosion se produisit! Les ninjas venus assisté Itomi allèrent immédiatement à l’endroit des nouvelles flammes!


Les villageois fuyaient de plus belle, et non pas seulement par la peur du feu, mais aussi des attaquants ! Les brigands commençaient à s’en prendre aux villageois! Tout proche d’elle, Itomi vit un type se faire pour uivre par un de ces ninjas qui camouflait son visage avec un ruban. Elle ne pouvait pas ignorer tout ça et s’interposa entre l’homme et le brigand!]


Brigand : Toi! Qu’est-ce que… Dégage! Tu me gênes! Si tu crois que tu gagneras un quelconque mérite en faisant ça! Tu échoueras!


Homme : Une genin?! Tu n’es pas du village toi non plus… que ce passe-t-il enfin..!


Itomi : Je…


Brigand : Bon, je me débarrasse de toi et j’en finirai avec ce type ensuite!


À ces paroles, Itomi se mit en garde contre son adversaire. Ce dernier fonça directement sur elle. Elle put le voir venir, mais dans la peur et le doute, elle se fit bousculer violemment vers l’arrière! Son adversaire enchaîna rapidement en dégainant son épée et en assignant un coup à la diagonal


Brigand: Ninpo – Setsudan Hiyaku (Bond coupant)


Itomi eut le temps d’esquiver tout juste pour éviter le pire. Elle se prit seulement une coupure sur la joue. L’épée passa de droite à gauche, le brigand n’hésita pas à la ramener de gauche à droite pour un coup supplémentaire! Celui-ci l’atteint en plein au ventre et passa bord en bord! L’homme derrière vit la jeune fille être coupé en deux, mais les deux virent rapidement cette dernière se dématérialisé en eau.


Itomi surpris son adversaire en lui tombant dessus. N’ayant rien vu venir, le ninja perdit son épée et fut plaquer au sol. Le ninja força pour se lever tout de suite, même avec Itomi sur lui, mais se retient rapidement lorsqu’il vit qu’elle lui pointait un index sur la tempe. Il ne savait pas ce que ça signifiait, mais il savait que d’essayer était inutile.


Au même moment, entre Itomi et l’homme qu’elle tentait de sauver, un autre ninja s’interposa! Il était beaucoup plus rapide et expérimenté que celui qu’elle affrontait! Il fit apparaitre un parchemin qu’il coinça dans ses dents et fit une série de mudra. Rapidement, des symboles entourèrent Itomi et son adversaire qu’elle plaquait toujours au sol. À l’activation du jutsu, le type sous elle ne bougea plus, comme complètement figé.


Ninja : Seiichi-sama, vous n’avez rien?


Seiichi, l’homme : Eh bien, je dois dire que j’aie eu de la chance que cette jeune fille ne soit pas l’une des leurs. Malgré son âge, elle m’a bien défendu. Que se passe-t-il, Kahei?


Kahei : En faisant une évaluation rapide, je dirais qu’une dizaine de ninjas, voir une quinzaine, nous attaque. On ne dirait pas qu’ils ont d’objectif précis autre que de mettre la pagaille ici.


Seiichi : Je sais ce que tu vas me dire… que le mieux est de quitter le village, mais on ne peut pas faire ça. Nous n’avons pas une très grande force de frappe, mais si on ne fait rien, le village risque d’en mourir. La vie de plusieurs villageois en dépend!


Kahei : Même si je suis ici, je ne crois pas pouvoir faire une très grande différence dans nos chances de victoire…


Seiichi : Tu es le ninja le plus doué de ce village et puis cette jeune fille a montré du talent en combattant l’un d’eux et en éteignant les flammes de ces maisons.


Itomi : C’est que…


Seiichi : Quel est ton nom?!


Itomi : Itomi…


Seiichi : Je me nomme Seiichi Imura. À ton âge, tu ne dois pas trop savoir qui je suis, surtout si tu viens de loin d’ici. Je ne dis pas ça pour me venter, mais je suis plutôt important pour ce village. C’est une histoire longue, mais je l’aide à prospérer depuis un bon moment, moi et mes ancêtres. Tu m’as déjà sauvé la vie, mais je te demande une nouvelle fois de m’aider.


Itomi : Eh bien * Regarde dans la direction où elle est venu * Je… Je ne suis pas venue seule. Nous étions quatre. Mes coéquipiers nous aiderons sûrement si je les retrouve, ils sont plus forts que moi.


Seiichi : Merci! Retrouvons-les! Avec une attaque bien réfléchis et rapide, on peut renverser les choses et reprendre le village. On te suit, Itomi!


