Nous voulions simplement être des héros... par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Continuation / Aventure / Action

4 L'extraterrestre

Catégorie: G , 2941 mots
0 commentaire(s)

 

Une créature se tenait à l'orée du bosquet et les fixait. Paralysé, le groupe l'observa à son tour. Elle ne ressemblait à rien de connue, or à l'époque où ils parcouraient les routes avec Duncan et participaient à des Concours, ils avaient eu l'occasion de croiser des centaines d'espèces de leurs congénères.

Celle-ci était gigantesque, plus haute qu'un humain. Son corps étrange était orange, à l'exception de sa face qui possédait une teinte turquoise. Ses bras étaient constitués de deux filaments entrelacés et descendaient jusqu'au niveau de ses jambes, aussi longues que fines.

Ses yeux blancs les étudiaient d'une façon menaçante. Boulard, apeuré par une telle intensité, manqua de défaillir. Vanille tremblait comme une feuille et Willy scrutait avec défiance cet être inconnu, visiblement tout droit venu de l'espace. Qui savait quels virus incurables il avait pu emmener avec lui des confins de la galaxie ?

- Eh, toi ! s'exclama Raphaël en pointant une patte intimidante dans sa direction. Je ne sais pas qui tu es, ni d'où tu viens, mais tu vas repartir d'ici fissa ! C'est peut-être courant chez toi, mais chez nous, on ne déchiquète pas les gens. Oh, truc-muche ! Tu m'écoutes ?

- Euh... Raph ? marmonna Willy. Je ne suis pas sûr que lui parler ainsi soit...

Il n'acheva pas sa phrase. Les yeux de la créature se plissèrent et son corps commença soudain à se métamorphoser. Ses bras se désentortillèrent, une pointe centrale jaillit de son crâne, ce qui s'apparentait chez lui à des épaules gagnèrent en robustesse et ses jambes ployèrent pour prendre une posture d'attaque.

- Pas bon, ça... commentèrent en chœur le Carabaffe et le Chimpenfeu.

L'extraterrestre pointa ses excroissances en direction du ciel, tandis que jaillissait au-dessus de sa tête une sphère électrique. Elle convergea dans leur direction. Vanille s'envola immédiatement, Zaiyad sauta sur le côté, imité par Willy, mais Raphaël et Boulard, trop lents, n'eurent pas le temps de bouger.

Ashton s'interposa entre eux et l'Élécanon pour dresser un Abri. Il vola en éclats dans une puissante explosion, pendant que les trois pokémon étaient soufflés par la déflagration. Ils rebondirent quelques mètres plus loin sur le sol herbeux, fourbus mais indemnes.

- Il est fort, indiqua la Gardevoir. Très fort. Il va cependant voir que quiconque se frotte à moi se pique, exactement comme sur une rose, dont j'ai hérité de la beauté et des épines.

- D'accord, acquiesça Zaiyad. Toi et moi, nous allons l'attaquer de face. Vanille, essaye de le prendre par surprise. Boulard et Willy, par le flanc gauche, Raphaël par le flanc droit. Quelle que soit cette créature, elle n'est vraisemblablement pas là en amie.

Les cinq membres de l'équipe approuvèrent les propos de leur leader d'un hochement de tête. L'Hélédelle prit de l'altitude et les autres foncèrent sur leur adversaire. Ashton matérialisa une Ball'Ombre dans sa main, Zaiyad fit grésiller ses crocs et Raphaël prit une profonde inspiration pour cracher un Pistolet à O.

L'extraterrestre évita les deux attaques à distance avec une facilité déconcertante et, au moment où le Luxray voulut refermer ses Crocs Éclair sur lui, il subit un violent Psycoud'boul dans l'abdomen, qui lui coupa le souffle. Plié en deux, il s'écroula sur le sol, haletant.

La créature l'aurait sûrement achevé avec un Choc Psy si elle n'avait pas été atteinte au même instant par la Roulade de Boulard, qui le fit manquer sa cible. Willy, qui n'avait aucunement l'intention d'attaquer au corps à corps par peur de la contamination, lui souffla un Lance-Flamme au visage. Quant à Vanille, elle s'abattit de toutes ses forces sur ce qui lui servait de crâne.

- Bravo les amis, déclara Zaiyad, tandis que Raphaël l'aidait à se redresser. Beau trav...

Il avait parlé trop vite. Ils étaient loin d'en avoir fini avec leur ennemi, car celui-ci venait déjà de se redresser et ne semblait pas souffrir des trois capacités consécutives qu'il avait encaissées, contrairement au Luxray qu'une seule avait presque suffi à jeter au tapis.

- Pas bon du tout, répéta machinalement le Carabaffe.

Les partenaires tentèrent de fuir, mais ils n'en eurent pas le temps. L'extraterrestre se rua sur eux et les frappa de toutes ses forces avec son corps, dans une attaque Surpuissance. Ils ne se redressèrent pas, assommés par le choc, pendant qu'Ashton mitraillait leur adversaire avec ses Feuillemagik.

