Mythes et légendes de Skyrim par

0 point(s) avec 1 review(s) sur 0 chapitre(s), moyenne=0/10
Univers Parallèle / Fantasy / Poésie

1 Le mythe du dovahkiin

Catégorie: G , 345 mots
0 commentaire(s)

Au coeur de Bordeciel une légende est née:

Un ancien héros tout droit venu du passé.

Ses exploits, ses prouesses, partout sont contés,

Et par tous les bardes son nom est glorifié.


Laissez moi vous conter cette histoire épique,

Qui prit racine en un évènement tragique:

La guerre faisait rage entre Empire et Sombrages,

Des frères divisés par le sang et la rage.


Le chef des Sombrages fut bientôt capturé,

Après avoir, par sa Voix, le haut roi tué.

À Helgen il fut emmené pour sa sentence,

Au billot allait s'achever son existence...


Mais dans cette ville une surprise attendait :

Un inconnu allait être décapité,

Quand soudain du ciel tombèrent flammes et éclairs,

Et les premiers corps tombèrent dans la poussière.


Un immense Dragon noir aux yeux si ardents

Qu'ils semblaient brûler comme le feu d'un volcan

Sur un toit enflammé venait de se poser,

Les yeux brillants, du chaos ambiant il riait.


Le village détruit le dragon s'en alla,

Et la peur partout en Bordeciel s'installa.

D'autres Dragons infestèrent bientôt le ciel,

Parés à aller conquérir tout Tamriel.


Soudain l'appel des Grises-Barbes retentit,

d'Epervine à Fordhiver ce cri s'entendit,

Et partout après on entendit son nom,

Des murmures d'espoir provenant des maisons.


Un autre cri répondit, tout aussi magique.

Il apparut bientôt : un fier guerrier Nordique,

Son armure était faite de cuir et d'acier,

Et son lourd espadon, dans le dos accroché.


De la Gorge du Monde, on entendit sa Voix,

Face à Alduin résonna son FUS RO DAH!

Il vainquit une première fois le Dragon,

Mais ne put encore tuer ce grand démon.


Ce fut chez les morts que ce combat se finit,

En Sovngarde, les anciens Héros et lui,

Face à Alduin ils crièrent à l'unisson,

Et ensemble, enfin, ils tuèrent le Dragon.


Dovahkiin, Dovahkiin, tu nous auras sauvés,

Tu auras su nous tenir du mal éloigné !

Jusqu'à Bordeciel tu auras su revenir,

Dovahkiin, puissent les neuf Divins te bénir!





0 commentaire(s)

Laisser un commentaire ?