[Malgré la situation, Itomi l’apprécia. Le feu était pris à plusieurs endroits et la panique était général, aider Seiichi semblaient être importants et probablement que ça allait pouvoir sauver le village! Si Ôgai venait qu’à l’apprendre, sa position dans l’organisation ne serait plus autant remise en doute!


Itomi mena le petit groupe pour revenir sur ses pas et chercher Izô et les autres. La zone où elle était entrée dans le village n’était toujours pas attaquée depuis le début. Kahei avait mentionné que les ninjas ne semblaient pas avoir d’objectifs précis dans cette attaque, mais d’avoir épargné toute cette zone semblait presque étrange.


Ce ne fut pas Itomi qui trouva Izô en premier, mais plutôt l’inverse. À distance, accompagné de Fumiaki et de Kotaro, les trois virent au loin Itomi accompagné de deux autres individus!]


Kotaro : …C’est pas vrai!


Izô : Celle-là… C’est à ce moment précis que la chance décide de lui sourire? On est une équipe et elle devrait s’attribuer tous les mérites? On va la rejoindre avant qu’elle ne commence à faire des gaffes...


Fumiaki : Le plan marche comme prévu, Ôgai-sama sera fière de nous.


Izô : Kotaro… va prévenir les autres équipes d’arrêter. On a réussi à atteindre la cible qu’on voulait.


[Îzo et Fumiaki s’approchèrent, en hâte, vers Itomi, Seiichi et Kahei. Tant dit que Kotaro alla en direction contraire. La jeune kunoichi fut la première surprise lorsqu’elle vit Izô et Fumiaki arriver vers elle du premier coup.]


Seiichi : Vous êtes les partenaires d’Itomi!?


Izô : C’est exacte, je suis celui qui mène cette petite équipe. Je suis content que les explosions ne l’aient pas emportée. Nous devrions nous isoler de l’endroit, le village n’a pas l’air d’être très sécuritaire.


Seiichi : Non, attendez! Itomi m’a dit que vous pourriez nous aider à arrêter les ninjas qui attaquent. Aidez-nous! Je dois à tout prix aider mon village.


Kahei : Itomi nous a dit que vous étiez une équipe de quatre. Où est le dernier? À cinq, on peut faire quelque chose contre les envahisseurs, mais à quatre… Je ne sais pas.


Izô : Nous nous étions séparés et Kotaro faisait équipe avec Itomi. Apparemment, ils ont dû se séparer. Peut-être qu’en se dirigeant par-là on le croisera.


Kahei : On doit établir un plan d’attaque d’abord sinon on ne changera rien. La dernière fois que j’ai pu voir les affrontements, les brigands semblaient dominer nos ninjas ici.


Izô : Ne t’inquiète pas, je crois même que…


Fumiaki : Regardez… on dirait que ça se calme…


Seiichi : C’est vrai que je n’entends presque plus rien… Kahei, on va voir maintenant. Nos ninjas l’on peut-être remporté!


[Tous se dirigèrent en direction du quartier où les combats semblaient se dérouler. En chemin, comme Izô l’avait dit, ils croisèrent Kotaro qui, lui, revenait vers eux. Il expliqua, même avant que l’équipe n’arrive sur les lieux, que les ninjas qui attaquaient l’endroit avait pris la fuite au bout d’un moment. C’était bien le cas… Le village avait retrouvé son calme. Les ninjas aidèrent à éteindre les dernières flammes et tout revenait dans l’ordre, pratiquement.]


Kahei : J’ai été interrogé nos ninjas et ils disent la même chose. Ils ne savent pas s’ils avaient l’avantage au bout d’un moment, mais apparemment, ils ont tous prit la fuite. Le pire dans tout ça, c’est que nous n’avons réussi à faire aucun prisonnier. Même le type que j’ai immobilisé plus tôt s’en est tiré.


Kotaro : Je les ai vue fuir et du comment ils ont pris la fuite, ça m’étonnerais qu’ils reviennent ici.


Kahei : Tout ça reste très intriguant. Ça n’a pas de sens de vouloir faire une telle attaque sans objectif précis.


Seiichi : Mais c’est terminé maintenant et c’est pour le mieux. Les habitants n’ont pas l’air d’avoir été trop affectés et il sera facile de reconstruire ce qui a été détruit par les flammes. * Se penche vers Itomi * Loin de moi de vouloir être mégalomane, mais en me protégeant de ce brigand qui me poursuivait, tu as probablement sauvé plusieurs personnes de ce village. Merci beaucoup Itomi, d’avoir contribué à sauver ce village.


Itomi (Ravie) : C’était… C’était ce qui me semblait juste de faire. * Sourit *


Izô : Vous êtes Seiichi Imura, n’est-ce pas?


Seiichi : Vous me connaissez?