Il les repoussa en fouettant l'air de ses bras filandreux et répliqua avec Ultralaser. La Gardevoir y échappa de justesse en bondissant dans les airs avec grâce, où elle fut attrapée entre les serres de Vanille, qui la ramena en douceur sur le sol, un peu plus loin. À cause de cette capacité qui nécessitait un temps de repos, l'humanoïde spatial était temporairement immobilisé.

- C'est le moment d'en profiter ! s'exclama-t-elle. On l'attaque tous ensemble !

Ashton se servit de Pouvoir Lunaire. Willy, désireux de se tenir autant que possible à l'écart, opta derechef pour Lance-Flamme. Vanille utilisa Lame d'Air, pendant que Boulard tirait un Laser Glace. Les quatre capacités se dirigèrent vers l'extraterrestre, qu'elles atteignirent presque en même temps dans une violente explosion.

- Où... Où est-il ? bredouilla le Chimpenfeu lorsque la fumée se dissipa.

La réponse ne tarda pas à leur parvenir quand Boulard fut projeté à terre, heurté par une masse invisible. La créature avait utilisé Feinte sitôt que les effets secondaires de l'Ultralaser s'étaient dissipés. L'impact fut si violent que le Goinfrex ne s'en releva pas. Ashton matérialisait déjà deux Ball'Ombre dans ses paumes, prête à les jeter sur son adversaire.

Cette fois-ci, elle réussit à atteindre sa cible avec l'un des deux projectiles. Comme elle avait eu l'occasion de le soupçonner depuis le début du combat, l'habitant de la météorite était de type psy. De ce fait, il fut particulièrement sensible à la sphère spectrale et il poussa un cri aigu lorsqu'elle le heurta au niveau du ventre.

Au lieu de l'affaiblir, cependant, cela ne fit que le déchaîner encore plus. Alors que Vanille tentait de viser ce qui lui servait d'yeux avec la pointe de son bec, elle fut touchée par un Rayon Chargé en plein vol et s'écrasa par terre dans un nuage de poussière, le corps parcouru de grésillements électriques.

- Tu vas regretter de t'en prendre à mes amis ! gronda Ashton. J'ai peut-être l'air d'être une jolie princesse, mais je n'en demeure pas moins une redoutable combattante. Willy, dès que je l'aurai touché, piège-le avec Danse-Flamme.

Le singe acquiesça et la Gardevoir concentra toute son énergie dans une Éco-Sphère. L'attaque était à mi-chemin de l'humanoïde lorsqu'elle rencontra le Luminocanon jeté par ses soins. Willy, qui se tenait pratiquement à hauteur du point d'impact, fut repoussé par la déflagration.

Les yeux plissés par la colère, le corps tremblant de rage, Ashton prévoyait déjà une nouvelle Ball'Ombre. Elle n'eut cependant pas le temps de la lancer, car l'extraterrestre la visa avec son Rayon Chargé. Elle fut touchée à l'épaule, mais serra les dents pour ne pas gémir de douleur.

Ce n'était pas cette blessure, ni le fait d'être désormais encore la seule debout, qui allait la décourager. Au contraire, elle n'en était que plus déterminée à remporter ce combat, elle qui se targuait toujours d'être la meilleure de l'équipe dans ce domaine. Elle avait enfin un adversaire à son niveau.

Elle était sur le point de repasser à l'action quand un son étrange commença à s'élever autour d'elle. Les atomes qui constituaient l'atmosphère paraissaient grésiller, ce qui était le cas. Une Cage-Éclair se forma autour de l'extraterrestre, le paralysant. Surprise, Ashton jeta un coup d'oeil par-dessus son épaule, pour constater que Zaiyad, malgré sa faiblesse, était parvenu à se relever.

- Il faut battre en retraite, déclara-t-il en boitillant légèrement jusqu'à elle.

- Quoi ? Pas question ! Je peux le vaincre !

- Non, Ashton, tu ne peux pas. Il apparait clairement que cette créature est trop forte, même pour toi. Je ne sais pas combien de temps ma capacité l'immobilisera, alors nous ferions mieux de partir maintenant.

- Sans moi. Je reste. J'en suis capable, je le sens.

- Est-ce ton instinct qui parle ou ta fierté ? Je n'ai pas l'intention de te laisser courir ce risque. Tu viens, un point c'est tout.

Tandis que Raphaël se redressait péniblement, endolori, leur ennemi commença à s'agiter. D'ici peu, les effets de la Cage-Éclair se seraient évaporés et l'extraterrestre s'en prendrait à nouveau à eux.

- Ashton ! insista Zaiyad, avant de refermer sa gueule sur la patte de Boulard. N'en fais pas qu'à ta tête, pour une fois ! Ta vie n'est pas la seule en jeu.

La Gardevoir hésita quelques instants, mais elle finit par se précipiter vers le corps de Vanille et le souleva précautionneusement entre ses bras, pendant que Raphaël soutenait Willy, qui se remettait à peine du choc qu'il avait subi. Ils réussirent laborieusement à s'éloigner, claudiquant pour la plupart, avant que la paralysie ne s'estompe.