Izô : Je ne vous connais pas très bien, mais celui qui nous envoie ici, oui. Vous avez dû comprendre que nous n’étions pas du coin, n’est-ce pas?


Kahei : Vous êtes en mission pour voir Seiichi-sama?


Izô : Oui, nous aimerions discuter avec lui. Ça concerne le village et des arrangements que nous pourrions prendre ici. Si vous voulez bien.


Seiichi : Habituellement, je ne suis pas du genre à faire confiance du premier coup aux étrangers. Mais en protégeant le village comme vous l’avez fait, je crois que je peux répondre à votre requête et vous écouter. * Sourit *


[Durant le reste de la mission, en tant que chef d’équipe, Izô était celui qui faisait la partie diplomatie de la mission. Itomi fut mise à l’écart durant cette partie, une nouvelle fois, mais ça n’avait pas d’importance pour elle, maintenant. La reconnaissance que lui avait donnée Seiichi et le sentiment d’avoir fait une bonne action lui suffisait à la rendre heureuse. Elle n’avait plus souvenir de la dernière fois où on avait pu tant la considérer et qu’elle n’avait pas été mise à l’écart.


Une fois les discours d’Izô terminé, l’équipe revint sur l’île Mizzukodô. Itomi n’en connaissait pas les détails, mais la mission était probablement de passer un accord entre les deux chefs. Imaginer ce que l’organisation allait pouvoir construire grâce à cette entente la rendait encore plus enthousiaste. Elle venait qu’à être fière de faire partie de cette organisation, malgré le fait qu’elle y ait été intégrer involontairement. Itomi allait pouvoir contribuer à quelque chose de bien et d’avoir une certaine reconnaissance derrière.


Tous les membres envoyés, sans exception, étaient retournés sur l’île. Tous avaient réussi. Izô, Kotaro et Fumiaki semblaient être vraiment fière d’eux. Toujours, Itomi n’en connaissait pas les détails, mais leur partie de mission avait dû beaucoup plaire à Ôgai.]


Ôgai : Pour être franc avec vous tous… Je ne croyais pas que cette mission se déroulerait aussi bien. De plus, je ne m’attendais pas à ce que ton équipe, Izô, soit celle qui réussirait le mieux. J’ai entendu beaucoup de bien des autres équipes, mais c’est la vôtre qui a été déterminante et la réussite sera déterminante pour la suite. Izô! Toi, Kotaro et Fumiaki, vous retournerez à ce village. Vous serez les choisis pour représenter l’organisation là-bas comme il se doit.


Toshio : Tu n’inclues pas Itomi dans tout ça?


Ôgai : Elle est trop jeune pour tout ça et, d’ailleurs, Izô… C’est le moment de savoir le verdict à propos d’Itomi… Qu’a-t-elle fait durant cette mission?


Izô : Elle nous a assistés… Je n’ai pas grand-chose à dire de plus…


Itomi (Choquée) : J’ai sauvé Seiichi d’un ninja qui l’attaquait et j’ai aidé le village contre les flammes des explosions. Si Seiichi Imura nous a fait confiance, c’est que j’aie pu montrer qu’on était là pour l’aider!


[Certains des autres ninjas étaient un peu surpris qu’Itomi prenne la parole ainsi. Ça en venait qu’à frustrer quelques-uns, comme une partie de son équipe, et aussi, ça en faisait rire d’autres. Du côté d’Ôgai, il ne se savait pas trop quoi en penser. Depuis tout ce temps, son impression sur la petite fille n’était pas extraordinaire. Elle avait été l’une des premiers membres à intégrer l’organisation et Ôgai venait qu’à penser qu’elle ne faisait que profiter des lieux pour survivre.]


Toshio : Je crois en ce qu’elle dit. Si elle s’exprime de cette manière, ce n’est pas pour rien.


Ôgai : Croire que la réussite de la mission dépendrait d’elle… * Devient douteux * Une Hôzuki, hein? Je n’y crois pas et je n’y croirai jamais.


Toshio : Qu’elle le soit ou non, elle a été au-delà de tes attentes, n’est-ce pas?


Ôgai : Je le vois comme un coup de chance… Et si le type qu’elle avait sauvé n’était pas Seiichi?


Fumiaki : Mais Ôgai-sama, la mission ne consistait pas à…


Ôgai : Ne parle pas! C’est de la chance!


Toshio : Ôgai. Tu te souviens de ce test que tu avais fait à tes trois premiers venu, n’est-ce pas? Avec les murs. Itomi a dû évoluer durant tout ce temps. Elle pourra te montrer si son potentielle est vrai ou pas.


Ôgai (Songeur) : * Regarde Itomi * Si tu échoues à ce test, je t’expulse de cette île.


Fin du chapitre 190

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?