***

Assis devant son bureau, Duncan fixait ses écrans noirs avec inquiétude. Il avait pu apercevoir l'extraterrestre grâce aux caméras que ses pokémon transportaient avec eux, mais elles avaient toutes été détruites sous les attaques de cette créature. Il n'avait donc aucune nouvelle de son équipe.

Lorsqu'il entendit du bruit, en provenance de la salle d'entraînement, il s'y précipita. Il poussa un soupir de soulagement lorsqu'il vit ses six partenaires mal en point, mais vivants. La plupart d'entre eux étaient encore sonnés par les coups qu'il leur avait fallu encaisser durant le combat.

- Que s'est-il passé ? interrogea Duncan tout en se précipitant vers une armoire, qui renfermait des potions et d'autres médicaments. Est-ce que vous l'avez vaincu ?

- J'aurais pu, si Zaiyad avait consenti à me laisser faire, lâcha Ashton. Sans doute ne tenait-il pas à ce que je lui vole un peu de gloire.

- Ne sois pas stupide et cesse de me présenter comme quelqu'un d'aussi prétentieux que toi. Il faut être réaliste, tu n'avais pas la moindre chance face à lui.

- Qu'est-ce que tu en sais ? Je commence à me demander si, à force d'être entouré par une bande de tocards, tu n'as pas tendance à me considérer comme telle, moi aussi.

- Tocarde, je ne sais pas, mais irresponsable, téméraire et dangereuse, ça oui ! s'emporta Zaiyad. Ton comportement aurait pu tous nous mettre en danger quand nous avions la possibilité de fuir. C'était de l'inconscience.

- Ce qui est inconscient, c'est de laisser un monstre pareil dans la nature, alors qu'il a déjà tué plusieurs hommes sous nos yeux.

- Et il en aurait fait de même avec nous. Il ne s'agit pas d'un pokémon ordinaire, il est doté d'une puissance et d'une résistance nettement supérieures aux nôtres.

- Parle pour toi, répliqua Ashton. Tu te plains sans cesse des échecs que nous accumulons, mais finalement, il semblerait que tu t'y complaises, puisque lorsque nous avons une chance de gagner, tu ne la saisis même pas.

La Gardevoir adressa un regard méprisant à ses coéquipiers, auprès desquels Duncan s'affairait, ramassa l'une des potions qu'il avait abandonnées sur le sol, en fit gicler quelques centilitres sur son épaule, à l'endroit où le Rayon Chargé l'avait atteinte, puis quitta la pièce de sa démarche hautaine.

- Duncan... commença Zaiyad. Nous...

- Je sais que tu as pris la bonne décision, l'interrompit son maître. J'ai eu le temps de voir ce dont cette chose était capable. Elle était trop forte pour vous, et elle l'aurait sans doute été pour n'importe qui.

- Tu le penses vraiment ou tu dis simplement ça pour nous réconforter ? Regardons les choses en face, Duncan. Nous ne sommes rien d'autres que des petits pokémon de Concours, pas l'équipe de vaillant justicier dont tu rêves. Observe-les.

D'un mouvement de la tête, Zaiyad désigna ses amis, qui commençaient à recouvrer des forces. Willy, encore victime de courbatures, se dirigea en se tenant le bas du dos vers sa brosse à récurer, avec laquelle il entreprit de nettoyer soigneusement sa fourrure. Quant à Boulard, il était déjà en train d'avaler des baies par dizaines pour remplir son estomac.

- Nous ne sommes même pas capables d'arrêter trois malfrats au cours d'un braquage. Comment aurions-nous pu faire quoi que ce soit face à une menace extraterrestre ? S'il fallait que le monde s'en remette à nous, il courrait à sa perte. Je suis désolé, Duncan, mais il faut se confronter à la réalité. Nous avons accueilli ton projet à bras ouverts, cependant nous ne sommes pas des héros. Ashton a raison. Nous sommes... des tocards, et nous ne pouvons rien faire pour changer ça. C'est ainsi, et pas autrement.

Duncan allait ouvrir la bouche, déçu par tant de pessimisme, mais quelque chose le retint. Comment aurait-il pu se permettre d'en vouloir à Zaiyad pour ses propos si négatifs quand lui-même se tapissait dans son antre depuis des années, trop craintif et trop méfiant pour oser remonter à la surface ?

Il avait espéré que ses pokémon pourraient accomplir quelque chose de grand pour lui, qui en était incapable, mais il s'était trop reposé sur eux. À présent, ils se décourageaient, en particulier le Luxray. Duncan l'étudia, en silence. Peut-être avait-il raison. Peut-être valait-il mieux pour eux de renoncer définitivement à ce projet de justiciers plutôt que de continuer à enchaîner les désillusions.

Cela ne l'enchantait guère, d'autant qu'une telle décision reviendrait à s'en remettre entièrement aux forces de l'ordre, or le jeune homme n'oublierait jamais leur inefficacité lors du vol de ses rubans. Puisqu'ils n'étaient, du moins à ses yeux, pas plus compétents que ses pokémon, qui parviendrait à arrêter l'extraterrestre avant qu'il ne fasse couler plus de sang ?

0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?